Mille et un jours - de P à piquonnier

Le verbe d'antan

Modérateur: Guardian

Mille et un jours - de P à piquonnier

Messagepar coriolan » 22 Oct 2009 17:36

Bonjour Elodie.
---------------------------------------------------------------------------------------

P : Sur les monnaies françaises désignait les monnaies de Dijon.

pacant : n.m. Rustre.

pacha ou bacha : (...)

pachée : n.f. Emeraude orientale, corindon vitreux de couleur verte.

pachomètre : n.m. Instrument à mesurer l'épaisseur des glaces, des verres, des lunettes.

pachypode : adj. Qui a le pied épais.

pacigérant, e : adj. Destiné à faire, à assurer la paix ; qui cause, qui entraîne la paix : alliance pacigérante.

paction : n.f. Action de faire un pacte.

paddy : n.m. (dimin. de Patrick). Sobriquet familier désignant les Irlandais.

padelin : n.m. Creuset qui sert dans les verreries à faire l'essai des matières premières.

pagale ou pagaïe : (...)

pagnote : n.m. Fam. Lâche, poltron. Adjectiv. : troupes pagnotes. Mont pagnote, lieu élevé d'où l'on peut suivre le combat sans courir aucun danger. (1)

pagnoter : v.n. Arg. Coucher.

pagnoterie : n.f. Poltronnerie.
-------------------------------------------------------------------------------------

(1) aucun avait autrefois la valeur positive de 'quelque, quelqu'un' : D'aucuns croient etc. Croyez-vous qu'aucun d'eux soit averti ? (Lar. du XX° s.) Au détour d'aucun sentier, Balaam, n'as-tu pas vu Dieu ? (Gide) On l'emploie encore de nos jours dans ce sens, mais dans un style affecté. Dans l'exemple donné ci-dessus, aucun pourrait prêter à confusion

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pai

Messagepar coriolan » 23 Oct 2009 19:38

Bonjour heu... Jean de C. :?:
--------------------------------------------------------------------------------------

paillantine : n.f. Epiderme brillant de la côte d'une plume, que l'on emploie à la confection de certaines fleurs artificielles.

paillasse : n.f. (...) Pop. Ventre, corps humain : crever la paillasse à quelqu'un.

paillassine : n.f. Femme masquée et vêtue en paillasse.

paille : n.f. (...) Rompre la paille, rompre un accord. Avoir une paille, être gris.

paillé : n.m. Fumier non consommé ; litière qui n'est restée qu'un jour sous les chevaux.

paillebart : n.m. Mélange d'argile et de paille hachée, employé dans certaines constructions.

pailler : n.m. (...)Tas de paille dans une basse-cour. Être sur son pailler, ou sur son palier, être chez soi, avoir le droit de parler ou d'agir en maître.

pailler, ère : adj. Nourri sur le pailler, en parlant des volailles : poularde paillère.

paillet : n.m. (...) N.m. et adj. Se dit d'un vin peu chargé en ouleur et tirant sur la teinte paille.

paillole : n.f. Feuillette d'or.

paillot : n.m. Petite paillasse que l'on met sur la paillasse ordinaire d'un lit d'enfant.

paindépicier : n.m. Fabricant, marchand de pain d'épice.

pair, e : adj. (...) n.m. (...) De pair à compagnon, sur un pied de parfaite égalité. Tirer de pair, mettre au dessus de tous les individus de même espèce.

pairement : adv. D'une manière paire. Nombre pairement pair, dont la moitié est aussi un nombre pair et divisible par quatre.

pairiste : n.m. Employé qui est au pair dans une maison de commerce.

pairol : n.m. Grand chaudron de cuivre.

paisson : n.f. (...) Tout ce que paissent et broutent les animaux.

paissonnier, ère : n. Personne qui conduit les bestiaux à la paisson.

paix : n.f. (...) Paix plâtrée, établie sur des bases fragiles. Paix fourrée, que les deux parties se promettent de violer.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pal

Messagepar coriolan » 29 Oct 2009 17:27

Bonjour Narcisse.
-------------------------------------------------------------------------------------

pal : n.m. (...) Pl. des pals ou des paux.

palade : n.f. Coup de rame. Chemin parcouru par une embarcation à chaque coup de rame.

palamente : n.f. Ensemble des avirons d'une galère ou d'un navire quelconque.

lalangrier ou palancrier : adj.m. Qui fait la pêche à la palangre. Qui sert à cette pêche : bateau palangrier.

palanquinet : n.m. Petit palanquin.

palatine : n.f. Fourrure que les femmes portent sur le cou et les épaules (mise à la mode par la princesse Palatine, 1676).

palet : n.m. (...) Arg. Pièce de cinq francs.

paletoque : n.m. Espèce de sarrau des marins.

paletot : n.m. (...) Pop. Paletot de sapin, cercueil.

palfer : n.m. Levier de fer en usage dans les mines, les carrières, les chantiers de pierres.

palimbie : n.f. Artifice d'optique, au moyen duquel on fait apparaître l'image d'un image en un lieu où cet objet n'existe pas réellement.

pallioto : n.m. Parement d'autel.

palladisme : n.m. Culte de Satan-Lucifer, c'est-à-dire Satan, considéré comme un ange de lumière, bienfaisant.

palliation : n.f. Action de pallier.

palmigère : adj. Se dit des statues antiques qui tiennent une palme à la main.

palmite : n.m. Moelle des palmiers, d'une saveurt douce et agréable.

palot : n.m. Rustre, personnage grossier.
------------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pana

Messagepar coriolan » 30 Oct 2009 19:51

Bonjour Bienvenue (charmant mais trop rare prénom !)
--------------------------------------------------------------------------------------

panache : n.f.Nom vulgaire de la femelle du paon.

panade : n.f. (...) Adjectiv. Fig. et pop. Mou.

panader (se) : v.pr. Faire la roue en parlant du paon. (On dit le plus souvent SE PAVANER). Fig. Poser orgueilleusement.

panaire : adj. Qui a rapport au pain : fermentation panaire.

panasserie : n.f. A Paris, fabrication des pains de fantaisie. Ensemble de ces pains.

pancarter : v.a. Eventer à l'aide du panka (ou panka, punka).

panchreste : adj. Qui passe pour guérir tous les maux. N.f. Panacée, remède à tous les maux.

pandour : n.m. (...) Fig. Homme brutal, pillard.

paneterie : n.f. Lieu où l'on tient le pain, dans les grands établissements.

paniconographie : n.f. Gravure en relief sur zinc.

panne : n.f. Pop. Être dans la panne, dans la misère.

panneauteur : n. et adj. m. Qui chasse au panneau (filet).
---------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pano

Messagepar coriolan » 31 Oct 2009 14:30

Bonjour Quentin.
---------------------------------------------------------------------------------------

panorama : n.m. (...) Fig. Multitude d'objets, etc., que l'on perçoit par la pensée : le panorama des souvenirs.

panouffe : n.f. Morceau de peau de mouton muni de sa laine, dont on garnit le dessus des sabots.

panphobie : n.f. Maladie morale, qui consiste en une terreur irraisonnée de tout.

panse : n.f. (...) Fam. Se faire crever la panse, se faire tuer.

pansophie : n.f. Science universelle.

pantagruéliser : v. n. Boire ou manger copieusement ; mener la joyeuse vie, comme Pantagruel.

pante : n.m. Arg. Homme ridicule, bourgeois bon à exploiter ou à dévaliser. (On dit aussi PANTRE.)

panthéoniser : v.a. Fam. Admettre aux honneurs du Panthéon, glorifier.

pantine : n.f. Paquet d'écheveaux de soie, de 40 à 60 grammes.

pantophage : adj. Syn. de OMNIVORE.

pantoufle : n.f. (...) Fam. Raisonner comme une pantoufle, fort mal. Fig. et fam. En pantoufles, sans se géner. Très fam. Et caetera pantoufle, forme plaisante dont on se sert pour arrêter une énumération.

pantoufler : v.n. Fam. Se livrer chez soi à des causeries familières. Raisonner de travers. Faire de nombreuses démarches.

pantouflier, ère : n. (...) Fig. Vieux pantouflier de la Sorbonne, vieux docteur et, en mauvaise part, radoteur.
-----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pao

Messagepar coriolan » 01 Nov 2009 14:46

Bonjour à tous.
--------------------------------------------------------------------------------------

paonner (pa-né) : v.n. Fam. faire la roue. Fig. Etaler avec ostentation ses avantages.

paour, e : adj. et n. (de l'allemand bauer, paysan). Pop. Lourdaud, grossier, balourd.

papalin, e : adj. Qui est sous la dépendance du pape, du parti du pape. N.m. Partisan du pape, soldat du pape.

papegai ou papegeai : n.m. (...) Oiseau artificiel, qu'on place comme cible en haut d'une perche.

papegot : n.m. Fam. Partisan ou sujet du pape.

papicole : n. Nom de dénigrement donné par les protestants aux catholiques, à cause de leur vénération pour le pape.

papifier : v.a. Fam. Elire pape.

papillon : n.m. (...) Courir après les papillons, s'amuser à des bagatelles. Arg. Vol au papillon, vol dans les voitures de blanchisseurs.

papillon, onne : adj. Inconstant, changeant, volage : une humeur papillonne.

papillotte : n.f. (...) Avoir la tête en papillottes, avoir à la tête plusieurs blessures séparées. Avoir les yeux en papillottes, n'y pas voir bien clair. N'être bon qu'à faire des papillottes, se dit d'un écrit sans valeur.

papolâtre : n.m. Nom donné aux catholiques romains par les dissidents.

paquerolle : n.f. Syn. de PAQUERETTE.

paquet : n.m. Fam. Personne mal habillée. Faire des paquets contre quelqu'un, tenir contre lui des propos médisants. Lettre qu'apporte un paquebot. (1) Ce paquebot lui-même : monter à bord du paquet.

paqueteur, euse : n. Ouvrier, ouvrière qui fait des paquets.

paquier : n.m. Etendue de pâturage nécessaire à la nourriture d'une vache pendant une saison.
-----------------------------------------------------------------------------------

(1) Le mot paquelot vient de l'anglais packet-boat ; de packet, paquet de dépêches, et boat, bateau). Si aujourd'hui le paquebot transporte essentiellement des passagers, jadis il transportait surtout des lettres, des paquets, des marchandises et accessoirement des passagers. D'où son nom.

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - para

Messagepar coriolan » 02 Nov 2009 19:05

Debout les Morts !
------------------------------------------------------------------------------------------

paracrotte : n.m. Syn. de GARDE-CROTTE (garde-boue).

parade : n.f. (...) Lit de parade, sur lequel on expose, après leur mort, les hauts personnages. Pop. Défiler la parade, mourir.

paradoxe : n.m. (...) Par ext. Fait incroyable.

paragramme : n.m. Faute d'orthographe, consistant dans l'emploi d'une lettre pour une autre.

paraguante : n.f. Présent offert pour reconnaître un service.

paragueustie : n.f. Perversion du goût.

paralogiser : v.n. Déraisonner.

paramimie : n.f. Trouble de la mimique, qui fait que les gestes du malade ne correspondent plus aux sentiments qu'il veut exprimer.

parangon : n.m. (...) Comparaison : mettre en parangon. Diamant, perle sans défaut.

paranympher : v.a. Louer dans un paranymphe (éloge). Louer en général.

parasélène : n.f. Cercle lumineux autour de la lune.

paravant que : loc.conj. Avant que : paravant qu'il soit peu.

par-contre : n.m. Troc d'effets de commerce.
------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - paré

Messagepar coriolan » 03 Nov 2009 18:02

Bonjour Hubert.
------------------------------------------------------------------------------------------

paréeur : n.m. Ouvrier qui pare les draps.

parémiologie : n.f. Traité sur les proverbes. Recueil de proverbes.

parénèse : n.f. Discours exhortant à la vertu.

parentaille : n.f. Péjor. Ramassis de parents.

paresseuse : n.f. Coiffure postiche toute apprêtée. Corset sans lacet, qui se noue ou s'agrafe par devant.

parfaiseur : n.m. Fabricant de peignes pour les étoffes.

parfiler : v.a. (...) Fig. Décomposer, analyser, détailler : parfiler des riens avec art.

parfin : n.f. Fin dernière. A la parfin, enfin, finalement.

parfournir : v.a. Fournir en entier, achever de fournir.

parfumoir : n.m. Petit grille sur laquelle on pose un objet que l'on parfume, en brûlant des pastilles de parfum au-dessous. Brûle-parfum.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pari

Messagepar coriolan » 05 Nov 2009 18:31

Salut Sylvie.
---------------------------------------------------------------------------------------

parifier : v.a. Rendre égal ou pareil.

parisien : n. (...) n.m. Mar. Matelot espiègle et paresseux. N.f. Autrefois sorte de voiture omnibus.

parisine : n.f. Mot créé par Nestor Roqueplan pour désigner la quintessence, l'arome concentrée de Paris, de l'esprit parisien.

parlage : n.m. Paroles inutiles ou dépourvues de sens. Discours trompeurs.

parler : v.n. (...) Parler des grosses dents, avec menace.

parlerie : n.f. Babillage.

parlier, ère : adj. Eloquent, verbeux, bacard. N.m. Avocat.

parmentière : n.f. Premier nom de la pomme de terre.

parnassin : n.m. Chez les israélites, directeur d'une synagogue. Diacre qui recueille et distribue les aumônes.

paroisse : n.f. (...) Fam. N'être pas de la paroisse, être étranger. N'être pas de la même paroisse, différer d'avis.

parole : n.f. (...) Discours piquants : se prendre de paroles ; avoir des paroles avec quelqu'un.

parou : n.m. Apprêt que l'on donne aux toiles avant de les livrer au commerce.

paroxyste : n.m. Partisan des choses outrées.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - parp

Messagepar coriolan » 07 Nov 2009 00:43

Bonsoir Bertille.
--------------------------------------------------------------------------------------

parpaigne : adj. f. Se dit d'une pierre qui occupe toute l'épaisseur du mur, et qui a deux faces extérieures.

parpaillot, e : n. (...) Fam. Impie.

parpine :n.f.Bout de planche que l'on place en travers dans l'épaisseur d'un mur en pisé, afin d'empêcher les lézardes et les déversements.

parquier : n.m. Syn. de PARQUEUR.

parricide : n. (...) Personne qui attente à la vie du souverain, à la sûreté de la patrie, etc.

part : n.f. (...) Quelque part, (...) Fam. Water-closet.

partement : n.m. Départ.

parterre : n.m. (...) Fam. Prendre un parterre ou un billet de parterre, tomber.

parti : n.m. (...) Salaire : le parti d'un employé.

partible : adj. Qui peut se diviser en plusieurs parties.

partichoir ou partissoir : n.m. Petites ensouples, employées dans la fabrication du fil à coudre de lin.

participe : adj. et n.m. Qui prend part : les fauteurs et participes d'un crime.

particulariser (se) : v.pr. Se singulariser.

particulé, e : adj. Accompagné d'une particule. N. et adj. Se dit d'une personne dont le nom est accompagné d'une particule.

particulier : n.m. (...) En son particulier, chez soi ou en son for intérieur.

partie : n.f. (...) Parties d'apothicaire, compte exagéré.

partir : v.a. Diviser en plusieurs parts. Avoir maille à partir avec quelqu'un (c'est-à-dire à partager), se disputer pour peu de chose, pour une maille ; avoir un démélé quelconque avec quelqu'un.

partner : n.m. Syn. de PARTENAIRE.

partroubler : v.a. Jeter dans un grand trouble.

parvité : n.f. Petitesse.
---------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pas

Messagepar coriolan » 07 Nov 2009 14:07

Bonjour Carine.
---------------------------------------------------------------------------------------

pascaline : n.f. ou pascalin : n.m. Machine à calculer, inventée par Pascal.

paso : n.m. Sorte de parade, d'intermède dramatique et populaire.

pasquille : n.f. Plaisanterie grossière, insultante.

pasquin : n.m. (...) Méchant diseur de bons mots : faire le pasquin. Epigramme malicieuse.

passageur : n.m. Propriétaire ou fermier d'un bac.
-----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - passe

Messagepar coriolan » 10 Nov 2009 17:24

Bonjour Léon.
--------------------------------------------------------------------------------------

passe : n.f. (...) Permis de passage : en temps de blocus, il faut une passe pour s'embarquer. Petite somme donnée à un pauvre pour l'aider à se rendre à destination. Arg. Guillotine. Gerber à la passe, condamner à mort.

passe-bombe : n.m. Lunette à deux poignées, servant à vérifier le calibre des bombes.

passe-coude : n.m. Gant long, qui monte jusqu'au-dessus du coude.

passe-coupe : n.m. Action du tricheur qui fausse la coupe en faisant passer subrepticement le paquet des cartes inférieur sur le paquet supérieur.

passe-debout : n.m. invar. Permis délivré au conducteur de boissons à l'entrée d'une ville soumise à l'octroi, quand le chargement doit seulement traverser la ville sans s'y arrêter ou y séjourner moins de vingt-quatre heures.

passefiler : v.a. Raccomoder avec du fil à repriser : passefiler des bas.

passe-fillon (en) : loc. adv. Cheveux en passe-fillon, cheveux crépés au fer et retombant sur le devant et les côtés du front. (Cette coiffure tire son nom de la Passe-Fillon, dame lyonnaise, qui fut maîtresse de Louis XI.)

passe-gargot : n.m. invar. Passoire allongée, pour passer certaines viandes pilées.

passe-lit : n.m. Sorte d'écluse, qu'on élevait autrefois pour franchir les passes de certains cours d'eau.

passe-parole : n.m. invar. Commandement donné à la tête d'une troupe et qu'on fait passer de bouche à bouche.

passe-perle : n.m. Fil de fer très fin, qui sert à faire des cardes..

passeport : n.m. (...) Par plaisant. Extrême-onction.

passer : v.n. (...) Pop. Ne pas pouvoir passer sous la porte Saint-Denis, être un mari très trompé. V.a. (...) Passer condamnation, avouer qu'on a eu tort. Cela me passe, je ne comprends pas. Se la passer douce, vivre agréablement.

passe-volant : n.m. (...) Parasite, intrus de passage.
--------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - passi

Messagepar coriolan » 11 Nov 2009 20:51

Bonjour à tous nos amis Allemands.
----------------------------------------------------------------------------------------

passionnaire : n.m. Livre qui contient la passion de Jésus. Ancien livre relatant les souffrances des martyrs.

passionnette : n.f. Amour vif, mais qui ne dure pas longtemps.

passiver : v.n. Rendre passif.

passulat : n.m. Pâte de miel et de raisins secs.

pastellage : n.m. Pâte de sucre, dont on garnit les assiettes montées, dans les desserts.

pasteller : v.a. Dessiner au pastel.

pastoraliser : v.n. Fam. Faire le pasteur. Se livrer à la vie pastorale.

pastosité : n.f. Etat de ce qui est pâteux.

pastour, e : n. Berger, bergère.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pata

Messagepar coriolan » 12 Nov 2009 16:52

Bonjour Christian.
--------------------------------------------------------------------------------------

patache : n.f. (...) Fam. Mauvaise voiture.

patafioler : v.a. Fam. Usité dans cette expression d'impatience : que le bon Dieu (ou que le diable) te patafiole, te bénisse, te confonde !

patarafe : n.f. Pop. Traits informes, lettres confuses ou mal formées.

patard ou patart : n.m. Ancienne petite monnaie. Pop. Très petite somme : n'avoir plus un patard.

pâté : n.m. (...) Gros pâté, gros enfant potelé. Trois petits pâtés, ma chemise brûle! Cri que l'on pousse en se frappant le derrière sur le plancher, à certains jeux de pénitence.

patelin : n.m. (...) Compatriote : inviter un patelin.

patemment : adv. D'une manière patente, évidente.

patenôtrier : n.m. Fabricant, marchand de chapelet, colliers, bracelets, etc.

pater : n.m. invar. (...) Fam. Savoir une chose comme son pater, la savoir très bien.

patibulaire : adj. (...) N.m. Gibet.

patiner (se) n.pr. Mar. et pop. Agir avec diliogence : mousse, patine-toi.

patiner : v.a. Fam. Manier indiscrètement : patiner des fruits.

patinier : n.m. Ouvrier qui fait des patins, des semelles de patines.

patinot : n.m. Nom des poteries que les maçons intercalent dans l'épaisseur d'un mur pour servir de conduits aux cheminées.

pâtiras ou pâtira : n.m. (...)Fam. Souffre-douleur : toute agglomération a ses pâtiras.

pâtissoire : n.f. Table à rebords, sur laquelle on pâtisse.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pato

Messagepar coriolan » 13 Nov 2009 19:52

Bonjour Brice.
--------------------------------------------------------------------------------------

patouille : n.f. Sorte d'échelle de corde. Pop. Boue.

patricoter :v.n. Fam. Faire des patricotages (tripotage, intrigues).

patrioterie : n.f. Affectation outrée de patriotisme.

patrociner : v.n. Parler longuement jusqu'à l'importunité.

patronnet : n.m. Jeune garçon pâtissier.

patrouillage : n.m. Saleté qu'on fait en patrouillant (V. patrouiller). Ragoût malpropre, degoûtant.

patrouiller : v.n. Syn. de PATOUILLER. Patauger dans la boue ; agiter de l'eau bourbeuse : patrouiller dans une mare. Aller en patrouille. V.a. Manier d'une façon indiscrète, maladroite ou malpropre : patrouiller des viandes, des gâteaux.

patrouillis : n.m. Bourbier, endroit où l'on patrouille.

patte : n.f. (...) Pied de certains objets : verre à patte.

patte-pelu, e : n. et adj. Qui couvre ses mauvais desseins sous des apparences de douceur. Pl. des pattes-pelus (ou pelues, même au masc.)

pattier, ère : n. Marchand, marchande de chiffons.

pâturant, e : adj. Qui pâture : animaux pâturants.
---------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pau

Messagepar coriolan » 18 Nov 2009 19:43

Bonjour Aude.
---------------------------------------------------------------------------------

paucité : n.f. Petit nombre.

paulée : n.f. Mot qui, en Bourgogne, désigne les réjouissances qui suivaient les vendanges, et, par ext. ripaille, grand désordre.

paumer : v.a. Arg. Frapper avec la paume de la main : paumer la figure à quelqu'un.

paupière : n.f. (...) S'en battre la paupière, s'en moquer.

paupiette ou poupiette : n.f. (...)

pauser : v.n. Faire la pause.

paver : v.a. (...) Fam. Rue où l'on pave, rue où quelqu'un évite de passer parce qu'il craint d'y rencontrer un créancier.

paye ou paie : n.f. (...) Fam. Débiteur : c'est une mauvaise paye. Haute paye, indemnité supplémentaire de la solde d'un militaire : les soldats engagés reçoivent une haute paye.

payelle : n.f. Grande chaudière pour raffiner le sel.

payement ( pè-ie-man ), paiement, paîment ( pè-man ) : n.m. (...)

payen : n.m. Traverse de la roue à potier, sur laquelle l'ouvrier appuie ses pieds.

payer : v.a. (...) Fig. et fam. Être à payer, être très original, très curieux en son genre. Payer les violons, faire les frais d'une chose dont les autres ont le profit. Payer la folle enchère, subir les conséquences d'une maladresse.

paysagesque : adj. Qui appartient, qui convient au paysage.

paysandaille : n.f. Ramassis de paysans.

paysannesque : adj. Qui appartient, convient au paysan.

pays-bas : n.m. pl. Pop. Derrière.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pea

Messagepar coriolan » 19 Nov 2009 17:26

Bonjour Tanguy.
---------------------------------------------------------------------------------------

peau : n.f. (...) Fam. En peau, se dit du grand décolletage, en parlant des femmes. Porter à la peau , faire suer ; inspirer des pensées voluptueuses. Crever dans sa peau, être extrêmement gras ; dissimuler un violent dépit. La peau lui démange, se dit d'une personne qui s'expose comme à plaisir à être battue. Il mourra dans sa peau, il ne se corrigera jamais. Avoir la peau trop courte, avoir l'habitude de lâcher des vents.

peau-de-chienner : v.a. Polir une pièce de menuiserie avec une peau de chien.

peautre : n.m. Mauvais lit. Pop. Envoyer au peautre, chasser, congédier.

pec : adj. Hareng sec, en caque, fraîchement salé.

peccable : adj. Capable de pécher : tout homme est peccable.

peccata : n.m. Ane, bourrique. Fig. et pop. Homme stupide.

péché : n.m. (...) Mettre quelqu'un, quelque chose au rang des vieux péchés, n'y plus penser.

pecque : n.f. Femme sotte, impertinente.

péculat : n.m. Vol de deniers publics, commis par celui qui en a le maniement : le chancelier Bacon fut condamné pour péculat.

pécune : n.f. Argent comptant.

pécunieux, euse : adj. Fam. Qui a beaucoup de pécune, d'argent.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - péd

Messagepar coriolan » 20 Nov 2009 18:55

Bonjour Edmond.
---------------------------------------------------------------------------------

pédantasse : n. et adj. Gros, lourd pédant. Adjectiv. : air pédantasse.

pédantocratie : n.f. Gouvernement, domination des pédants.

pédard : n.m. Pop. Cycliste grossier, maladroit, dangereux pour les autes.

pédesouille : n.m. Paysan manant, malotru.

pédestrian : n.m. Marcheur ; coureur ; individu qui lutte avec un autre à la marche ou à la course.

pégriot : n.m. Voleur d'objets insignifiants.

peigne : n.m. (...) Fam. Un peigne dans un chausson, un mobilier misérable.

peigner : v.a. (...) Peigner quelqu'un, lui donner des coups.

peignier : n.m. Qui fait, qui vend des peignes. Adjectiv. : un marchand peignier.

peiller ou peillier, ère : n. Ramasseur de peilles (chiffons à faire le papier).

peineux, euse : adj. Qui apporte de la peine. Semaine peineuse, ancien nom de la semaine sainte.

peintelé, e : adj. Qui a les couleurs variées de la pintade : faisan peintelé.

peintreau : n.m. Fam.Mauvais peintre.

peintresse : n.f. Femme peintre.

peinturlure : n.f. Fam. Peinture grossière et voyante.

pékinade : n.f. Etoffe chinoise pour ameublement.
------------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pel

Messagepar coriolan » 21 Nov 2009 20:40

Bonjour Rufus.
----------------------------------------------------------------------------------------

pelé, e : adj. (...) Il y avait quatre pelés et un tondu, se dit d'une assemblée composée de peu de personnes ou de gens de peu de considération.

pêle-mêler : v.a. Mettre pêle-mêle.

pèlerin : n. (...) Fam. Voyageur. Individu : si tu connaissais le pèlerin.

pèleriner : v.n. Fam. Aller en pèlerinage.

pelle-à-cul : n.f. Espèce de chaise de jardin.

peller : v.a. Remuer à la pelle : peller de la terre.

peloter : v.a. (...) Maltraiter de coups ou de paroles : peloter un adversaire. V.n. (...) Peloter en attendant partie, faire une chose de peu d'importance en attendant mieux.

pelousard : n.m. Fam. Habitué de la pelouse des champs de course.

peloux : n.m. Terres entraînées par les pluies du haut des montagnes.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pen

Messagepar coriolan » 22 Nov 2009 20:12

Bonjour Cécile. Au fait, où est-elle ? Reviens nous vite !
--------------------------------------------------------------------------------------

penaille : n.f. ou penaillon : n.m. Haillon.

pen-bas : n.m. Gros bâton courbé en crosse, en usage chez les paysans bretons.

pendaille : n.f. Ramassis de gens bons à pendre.

pendarderie : n.f. Action, conduite de pendard.

pendille : n.f. Petit objet pendillant (suspendu en l'air, agité par le vent).

penduliste : n.m. Fabricant de boîtes pour montres et pendules.

péningue : n.f. Pâte de guimauve en bâton.

pensement : n.m. Action de penser.

pensotter : v.n. Penser pauvrement.

pentière : n.f. Pente d'une montagne.

pentsée ( pin- tsé) : n.f. Touffe de cheveux, que les Chinois conservent au sommet de la tête.
-----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - perc

Messagepar coriolan » 23 Nov 2009 20:05

Bonjour Clément.
---------------------------------------------------------------------------------------

percé, e : adj. (...) Doté de chemins : pays mal percé.

perce-forêt : n.m. Fam. Chasseur déterminé.

percillé, e : adj. Criblé de petits trous.

perclus, e : adj. Privé partiellement ou complètement de la faculté de se mouvoir : homme perclus ; jambe percluse. Fig. Privé d'activité : cerveau, jugement perclus. (1)

perdeur, euse : n. Personne, chose qui est sujette à perdre ou qui fait perdre.

perdre : v.a. (...) Pop. Perdre le goût du pain, mourir. Perdre sa clef, avoir la diarrhée.

perdrieur ou perdrier : n.m. Chasseur aux perdrix.

perdu, e : adj. (...) Sentinelle perdue, très avancée. Enfants perdus, soldats que l'on envoyait en éclaireurs ou qui commençaient l'attaque. Perdu de, complètement livré à. Ecrasé de : perdu de dettes, de rhumatismes.(1)

pérégrin, e : adj. (...) Voyageur, étranger.

périsprit : n.m. D'après les spirites, enveloppe fluidique qui sert de lien entre le corps et l'esprit.
--------------------------------------------------------------------------------------

(1) Jadis 'perclus' s'employait absolument : l'homme était perclus (immobilisé), aujourd'hui il est perclus de quelque chose, de rhumatismes, par exemple ; alors il était perdu de rhumatismes (complètement immobilisé par).

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.[code][/code]
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - perl

Messagepar coriolan » 30 Nov 2009 18:24

Bonjour André. Salut particulier à DD !
---------------------------------------------------------------------------------------

perlaire : adj. Qui a l'éclat de la perle.

perle : n.f. (...) Fig. Enfiler des perles, perdre son temps.

perlot : n.m. (...) Arg. Tabac.

perlustration : n.f. Action de parcourir vite.

permis, e : adj. (...) Permis à, la faculté est laissé à : permis à vous de rire.

permissionner : v.a. Donner une permission.

permixtion : n.f. Mélange parfait.

perpendicule : n.m. Fil à plomb.

perpignan : n.m. Manche de fouet, en bois de micocoulier.

perette : n.f. Pop. Tire-laine. Boîte à perrette, caisse secrète d'une association.

perreyeur : n.m. Ouvrier qui construit des perrés.

perruche : n.f. (...) Fig. Femme frivole et bavarde.

perruque : n.f. (...) Tête à perruques ; vieille perruque, personne qui tient obstinément à d'anciens préjugés. Adjectiv. : un auteur un peu perruque.

perruquerie : n.f. Fam. Chose surannée, démodée.
------------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pers

Messagepar coriolan » 01 Déc 2009 20:47

Bonsoir Florence.
--------------------------------------------------------------------------------------

perscruter : v.a. Scruter profondément.

persicot : n.m. Liqueur faite d'esprit de vin, de sucre, de persil et de noyaux de péche.

persil : n.m. (...) Grêler sur le persil, exercer son autorité contre des gens faibles, ou en des matières insignifiantes. Arg. boulevardier, aller au persil, faire le trottoir. Faire son persil, se promener pour se faire remarquer. Pop. Cheveux.

perspicuité : n.f. Clarté, netteté, en parlant des idées et du style.

pertinacité : n.f. Entêtement.

pertuiser : v.a. Percer.

pertus, e : adj. Percé de larges trous irréguliers : feuille pertuse.

pestillent, e : adj. (...) Fig. Corrupteur.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pet

Messagepar coriolan » 05 Déc 2009 01:26

Bonsoir Barbara. Pleut-il encore sur Brest ?
---------------------------------------------------------------------------------------

pet : n.m. (...) Pop. Pet de loup, universitaire. Glorieux comme un pet qui chante dès qu'il est né, se dit d'un homme extrèmment vain. Lâcher quelqu'un comme un pet, l'abandonner précipitamment.

pétard : n.m. (...) Sou : n'avoir plus un pétard.

pet-en-gueule ou pète-en-gueule : n.f. Jeu populaire, dans lequel deux des joueurs se tiennent l'un debout, l'autre la tête en bas, saisissent avec les bras les jambes de l'autre, et se renversent sur deux autres joueurs qui se tiennent à quatre pattes, côte à côte, mais en sens opposé, de façon que le joueur qui était debout se trouve à son tour la tête en bas.

péter ou peter : v.n. (...) Pop. Tu t'en ferais péter le système, la sous-ventrière, etc. , n'y compte pas, ce serait trop beau. Péter sur le mastic, renoncer au travail.

petit, e : adj. (...) Petits pieds, petits oiseaux rôtis : une brochette de petits pieds. Au petit pied, en miniature : les maires de villages sont parfois des tyrans aux petits pieds.

petit-dunkerque : n.m. (d'une enseigne parisienne Au Petit Dunkerque, Dunkerque éant réputé pour la fabrication des objets en ivoire). Bibelot
d'étagère.

petite-oie : n.f. Syn. anc. de ABATIS de volaille. Par ext. Accessoires de toilette (bas, chapeaux, gants, etc.). Fam. Petites privautés galantes.

petites-maisons : n.f. pl. Hôpital de fous, en général, du nom d'un ancien hôpital de Paris où l'on enfermait les aliénés.

pétoche : n.f. Petit cierge en résine, que l'on emploie pour l'éclairage dans les campagnes. (1)

pétoffe : n.f. Affaire ridicule, querelle à propos de riens.

pétras : n.m. Homme lourd et borné.

pétrolerie : n.f. Usine à pétrole.

pétroleur, pétroleux, euse : n. Personne qui se sert de pétrole pour incendier.

pétrousquin, e : n. Badaud ; paysan : dévaliser un pétrousquin. N.m. Pop. Derrière : tomber sur son pétrousquin.

pétunière : n.f. Arg. Tabatière.
-----------------------------------------------------------------------------------------
(1) D'où, lorsqu'on à peur dans le noir, mieux vaut-il avoir la pétoche que pas ! :lol:

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pha

Messagepar coriolan » 05 Déc 2009 13:26

Salut Gérald.
---------------------------------------------------------------------------------------

phalange : n.f. (...) Pop. Main : serrer les phalanges à un ami.

phasquier : n.m. Sorte de pêche nocturne à l'aide de flambeaux, dont la lumière attire le poisson et permet de le harponner.

phébus : n.m. Fam. Style obscur et ampoulé ; galimatias : donner dans le phébus.

phénisseau : n.m. Mot forgé pour désigner les petits imaginaires du phénix.

philautie : n.f. Amour exagéré de soi-même.

philibeg ou filibeg : n.m. Jupon court, que portent les montagnards ou highlanders écossais.

philocratie : n.f. Amour du pouvoir.

philogéniture : n.f. Amour de ses enfants ; désir d'avoir des enfants.

philogynie : n.f. Amour des femmes.

philosophailler : v.n. Faire de la philosophie à tort et à travers.

philosophâtre : n.m. Philosophe médiocre ou ridicule.

philosophe : n.m. (...) Fam. Professionnel de la tricherie au jeu. Pop. Vieux soulier.

philosophisme : n.m. Fausse philosophie ; abus de la philosophie.

philotechnie : n.f. Amour des arts.

phtartique : adj. Délétère ; qui amène la destruction.

physicien, enne : n. (...) Pop. Prestidigitateur.

physionotype : n.m. Instrument pour faire le portrait. Appareil pour mouler en plâtre la figure d'une personne vivante. (On dit aussi PHYSIONOTRACE.)
-----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pia

Messagepar coriolan » 07 Déc 2009 17:56

Bonjour Ambroise.
--------------------------------------------------------------------------------------

piaffe : n.f. Fam. Faste, ostentation : faire de la piaffe.

piane-piane : adv. Fam. Tout doucement, très lentement.

piano : n.m. (...) Pop. Vendre son piano, être triste, désespéré.

piat : n.m. Petit de la pie.

piaulis : n.m. Cri des oiseaux qui piaulent.

picaillonnage : n.m. Pop. En Savoie, avarice sordide.

pichon, onne : n. (forme francisée du provençal pitchoun).) Petit enfant.

picole : n.f. Pioche pour déchausser les vignes en terrain caillouteux.

picon : n.m. Laine de rebus, employée à la fabrication des étoffes grossières.

picorée : n.f. Maraude.

picoterie : n.f. Taquinerie, parole qui picote.

picoteux, euse : n. Varioleux.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pie

Messagepar coriolan » 08 Déc 2009 18:17

Bonjour Elfried,
----------------------------------------------------------------------------------------

pié : n.m. Orthographe de pied, admise en poésie.

piéça : adv. (pour pièce à, il y a une pièce de temps.) Dès longtemps.

piéçard : n.m. Arg. Ouvrier qui travaille aux pièces.

pièce : n.f. (...) Pop. Seringue. Artilleur de la pièce humide, infirmier. Être près de ses pièces, être avare. Pièce de résistance, gros morceau de viande qu'on sert dans un repas. Fig. Emporter la pièce, railler, médire d'une manière très mordante.

pied : n.m. (...) Sécher sur pied, se consummer d'ennui, de chagrin. Sur le pied de, à raison de, au prix de, dans l'habitude de ; le parti pris de : se mettre sur le pied de tout critiquer.

pie-grièche ou pigrièche : (...)

pierre : n.f. (...) Amas de gravier qui se forme dans le rein, la vésicule biliaire, etc. : opérer un malade de la pierre. Amener quelqu'un par un chemin où il n'y a pas de pierres, le poursuivre très vivement, sans arrêt. Avoir une mauvaise pierre dans son sac, être très malade ou mal dans ses affaires.

pierreux, euse: n. Personne atteinte de la pierre : l'eau soulage les pierreux. N.f. Prostituée de bas étage : les pierreuses des fortifs.

piéter : v.n. (...) V.a. Disposer à résister de pied ferme : piéter des révoltés contre toute conciliation. Piéter le gazon, le couper au pied pour qu'il repousse plus dru.

piétiner : v.a. (...) V.n. (...) Fig. Piétiner un cadavre, insulter un mort.

piéton, onne : n. (...) Facteur rural.

piètrerie : n.f. Chose vile en son genre.
---------------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pif

Messagepar coriolan » 10 Déc 2009 18:48

Bonsoir Romaric.
--------------------------------------------------------------------------------------

piffard : n.m. Pop. Individu qui a un grand nez.

piffre, esse : n. Pop. Personne très grasse. Gourmand, glouton.

piffrer (se) : v.pr. Pop. Manger gloutonnement, se gorger de nourriture.

piger : v.a. (...) Prendre, attraper : piger un rhume. Surprendre, saisir : piger un voleur.

pignaresse : n.f. Femme qui peigne le chanvre.

pignère : n.f. Etui à peignes.

pilaire : adj. Qui a rapport au poil : système pilaire (on dit aussi PILEUX.)

piler : v.a. (...) Fam. Pédaler (sur un cycle) avec vigueur. Piler du poivre, se dit du cavalier que le trot du cheval secoue sur sa selle.

pillerie : n.f. Fam. Volerie, extorsion.

pilloter : V.a. Butiner sur ; faire un menu pillage sur : abeilles qui pillotent les fleurs.

pilorier : v.a. Mettre au pilori : pilorier un malfaiteur.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pim

Messagepar coriolan » 11 Déc 2009 20:07

Bonsoir Daniel.
---------------------------------------------------------------------------------------

pimpesouée : n.f. Femme qui fait ridiculement la précieuse.

pinastre : n.m. Le pin maritime.

pince : n.f. (...) Action de dérober ou d'être dérobé : un drôle sujet à la pince. Pop. Chaud de la pince, d'un tempérament très amoureux.

pinceauter : v.a. Réparer au pinceau les défauts de couleur d'une étoffe imprimée, d'un papier peint.

pince-maille : n.m. Avare dont le vice paraît jusque dans les plus petites choses : un incorrigible pince-maille.

pincer : v.a. (...) V.n. (...) Pop. La pincer à quelqu'un, lui serrer la main.

pincerie : n.f. Fam. Air pincé.

pincette : n.f. ou plus souvent PINCETTES : n.f. pl. (...) Pop. Jambes. Tricoter des pincettes, danser, courir.

pioche : n.f. (...) Fig. et fam. Travail acharné. Adjectiv. Pop. Stupide.

piolé, e : adj. Qui est à moitié d'une couleur et à moitié d'une autre : rubans piolés.

pioler ou piauler (...)

piolle ou piaule : n. f. (...)

pion : n.m. (...) Fig. et fam. Damer le pion à quelqu'un, l'emporter nettement sur lui.

pionçage : n.m. Arg. Sommeil.

piot : n.m. Pop. Vin : humer le piot.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - pip

Messagepar coriolan » 12 Déc 2009 21:26

Bonsoir Chantal.
---------------------------------------------------------------------------------------

pipable : adj. Facile à duper : Montaigne dit qu'il est très pipable.

pipe : n.f. (...) Pop. Tête de pipe, moule à pipe, individu à figure grotesque. Casser sa pipe, mourir.

pipeaux : n.m. pl. Fig. et fam. Petits artifices d'une personne rusée.

pipée : n.f. (...) Fig. Piège, tromperie : les pipées des charlatans.

pipo : n.m. Arg. des écoles. Ecole polytechnique : entrée à pipo. Elève de cette école.

pique-assiette (...) On disait autrefois PIQUEUR D'ASSIETTE, PIQUEUR DE TABLE.

piquer : v.a. (...) Arg. et pop. Piquer des reconnaissances du mont-de-pité, les engager chez un prêteur. Piquer un laïus, prononcer un discours. Piquer son chien, dormir (expression tirée d'une pièce où un aveugle, pour ne pas s'endormir, met une pointe au bout de son bâton ; quand le sommeil l'emporte, il fait un mouvement involontaire, pique le chien, etc.).

piquerie : n.f. Action de piquer par des railleries.

piquet : n.m. (...) Fam. Compter au piquet, être fort, considérable, extraordinaire ou intolérable. (Allusion au jeu de piquet.)

piqueton : n.m. Pop. Petit vin ; piquette. Employé de manège qui dresse les chevaux.

piqueur : n.m. (...) Piqueur de vin, employé qui déguste les vins pour en indiquer la qualité et le cru.

piquonnier : n.m. Celui qui fait le commerce des laines de rebut.
---------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25


Retourner vers Lexicaduc

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité