Mille et un jours - de L à lycorexie

Le verbe d'antan

Modérateur: Guardian

Mille et un jours - de L à lycorexie

Messagepar coriolan » 06 Mai 2009 21:00

Bonjour Prudence.
------------------------------------------------------------------------------------

L : Sur les monnaies, L était la marque des monnaies frappées à Bayonne.

laboriosité : n.f. Caractère de celui ou de ce qui est laborieux.

labourer : v.a. (...) Fig. et absolum. Se fatiguer beaucoup.

lacer : v.a. (...) Couvrir la femelle, en parlant du chien.

lâche : adj. (...) Fig. Qui manque de vigueur, d'activité : ouvrier lâche au travail.

laché, e : adj. Fait avec négligence ou abandon : dessin lâché.

lâchement : n.m. Action de lâcher.

lâcher : v.a. (...) Fig. Lâcher pied, s'enfuir. Lâcher de l'eau, uriner. Pop.Lâcher la rampe, la perche, mourir.

laçon : n.m. Lacs de laiton, dont les braconniers se servent pour prendre les lièvres.

laconiser : v.n. Parler de façon laconique.

lacrymule : n.f. Petite larme.

----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'huy ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Mille et un jours - Lac

Messagepar coriolan » 08 Mai 2009 20:09

Bonjour toi, Victoire 45 !
----------------------------------------------------------------------------------

lactation : n.f. (...) Action d'allaiter un enfant.

lacunette : n.f. Petite lacune.

lagéniforme : adj. Qui a la forme d'une bouteille.

lague : n.f. Sillage d'un vaisseau.

laidasse : n.f. Fam. Femme très laide.

laidir : v.n. Devenir laid.

laine : n.f. (...) Demi-laine, barre de fer méplate, pour renforcer le seuil ou les bornes d'une porte cochère. Se laisser manger la laine sur le dos, se dit du mouton auquel la pie arrache des brins de laine. Fig. Se laisser dépouiller.

lainette : n.f. Variété de mousse.

lait : n.m. (...) Jeune lait, vieux lait : lait d'une femme accouchée récemment, depuis longtemps. Sucer avec le lait, recevoir dès la plus tendre enfance.

laitée : n.f. Portée d'une chienne de chasse et de quelques autres animaux.

laitière : n.f. (...) Voiture à petits compartiments superposés, destinée à transporter les bouteilles de lait.

laïus : n.m. (...) Piquer un laïus, prononcer un discours.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'huy ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Mille et un jours - Lal

Messagepar coriolan » 09 Mai 2009 19:01

Bonjour Pacôme, Bonjour Maria.
-------------------------------------------------------------------------------------

lalo : n.m. Nourriture de nègres, composée de feuilles de baobab desséchées et pulvérisées.

lambris : n.m. (...) Fig. Lambris sacrés, temple, église. Célestes lambris, séjour des élus.

lambrotte : n.f. Grappe de raisin peu garnie.

Lamourette (Adrien) : Prélat français, (...) membre de la Législative, (...) Il eut un jour de célébrité dans une Assemblée : le 7 juillet 1792, dans un moment où de déplorables divisions menaçaient de déchirer les parties, il fit, par un discours pathétique, espérer un rapprochement entre le côté droit et le côté gauche ; l'émotion gagna tout à cpoup les ennemis politiques les plus acharnés ; on se précipita des bancs opposés, on s'embrassa : une députation conduite par Lamourette lui-même, courut en informer le roi ; mais, le soir, la réconciliation était oubliée. - Ces accolades fraternelles sont restées célèbres sous le nom ironique de baisers Lamourette, servant aujourd'hui à qualifier des réconciliations éphémères et peu sincères.

lampadaire : n.m. (...) Officier qui, pendant la messe, portait un bougeoir allumé devant l'empereur et l'impératrice d'Orient.

lampadorame : n.m. Sorte de lanterne magique.

lampas : n.m. Fam. Gosier : s'arroser le lampas. (...)

lampe : n.f. (...) Il n'y a plus d'huile dans la lampe, se dit d'une personne qui s'éteint.

lampée : n.f. (...) Pop. Tache causée par un liquide.

lampion : n.m. (...) Pop. Tricorne. Arg. Chapeau de haut de forme.

lampon : n.m. Couplet satirique.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'huy ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Mille et un jours - Lanc

Messagepar coriolan » 12 Mai 2009 15:39

Bonjour Achille.
---------------------------------------------------------------------------------

lance : n.f. (...) Arg. PLuie. Fig. Rompre une lance, soutenir une discussion. Baisser la lance, céder, fléchir.

lancer (...) Se lancer : v.pr. (...) Fam. Être trop en gaieté.

lanceur, euse : n. (...)Fig. et fam. Personne qui met en train : lanceur d'affaires. Lanceuse de modes, femme à laquelle les couturières et modistes font porter les nouveautés qu'elles désirent faire connaître.

lancier : n.m. (...) Pop.Lancier du préfet, arroseur public.

lancière : n.f. Ouverture par où s'écoule l'eau quand le moulin ne travaille pas. Adjectiv. : vanne lancière.

lançoir : n.m. (...) Dans une exploitation fotestière de montagne, sentier rectiligne par où l'on fait glisser jusqu'en bas les arbres abattus.

lande : n.f. (...) Fig. Ce qui est inculte, sans valur.

langelotte : n.f. Malaxeur pour la trituration des sables aurifères dans l'eau.

langon : n.m. Mince perche armée d'une pointe à son extrémité, avec laquelle on harponne le poisson.

languard, e : adj. Bavard, indiscret.

langue : n.f. (...) Jeter sa langue aux chiens, renoncer à deviner quelque chose. Se mordre la langue, s'arrêter au moment de dire une sottise ; se repentir d'avoir dit quelque chose. Faire la langue à quelqu'un, lui suggérer ce qu'il doit dire.

langue-de-carpe : n.f. Instrument de dentiste pour extirper les dents molaires.

langue-de-vache : n.f. Enclume de forgeron, arrondie d'un côté et pointue de l'autre.
------------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'huy ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Mille et un jours - Lang

Messagepar coriolan » 13 Mai 2009 15:24

Bonjour Rolande.
------------------------------------------------------------------------------------

langueyer : v.a. (...) Visiter la langue d'un porc pour s'assurer s'il est sain ou s'il est ladre.

languissement : n.m. Etat de celui qui languit, et particulièrement celui qui languit d'amour.

lanière : n.f. et adj. Se dit des dents canines qui sont propres à déchirer.

lanifère : adj. f. Qui porte de la laine ou un duvet cotonneux : animaux, plantes lanifères. (On dit aussi Lanigère) (1)

lansquiner : v.imp. Arg. Arroser. Pleuvoir.

lanter ou lenter : v.a. Faire sur une pièce de chaudronnerie des enjolivements repoussés au marteau.

lanterne : n.f. (...) Fig. et fam. Fadaises et absurdités : se laisser conter des lanternes. Lanterne sourde, dont on peut cacher la lumière à volonté. Arg. Fenêtre. Oeil. Ventre. Vieille prostituée.

lanternier : n.m. (...) Fam. Homme qui lanterne (qui perd son temps). Diseur de fadaises. Arg. Proxénète, tenancier de maison publique.

lantimèche : n.m. Arg. Père lantimèche, allumeur de réverbères.

lantiponner : v.n. Tenir des discours inutiles et importuns.

lanturlu ou lanturelu : n.m. (...) Mot qui indique une réponse évasive ou un refus méprisant.
-----------------------------------------------------------------------------------------

(1) Il faudra qu'on m'explique comment cet adjectif réputé 'féminin' peut qualifier un nom 'masculin' : des animaux lanifères ! :shock:

C'est tout pour ce jour d'huy ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Mille et un jours - Lap

Messagepar coriolan » 14 Mai 2009 15:00

Bonjour Mathias.
----------------------------------------------------------------------------------------

lapicide : n.m. Ouvrier qui grave des inscriptions dans la pierre.

lapidant : n.m. Celui qui lapide : les lapidants et les lapidés.

lapidicole : adj. Qui vit dans les rochers, parmi ou sous les pierres : les crabes sont lapidicoles.

lapin : n.m. (...) Voyageur ou marchandise que l'on transporte en fraude. Poser un lapin (...) Par ext. ne pas tenir un engagement, une promesse ; s'en aller sans payer. Homme rusé ou brave et résolu : c'est un fameux lapin.

laquéisme : n.m. Etat, condition de laquais.

laquet : n.m. Petit lac.

laqueton : n.m. Petit laquais.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'huy ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Mille et un jours - Lar

Messagepar coriolan » 15 Mai 2009 18:11

Bonjour Denise.
-------------------------------------------------------------------------------------

larcin : n.m. (...) Poét. Faveur amoureuse ravie à une femme.

lard : n.m. (...) Avoir mangé le lard, être le coupable.Venir comme lard aux pois, fort à propos.

lardacé, e : adj. Qui a l'apparence du lard.

larde : n.f. Morceau de viande lardée.

lardon : n.m. (...) Fig. Mot piquant, sarcasme.

lardonniste : n.m. Rédacteur de lardons satiriques.

larenier ou mieux larmier : n.m. (...)

largue : n.f. Arg. Femme. Jeune fille.

larifla, mot de fantaisie qui entre dans quelques refrains de chansons badines.

larmette : n.f. Petite larme.

larron, onnesse : n. (...)

laronneau : n.m. Petit larron ; celui qui dérobe des objets de peu de valeur.

larronnière : n.f. Repaire de larrons.

larton : n.m. Arg.Pain. Larton brutal, pain noir ; larton savonné, pain blanc.
-----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'huy ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - Las

Messagepar coriolan » 16 Mai 2009 18:59

Bonjour Honoré.
-----------------------------------------------------------------------------

lascif, ive : adj. (...) Folâtre.

lasquette : n.f. Peau de jeune hermine.

lasser : v.a. Prendre avec le lasso : lasser un cheval sauvage.

lassière : n.f. Endroit d'une grange où l'on entasse le grain après le battage.

latakieh ou latakié : n.m. Excellent tabac d'Orient (Syrie), de couleur noirâtre.

latemment : adv. D'une manière latente.

latérigrade : adj. Qui marche de côté : araignée latérigrade.

latineur, latineux, latinier : n.m. Synonymes plaisants et ironiques de LATINISTE.

latiniser : v.a. (...) Affecter de parler latin (Fam. un latiniseur.)

latreutique : adj. Se dit du culte que l'on offre à Dieu comme être souverain.

lauriers : n.m.pl. (...) Flétrir ses lauriers, souiller sa gloire.

laurose : n.m. Syn. de LAURIER-ROSE
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Mille et un jours - Lav

Messagepar coriolan » 17 Mai 2009 13:46

Bonjour Pascal.
-------------------------------------------------------------------------------------

lavage : n.m. Aliments et breuvages où l'on a mêlé plus d'eau qu'il ne fallait : cette soupe n'est qu'un lavage. Arg. Vente faite par besoin d'argent.

lavanche ou lavange : n.f. Syn. de AVALANCHE.

lavatorium ou lavatoire : n.m. Auge de pierre dans laquelle les moines de certains couvents lavaient les cadavres avant de les ensevelir.

lavatory : n.m. (...) Boutique de coiffeur.

laver : v.a. (...) Pierre à laver, évier. Pop. Allez vous laver ! Allez au diable !

laveresse : n.f. Se dit d'une pelle en bois à claire-voie, pour agiter le hareng dans la saumure.

lavette : n.f. (...) Arg. Langue.

layetier : n.m. Celui qui fait, qui vend des caisses, des malles, etc.

lazaro : n.m. Arg. milit. Salle de police.
---------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - Lé

Messagepar coriolan » 29 Mai 2009 20:20

Bonjour Eric, Yves, Bernardin, Emile, Didier et les autres... dont Sophie ! En les priant de m'excuser pour cette longue absence...
-------------------------------------------------------------------------------

lé : n.m. (...) Chemin de halage.

léans : adv. Là dedans (s'oppose à céans, ici dedans).

lèche-doigts (à) : Loc. adv. En très petite quantité, en parlant d'un mets.

lècherie : n.f. Fam. Extrême gourmandise.

léchette : n.f. Fam. Petite lèche (tranche fort mince de quelque chose à manger : lèche de pain.) (1)

lécheur, euse : n. Fam. Personne gourmande, très friande. (...)

leçon : n.f. (...) Action de lire.

lecteur, lectrice : n. (...) Avis au lecteur, (...)Fig. et fam. Avertissement dont il convient de profiter : la mésaventure du voisin est un avis au lecteur.

lectica : n.f. Palanquin, litière, lit portatif, introduit de l'Orient en Grèce et en Italie.

lecture : n.f. (...) Leçon, cours fait par un particulier.
----------------------------------------------------------------------------------------

(1) Contrairement à ce que dit Larousse, je pense que c'est lèche, pas beaucoup, qui est à l'origine par altération du mot lerche.

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - Leg

Messagepar coriolan » 30 Mai 2009 13:30

Bonjour Ferdinand.
-----------------------------------------------------------------------------------
légatine : n.f. Etoffe mêlée de soie et de laine.

légendaire : n.m. Auteur de légendes : les légendaires sont crédules. Recueil de légendes : feuilleter un légendaire.

légende : n.f. (...) Vie des saints : ce nom n'est pas dans la légende.

légumage : n.m. L'ensemble des légumes.

légumiste : n. et adj. Qui cultive les légumes. Végétarien.

lendore : n. Personne lente, et qui semble toujours endormie : Adjectiv. : femme un peu lendore.

lénité : n.f. Douceur, indulgence.

lentille : n.f. (...) Lentille de pendule, poids de métal (laiton ordinairement) de forme ronde, attaché à l'extrêmité du balancier.

léontine : n.f. Nom que les bijoutiers donnent à une double chaîne de montre pour dame, qui fait le tour du cou et retombe sur le corsage.

leptologie : n.f. Style subtil, minutieux, affecté.

lepus (lé-puss) : n.m. Nom scientifique du lièvre.

lessivage : n.m. (...) Fam. Grosse perte d'argent. Pop. Syn. de LAVAGE.

lessive : n.f. (...) Fig. et fam. Lessive du Gascon, opération qui consiste à retourner son linge sale au lieu d'en changer.

lest : n.m. Fam. Nourriture.

lester : v.a. (...) Se lester : v.pr. Fig. et fam. Manger, boire quelque chose de fortifiant.
----------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - Let

Messagepar coriolan » 01 Juin 2009 12:19

Bonjour Justin.
---------------------------------------------------------------------------------

léthalité : n.f. Caractère de ce qui est mortel.

lettraille : n.f. Fam. Littérature de rebut.

lettre : n.f. (...) Fig. Aider à la lettre, suppléer ce qui manque dans un récit, et, au fig. entrer dans l'intention de celui qui parle ou qui écrit.

lettrine : n.f. (...) Petite lettre placée à côté d'un mot, pour indiquer un renvoi.

leucorrhée : n.f. Leucorrhée idiopatique, voir FLEURS.

leurré, e : adj. S'est dit dans le sens de déniaisé, rendu habile.

levage : n.m. (...) Arg. Embauchage galant.

lever : v.a. (...) En lever les mains, affirmer par serment qu'une chose est.

lève-roues : n.m. Cric à levier pour soulever les voitures et enlever les roues. (on dit aussi CHÊVRE.)

lévocyclette : n.f. Bicyclette dans laquelle les manivelles sont remplacées par des leviers, qui, au moyen de bielles, transmettent le mouvement à la roue motrice par deux engrenages.

levrauder : v.a. Fam. Harceler, poursuivre quelqu'un comme un lièvre.

lèvre : n.f. (...) Avoir le coeur au bord des lèvres, (...) ; être très franc.

levretteur, euse : n. Personne qui dresse les lévriers, qui chasse avec des lévriers ou des levrettes.
----------------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - Lia

Messagepar coriolan » 02 Juin 2009 12:51

Bonjour Blandine.
-----------------------------------------------------------------------------------

liarder : v.n. Fam. Lésiner, disputer sur un liard, sur des sommes insignifiantes.

libertiner : v.n. Vivre dans le désordre des idées, le libertinage.

libre : adj. (...) Avoir le ventre libre, n'être pas constipé. Mer libre, mer débarrassée de glaces.

licet : n.m. inv. Permission : demander, obtenir un licet.

lichade : n.f. Pop. Action de licher.

licher : v.a. Pop. Boire, manger avec gourmandise : licher une pomme. Se licher la pomme, s'embrasser.

licheur, euse : n. Qui aime à licher.

licou ou licol : n.m. (...) Fam. Corde pour pendre quelqu'un.

lie : adj. Chère lie, bonne chère avec gaité.

lieu : n.m. (...) Bas lieu, terre, par opposition à séjour céleste. N'avoir ni feu ni lieu, être extrêmement pauvre, sans asile.

lièvreteau : n.m. Tout jeune lièvre, qui tette encore.

lift : n.m. Ascenceur.
-------------------------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - Lig

Messagepar coriolan » 03 Juin 2009 17:58

Bonjour Kévin.
-------------------------------------------------------------------------------

ligneur : n.m. Matelot qui pêche la morue à la ligne. Bateau employé pour la pêche à la ligne.

lignolet : n.m. Ligne d'ardoises, placée sur le faîte d'un toit.

limber : n.m. Lot de quarante peaux.

limer : v.a. (...) Fig. Retoucher, polir : limer un poème.

lime-sourd, e : adj. Sournois, dissimulé.

limonade : n.f. (...) Arg. Eau : piquer une tête dans la limonade. Pop. Misère : tomber dans la limonade.

limure : n.f. Action de limer. Etat de ce qui a été limé : tabatière d'une limure parfaite.

linatier : n.m. Ouvrier tisseur de lin.

linette : n.f. Graine de lin.

linge : n.m. (...) Pop. Avoir du linge, avoir de jolies toilettes. Arg. Joueur de bonneteau. Prostituée élégante.

lingue : n.m. Arg. Couteau.

--------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - Lio

Messagepar coriolan » 07 Juin 2009 18:07

Bonjour à toutes les mères de France !
-------------------------------------------------------------------------------------

lion, lionne : n. (...) Coudre la peau du renard à celle du lion, joindre la ruse à la force. Fig. Personne qui excite la curiosité publique, jeune homme riche et très élégant : les lions de la mode. (au fem., femme élégante, à la mode.)

lionnerie : n.f. Vie, habitude de dandy, de la lionne.

liothrique : adj. Se dit des races humaines à cheveux lisses.

lioube : n.f. Entaille pratiquée dans une pièce de bois.

lippée : n.f. Bouchée. Fam. Franche lippée, bon repas qui ne coûte rien.

lipper : v.n. Pop. Manger et boire.

liquescence : n.f. Etat de ce qui fond ou paraît fondre.

liquidement : adv. D'une manière claire, liquide : exposer liquidement la question.

liquider : v.a. (...) Se liquider : v.pr. Payer ses dettes.

lire : v.a. (...) ALLUS. LITTER. Je ne lis plus, je relis, mot de Royer-Collard.(1) Il le dit en deux circonstances à deux candidats à l'Académie pour exprimer son mépris des ouvrages nouveaux. Le premier était Victor Hugo ; le second Alfred de Vigny.
-------------------------------------------------------------------------------------------------

(1) Il a fait fort, là, Pierre Paul ! En ce qui me concerne, si un jour je fus prêt à le lire, je ne suis plus près de le relire ! :lol:

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - Lis

Messagepar coriolan » 09 Juin 2009 16:40

Bonjour Diane.
-----------------------------------------------------------------------------

lisailleur, euse : n. Personne qui lit beaucoup, mais sans discernement.

lise : n.f. Sable mouvant des bords de la mer.

lisette : n.f. Petit couteau d'enfant à lame peu tranchante.

Lisette : n.f. La soubrette de comédie, intrigante et délurée. Type de jeune femme du peuple, gaie et légère, créé par les chansonniers et les poètes. Béranger en a fait le type de la grisette parisienne. Fam. Pas de ça, Lisette ! formule de négation, de refus.

litisdécisoire : adj. Se dit d'un serment qui, déféré par l'une des parties à l'autre, en l'absence d'autres preuves, a pour effet de terminer un procès.

littératurite : n.f. Fam. Maladie supposée, qui pousse à fairede la littérature.

livet : n.m. (...) Celui qui joue le dernier au billard.

livrancier : n.m. Celui qui livre une fourniture.

livre : n.m. (...) Livre bleu, jaune, etc., livre contenant les correspondances diplomatiques, et que l'on désigne par la couleur de sa couverture (jaune en France ; bleu en Angleterre ; vert en Italie ; rouge en Autriche ; blanc en Allemagne etc.).

livreuse : n.f. Voiture pour livrer les marchandises aux clients : livreuse automobile.

livrier : n.m. Faiseur de livres, mauvais écrivain. Adj. Qui appartient aux mauvais écrivains.

lixiviateuse : n.f. Machine à lessiver.
--------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - Loc

Messagepar coriolan » 10 Juin 2009 19:28

Bonjour Landry.
----------------------------------------------------------------------------

locateur, trice : n. Propriétaire qui donne à bail.

locatis : n.m. Fam. Cheval, voiture de louage. Maison garnie ; chambre meublée qu'on loue.

locher : v.n. Branler, en parlant d'un fer à cheval. V.a. Secouer : locher un arbre.

lochomètre : n.m. Instrument servant à mesurer le chemin parcouru en mer.

loco : n.m. Terme commercial, employé sur la place de Paris pour dire que la marchandise est prise en fabrique, tous frais de transport, droits divers, etc., étant en plus et au compte de l'acheteur.(Utilisé aussi en Allemagne.)

locomotile : adj. Qui permet de se mouvoir.

locomotive : n.f. (...)Locomotive routière, celle qui se meut sur une route et sans rail.

locomotivité : n.f. Faculté de locomotion.

loge : n.f. (...) Petite hutte ; cabane de bûcheron, de garde forestier. Cabanon pour les fous. Baraque foraine. Cabane pour les bêtes féroces, les chiens. Comptoir européen en Asie, en Afrique.

loger : v.a. (...) Vin logé, vin en fût.

logogriphe : n.m. (...) Fig. Chose, discours inintelligible.

logotachygraphie : n.f. Syn. anc. de STENOGRAPHIE.

loguette : n.f. Allonge que l'on ajoute à un cable, pour le tirage des bateaux.
--------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Mille et un jours - L

Messagepar coriolan » 15 Juin 2009 17:23

Bonjour Germaine.
------------------------------------------------------------------------------

lorgnade : n.f. Coup d'oeil jeté en lorgnant.

lorgne : n.f. Coup que l'on se donne à la tête contre un obstacle qu'on n'avait pas vu.

lorgner : v.a. (...) Regarder avec une lorgnette, ou avec un lorgnon : lorgner le piublic d'une salle de théâtre.

lorgnerie : n.f. Action de lorgner fréquemment. Action de lorgneur.

lori : n.m. Wagonnet plat, que l'on emploie sur les travaux de la construction d'une voie ferrée, et qui sert à transporter le petit matériel.

lorpidon : n.f. Injure que l'on appliquait autrefois aux vieilles femmes.

los : n.m. Louange.

lot : n.m. (...) Fig. Chance exceptionnellement heureuse.

lotier : n.m. Pêcheur qui jouit de son lot entier, parce qu'il fournit sa part de filets.

lotiforme : adj. Qui a la forme du lotus.

lotissage : n.m. Action de trier le minerai ; de disposer en lots les fanons de baleine.

lotos ou lotus : n.m. (...)
--------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - lou

Messagepar coriolan » 16 Juin 2009 19:21

Bonjour Jean-François Régis.
------------------------------------------------------------------------------

louchard : adj. et n. Fam. Personne qui louche : un louchard ; une loucharde.

louchette : n.f. Appareil pour corriger le strabisme.

louchir : v.n. Devenir louche, perdre sa limpidité, en parlant d'un liquide.

louchon : n.f. La Lune.

loueur, euse : n. Syn. de louangeur.

louffiat : n.m. Pop. Goujat, grossier personnage.

louisette : n.f. Nom qui fut quelque fois donné à la guillotine, à cause du chirurgien Louis qui en fit expérimenter le modèle.

loup : n.m. (...) Fig. Tenir le loup par les oreilles, être dans une situation pénible dont on ne peut sortir sans courir de grands dangers ;être au coeur d'une difficulté. Avoir vu le loup, en parlant d'une jeune fille, avoir eu commerce avec un homme. Enfermer le loup dans la bergerie, mettre quelqu'un dans une situation dont il peut abuser. (Se dit aussi d'une dent que l'on obture avant d'en avoir guéri la carie, etc.)

loup-bérou : n.m. Loup-garou.

louper : v.n. Arg. Fainéanter, travailler paresseusement.

loup-garou : n.m. Fig. Homme d'humeur farouche, qui n'a de société avec personne. Adjectiv. : caractère, accueil loup-garou.

loupion : n.m. Pop. Chapeau d'homme.
--------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - lour

Messagepar coriolan » 22 Juin 2009 01:15

Salut Rodolphe
--------------------------------------------------------------------------------

lourdauderie :n.f. Grossièreté d'esprit. Action de lourdaud.

lourderie ou lourdise : n.f. Faute grossière contre le bon sens, la bienséance.

lourdois, e : adj. Sot, imbécile. N.m. Patois, langage populaire.

louve : n.f. (...) Femme très débauchée.

love : n.f. (STOP !!! J'ai commencé ce Lexicaduc à 16 h 15 le 21, nous sommes toujours le 21 mais il est minuit moins 7 ! Je rentre de libations avec des potes de la chorale de Mésange pour marquer comme il se doit la fête de la musique ! Wahoooooo ! Qu'est-ce qu'on s'est marré. Mais stop, il faut que je garde mon sang froid pour continuer avant d'aller au pieu ! C'est chaud !) Je disais donc :

love : n.f. Pain de savon ayant la longueur d'une brique, la largeur et l'épaisseur de trois.

loxocosme : n.m. Astron. Instrument à l'aide duquel on démontre le mouvement de la terre et tout ce qui s'y rapporte, comme l'inégalité des jours, les saisons, etc.

lucarnon : n.m. Petite lucarne, appelée aussi chattière, chien assis, etc.

lucienne : n.f. Titre donné à la Bible grecque des Septante, revue sur l'hébreu par saint Lucien d'Antioche. Adject. : version lucienne.

Lucifer : n. (...) Fig. n.m. Personne remuante, insupportable : cette enfant est un véritable Lucifer.

luctueux, euse : adj. Pénible, triste, douloureux. Respiration luctueuse, respiration dans laquelle l'expiration est continuée par des gémissements.
--------------------------------------------------------------------------------

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain. (ce qui est une façon de parler puisque ce jour d'hui est déjà demain...Oh ! Faudrait pas boire, vous savez...
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Mille et un jours - lui

Messagepar coriolan » 24 Juin 2009 19:45

Bonjour Jean.
------------------------------------------------------------------------------

luisant, e : adj. (...) n.m. (...) Arg. Le soleil, le jour. Pop. Elégant ; prétentieux. N.m. pl. Souliers vernis.

luisante : n.f. Etoile qui brille plus que les autres dans une constellation : la luisante de la Lyre.

luites : n.f. pl. Testicules du sanglier. Syn. de SUITES.

luiton : n.m. Autre forme de lutin.

luminade : n.f. Pêche à la luminade, pêche aux flambeaux.

luminariste : n.m. Peintre qui répand de la lumière dans ses tableaux.

lune : n.f. (...) Vouloir pendre la lune avec les dents, vouloir une chose impossible. Faire un trou à la lune, s'en aller furtivement, sans payer ses créanciers.

lunement : n.m. Fil grossier, que l'on fabrique avec des étoupes blanchies, et dont on fait des mèches.

lunicole : n. Habitant supposé de la lune.

lupin, ine : adj. Qui appartient, qui a rapport au loup.

lustucru (peut-être de l'eusses-tu cru) : n.m. Pauvre diable, homme ridicule, niais. Le Père Lustucru, personnage de fantaisie, qui figure dans les chansons et les pièces de théâtre enfantines.

lycorexie : n.f. Faim de loup ou boulimie.
-------------------------------------------------------------------------------

lycorexie est le 3009ème mot d'une série qui en compte 6208 ; nous en sommes donc à 48% de notre bel effort. et allons bientôt atteindre les 50% !
Haut les coeurs. :D

C'est tout pour ce jour d'hui ; à plus tard et au plus tôt demain.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25


Retourner vers Lexicaduc

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron