Mille et un jours - de miraclifique à mythologiade

Le verbe d'antan

Modérateur: Guardian

Mille et un jours - de miraclifique à mythologiade

Messagepar coriolan » 03 Sep 2009 18:29

Bonjour Grégoire.
-------------------------------------------------------------------------------

miraclifique : adj. Par plaisant. et fam. Qui produit des miracles.

miraculiser : v.a. Donner pour miraculeux : on peut miraculer bien des faits naturels. V.n. Faire des miracles.

mirador : n.m. (...) Pl. des miradores.

mirauder ou miroder : v.a. Admirer. Faire la toilette de : mirauder une fillette. Pop. Se dit pour mirer (un oeuf).

mire : n.m. Médecin, apothicaire.

mirement : n.m. Mirage, dans le langage des marins.

mirobolé, e : adj. Pop. Emerveillé.

mirtil ou myrtil : n.m. ou encore mirtille ou myrtille : n.f. (...)
-------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui, à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - mis

Messagepar coriolan » 04 Sep 2009 15:34

Bonjour Rosalie ; je te croyais partie !
-------------------------------------------------------------------------------------

mise : n.f. (...) Mise bas (...), vieux habits que l'on ne veut plus porter : donner sa mise bas à son domestique.

misération : n.f. Sentiment de pitié, de miséricorde.

misère : n.f. (...) Loc. fam. Collier de misère, travail constant et ennuyeux. Lit de misère, lit sur lequel on place une femme qui va accoucher, un malade qu'on va opérer. Vallée de misère, la terre.

misérer : v.n. Vivre pauvrement, misérablement.

misogame : n. et adj. Se dit d'une personne qui hait le mariage.

misologue : n.m. Ennemi de la raison, du raisonnement.

misour : n.m. Vent du sud dans les ports de la Méditerrannée.

missionnarisme : n.m. Etablissement de mission. Esprit qui anime les missionnaires.

mistenflûte : n.m. Enfant d'une complexion faible et délicate. Fam. Nom dont on désigne une personne quelconque, qu'on ne peut ou ne veut nommer.(1)

mistoufler : v.a. Arg. Faire des méchancetés, tracasser, chicaner.

miton : n.m. (...) Fam. Onguent miton mitaine, remède qui ne fait ni bien ni mal.

mitonnerie : n.f. Cajolerie.

mitoufle : n.f. Mitaine.

mitte : n.f. Vapeurs qu'exhalent les fosses d'aisances.
----------------------------------------------------------------------------------------

(1) La femme de Tartempion ?
C'est tout pour ce jour d'hui, à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - mob

Messagepar coriolan » 05 Sep 2009 16:37

Bonjour Raïssa.
--------------------------------------------------------------------------------------

mob : n. m. (m. anglais) Populace.

moche : n.f. Paquet d'écheveaux réunis d'une manière lâche : soies en moche.

mochlique : adj. Méd. Qui purge.

moderner : v.a. Restaurer un édifice ancien dans le goût moderne.

modeuse : n.f. Dentellière en point d'Alençon, qui fait certains points particuliers, dans l'intérieur des fleurs ou des parties à jour.

mohatra : adj. et n.m. Se dit d'un contrat fictif et usuraire, par lequel un individu vend très cher à un autre un objet qu'il lui rachète aussitôt à vil prix, mais argent comptant : contrat mohatra.

moinaille : n.f. Par dénigr. Les moines, des moines.

moinesse : n.f. Par dénigr. Religieuse.

mois : n.m. (...) Menstrues : avoir ses mois.

moïsiaque : adj. Qui appartient, qui a rapport à Moïse : livres moïsiaques.

moisonier : n.m. Métayer.

moissonner : v.a. (...) Fig. Détruire, faire périr : le temps nous moissonne.

moissonnier, ère : adj. Se dit d'un jeune animal domestique qui tette tout le lait de sa mère.

moite : adj. (...) Poétiq. Le moite empire, le moite élément, la mer.

moitié : n.f. (...) La plus belle moitié du genre humain, le sexe féminin.
---------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui, à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - mol

Messagepar coriolan » 07 Sep 2009 17:19

Bonjour Reine.
-------------------------------------------------------------------------------------

molard : n.m. Colline, hauteur, élévation naturelle ou factice.

molarder : v.n. Fam. Cracher gras.

molets : n.m.pl. Nom donné dans certaines régions à des terres mouvantes qui s'enfoncent sous les pas.

moliant, e : adj. Qui est doux et maniable : peau moliante.

mollet : n.m. (...) Mollets de coq, mollets très maigres. Faux mollets, coussins qu'on place sous les bas pour faire paraître les mollets plus gros.

molleteur : n.m. Appareil servant à faire cuire les oeufs mollets.

mollifier : v.a. Rendre mou.

molliuscule : adj. Fam. Un peu mou.

mollusque : n.m. (...) Pop. Ignorant, imbécile.

momaque : n.m. Arg. Petit enfant.

momasser : v.a. Ebourgeonner : momasser la vigne.

momignard, e : n. Arg. Enfant.
-----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui, à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - mon

Messagepar coriolan » 08 Sep 2009 19:05

Bonjour Adrien.
-------------------------------------------------------------------------------------

mon (orig.incon.) anc. particule adverbiale, qui servait à renforcer une affirmation : ça mon vraiment.

monde : n.m. (...) Connaissance du savoir-vivre : homme qui a du monde. Arg. Le monde renversé, la guillotine. L'an du monde, l'an n en comptant à partir de la création du monde.

monde : adj. Se disait des viandes dont la loi juive permettait de se nourrir, des animaux qu'elle permettait d'offrir comme victime : les animaux mondes et immondes.

mondifier : v.a. Chir. Nettoyer : mondifier une plaie.

mondrain : n.m. Petit monticule au milieu d'une plaine ou d'une côte plate.

monère : n.f. Être vivant, représentant le passage le plus simple entre les végétaux et les animaux.

monocoque : n.m. Nom sous lequel on désigne les microcoque ou micrococcus (coccus) : pneumocoque, staphylocoque, streptocoque, etc.

monophobie : n.f. Crainte angoissante de la solitude, qu'éprouvent certains neurasthéniques et personnes affaiblies.

monopoler : v.n. Jouir d'un monopole.

monositie : n.f. Habitude de ne faire qu'un repas par jour.

monseigneuriser : v.a. Donner le titre de monseigneur.

monsieuriser : v.a. Dire à quelqu'un monsieur au lieu de citoyen.

monteur, euse : n. (...) Pop. Monteur de coups, menteur, hâbleur.

mont-joie : n.f. (...) Amas, grande quantité quelconque: une mont-joie de fourmis, de plaisirs.

montmaurisme : n.m. Parasitisme. Propos de table.

montre : n.f. (...) Action d'un maquignon qui fait marcher un cheval devant un acheteur. Echantillon : acheter une marchandise sur montre.

montuosité : n.f. Etat de ce qui est montueux (inégal, coupé de collines : le sol du Limousin est montueux).

monumenté, e : adj. Dr. Se dit quelquefois, dans le langage de la pratique, dans le sens de attesté par acte authentique (par opposition à l'acte sous seing privé).
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui, à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - moq

Messagepar coriolan » 09 Sep 2009 21:31

Bonjour Alain.
--------------------------------------------------------------------------------------

moquerie : n.f. (...) Chose absurde, impertinente : c'est une moquerie que de ...

moquette : n.f. (...) Pop. Moquerie, attrape.

moralisateur, euse : n. Qui affecte de parler morale : un moralisateur insupportable.

morbifique : adj. Qui cause la maladie : humeur, virus morbifique.

morceau : n.m. (...) Fam. Personne de très petite taille : épouser un morceau de femme. Être fait de pièces et de morceaux, manque d'unité, d'ensemble. Morceau honteux, dernier morceau qui reste sur un plat et que personne n'ose prendre.

mordamment : adv. D'une façon mordante.

mordaret : n.m. Clou doré, employé dans la confection des harnais.

mordication : n.f. Picotement.

mordienne : interj. Sorte de jurement. Fam. Substantiv. : à la grosse mordienne, sans façon.

moreau, elle : adj. Noir foncé et luisant : jument morelle.
-----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui, à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - morf

Messagepar coriolan » 10 Sep 2009 17:55

Bonjour Inès.
--------------------------------------------------------------------------------------

morfondre : v.a. Causer un froid qui incommode, transir : touristes que la pluie a morfondus. Se morfondre. v.pr. Être pénétré de froid. Par ext., (...)

morgué ! morguenne ! morguienne ! (corrupt. de mordieu).Jurons villageois annonçant un commencement de colère.

morgueur, euse : n. Personne qui a l'habitude de morguer (traiter avec morgue, braver avec insolence).

morné, e : adj. Viande mornée, viande qui n'est pas fraîche.

mornifle : n.f. (...)Fig. Raillerie piquante. Arg. Monnaie.

mors : n.m. (...) Fig. Hocher le mors à quelqu'un, s'efforcer de l'exciter, le contredire.

mort, e : adj. et n. (...) La mère en est morte, c'est une chose qui ne se fait plus.

morticole : n.m. Epithète péjorative, que l'on donne parfois aux médecins.

mortode : n.f. Perle fausse, employée dans le commerce avec les nègres d'Afrique.

morveau : n.m. Pop. Amas de morve épaisse.

morver : v.n. Laisser tomber sa morve. Se pourrir en parlant de certaines plantes.
-----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui, à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - mot

Messagepar coriolan » 11 Sep 2009 20:23

Bonjour Adelphe... Adelphe ou Adolphe ?
--------------------------------------------------------------------------------------

mot : n.m. (...) Dire deux mots à quelque chose, en manger ou en boire : dire deux mots à un pâté.

motteau : n.m. Ilot formé dans les rivières par un amoncellement de détritus. (1)

motter : v.a. Lancer avec la houlette des mottes de terre à des brebis.

motton : n.m. Petite boule que forme la farine dans un liquide trop abondant.

mouche : n.f. (...) Parasite ; importun. Impatience, colère : quand la mouche vous monte à la tête. Arg.Laid, mauvais, débile. Arg. des éc. Mouche à miel, candidat à l'Ecole centrale (les élèves ont une abeille à leur képi).Pop. Tuer les mouches à quinze pas, avoir mauvaise haleine.

moucher : v.a. (...) Moucharder. Mouche ton nez, occupe-toi de tes affaires. Zigzaguer à la façon des mouches. Il ne se mouche pas du pied, il y paraît sur sa manche, se dit d'une personne que d'autres donnent pour distinguée et dont on nie la distinction. Ne pas se moucher sur sa manche, n'être pas sot.

moucherie : n.f. Fam. Action de se moucher.

moucheron : n.m. (...) Bout de mêche qui charbonne dans une chandelle allumée. Bout de mêche qui reste rouge dans une chandelle qu'on vient d'éteindre.

mouchoir : n.m. (...) Fam. Jeter le mouchoir à une femme, la choisir entre plusieurs autres (allusion au sultan qui désignait ainsi, dit-on, celle de ses femmes qu'il voulait honorer de ses faveurs).
----------------------------------------------------------------------------------------

(1) Et on nous dit que c'est particulier à notre époque, alors que, paradoxalement, le mot a disparu du langage courant ? Curieux !
C'est tout pour ce jour d'hui, à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - mouf

Messagepar coriolan » 12 Sep 2009 18:38

Bonjour Apollinaire.
--------------------------------------------------------------------------------------

mouflard, e : n. Personne qui a le visage rond et rebondi.

moufle : n.m. Pop. Visage rebondi.

moufler : v.a. Tirer par le nez et les joues. (1)

mouflet ou moufflet : n.m. Sorte de bonnet fourré.

mougeotte : n.f. Boîte aux lettres privée, dont l'initiative est due à Mougeot, sous-secrétaire d'Etat des postes et télégraphes dans le cabinet de Waldeck-Rousseau (1899), et que tout propriétaire de maison, tout négociant peut installer à sa porte, avec la faculté non seulement d'y recevoir son courrier, mais encore d'y jeter sa correspondance.

mouiller : v.a. (...) Doigt mouillé, jeu qui consiste à mouiller un de ses doigts discrétement et à faire deviner lequel.

moulant : n.m. Client du meunier. Garçon meunier.

moule : n.m. (...) Moule du bonnet, la tête. Moule à gaufres, à pastilles, visage grêlé.

moulier : n.m. Fabricant de moules de boutons.

moulon : n.m. Tas, monceau.

mourir : v.n. (...) Mourir tout entier, ne laisser après soi aucune renommée.
-----------------------------------------------------------------------------------------

(1) avec ses trois mains... sans doute !

C'est tout pour ce jour d'hui, à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - mous

Messagepar coriolan » 13 Sep 2009 12:43

Bonjour aimé. Wahou, quel joli prénom tu as !
--------------------------------------------------------------------------------------

mousse : n.f. (...) Arg. boulevard. La haute mousse, le monde élégant et frivole. Pop. Faire de la mousse, faire des embarras.

moustache : n.f. (...) Fig. Une vieille moustache, soldat vieilli dans le service.

moustapha : n.m. Pop. Homme gros et barbu.

moustille : n.f. Qualité d'un vin pétillant : vin qui a de la moustille.

moutard : n.m. (...) Pop. Le féminin moutarde, désignant une petite fille, est peu usité.

moutardier : n.m. (...) Fig. Se croire le premier moutardier du pape, avoir une très haute opinion de soi-même. (Allusion à une anecdote relative au pape avignonnais Jean XXII, qui, dit-on, amateur de moutarde, créa pour un de ses neveux une charge de premier moutardier.

moute : n.f. (abréviation de moumoute). Fam. Chatte.

moutonnade : n.f. Fam.Ton de la pastorale fade.

moutonnaille : n.f. Troupeau de moutons.

mouver : v.a. Remuer à la surface la terre d'un pot, d'une caisse. Remuer un liquide ou un corps en fusion, remuer le sucre dans les formes.

moyeu : n.m. (...) Jaune d'oeuf. Espèce de prune confite : un pot de moyeux. Noyau d'un fruit.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui, à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - muc

Messagepar coriolan » 15 Sep 2009 19:16

Bonjour Roland.
--------------------------------------------------------------------------------------

mucédiné, e : adj. Qui ressemble à une moisissure.

muche : adj. Pop. Excellent, parfait. N.m. Jeune homme timide.

muche-pot (à) ou muchetenpot (à la) : loc. adv. (forme picarde de : musse ton pot, cache ton pot). En cachette.

mucher : v.a. Pop. Cacher.

muétiser : v.a. Rendre muet : on muétise l'r dans le mot Alger.

muétisme : n.m. Etat d'une personne muette.

muff ou muffe : n.m. Forme populaire du mot mufle, dans le sens de sot, grossier ou malhonnête.

muflisme : n.m. Pop. Etat d'esprit contraire à tout ce qui est grand, généreux.

mugot : n.m. Trésor caché ; magot.

mugueter : v.a. Faire le galant auprès des dames : mugueter toutes les femmes. V.n. Faire le muguet (jeune galant, qui se parfume à l'essence de muguet).

muiée : n.f. Ce que contient un muid.
---------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui, à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - mul

Messagepar coriolan » 16 Sep 2009 20:38

Bonjour Edith.
-------------------------------------------------------------------------------------

mulcter : v.n. Dr. Condamner quelqu'un à une peine, à une amende ; punir. Par extens. Maltraiter, offenser, vexer.

mulièbre : adj. Qui a rapport aux femmes.

munificent, e : adj. (...) (On dit aussi MUNIFIQUE)

munster : n.m. (...) Grande église d'un monastère et, par extens., vieille cathédrale gothique.

mur : n.m. (...) Faire le mur, exercice qui consistait à ne pas rompre, et appellation qu'on a donné à tort, depuis, au salut des armes. Battre les murs, vaciller de côté et d'autre, comme un homme ivre. Mettre, coller quelqu'un au mur, le fusiller.

mureux, euse : adj. Destiné à la cosntruction des murs : pierre mureuse.

mûron : n.m. Mûre, fruit de la ronce.

murrhin, e : adj. Se dit de certains vases fort estimés des anciens, et dont la matière première (murrhe) nous est mal connue.

musarderie ou musardise (...)

muscadin : n. Homme ou femme d'une élégance outrée et ridicule.

musette : n.f. (...) Pop. Ce n'est pas dans une musette, se dit d'une chose très apparente ou très remarquable en son genre.
-----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui, à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - muse

Messagepar coriolan » 17 Sep 2009 19:48

Bonjour Renaud.
---------------------------------------------------------------------------------------

musicastre ou musicâtre : n.m. Mauvais musicien.

musico : n.m. : Petit musicien professionnel. En Belgique, en Hollande, café chantant, fréquenté par le bas peuple.

musiquer : v.a. Faire de la musique. V.n. Mettre en musique : musiquer une poésie.

musqué, e : adj. (...) Fig. Affecté, recherché : écrivain, langage musqué.

mustapha : n.m. Pop. Petit garçon joufflu.

mutande : n.m. Caleçon que portent les capucins et autres religieux.

mutir : v.n. Gronder sourdement. Grogner comme peut faire un muet.

myophone : n.m. Instrument, sorte de microphone, destiné à étudier les bruits musculaires.

mythologiade : n.f. Fam. Sujet artistique, emprunté à la mythologie : les mythologiades des peintres classiques.
-----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'huy ; à plus tard et au plus tôt demain.

Mythologiade est le 3524ème mot d'une série qui en compte 6208 ; nous en sommes donc à 57% de notre ouvrage, plus de moitié. On tient le bon bout !
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25


Retourner vers Lexicaduc

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité