MILLE ET UN JOURS

Le verbe d'antan

Modérateur: Guardian

MILLE ET UN JOURS

Messagepar coriolan » 15 Mai 2009 19:25

En guise de préface.

Entreprendre des fouilles à Herculanum ou à Pompéi ; partir à la recherche de la vieille pierre rongée par les ans ; redonner la vie à quelque hiéroglyphe chargé de temps perdu, c'est faire quoi, au juste ?

Est-ce oeuvrer à la découverte de ses racines afin de prétendre éclairer aujourd'hui à la lumière d'hier ? Est-ce, sans finalité bien avouée, tenter de soulager une angoisse de connaissance ? Ou ne serait-ce pas, plutôt, laisser jaillir enfin l'expression d'un besoin plus modeste, de poésie, de rêverie ?

Oui, je crois que le rêve est non seulement à la base de toute recherche, mais encore qu'il en sous-tend toute l'entreprise. Et comme l'homme ne veut pas finir de rêver, il ne cesse de remonter le temps !

Personnellement j'aime une autre sorte de pierre, celle qui sert à bâtir notre quotidien à chaque instant, celle qui fait de nous des maçons qui s'ignorent quand ils écrivent, quand ils cimentent les mots pour en faire des phrases et, qui sait, des livres. J'aime les mots, à chacun son rêve.

Le mot (muttum "grognement") est un son ou un groupe de sons définissant une idée. Le mot est image verbale ou graphique. Il est de la musique ou de la peinture, une symphonie ou un tableau, Beethoven ou Raphaël, mais parce qu'il est la cellule d'une langue vivante, il naît, vieillit et meurt. C'est pourquoi, pareil à l'archéologue, je recherche les mots d'hier, les mots qui ont reflété un climat, une manière d'être, une civilisation. Et, pour ne pas être qualifié de rêveur, comme par pudeur, pour cacher mes faiblesses, je me dis que je fais de l'archéolexie !

En 1908, Larousse ayant publié un dictionnaire encyclopédique "le Larousse pour tous", en deux volumes, puis en 1988, "le Grand Larousse en 5 volumes", ouvrages comparables quant à leur objectif, je me suis plu à débusquer certains mots qui ont disparu de la première édition, donc qui ne sont plus en usage. Je les ai regroupés par ordre alphabétique et, comme ce travail d'exhumation m'a particulièrement intéressé, voire amusé, j'ai pensé faire oeuvre utile en publiant le résultat de mon entreprise.

Il n'a pas été question de citer tous les mots tombés en disgrâce, tels : aiguisable, aiguiserie, aiguiseuse dont le sens n'échappe à personne, mais ceux qui revêtent un petit air pittoresque ou qui sont caractéristiques de l'époque - à l'exception des termes agricoles qui, pour beaucoup, n'évoquent plus rien.

Etant exclu de faire, à bon compte, étalage d'une érudition factice, n'ont pas été retenus les termes scientifiques, médicaux, techniques, etc. sauf exceptions qui se comprendront d'elles-mêmes.

Quand un mot anciennement usité était suivi de plusieurs définitions, exemple :

ATTRAPOIRE n.f. Piège pour les animaux. Fig. Fourberie, ruse pour tromper.

Le sens figuré ayant un charme vieillot incontestable pouvant être remis au goût du jour, seul le sens de 'fourberie' a été retenu, et le mot ainsi présenté :

ATTRAPOIRE : n.f. (...) Fig. Fourberie, ruse pour tromper.

Les 3 points entre parenthèses, (...), précédant ou suivant la définition, indique qu'il existe une ou plusieurs autres définitions toujours en usage, ou inusitée mais qui tombe sous le sens, ou que j'ai volontairement négligée.

Enfin, dans une suite de mots d'une même famille, seul le verbe a généralement été relevé, sauf exception dont le bien fondé n'échappera à personne.

Ami lecteur, ensemble nous pouvons réactiver tant de vie qui ne méritait pas de disparaître sous 80 ans de cendres volcaniques ou de poussière du temps ; ami poète, il est bon de se croire investi d'un pouvoir divin...

C.A.
L'espoir de l'Océan naît au cœur de la Source.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5803
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: MILLE ET UN JOURS

Messagepar PouleDeLuxe » 25 Sep 2009 21:45

Bonsoir.

Y'a un type qui m'a virée en me traitant de vieille et j'ai échoué ici. J'en profite pour dire que je possède un dictionnaire de français canadien qui est une mine, et dans lequel on trouve des acceptions toujours actuelles chez nos cousins d'outre-Atlantique de termes complètement tombés en désuétude chez nous. Comme "s'engouer" qui se rapproche "d'avaler de travers" mais sans avoir exactement le même sens.

Un vieil agriculteur près de chez moi possède quelques vignes dont il fait un vin (délicieux) pour son usage personnel. Avant la vendange, il prépare son matériel et vérifie le "sentiment" de ses barriques. Mon grand père faisait de même, mais j'avais oublié l'expression que je trouve magnifique.

Toujours du côté de chez moi, si vous demandez à un paysan de vous indiquer la route à prendre pour vous rendre ici ou là, il vous répondra "suivez le chemin "tel qu'il se comporte"", c'est à dire en tenant compte de ses lignes droites ou de ses méandres.

Chez moi encore, on entend (de moins en moins souvent hélas) parler de la lambruche. Vous connaissez ce poème : "Bel aubépin, Verdissant, fleurissant, Le long de ce beau rivage, Tu es vêtu jusqu'au bas Des longs bras D'une lambruche sauvage. Le gentil rossignolet, Nouvelet, Avêque sa bien aimée Vient loger tous les ans en ta ramée Dans laquelle il fait son nid Bien garni de laine Et de fine soie, Où ses petits écloront, Qui seront, De mes mains la douce proie. Or vis, gentil aubépin, Vis sans fin, Sans que jamais les temps Ni les vents Te puissent ruer par terre."
On y retrouve ma lambruche qui est une variété de chèvrefeuille sauvage.
Amo dunque sono.
PouleDeLuxe
 
Messages: 7
Inscription: 23 Sep 2009 23:53
Localisation: Poitiers.Vienne.

Re: MILLE ET UN JOURS

Messagepar coriolan » 26 Sep 2009 18:59

PouleDeLuxe a écrit:Y'a un type qui m'a virée en me traitant de vieille et j'ai échoué ici.

Le type dont tu parles est absolument infect - Tino a chanté que 60 ans était le plus bel âge de la vie - et en plus je dois avouer que l'échouage est exquis !

Pour en revenir à ta proposition, veux-tu que sous la rubrique 'Vie culturelle, je t'ouvre un rubrique spéciale Canada ? Trouve un titre à ta fantaisie et je te fais ça de suite ! A+
L'espoir de l'Océan naît au cœur de la Source.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5803
Inscription: 24 Sep 2007 20:25


Retourner vers Lexicaduc

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité