Les volcans

Ca alors !

Modérateur: Guardian

Les volcans

Messagepar DD » 08 Mar 2008 00:15

J'ai toujours eu une certaine fascination pour les volcans. Attention, ne vous y trompez pas, la plupart me fichent vraiment la trouille, mais fascination, oui sans le moindre doute. Sans doute par leur coté implacable, cette capacité qu'ils ont de nourrir la ve, mais aussi de l'effacer sans émotions.
Et puis peut-ètre tout simplement parce qu'ils sont la preuve que notre planète est vivante, et bien vivante.
Bref, j'ai envie de vous faire partager ma passion en vous parlant de certains qui pour une raison ou une autre retiennent mon attention.
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar DD » 08 Mar 2008 00:30

Kolumbo
Je commencerai par celui-ci parce que je viens de découvrir son existence ! En Europe, on connait bien sur le Vésuve, l'Etna, Stromboli, Vulcano pour le quatuor Italien, ainsi que leur redoutable cousin de la mer Egée, Santorin, le volcan de l'Atlantide. Le rapport ? Eh bien Kolumbo est également un volcan Européen, mais il est sous-marin ! Oh pas de beaucoup: son sommet se trouve à 10 mètres de profondeur et il a déjà émergé a plusieurs reprises. Ou çà ? A 8 km au Nord Est de Santorin, entre cette dernière et les iles d'Ios, Anafi et Amorgos. Aïe... Comme il est probablement alimenté par le même point chaud que Santorin, il est en pleine santé et sa dernière éruption ne date que de 1650... avec un tsunami à la clef. Autrement dit en voilà encore un susceptible de nous faire des misères un de ces jours.

Et puisque j'ai l'autorisation du patron, pour ceux qui veulent en savoir plus, un petit lien.
http://oceanexplorer.noaa.gov/explorati ... thera.html
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar DD » 10 Mar 2008 00:19

Haruj
En voici un qui devrait interesser l'ami Charlestone, çà se passe chez ses voisins. J'ai découvert cette région de Lybie par hasard en me baladant sur Google Earth, et mon attention a été attirée par cette vaste zone circulaire sombre, de prés de deux cent kilomètres de diamètre. Pour ceux qui pratiquent Google Earth, la région est facilement repérable par 27°N et 17°E. On y voit des écoulements caractéristiques de lave solidifiée.
Un petit tour sur le net a confirmé mon impression. Assez curieusement, il y a trés peu de données sur cette zone. Mais je peux résumer de la façon suivante:
Les cones sont trés nombreux (environ 150 !). Ils sont en règle générale peu élevés et petit, trente mètres de haut environ. J'ai repéré tout de même ce qui ressemble a une caldeira comblée de pres de 5 km de diamètre, c'est pas rien. Un point particulièrement interessant: ils ont environ 10000 ans, donc plus jeunes que ceux d'auvergne. C'est hier, ils ne sont qu'en sommeil. Mais le plus interressant est lié a la géographie de la région. Les zones centrales vont jusqu'à 1200 m alors que la périphérie se trouve entre 300 et 600 m d'altitudes. C'est un dome, surmontant un point chaud, percé des 150 petits cones formant soupape de sureté. Il faut imaginer une sorte de bulle perçant la croute terrestre. C'est tout simplement la carte d'identité d'un super volcan tout jeune, dont les dimensions font palir le géant de Yellowstone !
Si vous pratiquez Google Earth, je vous invite à zoomer sur une région située un peu à l'Est. On distingue des sortes de stries s'étendant sur des dizaines de kilomètres. Ce ne sont ni des creux, ni des bosses. Le terrain est quasiment plat. La croute terrestre est tout simplement en train de se fissurer !
Mais ne vous inquiétez pas trop. Aprés tout je ne suis pas vulcanologue et mon analyse est surement excessive.
Ou peut-etre je suis en dessous de la vérité ? :wink:
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar DD » 11 Mar 2008 23:33

Vesuve
Historiquement, c'est mon tout premier volcan, c'est avec lui que j'ai découvert les montagnes de feu. Je devais avoir une dizaine d'années. A l'époque, je n'imaginai pas qu'une montagne puisse détruire une maison bien construite ! Naïveté bien enfantine ? Voire... Parce que sur ce que j'en vois j'en déduit que beaucoup n'ont jamais grandi.
Sournois et dangereux, c'est un tueur. C'est ainsi que j'en ai entendu parler pour la première fois. Il est sans conteste sur le podium de ceux qui me foutent vraiment la trouille. On a beaucoup dit, écrit et tourné sur cette montagne aussi tout comentaire serait superflu, mais je vais en faire un quand même. Tout le monde sait qu'il a détruit Pompéi, Herculanum et Stabie dans l'antiquité. Il a tué maintes fois depuis cette date. La seule réaction normale est de s'éloigner à distance de sécurité, si tant est qu'il puisse y en avoir une. Alors comment expliquer cette espèce de rage ou de bétise bien humaine a se blotir sur ses flancs, alors qu'on sait qu'il tuera encore ?
A ses pieds aujourd'hui se trouve la ville de Naples. Il y a trois millions d'habitants......................................
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar DD » 13 Mar 2008 00:03

Toba
Avouons-le, le Toba n'a à priori rien de remarquable. Il est situé sur l'ile de Sumatra, sur la rive nord ouest du lac qui porte le même nom, par 2.36°N et 98.39E (ceci pour les adeptes de Goofle earth). Deux villes l'encadrent: Singkam et Panguruan. . Le cone a une altitude d'un peu plus de 1940 et quelques mètres, soit un peu plus de mille mètres au-dessus du niveau du lac, il fait 5 km de diamètre à sa base. Quant au lac lui même il est occupé en son centre d'une ile d'environ 20x45 Km. Pas de quoi fouetter un chat. (miaaaw :wink: ).
Mais ce petit cone insignifiant n'est que la partie émergé de "l'iceberg". En regardant mieux, on constate combien les hauteurs bordant le lac sont abruptes, dont les sommets flirtent avec le 1800 m par endroit.
Et à partir d'ici, je laisse la parole aux spécialistes: le lac est en fait la caldeira d'un volcan monstrueux, de dimensions 35x60 Km ! Pour vous donner une idée: si on imagine que l'un des bord du cratère se trouve au niveau de la tour Eiffel, le bord le plus éloigné se trouve à... Fontainebleau (pour l'ami Charlestone, c'est la distance Alger-Tipaza...). Le cone actuel n'est qu'un évent minable, et l'ile occupant son centre n'est rien d'autre qu'un dome de lave croissant lentement dans sa cheminée !
Si j'en crois les vulcanologues (et je préfère y croire), le Toba ne manifeste guère d'activité actuellement. Par contre, on sait qu'il est l'auteur de la toute dernière "super éruption" aux conséquences planétaires apocalyptiques, il y a 70000 ans évènement qui a impacté durablement la planète durant des années, avec des chutes de températures moyennes de dix °C.
Les scientifiques ont constaté une brusque chute de la démographie mondiale à cette époque. D'aprés eux, le nombre d'hommes est tombé entre 7000 et 10000 pour l'ensemble de la planète. C'est fort peu, et ils considèrent tout simplement que l'homme a failli disparaitre...
Pour moi, le Toba est l'image même de ce dont est capable un volcan vis-à-vis de nos petites existences.
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar Brumes » 13 Mar 2008 07:51

Voici une autre de mes passions, les volcans !

KILIMANDJARO -

Un des plus étonnants phénomènes de la nature. Un petit glacier à son sommet, le pic central, le Kibo (5916 m) point culminant du continent.

Le Kilimandjaro est en réalité le cratère endormi d'un ancien volcan. Sa caldeira, toit effondré du volcan, est d'un diamètre de 2 k 5 et d'une profondeur de 180 m. entre ses parois abruptes s'élèvent des blocs de glace d'une hauteur de plusieurs étages.

Actuellement au repos, il fit une éruption il y a des millions d'années avec des "voisins", alimentés en laves par les fissures du vaste système de cassures profondes de l'écorce terrestre allant de l'Afrique Orientale à l'Asie Mineure. Le fait que les glaces diminuent pourraient indiquer une reprise de son activité volcanique.
Brumes
 

Messagepar Brumes » 13 Mar 2008 08:07

LE KRAKATOA

... l'explosion ...

La détonation fut entendue jusqu’en Australie, en Nouvelle-Guinée, aux Philippines et aux Indes à 5 000 km. Ce fut "le plus grand bruit jamais entendu sur Terre".
L’onde de choc avec ses répliques fut perçue par tous les baromètres des observatoires du monde. Ces ondes firent ainsi trois fois le tour du globe. L'éruption recouvrit de ponces et de cendres une surface de 820 000 km2. Du 26 août 1883, à 13 h, au 28 août au matin, un volume de plus de 20 km3 de cendres dacitiques furent émis.
Un énorme raz de marée avec des vagues hautes de 15 à 30 m submergea les côtes de Java et de Sumatra jusqu'à 3 à 4 km à l'intérieur des terres. C’est ainsi qu’une canonnière, la "Barouw" se retrouva en cale sèche, dix mètres au-dessus du niveau de la mer, à plus de 3 km à l'intérieur des terres.
Brumes
 

Messagepar Brumes » 13 Mar 2008 08:40

VULCANIA

- Passionnant à visiter si l'on s'intéresse aux sciences de la terre.

Entendre les cognements secs de la roche donnent quelques frissons. Circuler dans un tunnel où coulait autrefois de la lave en fusion fait peur rétrospectivement !

Quand on a été "en contact" avec des tremblements de terre
(3 à mon actif -lointains heureusement) les bruits particuliers, qui ne ressemblent à aucun autre, restent gravés dans sa tête.

l'ISLANDE au paysage dantesque est un monde à part. Les circuits aujourd'hui balisés pour la foule de touristes qui se pressent "pour voir" restent malgré tout un spectacle, d'un autre univers.

Je suis contente de l'avoir connue alors que l'Islande était encore sauvage. Des élus ont eu l'excellente idée (!!!) de semer par avion du lupin de l'Alaska... beaucoup de ces collines déchiquetées, noires, sont recouvertes d'un joli vert tendre !
Ca ne fait plus peur. Dommage.

Volcans, tremblements de terre, geysers, solfatares,se partagent pour donner un avant-goût de l'enfer. D'énormes cascades qui "ne tombent pas d'une montagne", mais au contraire s'engouffrent dans les profondeurs de la terre donnent une petite idée de l'étrangeté de ce pays.

Je mettrai peut-être quelques commentaires laissés sur Evène au temps où je le fréquentais.
Brumes
 

Messagepar renal » 13 Mar 2008 13:54

Brumes, mes enfants ont très envis de visiter Vulcania car ils sont très intéressé par ce sujet. Peut être les prochaines vacances !!!!!!!!!!!!!
renal
 

Messagepar Nelly » 13 Mar 2008 20:11

renal a écrit:Brumes, mes enfants ont très envis de visiter Vulcania car ils sont très intéressé par ce sujet. Peut être les prochaines vacances !!!!!!!!!!!!!
Oooohhhh, Nicole, tu viens à peine de rentrer de vacances que tu parles déjà de celles à venir ? Est-ce vraiment sérieux ? :wink:
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar coriolan » 13 Mar 2008 20:41

renal a écrit:Brumes, mes enfants ont très envis de visiter Vulcania car ils sont très intéressé par ce sujet.

Voilà une bonne idée ! J'ai visité le site il y a 4 ou 5 ans (je ne retrouve plus ma doc. sur le sujet...), ça valait déjà le détour et il paraît que ça a évolué. Il faudra que j'y retourne.

Quoi qu'il en soit le spectacle est merveilleux et Giscard a fait, là, quelque chose de remarquable. Les volcans ont brûlé les diamants ! :D
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5858
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Messagepar DD » 13 Mar 2008 23:35

Brumes a écrit:]LE KRAKATOA
La détonation fut entendue jusqu’en Australie, en Nouvelle-Guinée, aux Philippines et aux Indes à 5 000 km. Ce fut "le plus grand bruit jamais entendu sur Terre".
L’onde de choc avec ses répliques fut perçue par tous les baromètres des observatoires du monde. Ces ondes firent ainsi trois fois le tour du globe. L'éruption recouvrit de ponces et de cendres une surface de 820 000 km2. Du 26 août 1883, à 13 h, au 28 août au matin, un volume de plus de 20 km3 de cendres dacitiques furent émis.
Un énorme raz de marée avec des vagues hautes de 15 à 30 m submergea les côtes de Java et de Sumatra jusqu'à 3 à 4 km à l'intérieur des terres. C’est ainsi qu’une canonnière, la "Barouw" se retrouva en cale sèche, dix mètres au-dessus du niveau de la mer, à plus de 3 km à l'intérieur des terres.

Le Krakatoa est mon numéro un sur l'échelle de la terreur. Je viens de revoir un "docu fiction" sur cette éruption, et j'en profite pour rajouter à ce tableau cataclysmique une colonne de cendre de 50 km de haut (le St helens a tapé à 25 km...). Cette colonne lorsqu'elle s'est effondrée a engendré des coulées pyroclastiques qui ont couru sur plus de 50 km au-dessus de la mer (!) pour aller frapper la cote de Sumatra et bruler plus ou moins grièvement les populations qui avaient échappé au tsunami. En distance, c'est comme si un volcan situé à Cognac carbonisait tout jusqu'à Echoisy. (Ca va Claude ?)
Le Krakatoa est un volcan atypique. Il est associé à la tectonique des plaques comme nombre d'autres tueurs, mais en plus associé à un point chaud (comme l'auvergne ou l'Etna). Résultat, une activité continue et une éruption quasi permanente depuis une eternité.
Mais le plus grave, c'est qu'il s'agit d'un ré-ci-di-vis-te. Dans le docu-fiction que j'évoque, une indonésienne évoque un bouquin, le "livre des rois de Java". Ce livre décrit une éruption antique ou de la même façon, l'ile existante a l'époque a été détruite par une éruption ayant engendré elle aussi un tsunami. Cette éruption aurait eu lieu grossièrement il y a 1500 ans. Or c'est aussi à cette époque que les vulcanlogues notent une éruption aux conséquences planétaires. Alors, qu'en penser ? Une seule chose. L'Anak, "l'enfant" du krakatoa détruira la région en son temps. La seule question à se poser, c'est quand ?
Quand je regarde les photos satellite du krakatoa, je suis troublé. Il est exactement au milieu du détroit de la sonde, entre Java et Sumatra. Ce détroit présente en outre une forme grossièrement circulaire d'une centaine de kilomètres de diamètre ! Alors je me pose la question. Est-ce un coïncidence ? Un point faible de la croute terrestre ? Ou ce passage a t-il été troué par quelque chose ?...
Dernière édition par DD le 24 Mai 2008 00:08, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar DD » 15 Mar 2008 11:34

Les champs phlegréens
Il s'agit d'une zone située à une trentaine de kilomètres à l'Ouest du Vésuve. A priori rien de trés spectaculaire: quelques petits cones peu élevés plus ou moins usés disséminés sur une dizaine de kilomètres de diamètres.
Ce qui ne veut pas dire que cette zone est inactive. Il y a par-ci, par-là quelque fumerolles, quelques mares d'eau chaude, la Solfatare, si vous en avez entendu parler. Cette zone est également célèbre pour les variations de niveau du sol qui monte et descend plus ou moins au fil des ages (sur douze mètres au moins sur un des sites). Elle a également connu une petite éruption en 1538 qui a donné naissance à un petit cone baptise le Monte Nuovo.
Comme toujours, ce sont les photos aériennes qui montrent la situation sous son jour réel. L'ensemble constitue ici aussi la caldeira d'un volcan actif dont les cones existant ne sont que les évents. On a craint il y a une vingtaine d'années une éruption. Extraits d'un article trouvé sur un des sites que j'ai exploré:
"À la suite d'un séisme de magnitude 6,9 (le 23novembre 1980), d'importants mouvements verticaux se déclenchent à partir de juillet 1982. ...Le sol monte de 1,85 mètres durant cette même période, la zone affectée a 14 kilomètres de diamètre. La température des fumerolles de la Solfatare augmente, une nouvelle bouche de vapeur naît le 16 novembre 1984 et crache d'épaisses volutes de vapeur, mais l'éruption redoutée ne se produit pas. Depuis 1985, le sol s'est lentement affaissé jusqu'en janvier 1989 où une nouvelle phase de gonflement a commencé. Les Champs Phlégréens comptent actuellement parmi les volcans les mieux surveillés."
Quoique moins grave que la menace que fait peser son redoutable voisin le Vésuve, le risque généré par les Champs Phlégréen est trés inquiétant. Pourquoi ?
Les villes de Pianura, Quarto, Pouzolles et quelques autres sont baties dans la caldeira..................
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar DD » 17 Mar 2008 01:01

Mont Rainier
Le 13 Novembre 1985, la petite ville d'Armero en Colombie était dévastée par une coulée de boue. La cause en était une éruption modérée du volcan Nevado del Ruiz à 40 km de là. Seulement, le volcan étant couvert de neige, l'éruption la fit fondre provoquant des torrents de boue qui se déversèrent dans la vallée. Il y eut 25000 victimes.
Le mont Rainier est de la même trempe, mais à un niveau bien supèrieur. Plutot qu'un long discours, un petit lien:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mont_Rainier
A part les tsunamis, "les lahars" sont peut-etre ce qu'il y a de plus destructeur chez un volcan. Seattle se trouve à 90 km et constitue une cible réelle. Je me souviens d'avoir vu un documentaire ou un vulcanologue expliquait qu'en cas d'alerte, les habitants de Seattle auraient seulement trente minutes pour se mettre à l'abri ! Et il ne s'agit pas ici de savoir si çà se produira, mais quand ? Parce que pour le reste, les habitants de Seatle et Tacoma ne doivent pas se faire d'illusion: le mont Rainier a déjà leurs noms et leurs adresses...
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar DD » 20 Mar 2008 00:19

Santorin/Théra
On a beaucoup écrit sur Santorin, appelée aussi Théra, çà dépend des sources. Le net regorge de sites. Juste Wikipedia, en guise d'introduction.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Santorin
Santorin fait partie des volcans cataclymiques, c'est à dire de ceux qui s'autodétruisent lorsque survient une éruption majeure, tel le Krakatoa. C'est probablement le volcan de l'Atlantide. On y retrouve tout ce qui caractérise Krakatoa: panache de cendres démesuré, tsunami, ile pulvérisée. Mais dans le cas de Santorin, il faut multiplier Krakatoa de quatre à dix fois (selon les sources) ! Ce qui veut dire que là ou le Krakatoa a tué dans le voisinage du détroit de la sonde, le Santorin en a fait probablement autant à l'échelle de la méditerranée. Le volcan est actuellement parfaitement actif, avec trois éruptions mineures au cours du XXeme siècle. Comme les autres de ses congénères, la prochaine éruption majeure n'est qu'un question de temps. Certains vulcanologues pensent que c'est pour demain. Pour en savoir plus, je vous invite à plonger sur les divers sites, qui en traitent mieux que moi.
Juste deux points: primo, l'éruption de -1646 est soupçonnée d'ètre une explication des dix plaies d'Egypte relatées par la bible. Or çà ne colle pas. L'exode est datée aproximativement de -1340, soit trois siècles plus tard.... à moins que la bible ne contienne quelques conneries, ce qui ne serait pas un scoop.
Deuxio: la mythologie grecque parle dans ses légendes d'iles fantomes, des iles que l'on ne retrouvait pas aprés leur découverte, ou qui n'étaient jamais là ou on les cherchait. Le croiriez vous ? On les a trouvées. Sur les cotes de (je sais plus, j'avais vu çà il y a longtemps...), on a retrouvé des falaises de pierre ponce agglomérées. Explication: la pierre ponce issue du volcan est retombée en mer ou elle a formé une couche comme une banquise. Krakatoa a été responsable en certains endroits d'une de ces banquises. Mais là ou Krakatoa a laissé des épaisseurs d'un mètre, les falaises que je cite plus haut font vingt mètres ! Ces masse flottantes (çà flotte trés bien la pierre ponce) ont dérivé probablement pendant des années avant de s'échouer là ou elles se trouvent aujourd'hui. Comme quoi, les légendes...
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Pythie

Messagepar Brumes » 20 Mar 2008 07:49

Là DD, on va avoir besoin de tes lumières.

Il y a quelques années j'ai vu un documentaire à la télé qui traitait de légendes parties d'une réalité,

Un géologue faisait des recherches sur des failles (probablement des plaques tectoniques) en Grèce Centrale. Ses recherches furent bloquées par des travaux archéologiques, de grands bâtiments cachant le sol sur une vaste étendue.

Néanmoins le chef de fouilles se mit à la disposition de son "confrère" et ainsi il se dévoila que la faille passait (autrefois) juste à l'endroit où la pythie disait ses oracles, d'après les renseignements accumulés.

Ils arrivèrent à une hypothèse : "une faille très étroite mais profonde séparait les 2 plaques laissant passer des gaz... La pythie, "à cheval" sur ces 2 plaques, légèrement intoxiquée par ces gaz, droguée pourrait-on dire, entrait en transes, en somme dans un état second".

Aujourd'hui, la faille n'existe plus, la trace n'est visible que depuis l'espace.

Mes souvenirs sont imprécis, mais le résultat m'avait marquée et il est resté dans ma mémoire.
Brumes
 

Re: Pythie

Messagepar DD » 20 Mar 2008 08:33

Brumes a écrit: Aujourd'hui, la faille n'existe plus, la trace n'est visible que depuis l'espace.

Avec google earth on voit effectivement la trace d'une faille qui s'étend au moins sur une trentaine de kilomètres, voire beaucoup plus et qui passe en plein sur Delphes. La résolution dans le secteur n'est pas terrible. Dommage.
On a du voir le même documentaire. Il est a rapprocher d'un autre qui traite de celle de Cumes, en Italie. Elle aussi était installée dans une grotte... pas trés loin de Naples et des champs phlégréens ! Ca se reboucle pas vrai ? :)
Il y a trace de douze oracles dans l'antiquité. Je ne sais pas ou se trouvent les dix autres, mais je pense que l'hypothèse des géologues sur les émanations volcaniques est bonne. Ca devait pas ètre trés sain comme boulot ! :D
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar DD » 22 Mar 2008 00:02

Kuwae
http://en.wikipedia.org/wiki/Kuwae
Ce volcan se trouvait sur l'ile du meme nom située au Vanuatu. C'est l'équivalent de Santorin dans le Pacifique. On y retrouve éruption cataclysmique d'une puissance équivalente, destruction de l'ile originelle, raz de marée, tout comme son cousin de la Mediterranée. Lui également est en pleine activité, et le nouveau dome de lave commence à percer au-dessus du niveau des flots. L'éruption est beaucoup plus récente puisque datée de 1450 environ, soit la fin de la guerre de cent ans, ou la chute de Constantinople en Europe. J'ai évoqué cette eruption naguere sur feu N.O. Je la replace ici, car il me semble qu'elle est à l'origine d'un des mythes du dragon en Chine, et qu'il s'agit de la parfaite illustration de l'influence que peuvent avoir les volcans sur l'histoire humaine.
Le dragon est un élément récurent en Chine depuis deux millénaires au moins. Il y a acquis au fil du temps un caractère sacré. D'autre part, on sait peu en Occident que la marine et la connaissance navale chinoise au début du XV eme siècle n'avait rien de comparable avec ce qui se faisait en Europe à l'époque. Là ou les caravelles portugaises ne dépassaient pas trente mètres, les jonques de mer chinoises dépassaient cent mètres, dotées de voilures à 7, 9 voir 11 mats ! Il y avait des chantiers navals à la même échelle, des académies pour la formation des équipages, structures qui n'existeront que beaucoup plus tard en Europe. Les flottes chinoises ont silloné l'orient, jusqu'en arabie et le sud de l'Afrique d'un coté, et selon certains, jusqu'en amérique de l'autre. Or tout celà fut stoppé presque du jour au lendemain. Les grands chantiers et les universités furent fermées, la flotte laissée à l'abandon, et l'empereur interdit de la relancer sous peine de mort.
Sous peine de mort ??? La raison se trouve dans un bouquin que j'ai lu il y a une vingtaine d'année (çà m'est revenu, mais je ne me rapelle pas le nom du bouquin). Il y est fait état d'un dragon rougeoyant apparu a l'horizon, ondulant au-dessus des flots. Cet évènement fut suivi de plusieurs années de calamités climatiques et de phénomènes atmosphérique étrange. La décision de dissoudre la marine était liée au désir de ne pas provoquer la colère du dragon et d'éviter ainsi de terribles épreuves.
Dans un autre bouquin intitulé "les trésors de la chine impériale", richement illustré de dizaines de photo, j'ai été frappé par un motif décoratif qui se répète en de nombreux endroits. Il représente un dragon ondoyant au dessus de la mer agitée, sur fond de nuages, enroulé autour d'une "perle d'argent". Le dragon est un motif décoratif répété à l'excés sur les batiments, les meubles, les tableaux. Mais cette mise en scène n'existe pas avant le XV eme siècle. Pour moi, il s'agit de la représentation de la colonne éruptive de Kuwae et du tsunami qui l'a accompagné, une nuit de pleine Lune au cours de l'année 1450.
Si la marine chinoise avait continué son essor, peut-ètre serait-ce les chinois qui auraient découvert l'Europe. Qui sait si l'histoire n'aurait pas été complètement changée si Kuwae était resté en sommeil ?
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar DD » 23 Mar 2008 23:05

Etna - Piton de la Fournaise - Kilauea
Je ne sais pas s'il existe de volcans innofensifs. Mais ces trois là sont moins dangereux que tous ceux cité plus haut. Le pemier nommé est même surnomé "il buono volcane" par les habitants de Catane.
Situés respectivement en Sicile, La Reunion et Hawaï, ils ont en commun d'avoir des éruptions caractérisées par des coulées de lave, bien rouge, des rivières de roches en fusion bien fluides, que l'on voit venir et qui laissent le temps aux bètes et au gens de quitter les lieux. Bien sur, ils peuvent provoquer des destructions, car leurs coulées sont implacables, malgré quelques tentatives, mais ils illustrent a merveille la capacité qu'ont ces volcans à créer de nouvelles terres et de nouvelles iles, qui a terme deviennent des oasis de vie.
Quoique minoritaires, ce sont les plus photographiés et illustrés, et l'Etna a même eu le privilège d'ètre un des acteurs du film Star Wars 3, ou des images de ses éruption ont été mixées parmi les scènes finales du film.
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar DD » 24 Mar 2008 23:50

Yellowstone

Yellowstone est actuellement le plus grand et le plus puissant de tous les volcans connus. C'est le roi de rois, l'empereur, le seigneur des volcans comme vous voulez. Avec lui on entre dans la catégorie des supervolcans ou il règne en maitre et ou seul, peut-ètre, le Toba pourrait lui faire ombrage. Autant pour quelques uns cités plus haut, j'ai utilisé le terme de "cataclysmiques", on est ici dans le domaine de l'apocalypse. Le Yellowstone est un exterminateur a l'échelle de la planète.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Caldeira_de_Yellowstone
S'il n'est a mon classement de la terreur qu'à la troisième place, c'est uniquement parce que ses éruptions majeures sont séparés de 700000 ans en moyenne. Sa dernière en date ayant eu lieu il y a 640000 ans d'aprés les sources, la prochaine est pour demain (relativement).
Ce qui est fascinant pour moi, c'est qu'il a fallu attendre les années soixante pour se rendre compte de ce qu'était vraiment Yellowstone. C'est quelque chose qui dépasse notre perception. C'est au-delà de notre échelle. Un cratère de 85 km (!) dans sa plus grande largeur, des milliers de km3 de magma mis en jeu, la climatologie de la planète perturbées pour des décénnies, des centaines de milliers de morts...
Je viens de revoir un docu-fiction: "Supervolcan" passé il y a quelques temps sur M6. Je le trouve assez réaliste, mais il s'arrète trop tot, parce qu'il passe sous silence les boulversements météos qui frapperaient la planète pendant des années: baisse dramatique des températures, sécheresses aggravées d'un coté, inondations ailleurs, toute l'agriculture de la planète désorganisée avec à la clef famines, troubles et conflits, çà serait un beau bordel.
Parce que si on ne connait pas la date de sa prochaine éruption on est sur qu'il y en aura une. Peut-etre dans 60000 ans ? Avec un peu de chance, l'homme n'existera plus, a moins qu'il n'ait évolué vers............. Ce qu'il y a de sur, c'est que si le Yellowstone entrait en éruption aujourd'hui, ce serait la fin du monde. Du moin, la fin du monde tel que nous le connaissons.
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar coriolan » 25 Mar 2008 00:03

Dis donc DD, tu es un passionné des volcans ? Ta documentation est intéressante et c'est bien de lui avoir consacré un forum. J'ai presque scrupule de la troubler par une remarque banale mais comme ça a déjà été fait, ma foi... je tenais à te féliciter. C'est tout. Je ne suis pas passionné par le sujet, mais intéressé, franchement. Et ton recueil est le bienvenu.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5858
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Passions

Messagepar Brumes » 25 Mar 2008 04:07

J'ai vu moi aussi ce film/fiction qui reflète bien ce qui "se passera" un jour, très lointain encore,mais qui bouleversera totalement la vie sur terre.

Chaque volcan en soi est dangereux, mais ce sont des cheminées indispensables et nous vivons sur énorme volcan !

J'ai une vidéo où l'on voit des "cascades de lave", 15 ou +.Je ne sais dans quel pays ça été filmé, c'est hallucinant. Toi DD tu dois savoir.

Et nous ne parlons que des volcans qui sont en surface, au fond des mers il y en a autant. Des reportages nous montrent des images spectaculaires des mouvements de la terre que nous ne soupçonnons même pas. Le plus surprenant c'est qu'il y a de la vie dans ce milieu aux températures extrêmement élevées.

La tectonique des plaques et les volcans sont intimement liés.

La dorsale de l'Atlantique, (et les autres), qui sépare deux plaques, est toujours en mouvement, séparant les plaques modelant le nouveau visage des continents. Car, si j'ai parlé du Gondwana pour les Tepuys, nous allons vers d'autres formations tout aussi extraordinaires dans le futur.

La géologie, livre ouvert du passé de la terre, nous apprend les changements de climat, les bouleversements qui ont eu lieu. C'est passionnant et vertigineux.

Heureusement à l'échelle humaine nous ne verrons pas ce futur, la modification étant trop lente pour nous et pourtant petit à petit, inexorablement, tout changera.

Sur un livre de science j'ai lu que les Pyrénées dépasseraient en réalité l'Himalaya ! "le socle" s'enfonçant doucement ! Je n'ai plus les chiffres en tête.

La Mediterranée se refermera -ça c'est déjà produit- L'Inde disparaît petit à petit, passant sous la plaque eurasiatique, soulevant ainsi le Tibet.

En suivant le tracé des différentes plaques, biens connues aujourd'hui, des failles, on peut suivre aussi l'emplacement des volcans.

Même ceux qu'on dit "endormis" -comme le Massif Central- se réveilleront un jour, mais c'est si loin pour nous !

Cette partie de la science est infinie, c'est une réaction en chaîne. Notre terre est vivante et c'est un minuscule grain de sable dans l'immensité de l'Univers. Vaste programme.
Brumes
 

Re: Passions

Messagepar DD » 25 Mar 2008 09:20

Brumes a écrit:Même ceux qu'on dit "endormis" -comme le Massif Central- se réveilleront un jour, mais c'est si loin pour nous !

Si loin, si loin, faut vite le dire. Les volcans du massif central sont les seuls que j'ai visité (dommage, mais je désespère pas...). Le lac Pavin est un maar vieux de 4000 ans seulement tout comme le Moncineyre (un petit cone voisin). Le puy de la vache donne l'impression de s'ètre endormi il y a quelques jours. Même le sud de l'Ardèche n'est pas épargné. Les plus jeunes n'ont que 12000 ans (là c'est vrai, je crois pas que je risque grand chose)
A Chaudes Aigues, j'ai pu parler un moment avec un vulcanologue (comme un imbécile, je lui ai pas demandé son nom !), lequel m'a révélé que l'auvergne est actuellement en phase de "tension", autrement dit de gonflement. Il y a une chambre magmatique sous le puy de dome à 5km de profondeur, longue de 25 km vers le sud, et épaisse de 1 km. C'est pas rien !
Enfin un peu a l'est de Clermont Ferrand, il y a un petit cone d'une cinquantaine de mètres de haut, dont des arbres calcinés disent qu'il se serait formé... vers l'an 800 (c'est encore à confirmer disait-il). C'était l'époque de Charlemagne. Hé !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Massif central et autres

Messagepar Brumes » 25 Mar 2008 11:07

"C'était l'époque de Charlemagne. Hé !"
OK mais même Charlemagne, pour nous, "présentement" c'est loin ! D'ici là, le volcanisme aura donné des signes de réveil et les habitants des lieux auront le temps d'aller ailleurs.

As-tu visité Vulcania ? Quand on s'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin les sciences de la terre, à commencer par l'Astronomie qui est en somme la mère de toutes les sciences, et si on se plonge totalement dans "l'atmosphère" on s'imagine aisément ce que pouvait/pourrait être ce monde, proche de l'enfer.

Tu dois connaître Luchon (ou autres), quand on respire ces vapeurs de soufre* qui viennent des profondeurs, le vaporarium qui s'enfonce dans la roche, la température augmentant au fur et à mesure que l'on avance...Personnellement je vois le magma, là, proche, on touche de plus près ce qui est en dessous de nos pieds et ça donne des frissons. Mais la plupart des hommes ne l'imagine pas, ils habitent tout près du Vésuve, près de la faille de San Andréas, voire dans des cratères, parce que la terre est fertile, où que ça leur plaît ! en toute inconscience.

Souvent ils auront le temps de déménager, mais toujours incrédules retarderont ce moment, les parents, les gds parents sont nés là et-plus loin encore- pourquoi eux ne pourraient pas y vivre ?

Je pense aux Kraft qui sont morts de leur passion. Haroun Tazieff racontait qu'un jour il était en train de filmer un lac de lave en fusion, installé sur un piton rocheux en surplomb. Manquant de pellicule il se retira... quelques minutes plus tard le piton s'effondrait... ce n'était pas son heure !

Je reparlerai de l'Islande, terre Dantesque. J'ai la faculté de m'immerger facilement dans l'environnement -certainement toi aussi DD- et voir au delà du spectacle d'aujourd'hui. J'adore, je pars dans "les étoiles" !

* Cette odeur de soufre, qui au départ ressemble à des oeufs pourris, se transforme peu à peu et devient grisante à la fin (je repense à la Pythie). Je peux revenir sur les lieux, comme les odeurs de l'enfance, celle-ci est mémorisée et je ne la trouve plus désagréable, au contraire j'ai envie de respirer... je suis shootée...Ooohhh
Brumes
 

Messagepar renal » 25 Mar 2008 13:27

DD tu connais le volcan La Montagne Pelée, il est dort, mais il a fait beaucoup de morts en 1902 à la Martinique.
renal
 

Re: Passions

Messagepar DD » 25 Mar 2008 23:57

DD a écrit:Les volcans du massif central sont les seuls que j'ai visité

Bon Dieu, j'ai oublié la Montagne Pelée ! Je mérite des baffes... Effectivement, j'ai gravi ses pentes il y a... dix huit ans. On était tout un groupe en voyage organisé. Malheureusement, elle n'est pas entrée en érup... Mais qu'est-ce que je raconte moi? Pardon je reprend: malheureusement, ce jour là le temps était assez mauvais, les nuages bas, on ne voyait pas grand chose, ce qui fait que nous avons fait une balade sur une montagne tropicale humide palpitante, mais qu'en fait nous n'avons pas eu l'impression d'ètre sur un volcan. Le sommet de la montagne est souvent dans le coton. Notre guide nous avait dit "celui qui voit le sommet reviendra en martinique". Je l'ai vu la veille de notre départ...
Par contre, outre le petit frisson, j'ai été trés impressionné par la visite de Saint Pierre. Et quand je regardais vers la montagne, je comprenais pourquoi on sous-estime si facilement les forces de la nature; Malgré ce que je savais déjà a l'époque sur les montagnes de feu, il a fallu que je me fasse violence pour imaginer une coulée pyroclastique arrivant jusqu'à moi. C'est une échelle "d'espace" que nous ne maitrisons pas. C'est ce qui rend les phénomènes naturels extrèmes si dangereux: ils échappent à notre compréhension.
La petite ville de Morne Rouge est la plus proche du sommet, à quatre ou cinq kilomètres. On appelle ses habitants "les péléens". Tout un programme...
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar DD » 26 Mar 2008 00:13

Tambora
La documentation sur le Tambora est assez volumineuse
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tambora
Moins connu que son voisin le Krakatoa, on peut résumer le lien ci-dessus au fait qu'il s'agit d'une éruption de puissance bien supérieure. Certaines données font penser qu'elle fut supèrieure à Santorin et Kuwae ? Je laisse aux spécialistes le soin de trancher. Par contre, c'est celle dont on connait a peu prés bien le nombre de victimes directes et indirectes de l'éruption de 1815.
Elle est la parfaite illustration des conséquence planétaires d'une éruption cataclysmique. S'il fallait n'en retenir qu'une chose, c'est que certaines sources affirment que cette éruption a éradiqué toute vie sur l'ile de Sumbawa.
L'ile fait prés de 400 km de long. Si on ramène çà a la France avec le volcan centré sur Paris (j'aime bien les parisiens :twisted: ), il n'y a plus rien de vivant de Caen à Reims et de Dunkerque à Bourges.
Essayez d'imaginer la scène si vous le pouvez. Moi je n'y arrive pas
Dernière édition par DD le 26 Mar 2008 23:49, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar Brumes » 26 Mar 2008 06:04

DD a écrit:Elle est la parfaite illustration des conséquence planétaires d'une éruption cataclysmique. S'il fallait n'en retenir qu'une chose, c'est que certaines sources affirment que cette éruption a éradiqué toute vie sur l'ile de Sumbawa.
L'ile fait prés de 400 km de long. Essayez d'imaginer la scène si vous le pouvez. Moi je n'y arrive pas


DD j'aurais parié le contraire. Moi j'imagine très bien, quand j'ai visité Pompeï, j'ai fait abstraction des touristes (dur, dur) et "j'ai vu" le nuage de cendres brûlantes, les corps qui se tordaient (je me souvenais peut-être d'un film documentaire particulièrement réaliste, qui m'avait passionné).

Dans une foule, je peux m'isoler totalement, mon imagination me tient compagnie. Je croyais que c'était courant et normal, mais si toi tu n'y arrives pas je pense que c'est moins courant que je le supposais ? Faut que j'aille sur le paranormal ?

Il est certain que je suis une incorrigible rêveuse, mon cerveau est toujours en ébullition, je ne m'ennuie jamais, alors je tempère par les pieds bien sur terre.
Brumes
 

Messagepar Brumes » 26 Mar 2008 06:11

DD a écrit:Tambora
.
L'ile fait prés de 400 km de long. Essayez d'imaginer la scène si vous le pouvez. Moi je n'y arrive pas


Je rectifie le "citer", Je finirai par y arriver du 1er coup !!!

M'agace un peu, alors je ne me concentre pas assez ?
Brumes
 

Messagepar renal » 26 Mar 2008 10:31

DD je vois que tu connais un peu mon île, hé oui c'est vrai que la montagne Pelée est rarement dégagée, mais quand c'est le cas, c'est très beau. Cet été, on a eu la chance après le cyclone de la voir dégagée. Saint Pierre était en effet la plus belle ville de la Martinique. Je crois qu'une partie de ma famille à péri lors de la dernière éruption en 1902.
Sinon je connais aussi la soufrière à la Guadeloupe sur laquelle on a eu la chance de monter, juste avant qu'elle ne soit interdite, les odeurs de souffre étaient très forte.
Et pour finir, ma sœur ayant habité pendant 4 ans à l'Ile de la Réunion, on a aussi pu voir et monter sur la Fournaise, à l'époque il n'était pas encore en action comme maintenant.
Voilà DD je n'en connais que trois, et tous les autres dont tu parles je les découvrent en lisant.
Montagne Pelée
Image
Souffrière
Image

La Pelée en 1902
Image

La fournaise
Image

Image
renal
 

Suivante

Retourner vers Le saviez-vous ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité