La lettre d'Aimée Toulgoat.

Marchons, marchons...

Modérateur: Guardian

La lettre d'Aimée Toulgoat.

Messagepar coriolan » 29 Mar 2010 19:56

Dans le n° 194 de l’ERE NOUVELLE, mars-avril 2010, Pierre Lance publie la lettre que je vous reproduis ci-dessous. Elle émane d’une de ses lectrices, Aimée Toulgoat de laquelle je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager la prose, avec la bénédiction de l’auteur de la revue. Cette lettre destinée à Bertrand Delanoë, maire de Paris, est datée du 26 octobre 2009 et il semblerait qu’elle n’ait donné lieu à aucune suite, ni épistolaire, ni dans les faits.

" Monsieur le Maire,

Je viens de prendre connaissance d’un phénomène qui se produit en plein jour, dans la ville de Paris, depuis fort longtemps.

En effet, des prieurs musulmans occupent, chaque vendredi, la rue Myrha, la rue Léon, le boulevard Barbès, la rue des Poissonniers. Les trottoirs et la chaussée sont totalement occupés par des hommes musulmans – aucune femme – pour leurs prières.

La rue Myrha est, quant à elle, totalement bloquée par des barrières, à chaque extrémité de la voie, à partir de 13 h. jusqu’à 15 h. Trottoirs et chaussées sont entièrement confisqués pour la prière musulmane. Les habitants des immeubles de cette rue n’ont plus guère la possibilité ni d’entrer chez eux, ni d’en sortir. Nul ne peut durant ces deux heures pénétrer dans la rue Myrha. La situation est la même pour la rue Léon, qui fait angle avec la rue Myrha.

Ainsi les musulmans en prière s’arrogent le droit d’occuper entièrement trottoirs et chaussées, en y interdisant l’accès aux non-musulmans !

Des hommes portent un brassard orange indiquant « sécurité ». De qui détiennent-ils cet agrément ? De la mairie de l’arrondissement ? Je n’ose croire que des maires cautionnent ainsi des manifestations qui vont à l’encontre de l’ordre public.

Lorsque, il y a près de quarante ans, je manifestais à Paris pour la défense des droits à l’interruption volontaire de grossesse, la police n’hésitait pas à nous tomber dessus à bras raccourcis et à nous conduire tout droit au commissariat où nous, les femmes, étions fichées.

Il a été constaté, une fois la prière musulmane terminée, que les prieurs s’embarquaient dans des véhicules immatriculés dans des départements autres que le 75, soit les départements 78, 91, 92, 93, 95 !Il semblerait que ces agissements ne soient pas dus à un manque de places dans les moquées, mais bien à une volonté délibérée des islamistes de marquer visiblement leur emprise sur l’espace public.

Monsieur le Maire, quel cas faites-vous de la santé et de la sécurité des personnes, sans parler du trouble à l’ordre public, de l’atteinte aux libertés individuelles, du droit pour n’importe quel citoyen de pouvoir accéder à son domicile ou d’en sortir, selon son bon vouloir et son bon droit ?

Je pense, Monsieur le Maire, aux multiples risques que ces pratiques inadmissibles que vous autorisez dans la ville de Paris peuvent engendrer.

Qu’arrivera-t-il quand un bébé malade aura besoin de la consultation d’un médecin, puisque nul autre que le musulman en prière n’a le droit de pénétrer dans ces rues bloquées et bondées de prieurs ?

Qu’arrivera-t-il quand une personne âgée devra être transportée d’urgence à l’hôpital parle SAMU, puisque nul autre que le musulman en prière n’a le droit de pénétrer dans ces rues bloquées et bondées de prieurs ?
(…)
Qu’arrivera-t-il si un incendie se déclare dans l’une de ces rues bloquées et bondées de prieurs, puisque nul autre que le musulman en prière n’ale droit d’y pénétrer ?

Les Français se sont battus pour instaurer une République laïque, pour la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Que vont penser vos électeurs, Monsieur le Maire, devant de tels comportements illégaux qui se répètent chaque semaine au vu et au su de tous ?

Les Français sont indignés.

Les élus de la République doivent défendre la laïcité.

L’espace public doit impérativement être respecté.

Les élus doivent faire régner l’ordre public.

Dans l’espoir d’une réponse à mes interrogations, et avec mes remerciements anticipés, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de sentiments distingués.

Aimée TOULGOAT
"

Dans la foulée, je change le nom du destinataire de cette lettre et l’adresse à mon député que je relancerai jusqu’à ce qu’il me réponde ! Je vous tiendrai au courant du suivi.

A toutes fins utiles, je vous rappelle les coordonnées de l’ERE NOUVELLE, de Pierre Lance, publication bimestrielle :

- Site : http://assoc.wanadoo.fr/lerenouvelle/pub
- Mail : lerenouvelle@wanadoo.fr
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5929
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: La lettre d'Aimée Toulgoat.

Messagepar DD » 29 Mar 2010 22:55

Trop gentille cette dame. Moi j'aurai utilisé des mots tels que "mise en demeure", "conseil d'état", "nicolas Sarkozy", "traitre, incapable, incompétent, lache" et quelques autres termes du même accabit............
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: La lettre d'Aimée Toulgoat.

Messagepar coriolan » 30 Mar 2010 11:53

Oui... mais rien ne t'empêche de le faire ! :lol:

Toute blague mise à part, je crois bien que je vais aussi en faire une copie pour Delanoë, ce sera une redite mais pourquoi pas ?
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5929
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

La réponse de mon député.

Messagepar coriolan » 31 Mar 2010 20:03

Il n'a pas traîné pour me répondre ! Bien que nous ne soyons pas du même bord, je sais que c'est un homme de qualité et je ne doutais pas qu'il laisserait la lettre d'Aimée Toulgoat sans suite. Je vous donne sa réponse ci-dessous :

" ]'ai pris connaissance de votre message, et puisque vous m'y invitez permettez-moi de vous adresser la réponse suivante.

La situation décrite par la personne qui vous a adressé ce message est, comme souvent dans les "informations" qui circulent sur Internet, à la fois vraie et fausse... Il est vrai que parfois, rue Myrha, dans le quartier de Barbès, à l'heure de la prière du Vendredi, des pratiquants musulmans, ne trouvant plus de place dans la mosquée de cette rue, qui est petite au regard de la population pratiquante du quartier, se retrouvent dans la rue. De même qu'il arrive, en Charente, qu'à l'occasion de certaines cérémonies religieuses (enterrements principalement), les participants "débordent" des églises.

Cela pose clairement le problème de l'adaptation des lieux de cultes, pour toutes les religions dans notre pays. Ce problème étant récurrent pour la religion musulmane qui n'a pas beaucoup de lieux de cultes importants, y compris quand le nombre de pratiquants est importants, comme dans le quartier de Barbès. Je vous rappelle que la Loi de la République, garantit la Liberté des Cultes... S'il en était autrement, nous ne serions plus dans une République Laïque, qui respecte toutes les religions, sans en imposer une seule !

Ce qui est exagéré dans le message de votre interlocutrice, c'est d'indiquer que le phénomène est constant dans de telles proportions. Cela est vrai en particulier les jours de fêtes religieuses, comme pour nous à Pâques où les églises sont pleines .... Mais la plupart des vendredis, comme pour nous les dimanches dans les églises, les lieux de culte musulmans ne "débordent" pas... C'est donc un phénomène réel mais très "exagéré" dans sa fréquence par votre interlocutrice. De plus, il est complètement faux d'indiquer que les habitants de la rue ne peuvent plus accéder à leur logement. Ce n'est pas parce qu'il y a des personnes dans la rue, comme pour un marché par exemple, ou une procession, etc. qu'il est interdit d'y accéder. De plus, on peut aisément imaginer si une ambulance, un véhicule de secours, etc. devait y accéder, que le fait qu'il y ait des personnes physiques dans la rue ne poserait aucun problème de passage, car les personnes peuvent se déplacer aisément. Ce ne serait pas le cas, par exemple à Rouillac, le jour de foire (le 27), où les commerçants
occupent l'espace public avec des stands, et où la circulation est vraiment impossible - cette situation fait d'ailleurs régulièrement l'objet de rapports des services de secours qui s'en inquiètent...Vous le constaterez, ce que l'on peut "reprocher" aux uns... peut l'être tout autant vis à vis d'autres, et parfois plus encore....

Pour ce qui me concerne, j'en appellerai au "bon sens"... et au respect des uns et des autres. La prière, musulmane, qui ne dure que quelques minutes, et non pas plusieurs heures, a le droit d'être pratiquée, tout comme les autres religions... Sans doute conviendrait-il que les musulmans puissent disposer de lieux de culte suffisamment nombreux et bien adaptés, comme la plupart des autres religions dans notre pays. Cela pourrait "limiter" certains débordements ponctuels sur la voie publique... mais, comme je vous le disais, qui peuvent aussi se produire à proximité de lieux de culte d'autres religions.

Je redoute tous les discours qui "stigmatisent", d'où qu'ils puissent venir, car nous devons chercher l'harmonie et la concorde plutôt que la confrontation qui n'a jamais amené que la discorde et le conflit... ces situations ayant toujours amené les difficultés plutôt que les solutions. Je suis Catholique , mais je ne redoute pas les autres par principe... sans doute parce que je les connais un peu mieux que la "moyenne"... D'ailleurs quand je suis à Paris, j'habite dans le 18ème arrondissement, pas très loin de Barbès que je connais bien. Contrairement à votre interlocutrice, je ne me sens pas "exclu" de ce quartier à cause des différences qui s'y côtoient. J'y vois de la diversité, j'y vois aussi de la pauvreté, parfois de la misère... ce qui y amène aussi de la délinquance, comme toujours dans ce genre de situation... mais, contre tout cela il y a des solutions... à condition de vouloir les mettre en oeuvre !
Voilà quelques réflexions que "m'inspirent" votre interpellation...

Sinon, j'espère que vous vous portez bien...!?

Bien cordialement
. "

Autrement dit, il faut favoriser la construction des mosquées ! Quant aux moyens à mettre en oeuvre dans ces quartiers où les différences se cotoient et où la délinquance est due à la misère, il ne proposre rien. Contrairement à Aimée Toulgoat il ne voit aucune provocation islamiste... Qu'une religion arrièrée de 6 siècles par rapport à la nôtre s'implante aussi massivement en France ne lui éveille aucun état d'âme ? Ce qui se passe dans le monde ne lui réveille aucun souvenirs scolaires sur les guerres de religion ? Puisse l'avenir lui donner raison...

J'envoie copie de cette lettre à PL.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5929
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: La lettre d'Aimée Toulgoat.

Messagepar Vajra » 01 Avr 2010 14:27

Et tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes.... Reste à prouver.
Si ton député nie certains propos d'Aimée, est-ce vérifiable? Note que dans ce dernier mot, il y a fiable?
Alors à qui se fier?
Faut-il aller le vendredi soi-même pour s'en rendre compte?

Et pourquoi ne vont-ils pas faire la prière rue du Faubourg Saint Honoré?
Avatar de l’utilisateur
Vajra
 
Messages: 229
Inscription: 25 Sep 2007 10:08

Re: La lettre d'Aimée Toulgoat.

Messagepar coriolan » 01 Avr 2010 16:04

Vajra a écrit:Faut-il aller le vendredi soi-même pour s'en rendre compte ?

Je crains bien que ce soit la seule solution ! Avis aux amateurs de Paris et des environs.

Quoi qu'il en soit, voici ce que j'ai répondu à mon député :

" J'ai bien reçu votre réponse et vous en remercie.

Je dois dire que je ne suis pas surpris de son contenu, il révèle l'état d'esprit du brave homme tolérant que j'ai appris à découvrir au fil du temps. Malheureusement, vous savez ce qu'on dit des bonnes intentions et je ne partage pas du tout votre optimisme qui veut que l'Islam soit une religion comme une autre, la vôtre en particulier. C'est une grave erreur, elle a 6 siècles de retard et son fanatisme n'a d'égal que celui qui fut le nôtre aux alentours du 14ème siècle : le Saint-Office, la Sainte Inquisition, la Saint-Barthélemy. L'image que nous donne le monde actuellement confronté à l'Islam n'est pas de bon augure pour nos enfants.

Loin de moi la prétention de vouloir vous convaincre mais j'aimerais bien que vous y pensiez, comme j'aimerais que l'avenir me donne tort.

Bien cordialement
. "
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5929
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: La lettre d'Aimée Toulgoat.

Messagepar coriolan » 10 Avr 2010 13:37

Par retour du courrier, j'ai reçu la réponse suivante que j'inclus ci-dessous en m'excusant du temps que j'ai pris pour la faire suivre ici.

(...) " En deux mots... je ne pense pas être "optimiste" comme vous l'indiquez. Je sais bien que l'Islamisme est une question grave qui a des conséquences sur le Monde.
Mais je ne veux pas confondre cette pratique "idéologique" et extrémiste de l'Islam avec l'ensemble des musulmans. Je pense vous avoir déjà dit que mon épouse est d'origine algérienne, et musulmane. Je connais et rencontre bcp de musumans, qui pratiquent leur religion comme je pratique la mienne. Sans aucun problème pour personne. Cette réalité que je connais existe aussi et elle est la pratique de la quasi totalité des musumans de France. Évidemment si une minorité se comporte autrement, et c'est malheureusement le cas, c'est elle qui dans l'esprit de bcp d'entre nous va représenter l'Islam car cela va focaliser toutes nos peurs et notre ressenti, qui existent comme vous l'indiquez justement depuis des siècles !
Comme je vous le disais en début de mon message, je reviens de Minsk, où en fin d'après midi je suis allé me recueillir sur le site où les staliniens ont exécuté plusieurs dizaines de milliers d'opposants. Tout cela pour vous dire que les menaces et les horreurs sont malheureusement bien réparties dans le Monde !! Soyez certain que j'en ai bien conscience et que mon engagement auprès de la direction générale de la gendarmerie nationale répond aussi à cet état de conscience !!


Bien cordialement à Vous
. "

Dont acte ! Affaire à suivre...
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5929
Inscription: 24 Sep 2007 20:25


Retourner vers ... des autres, et les vôtres !

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron