Reunion de famille

Grands moments d'un instant...

Modérateur: Guardian

Reunion de famille

Messagepar DD » 20 Mar 2009 00:20

Je viens de passer le WE dans un petit château du coté de Fontainebleau, ou une de mes tantes pour fêter ses 85 ans a pris l'initiative de faire venir ses frères et sœurs, leurs enfants et petits enfants. Nous nous sommes donc presque tous retrouvés à la Brosse-Montceau, trois génération d'une même famille.
Je pourrai dire que je m'attendais à passer un WE ordinaire, ce fut un WE émotion. Ca fait vingt à trente ans que je n'ai pas revu certains membres de ma famille. Je sais qu'un de mes oncles a fortement décliné, mais il me tarde de les revoir tous, même si j'ai laissé derrière moi quelque chose qui me laisse le cœur gros. :(
Voilà, on y est: Jacques le fils ainé de ma tante est le premier que je vois. Je suis rassuré de voir qu'il n'a pas changé. Et ma tante ? Elle non plus ! Toujours bon pied bon oeil a 85 ans ! ouf...
Et mes cousins ? Bonjour ! Et toute cette marmaille ? Vos enfants ? Je n'en connais pas un !!! On se découvre, on se redécouvre. Quelle belle famille. Et dire qu'au départ, ils n'étaient que quatre frères et sœur !
Avec les "pièces rapportées", les gendres et bru, ils sont encore sept aujourd'hui. Bizarrement, on ne parlera pratiquement jamais de mon oncle disparu, victime de cette saleté de maladie qui atteint doucement les personnes âgées, comme si on hésitait à réveiller des souvenirs qui font mal.
Premier choc: je découvre mon oncle, l'ainé des frères, courbé, ratatiné, il est au bout du rouleau. Je savais qu'il avait des problèmes cardiaques mais çà me fend le cœur. Et dire qu'il a été inspecteur général des impôts ! Il sourit encore, mais quelle douleur, il est tellement loin de l'image de l'homme fort que j'avais en tète ! Deuxième choc; son épouse que j'ai connue trés élégante, trés classe, est à présent elle aussi touchée par cette putain de maladie ! Elle ne prononcera pas un mot du WE, perdue dans son monde, même si parfois une étincelle de lucidité se fera sentir dans ses yeux. Mais ce sera sans suite.
Heureusement mes cousins sont en pleine forme. Nous étions douze garçons et filles trés proches à une époque et nous ne boudons pas notre plaisir. Bien sur nous ne sommes plus que onze, Annie nous a quitté... et d'elle non plus nous ne parlerons pas, tellement.......
Nos "pièces rapportées" font connaissance, "Konichiwa Eriko San". C'est tout ce que j'ai appris de japonais avant de saluer cette cousine par alliance venue du soleil levant ! Et nous faisons connaissance de la troisième génération. Tous ne sont pas là, les miens par exemple, mais ils sont bien une vingtaine, depuis le grand remi et ses 20 ans et plus, au petit dernier Simon, trisomique mais tellement câlin et attachant. Troisième choc avec Audrey, vivant portrait de ma cousine assassinée ! J'en ai le vertige. J'en était un peu amoureux quand j'étais gamin, et il me faudra un long moment pour surmonter mon émotion. Et je ne suis pas le seul.
Et puis... c'est au cours du repas que nous allons nous retrouver pleinement. On chante, on rit, tous le répertoire traditionnel des landes y passe. C'est bizarre, il aura suffi de quelques couplets pour que nos racines ressortent instantanément et se nouent entre elles. Nous sommes une famille, nous sommes un. Nous sommes dispersés dans toute la France mais nous sentons ce ciment, cette force qui nous lie tous. Nous sommes tellement à partager le même sang.
Et puis nous nous sommes séparés. Je fais mes adieux et ce n'est pas un vain mot. Je sais, je sens que je ne reverrai sans doute jamais mon oncle et sa femme vivants. Intense émotion, ils le savent aussi, on s'embrasse comme on ne l'a jamais fait...

J'aime appartenir a cette famille, ou tous nous n'avons jamais un mot plus haut que l'autre, ou chacun est souriant et serviable, ou a aucun moment je n'ai entendu de critique acerbe envers qui que ce soit, famille prévenante, multiculturelle ou n'importe qui est accueilli et serait accueilli sans restriction. :wink:
C'est le message que nous devons faire passer aux générations futures. C'est ce que je dis à plusieurs jeunes de la troisième génération. "On est une famille bien, il faudra transmettre çà à vos enfants". "Oh, mais c'est pas encore !" me répond Audrey. J'ai un petit sourire
"Ca viendra..."
Mes grands-parents peuvent être heureux et fiers, eux qui ont donné naissance à trois garçons et une fille. La famille continue, et elle est belle...
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar coriolan » 20 Mar 2009 23:37

Ah ! DD, c'est un véritable bonheur que cette famille à laquelle j'ai tout à coup l'impression d'être ! Merci à toi de nous l'avoir fait partager.

La mienne, plus nombreuse : 9 du côté de ma mère, 2 du côté de mon père, n'offre pas le même ciment que je t'envie. Jalousie, mesquinerie, rancune, tous les ingrédients d'une société dont on se passerait bien.

Par mon père : 3 fils, une fille... Nous avons essayé de créer des liens par des réunions familiales comme ça, pour le plaisir... ça a fait flop ! D'abord un des garçons nous a quittés et ma soeur est trop radine pour risquer un sou dans une affaire qui ne rapporte QUE du bonheur ! C'est con...

Les enfants issus de ce morceau rescapé de famille se sont laissé trop accaparer par la vie active... qu'ils disent ! Alors... merde ! mais que de regrets quand je te lis, mon DD !
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5906
Inscription: 24 Sep 2007 20:25


Retourner vers Petit coin d'aventures à partager

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron