Les actionnaires (j'espère qu'ils n'y en a pas trop ici !)

Marchons, marchons...

Modérateur: Guardian

Les actionnaires (j'espère qu'ils n'y en a pas trop ici !)

Messagepar DD » 09 Fév 2008 18:55

Aux actionnaires de tous horizons
Et autres boursicotteurs divers et variés que je classerai en deux catégories. La première regroupe tous les gros porteurs professionels dont la seule occupation est de jouer en bourse de manière à transformer leur pécule initial en fortunes de plus en plus grosses. Ces vautours pompent sans vergogne dans les finances des entreprises, se livrent à de véritables pillages financier dont les conséquences sont d'obliger les entreprises qu'ils vampirisent à diminuer leurs charges, le plus souvent de personnel, investissements et autres. Leur appétit insatiable laisse les entreprises exsangues jusqu'au dépot de bilan et générant de ce fait des licenciés économiques ou des smicards dans le meilleur des cas. Ces gars là se font gros, gras et riches à nos dépend, nous volent le fruit de notre travail et celà sans jamais avoir travaillé de leurs mains ! A ces vautours, chacals et hyènes (pardon à ces pauvres bètes) je propose qu'ils soient saignés à blanc, de préférence lentement et de récupérer leur sang pour arroser les champs. Au moins ils auront au moins une fois rapporté quelque chose
Quant à la deuxième catégorie, les petits porteurs, elle est simplement comique. Naïfs ou simplement cons, n'étant pas des pros de la bourse, ils croient tout ce qu'on leur dit mais sont perdants de leurs petites économies durement gagnées puisque ils se font tout simplement croquer par les gros ! Le carton rouge envers eux récompensera en conséquence simplement leur stupidité.

nb; je suis de mauvais poil aujourd'hui...
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Mauvais poil !

Messagepar Brumes » 09 Fév 2008 19:44

Que t'arrive t-il ? Tu étais de mauvais poil il y a quelques jours, te voici à nouveau en colère. Rose est de bon conseil, elle arrivera bien à te faire sourire...

Je suis d'accord avec toi pour les abus, il y a toujours des gens malhonnêtes et ils prolifèrent à la vitesse grand V. Plus vite encore que les ordinateurs ! On est obligé de se méfier de tout et de tous, DANS TOUS LES DOMAINES. C'est parfois épuisant et te dégoûte de t'occuper "des autres" !

Toutefois je modèrerais -si tu permets- tes propos.

Sans les actions la plupart des entreprises ne pourraient fonctionner. C'est le monde "moderne" qui veut ça. As-tu une solution ?
Brumes
 

Re: Les actionnaires (j'espère qu'ils n'y en a pas trop ici

Messagepar coriolan » 09 Fév 2008 20:20

DD a écrit: je propose qu'ils soient saignés à blanc, de préférence lentement et de récupérer leur sang pour arroser les champs.

Je suis contre l'arrosage des sillons avec du sang impur ! En revanche je propose qu'on en fasse du boudin pour nourrir les immigrés.

Naïfs ou simplement cons, n'étant pas des pros de la bourse, ils croient tout ce qu'on leur dit mais sont perdants de leurs petites économies durement gagnées puisque ils se font tout simplement croquer par les gros ! Le carton rouge envers eux récompensera en conséquence simplement leur stupidité.

Oui, j'ai été un de ces cons-là ! Et le carton rouge, le Crédit Agricole me l'envoie tous les ans.

En 1987, la valeur du titre BTP (travaux publics) était de 138 f. Au 31 décembre j’en avais 40.
Quand le bâtiment va, tout va !

Le titre subit une suite de baisses importantes, il est passé successivement à 120 ; 114,50 ; 77 ; 65 ; puis 22,45 au 31 décembre 1993. Il ne fallait surtout pas vendre, au contraire, mais acheter… Selon les conseils avisés de mon banquier j’en ai acheté quand le cours fut au plus bas et, à ce jour, j’en ai 465.

Au plus bas, ai-je dit ? Niet ! au 31décembre 1994 il tomba à 18 f., au 31 décembre 1995 à 5,45 f. La valeur moyenne d’acquisition était de 43 f. le titre, soit un investissement de 20 000 f. environ.

Au plus bas ? Niet et emprunt russe ! au 31décembre 1996 il n’était plus coté en bourse et ne l’est toujours pas à ce jour. Disparu ! Pffffffff !

C’est ainsi que, tous les ans, au 31 décembre, le Crédit Agricole m’envoie le carton rouge que DD préconise pour les idiots de mon espèce, c’est-à-dire que je reçois un relevé de compte titres ainsi libellé :
- BTP (La Cie), Code valeur FR0000033607, quantité : 465, cours en euros : non coté.
- Total du portefeuille en euros : 0
- Contre-valeur en francs ( 1 euro = 6,55957) : 0

Tu es de mauvais poil aujourd’hui DD ? Moi, ça allait bien, j’étais heureux et puis tu viens de réveiller une vieille douleur du côté (non, pas coté) du portefeuille ! Et depuis, on est deux à être de mauvais poil. Merci DD ! C’est ça l’amitié…
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5929
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Les actionnaires (j'espère qu'ils n'y en a pas trop ici

Messagepar DD » 10 Fév 2008 20:30

coriolan a écrit:Tu es de mauvais poil aujourd’hui DD ? Moi, ça allait bien, j’étais heureux et puis tu viens de réveiller une vieille douleur du côté (non, pas coté) du portefeuille ! Et depuis, on est deux à être de mauvais poil. Merci DD ! C’est ça l’amitié…

:( oups; désolé...
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar Nelly » 10 Fév 2008 20:47

Mais vous ne savez pas y faire, les garçons : ne saviez-vous pas qu'il fallait acheter les actions quand elles sont au plus bas ? Elles ne peuvent que remonter.

Moi, quand j'ai ouvert mon compte au Crédit Mutuel, on m'a demandé si je souhaitais être actionnaire. J'ai payé 5,00 FF et ai été invitée à toutes les assemblées générales (une par an). Généralement, nous avions droit à un jeton de présence. Une année, il s'agissait d'une pièce de 50 FF, une autre fois un billet de tombola qui m'a permis de gagner une cafetière électrique laquelle a fonctionné quotidiennement pendant des années...

Il faut regarder par le bon bout de la lorgnette, les garçons ! :wink: Alors, sourire..., nous sommes dimanche et on ne fait pas d'affaires ce jour-là ! :D
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar coriolan » 10 Fév 2008 21:06

Nelly a écrit:Mais vous ne savez pas y faire, les garçons : ne saviez-vous pas qu'il fallait acheter les actions quand elles sont au plus bas ? Elles ne peuvent que remonter.

Sauf si elles ne sont plus cotés et... disparaissent ! :evil: Ce qui fut mon cas ! j'ai acheté et suis passé de 40 actions à 465. Le cours était au plus bas, ce que j'ignorais c'est qu'il y a plus bas que bas ; c'est "zéro" !
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5929
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Messagepar DD » 10 Fév 2008 23:48

Ah les banques, si on puvait s'en passer... Une de mes nièces nouvellement conseillère financière au Crédit Agricole m'a racconté comment elle avait découvert avec stupéfaction (et la mienne) que les consignes était de faire signer n'importe quel crédit, placement et autres aux clients de la banque, l'important étant d'augmenter sans cesse les liquidités de la boite. Et elle a conclué en ces termes "l'important c'est les caisses de la banque, et les clients, ils s'en foutent !"
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar Brumes » 11 Fév 2008 09:28

Je peux témoigner ayant souffert de cette manière de procéder.

Le Crédit Agricole a poussé le fils de mon mari à faire emprunt sur emprunt pour étendre (!) des performances agricoles.

Le co-directeur de l'établissement a avisé mon époux, il ne supportait pas les tactiques de sa banque et a refusé de continuer à s'occuper du dossier. Un grand merci à lui adresser.

Résultat : mon mari a coupé le robinet. (Nous étions à l'étranger aussi impossible de vraiment contrôler).
Brumes
 

Messagepar Nelly » 11 Fév 2008 12:06

coriolan a écrit: Sauf si elles ne sont plus cotés et... disparaissent ! :evil: Ce qui fut mon cas ! j'ai acheté et suis passé de 40 actions à 465. Le cours était au plus bas, ce que j'ignorais c'est qu'il y a plus bas que bas ; c'est "zéro" !
Là, tu es vraiment mal tombé, c'est exact. Je crois qu'il faut quand même faire extrêmement attention à l'action choisie et ne pas prendre de risques, dès le départ. Certaines sont considérées à risques : c'est quitte ou double voire davantage, mais il faut les laisser à ceux qui boursicotent sans arrêt. Pour ce qui nous concerne, il est préférable de choisir celles dites de "sécurité" et gérées en "bon père de famille", tout en sachant qu'il y a toujours un risque.
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar Nelly » 11 Fév 2008 12:12

DD a écrit:Ah les banques, si on puvait s'en passer... Une de mes nièces nouvellement conseillère financière au Crédit Agricole m'a racconté comment elle avait découvert avec stupéfaction (et la mienne) que les consignes était de faire signer n'importe quel crédit, placement et autres aux clients de la banque, l'important étant d'augmenter sans cesse les liquidités de la boite. Et elle a conclué en ces termes "l'important c'est les caisses de la banque, et les clients, ils s'en foutent !"
C'est extrêmement grave, ce que tu dis là. Il nous faut être très vigilants devant ce genre de propositions et ne pas signer n'importe quoi sans demander ailleurs. Ce qui est insupportable, c'est que ce sont généralement les personnes ayant des moyens réduits qui en font le plus les frais. C'est vrai : en se présentant à un guichet bancaire, voire à un conseiller financier dans une banque, on a tendance à s'imaginer que c'est sérieux... :cry: Or le conseiller financier a parfois les mains liées également. Soit il suit les consignes, soit il s'en va ! Dans quel monde vivons-nous ? :shock:
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar Nelly » 11 Fév 2008 12:24

Brumes a écrit: Le co-directeur de l'établissement a avisé mon époux, il ne supportait pas les tactiques de sa banque et a refusé de continuer à s'occuper du dossier. Un grand merci à lui adresser.
Chapeau à ce co-directeur. Mais cela lui serait-il encore possible à ce jour ?

Je suis en relations avec des chargés d'affaires en entreprises et je constate, non parce qu'ils me le disent, mais parce que je le ressens ainsi, notamment pour l'un d'eux, qu'il est las de cette façon de travailler. On leur demande du rendement, en dépit de la logique, souvent.

Pourtant, pour rester sur une note optimiste, je voudrais relever le cas de ce salarié qui avait fait des crédits en différents endroits (crédits à la consommation). Il s'est retrouvé, totalement étranglé par la sommes des différents remboursements mensuels et aurait dû être saisi, car il ne respectait pas ses échéances. Or, j'étais en relations avec sa conseillère financière, justement à son sujet et elle m'a proposé de lui faire un crédit pour l'ensemble de ses dettes afin qu'il n'ait plus qu'un seul crédit à rembourser à la banque, crédit adapté à ses revenus.

En accord avec le salarié, il en fut fait ainsi et ça a marché. Il a payé plus longtemps, mais les huissiers ne le traquaient plus et il a pu continuer à vivre.
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar DD » 11 Fév 2008 23:16

Nelly a écrit:Or le conseiller financier a parfois les mains liées également. Soit il suit les consignes, soit il s'en va ! Dans quel monde vivons-nous ? :shock:

On se voit une fois par an en moyenne. Ca m'a toujours étonné (un temps). Ce n'est jamais le même. Bizarre, non ?
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar Nelly » 12 Fév 2008 19:18

DD a écrit:
Nelly a écrit:Or le conseiller financier a parfois les mains liées également. Soit il suit les consignes, soit il s'en va ! Dans quel monde vivons-nous ? :shock:

On se voit une fois par an en moyenne. Ca m'a toujours étonné (un temps). Ce n'est jamais le même. Bizarre, non ?
Pas forcément, ceux que je vois sont souvent en place depuis plusieurs années. Pour ceux qui ont quitté, il s'agissait souvent d'une demande de promotion interne.
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine


Retourner vers ... des autres, et les vôtres !

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron