Le coin des plumes

Nos grands maîtres.

Modérateur: Guardian

Le coin des plumes

Messagepar charlestone » 28 Mar 2008 15:19

Le coin des plumes se veut un lieu d'écriture. En effet, je propose a ce que nous lançons un debut d'histoire et que les participants, une fois determiné le classement, engagent une suite de l'histoire. Si cela interesse quelqu'un, alors enregistrez vous juste sur la liste comme suit:
-Charlestone
-
-
-
Nelly nous donnera le 1er qui commence....
charlestone
 

Messagepar dombom » 28 Mar 2008 15:48

Personnellement je suis nulle pour ce genre de chose. On avait essayé sur l'ancien Exodoxe, me semble-t-il. Mais les amateurs peuvent faire une nouvelle tentative... Tous les gagnants ont un jour tenté leur chance ... :wink:
dombom
 
Messages: 707
Inscription: 25 Sep 2007 09:51
Localisation: Le grand nord

Messagepar charlestone » 28 Mar 2008 16:16

dombom a écrit:Personnellement je suis nulle pour ce genre de chose. On avait essayé sur l'ancien Exodoxe, me semble-t-il. Mais les amateurs peuvent faire une nouvelle tentative... Tous les gagnants ont un jour tenté leur chance ... :wink:

Tu m'apprends qu'il y avait un ancien Exodoxe.
Dans cette rubrique, y'aura pas de gagnant mais nous aurions construit ensemble une histoire. Ca sera un peu dure car il faudrait que chacun de nous evite de bloquer l'histoire et de permettre au suivant de continuer......
Dans les regles du jeu, nous arreterons le nombre de mots ( ou de ligne on verra) qu'il faudra a l'histoire pour la cloturer par une fin....
Et, on recommence avec une autre histoire......
charlestone
 

Ce coin des plumes

Messagepar araucaria » 28 Mar 2008 16:18

qui semble sympathique, devra être fréquenté en priorité par des internautes qui n'ont pas de poil dans la main! Qu'on se le dise :wink:
Je vous offre mes deux citations préférées :
- "Une pièce sans livres est comme un corps sans âme" Cicéron
- "Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous" P. Eluard
araucaria
 
Messages: 249
Inscription: 16 Oct 2007 16:14
Localisation: Bastia

Re: Ce coin des plumes

Messagepar charlestone » 28 Mar 2008 16:57

araucaria a écrit:qui semble sympathique, devra être fréquenté en priorité par des internautes qui n'ont pas de poil dans la main! Qu'on se le dise :wink:

Bonjour Arau! Oui c'est vrai c'est un peu dure de construire une histoire tout en gardons un esprit sur la suite mais nous devrions tous aller molo molo. Et, on verra!
charlestone
 

Re: Le coin des plumes

Messagepar coriolan » 28 Mar 2008 17:25

charlestone a écrit:Le coin des plumes se veut un lieu d'écriture. En effet, je propose a ce que nous lançons un debut d'histoire et que les participants, une fois determiné le classement, engagent une suite de l'histoire. Si cela interesse quelqu'un, alors enregistrez vous juste sur la liste comme suit:

-Charlestone
-Coriolan
-
-
-
-
-
-
-
-
Nelly nous donnera le 1er qui commence....

C'est vrai quer l'ancienne initiative (de Rose) n'avait pas été couronnée d'un franc succès ! M'enfin, on peut revoir. Il me semble que pour être valable la participation de chacun doit être brève sinon on s'enlise vite.

Pour s'inscrire, faire 'citer', s'inscrire dans le cadre cité et faire suivre de commentaires éventuellement en dehors du cadre. Juste après. OK ?
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5879
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Le coin des plumes

Messagepar Aphrodite » 28 Mar 2008 18:56

charlestone a écrit:Le coin des plumes se veut un lieu d'écriture. En effet, je propose a ce que nous lançons un debut d'histoire et que les participants, une fois determiné le classement, engagent une suite de l'histoire. Si cela interesse quelqu'un, alors enregistrez vous juste sur la liste comme suit:

-Charlestone
-Coriolan
-
-
-
-
-
-
-
-



Ok, Charly, mais je préfère attendre un peu, je n'ai aucune envie de me trouver en-dessous de Coriolan, je crains de ne pas pouvoir enchaîner sur ses idées :wink:
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Re: Le coin des plumes

Messagepar dombom » 28 Mar 2008 19:13

Sighine a écrit: Ok, Charly, mais je préfère attendre un peu, je n'ai aucune envie de me trouver en-dessous de Coriolan, je crains de ne pas pouvoir enchaîner sur ses idées :wink:


Au contraire, je t'en crois parfaitement capable !
dombom
 
Messages: 707
Inscription: 25 Sep 2007 09:51
Localisation: Le grand nord

Re: Le coin des plumes

Messagepar Aphrodite » 28 Mar 2008 20:46

dombom a écrit:
Au contraire, je t'en crois parfaitement capable !


Mais, qu'insinues-tu par là, adorable Dombom :wink: :lol:
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Re: Le coin des plumes

Messagepar dombom » 28 Mar 2008 20:50

Sighine a écrit: Mais, qu'insinues-tu par là, :lol:


Simplement que si tu as suffisamment de franc-parler et de répartie pour clouer le bec à Coriolan, :wink: tu en as forcément pour inventer la suite d'une histoire !
dombom
 
Messages: 707
Inscription: 25 Sep 2007 09:51
Localisation: Le grand nord

Re: Le coin des plumes

Messagepar charlestone » 28 Mar 2008 20:52

dombom a écrit:
Sighine a écrit: Mais, qu'insinues-tu par là, :lol:


Simplement que si tu as suffisamment de franc-parler et de répartie pour clouer le bec à Coriolan, :wink: tu en as forcément pour inventer la suite d'une histoire !

Je fais le meme constat que Dombom aussi
charlestone
 

Messagepar Nelly » 28 Mar 2008 20:53

Pour que cette expérience soit tant soit peu crédible, il faut donner un fil conducteur à l'histoire sinon ça part dans tous les sens sans rester plausible.

Il faut déjà situer le lieu, le sujet, le but à atteindre, le genre, etc.

Personnellement, je ne suis pas douée pour cela, mais ça peut se tenter.
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar charlestone » 28 Mar 2008 21:01

Nelly a écrit:Pour que cette expérience, il faut donner un fil conducteur à l'histoire sinon ça part dans tous les sens sans rester plausible.

C'est normal. Nous donnerons le début de l'histoire ( deux ou trois phrases). Mais, nous devons aussi limiter la fin de l'histoire.
Le 1er tiré au sort nous donne le debut de l'histoire ( de son gré). Mais la fin pourrait etre en durée a ma connaissance (par exemple 15 jours ou autres ).
charlestone
 

Re: Le coin des plumes

Messagepar charlestone » 28 Mar 2008 21:16

Sighine a écrit:
charlestone a écrit:Le coin des plumes se veut un lieu d'écriture. En effet, je propose a ce que nous lançons un debut d'histoire et que les participants, une fois determiné le classement, engagent une suite de l'histoire. Si cela interesse quelqu'un, alors enregistrez vous juste sur la liste comme suit:
-Charlestone
-Coriolan
-
-

Ok, Charly, mais je préfère attendre un peu, je n'ai aucune envie de me trouver en-dessous de Coriolan, je crains de ne pas pouvoir enchaîner sur ses idées :wink:

Ce n'est pas un classement de demarrage. C'est juste un enregistrement de participants. Nelly fera le tirage au sort pour le 1er 2eme etc...
charlestone
 

Nadine (1)

Messagepar charlestone » 30 Mar 2008 13:45

Après l’aventure de Quai des Nains, Nadine était rentrée directement Boulevard Saint-Maximes. Elle avait l’esprit embrumé, la nuit blanche avait laissé des traces.....Elle ouvrit la porte de son appartement et se dirigea directement dans sa salle de bain. Elle se regarda un instant sur le miroir, se dit sans se soucier qu'elle n'arriverait pas à dormir. Comment expliquer cette sensation qui la poursuit depuis longtemps…Elle sait maintenant que c’est pour se soir, il va se passer quelque chose…Elle le sens à travers les doux frissons qui la parcours tout le long de son corps...
(A toi Coriolan)
charlestone
 

Re: Nadine (1)

Messagepar coriolan » 30 Mar 2008 20:01

charlestone a écrit:(A toi Coriolan)

Et après moi, ce sera toi, et puis moi, et puis toi ? Qui participe ? Quel est le fil conducteur ? La participation se fixe à environ combien de lignes ? Quelle cadence de production ? Il faut que tout ceci soit dit avant, non ?
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5879
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Nadine (1)

Messagepar charlestone » 30 Mar 2008 21:11

coriolan a écrit:
charlestone a écrit:(A toi Coriolan)

Et après moi, ce sera toi, et puis moi, et puis toi ? Qui participe ? Quel est le fil conducteur ? La participation se fixe à environ combien de lignes ? Quelle cadence de production ? Il faut que tout ceci soit dit avant, non ?

Comme j'ai vu personne reagir a ce sujet que nous deux alors j'ai essayé d'avancer! maintenant si tu trouves que ca ne sert a rien d'entamer quelque chose ensemble, c'est ton droit. Mais, surtout avec calme Coriolan.
charlestone
 

Re: Nadine (1)

Messagepar coriolan » 31 Mar 2008 16:45

charlestone a écrit: (...) maintenant si tu trouves que ca ne sert a rien d'entamer quelque chose ensemble, c'est ton droit. Mais, surtout avec calme Coriolan.

Charlestone, Araucaria a raison : l'art de la communication n'est pas chose aisée ! Si je ne réponds pas à ce que j'ai relevé dans ton message et cité ci-dessus, ou si j'use de ce droit que tu m'accordes, tu vas me dire que je suis raciste. Je suis donc obligé de dire : "Mais non ! Mais non !" Et cependant, un dialogue sur un sujet que nous ignorons, qu'est-ce que ça peut donner quand on voit ce que donne les sujets les plus anodins ! Je ne pense pas que nous soyons déjà près pour ce style de démonstration, à deux surtout, à nous deux en particulier.

Non, attendons que d'autres se manifestent. Je te dis ça en connaissance de cause puisque l'essai à déjà été tenté, avec beaucoup de bonne volonté, entre une dizaine de personnes, mais... en vain. L'idée doit mûrir... laisse le forum ouvert. :D
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5879
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Nadine (1)

Messagepar charlestone » 31 Mar 2008 17:12

coriolan a écrit:
charlestone a écrit: (...) maintenant si tu trouves que ca ne sert a rien d'entamer quelque chose ensemble, c'est ton droit. Mais, surtout avec calme Coriolan.

Charlestone, Araucaria a raison : l'art de la communication n'est pas chose aisée ! Si je ne réponds pas à ce que j'ai relevé dans ton message et cité ci-dessus, ou si j'use de ce droit que tu m'accordes, tu vas me dire que je suis raciste. Non, attendons que d'autres se manifestent. Je te dis ça en connaissance de cause puisque l'essai à déjà été tenté, avec beaucoup de bonne volonté, entre une dizaine de personnes, mais... en vain. L'idée doit mûrir... laisse le forum ouvert. :D

Mais, tu as tout a fait raison mon ami! Il suffit de le dire uniquement. Pourquoi Coriolan tu avances des trucs (en rouge dans le texte) sans en referer au concerné lui-meme. Pourquoi cette pensée ressort subitement de ta reponse? Moi, je suis loin, tres loin de penser dans la direction que tu voudrais m'y amener. Passons....Et, laissons le forum ouvert.
charlestone
 

Re: Nadine (1)

Messagepar coriolan » 31 Mar 2008 17:38

charlestone a écrit: Coriolan tu avances des trucs (en rouge dans le texte) sans en referer au concerné lui-meme.

Ah ! Charly ! c'est à toi que je m'adressais. Il aurait fallu que je m'en réfère à toi avant de t'en parler ? Je ne comprends pas !

j'ai mis le mot 'raciste' en rouge pour montrer à Sighine que, suite à une autre conversation avec elle, le mot ne me fait pas peur ! Je n'ai pas peur de ce mot-là (mollah ? :lol: ). Bref, ne soyons pas susceptibles, ni toi, ni moi ! Fatalement il y a des sujets qui risquent d'être difficiles à aborder, voire inabordables (?)... mais je pense qu'avec tact et bonne humeur, on peut tout dire ! Ceci implique toutefois une bonne connaissance réciproque ; ce que nous tentons de faire tous ici.

A plus Charlot. :D
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5879
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Messagepar coriolan » 31 Mar 2008 17:41

Charlestone
Y a-t-il une icône qui vous serait agréable ? Laquelle ? A défaut d'avoir accès à une galerie (on verra ça plus tard avec Jean-Eudes), je peux toujours fouiller dans mes photos, ou, si vous voulez m'en envoyer une des vôtres en pièce jointe, je la mettrai pour vous.

Je dis vous, parce que je pense non seulement à toi, Charly, mais aux autres !
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5879
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Messagepar charlestone » 31 Mar 2008 18:36

coriolan a écrit:Charlestone
Y a-t-il une icône qui vous serait agréable ? Laquelle ? A défaut d'avoir accès à une galerie (on verra ça plus tard avec Jean-Eudes), je peux toujours fouiller dans mes photos, ou, si vous voulez m'en envoyer une des vôtres en pièce jointe, je la mettrai pour vous.
Je dis vous, parce que je pense non seulement à toi, Charly, mais aux autres !

J'aimerais mettre la photo de charlot (Charlie Chaplin) mais je n'en trouve point!
charlestone
 

Messagepar Nelly » 31 Mar 2008 19:01

charlestone a écrit: J'aimerais mettre la photo de charlot (Charlie Chaplin) mais je n'en trouve point!
C'est la meilleure, ça ! :wink: D'abord, tu t'en défendais et maintenant tu aimerais la mettre comme symbole ? :lol:
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar charlestone » 31 Mar 2008 19:23

Nelly a écrit:
charlestone a écrit: J'aimerais mettre la photo de charlot (Charlie Chaplin) mais je n'en trouve point!
C'est la meilleure, ça ! :wink: D'abord, tu t'en défendais et maintenant tu aimerais la mettre comme symbole ? :lol:

Je savais que tu serais la 1ere a reagir ! et j'en suis heureux. Non Nelly, je ne m'en defendais pas! mais les lectures sont entierement differentes d'une discussion a une autre. Je sais apprécier la finesse de la langue francaise que j'adore. Nelly, merci d'avoir reagi a ca ! et je la prends comme une marque de respect. J'adore Charlot! il me rappelle beaucoup de choses. J'en ferais un recit sur cela......
charlestone
 

Messagepar livrerose » 31 Mar 2008 20:43

charlestone a écrit:J'aimerais mettre la photo de charlot (Charlie Chaplin) mais je n'en trouve point!


ah Charlestone!......et moi qui me suis sentie mal a l'aise ,le jour où je t'ais appelé ainsi,...alors que c'était un diminutif sympa!!!et tu n'as pas apprécié?
et maintenant???????

mais tu as raison, la langue Française est magnifique, surtout pour nous qui ne la maitrisons pas completement! :roll: :lol: :wink:
" c'est en profondeur seulement que les distances se raccourcissent"
PAUL RICOEUR..
Avatar de l’utilisateur
livrerose
 
Messages: 1895
Inscription: 26 Sep 2007 10:15
Localisation: Belgique

Messagepar charlestone » 31 Mar 2008 20:53

livrerose a écrit:
charlestone a écrit:J'aimerais mettre la photo de charlot (Charlie Chaplin) mais je n'en trouve point!

ah Charlestone! Et moi qui me suis sentie mal a l'aise, le jour où je t'ai appelé ainsi. Mais tu as raison, la langue Française est magnifique, surtout pour nous qui ne la maitrisons pas

Aucun probleme Rose! tu es magnifique et tu parles merveilleusement la langue de Moliere. Nous n'avons pas peur d'autres cultures. Nous allons les cotoyer pour en apprendre plus. Et c'est ca le plus important!
charlestone
 

Messagepar livrerose » 31 Mar 2008 21:22

dites un peu!....c'est-y ben ici,que je dois venirrr pourrr les indiens???????mes n'infants?
ben oui, .......c'est ben vous qui dites" le coin des plumes"!
" c'est en profondeur seulement que les distances se raccourcissent"
PAUL RICOEUR..
Avatar de l’utilisateur
livrerose
 
Messages: 1895
Inscription: 26 Sep 2007 10:15
Localisation: Belgique

Messagepar charlestone » 31 Mar 2008 21:29

livrerose a écrit:dites un peu!....c'est-y ben ici,que je dois venirrr pourrr les indiens???????mes n'infants?
ben oui, .......c'est ben vous qui dites" le coin des plumes"!

Ouiiii moi je parlais du coin des indiens car j'ai proposé au grand monsieur de jouer au cow-boy et les indiens , il n'a pa voulu!
Il m'a dit tu veux me casser le harem toi??? j'ai eu peur! Donc C'est a plus tard. lorsque Sighine aura accepté d'être la vache!
Et crois moi c'est pas pour demain!
charlestone
 

Sophia.....

Messagepar charlestone » 06 Avr 2008 05:24

Il y a très longtemps, qu'elle dirigeait une bibliothèque municipale avec comme activité accessoire de faire une étude d'approche sur l'apport de cette institution pour la population de la ville. Elle était connue, dans son village, comme une institutrice de qualité. Ces divers écris, sur des personnages historiques de la région, habillés d'un beau et plaisant coté imaginaire; ont fait le tour des maisons de culture et d'édition. Elle dirigeait le site comme si c'était un monastère: la rigueur, le calme et le sérieux, au milieu de nombreux "disciples" qu'elle aimait, et qu'elle montrait le chemin de l'écriture. Ils avaient l'habitude de venir la voir à son bureau et lui demandaient des conseils. Mais, serait-elle la mieux indiqué pour cela? Au moment où elle se posait la question de savoir si l'écriture donne a son auteur l'assurance des lendemains plus sereins et la joie de vivre. Elle les regarda longuement avec des yeux rouges et mouillés:
- On ne peut plus passer notre temps à étudier, écrire et consigner chaque jour, sur le papier, ses métaphores abstraites rejetées par maints éditeurs. Il faut passer à l'action, dit-elle.
- Mais aucun d'entre nous n'a jamais connu ce monde de l'édition firent remarquer les élèves.
- C'est pourquoi j'ai pensé à une solution plus coûteuse mais audacieuse révéla la bibliothécaire de circonstance
Toutes les personnes saisirent par la chaleur de l'écriture firent cercle autour d'elle, pour entendre ce qu'elle avait à leur dire.
- Chacun d'entre vous va écrire aux personnes influentes de la ville et même du pays pour créer une maison d'édition dépendant de la bibliothèque. De cette manière, nous arriverons à nos fins et nos papiers jaunis par le temps seront publiés dans la presse écrite de notre ville et plus encore, du pays si la chance nous sourit.
Les écrivains stagiaires n'en croyaient pas leurs oreilles, mais comme ils aimaient leur maîtresse, ils ne firent aucune observation.
Ainsi, tous s'accordèrent sur le fait que le maîtresse savait ce qu'elle faisait et qu'elle devait avoir de bonnes raisons pour les encourager à saisir les personnalités les plus influentes du contrai et les institutions du pays. Une mission de grande importance se disent-ils.
- Allo, Madame Sophia?
- Oui!
- Nous vous avons envoyez une missive, pour assister a une réunion au niveau du secrétariat du ministère de la culture.
Des années après cette institutrice, devenue bibliothécaire de circonstance, devint une grande dame dans l'édition des livres de jeunes écrivains à la direction de la maison d'édition de la bibliothèque municipale.
Verras t'on un jour, un Goncourt ou un Femina sortir de ce village. Pourquoi pas, Sophia se soir-là, se posait cette question ............
charlestone
 

La Belle et la Bête

Messagepar charlestone » 14 Avr 2008 11:42

Elle sortit du bain. S'épongea minutieusement avec un large drap de bain puis s'enduit le corps de cette crème qui rend sa peau si douce. En caressant son corps en entier, elle pensait à Lui. Lui qui sait tant l'émouvoir, la faire frissonner. Lui qu'elle a toujours si hâte de revoir. Elle pense à Lui . Elle sent l'odeur de son excitation se mêler subtilement à celle de la crème qu'elle étend avec de plus en plus d'entrain sur ses fesses, ses cuisses, ses seins. Ses pensées vagabondent mais bientôt le temps la ramène à l'ordre. Il ne lui reste que 15 minutes pour finir de se préparer et se rendre au rendez-vous. Surtout il ne faut pas être en retard; il n'apprécierait pas !

Elle se rend à sa chambre. Prends sur le lit la courte jupe noire qu'elle y a posé plus tôt lorsqu'elle a choisi ses vêtements selon les ordres reçus. Elle enfile la jupe. Puis les sandales. Elle aime se regarder ainsi dans le miroir. Cela lui donne un air provoquant. Presque salope. Les talons des sandales donnent un galbe intéressant à ses mollets et font ressortir ses fesses. Elle sourit à son reflet puis enfile la blouse dont elle laisse volontairement le bouton du haut défait. Elle attrape ses clés et son sac à main puis sort de chez-elle. En se rendant à la voiture, le vent se glisse sous sa jupe. Lui rappelant ainsi sa quasi-nudité. Elle frissonne légèrement d'appréhension et d'excitation face à cette soirée dont elle ne sait rien.

Elle conduit machinalement jusqu'au lieu de rendez vous, pas très loin de chez elle. Elle trouve facilement la voiture de son ami dans le stationnement de ce centre commercial achalandé comme chaque vendredi soir. À coté de sa voiture, une place libre : elle était attendue ! Elle consulte sa montre, presque inquiète, elle a deux minutes d'avance. Elle se gare. Descends de sa voiture. Il vient la rejoindre.

(La suite est de Sighine......)

Elle le regarde et se demande pour quelle raison, elle palpite à ce point pour lui. Beaucoup plus âgé qu’elle, moyennement beau, cependant, dès qu’elle le voit, elle sent que son errance prend fin et qu’elle a enfin un maître. C’est ça, elle la femme émancipée, affirmée, qui s’est toujours battue et sur tous les fronts, face à lui elle devient une chose, sa chose et elle adore !
Il lui fait signe de monter dans sa voiture, elle s’exécute en prenant soin de dévoiler légèrement le galbe de ses cuisses. Elle adore cette supériorité physique qu’elle entretient spécialement pour lui dont l’obstination légendaire fond dès qu’elle se heurte à ses magnifiques formes.
C’est toujours le cas, c’est tellement le cas qu’il en oublie l’endroit qui les accueille, se penche sur elle et lui mord les lèvres jusqu’à ce qu'un goût salé vienne lui titiller la langue. Il adore la corriger pour cette emprise qu’elle a sur lui, lui qui au fil des années est arrivé à se libérer de tout même de Dieu.
Quand à elle, elle n’attend que ça, cette prise particulière, qui débute par une violence délicieuse continue dans une osmose totale et ne se termine jamais, puisque même loin de lui, elle continue à lui appartenir.
Des klaxons les rappellent à l’ordre, ses mains quittent la chaleur de son corps et empoignent à regret la froideur du volant. Avant de démarrer, il vérifie l’effet produit sur elle, toujours le même, son corps quémande, ses yeux implorent, sa raison a chaviré. Sa main ramasse gentiment la sienne, lui chuchote que dans quelques instants il sera sien et que même Dieu n’y peut rien.
En attendant, elle se cramponne à lui, ferme les yeux, les ouvre à peine lorsqu’il passe à côté de chez lui et lui montre ce figuier dont il lui parle à chaque fois qu’il cueille ses seins et prend un malin plaisir à les savourer.
Ils arrivent enfin à destination, une chambre d’hôtel, glaciale, impersonnelle. Elle frissonne légèrement, elle est consciente que sa place ne dépassera pas ce petit coin, noir, humide, ténébreux qui ronge son existence, mais elle sait que pendant leurs rencontres, il prend une telle ampleur que sa vie morne se met à scintiller, et ça lui suffit.
Il s’approche d’elle, tend la main, elle attend, elle sait tellement le faire qu’il suspend son geste et incarcère l’instant. Elle continue à attendre et le souvenir de ses autres dons lui revient, et la vitesse de l’horloge aussi. Il libère subitement le temps, s’impatiente, devient même fébrile, il veut prendre mais ne sait par où commencer. Elle sourit calmement, lui prend la main et lui montre le chemin, celui de la plénitude.
Même le ciel se tait pour écouter la mélodie que leurs corps réunis produit et comme à chaque fois, il n’est jamais déçu.
charlestone
 

Suivante

Retourner vers Littérature

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité