espèces en voie de disparition

Ca alors !

Modérateur: Guardian

espèces en voie de disparition

Messagepar livrerose » 04 Fév 2008 14:14

animaux
-----------
l'indri:animal paisible,voit son espace vital si restreint que la survie de ce primate est mise a mal.
avec ses grds yeux son pelage noir et blanc,c'est le plus grd des lémuriens(environ 70cm)encore vivant,sont poids adulte varie de 7 a 10 kg.
on le rencontre dans la forêt pluviale de l'île de madagascar.
L'indri est diurne,paisible et vit en famille.Herbivore,il s'allimente de feuillage,attaché a son territoire,il marque sa presence par des cris ou chants s'apparentant à des coups de sirène.
Lontemps vénéré par les Malgaches,ce primate est aujourd'hui tué pour sa viande.La déforestation massive du pays accroît sa vulnérabilité.

La vigigone:emblème de la liberté et un symbole du blason national du Perou,la vigogne est en voie d"extinction.Issu de la famille des camélidés,ce mamifère est menu.Il ne mesure que 70 a 90 cm et son poid moyen est de 45kg .on peut observer la vigogne en Amérique du sud,sur les haut plateaux froid allant du sud de l'équateur au nord du Chili en passant par le Pérou et l'Argentine.Ils vivent en hordes d'une quinzaines de têtes conduite par un mâle adulte.Le déclin de cette èspèce est attribué aux mineurs,aux ouvriers des routes mais surtout aux braconniers en raison de sa laine,ses poils plus fins et plus soyeux que ceux de la chèvre cashmere ont une grd valeur commerciale;
quand ont sait que moi même dans mon commerce il y a + - une vingtaine d'années , je vendait de la vigogne entre 300 et 400 euros le METRE!........et pas pure, le tissu était mélangé de poil de chameaux 55% et 45% vigogne le plus souvent, la pure se vendait uniquement sur commande et le prix variait entre 500 et 600euros a l'époque!......maintenant cette fabrication est interdite ,pour protéger ce qui reste de l'espèce.

L'araucaria:ce conifère est aussi surnommé" desespoir des singes" de par la forme acérée de ses feuilles et de leurs rigidité.Il est impossible pour ces derniers de grimper dans cet arbre.Il pousse au Chili, Argentine et dans le sud du bresil,on le retrouve égallement en Océanie, sa hauteur de max: 5 m, il est souvent cultivé dans les parcs Européens.Comme beaucoup d'arbres, l'araucaria est en voie de disparition dans ses pays d'origine de par la déforestation de ceux -ci!
" c'est en profondeur seulement que les distances se raccourcissent"
PAUL RICOEUR..
Avatar de l’utilisateur
livrerose
 
Messages: 1895
Inscription: 26 Sep 2007 10:15
Localisation: Belgique

Messagepar DD » 09 Fév 2008 15:41

Hoazin : Un des plus anciens et primitifs oiseau de la création ?
Extrait de Wikipedia:

L'hoazin huppé (Opisthocomus hoazin) est une curieuse espèce d’oiseau tropical que l’on rencontre en Amérique du Sud, dans les marais des bassins de l’Amazone et de l’Orénoque.

Il a la taille d’un faisan, en plus élancé ; il possède une longue queue, un long cou et une petite tête. Celle-ci porte une huppe hérissée. Ses yeux rouges contrastent avec sa face bleue, dépourvue de plumes. C’est un piètre voilier.

On a beaucoup discuté de sa position taxonomique, c’est-à-dire sa parenté avec les autres espèces d’oiseaux. On a créé une famille qui lui est propre, les Opisthocomidae. Sibley le considérait proche des coucous, mais cela est remis en question du fait que les coucous ont un pied zygodactyle (2 doigts dirigés vers l’avant, 2 vers l’arrière), alors que l’Hoazin, d’une manière plus traditionnelle, a trois doigts vers l’avant et un vers l’arrière.

L’hoazin consomme les feuilles et fruits de plantes qui croissent dans les marais où il vit. Une des nombreuses particularités de cette espèce est qu’elle possède un système digestif unique parmi les oiseaux. Les hoazins ont recours à une fermentation bactérienne dans la première partie de l’intestin, afin de réduire en morceaux les matières végétales qu’ils consomment, à la manière du bétail et des autres ruminants. Afin de pouvoir digérer la cellulose des feuilles, l'hoazin a développé un jabot particulier qui fonctionne à la manière du rumen des ruminants. Ce jabot et l'œsophage de l'oiseau hébergent des bactéries qui dégradent la cellulose en acides gras volatils assimilables par l'intestin grêle. L'hoazin est ainsi le seul animal à sang chaud qui ne soit pas un mammifère présentant un tel système de digestion de la cellulose.

Les hoazins sont grégaires et nichent en petites colonies. Ils pondent 2 ou 3 œufs dans un nid de brindilles placé dans un arbre qui surplombe l’eau. Le poussin, qui est nourri par régurgitation, présente lui aussi une curieuse particularité : il possède deux griffes à chaque aile, qui l’aident à s’agripper aux branches quand il grimpe parmi les arbres. Ce trait particulier amène inévitablement à faire des comparaisons avec les fossiles d’Archéoptéryx.
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Drôle d'oiseau

Messagepar Brumes » 09 Fév 2008 20:52

Merci de m'avoir remis en mémoire ce Hoazin dont j'avais totalement oublié le nom, me demandant parfois s'il existait bien. Le côté ruminant n'étant pas la moindre de ses particularités. Il n'est pas beau, il faut bien l'avouer.

Je repense aux tepuys, retrouvés grâce à toi, 80 % de la faune et de la flore y est encore inconnue. Il doit y avoir des animaux particulièrement étranges, nous avons probablement sous la main des espèces proches de celles que l'on dit disparues.

Déjà la canopée de l'Amazonie, de la Guyane... révèlent des choses étranges. Autrefois il n'y avait pas la possibilité de connaître, aujourd'hui avec Internet il y a tellement de reportages qu'il est difficile de tout voir.

Les abysses aussi renferment des espèces inconnues.

Quand tu apprends quelque chose de ce genre, n'hésite pas à nous le communiquer... Merci d'avance
Brumes
 

Messagepar livrerose » 09 Fév 2008 21:22

il y a une exposition a Paris ,au jardin des plantes
les abysses
jusqu'au 8 Mai
galerie de géologie et de minéralogie!

il y a aussi un livre écrit par Clair Nouvian
ABYSSES

sur le site "FUTURE SCIENCES"
Clair nouvian
,nous ouvre le monde des abysses

j'espère chère Brumes que ceci te serra utile! :wink: :P ROSE
" c'est en profondeur seulement que les distances se raccourcissent"
PAUL RICOEUR..
Avatar de l’utilisateur
livrerose
 
Messages: 1895
Inscription: 26 Sep 2007 10:15
Localisation: Belgique

Messagepar DD » 20 Fév 2008 23:34

LEIPOA
Voilà encore un drole d'oiseau qui ne peut pas renier ses ancètres dinosaures !

Ce sont des oiseaux de la taille d'un poulet de 60 cm de long pour un poids de deux kilos pour la femelle, 2,5 kg pour le mâle. Leur plumage est un savant mélange de gris, de brun, de noir et de blanc qui, par leur dessin auquel ils doivent leur nom, leur permet de se camoufler facilement dans leur habitat.
En hiver, le mâle choisit une zone dégagée de terrain sablonneux, entre les branches de plusieurs eucalyptus, et creuse le sable avec ses pattes pour faire un trou de trois mètres de diamètre et un mètre de profondeur. A la fin de l'hiver et au début du printemps, il commence à le combler avec des branchages, des feuilles et des écorces ramassés aux environs et il va ensuite construire, au-dessus, un nid qui va dépasser du sol d'environ soixante centimètres. La nature du nid est très variable: uniquement de végétaux, presque uniquement en sable ou d'un mélange en proportion variable des deux. Ces nids ont été pris par les premiers explorateurs pour des tombes aborigènes!!!

Après les orages, il mélange les végétaux pour faciliter la fermentation et si les conditions le permettent, creuse en août, à la fin de l'hiver austral, une cavité pour placer les œufs. La femelle l'aide quelquefois à creuser cette niche et le planning de ces travaux est fonction des conditions climatiques (température et précipitations). La femelle va pondre entre septembre et février en fonction des précipitations. Elle attend d'avoir la température voulue par une fermentation suffisante. Pendant ce temps le mâle continue de s'occuper de l'entretien en prenant la température du nid avec son bec et sa langue, ajoutant régulièrement de la terre le matin au fur et à mesure que l'été arrive pour l'isoler de la chaleur du soleil, dégageant de la terre lorsque la fermentation s'emballe pour faire des courants d'air, faire baisser la température et ralentir la fermentation, tout cela pour maintenir la température constante (33°C à moins d'un degré près)

Les mâles commencent à construire leur premier nid (ou en remettent un en état) dans leur quatrième année mais ne construisent pas une structure aussi impressionnante que leurs ainés. Ils vont défendre leur nid pendant les neuf mois de la saison de reproduction mais ne reviendront pas forcément au même nid l'année suivante.

La femelle va pondre, au rythme d'environ un par semaine, après avoir contrôlé la température du nid, un nombre d'œufs qui peut être très variable selon les oiseaux et les précipitations: de 2 à 3 jusqu'à 30 avec une moyenne de 15 œufs par couvée. Chaque œuf pèse environ 10% du poids de la poule. Après la ponte, le mâle va creuser doucement le nid et y pousser délicatement l'œuf jusqu'à ce qu'il soit dans la bonne position, puis le recouvrir. La période d'incubation dépend beaucoup de la température et peut aller de 50 à plus de 100 jours.

Les oisillons utilisent leurs pattes puissantes pour casser la coquille puis, se mettant sur le dos, creusent leur chemin vers la sortie, se démenant pendant cinq à dix minutes pour gagner trois à quinze centimètres avant de se reposer pendant une heure, puis de reprendre leur travail. Il leur faut ainsi deux à quinze heures pour sortir du nid. Les oisillons sautent du nid sans précaution, yeux et bec encore fermés; là ils ouvrent leurs yeux, aspirent une grande quantité d'air avant de se reposer, immobiles, une vingtaine de minutes.

Puis ils vont se mettre en mouvement et se réfugier dans le nid en quelques minutes. Au bout d'une heure ils seront capables de courir à peu près bien; au bout de deux heures de voleter et de courir parfaitement, au bout d'un jour de s'envoler bien qu'ils n'aient pas terminé d'acquérir leur plumage.

***********************************************
Ca vous rapelle pas quelque chose ?
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar DD » 05 Mar 2008 23:46

Damans
Encore un drole d'animal. Il ressemble a priori a un espèce de gros rongeur, quelque chose entre la marmotte et le ragondin. Et bien pas du tout. Le croiriez vous ? Son plus proche parent est l'éléphant !

Je vous file un petit lien. Celui là est honorable. Je peux Claude ?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyracoidea
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar coriolan » 06 Mar 2008 13:58

DD, tu es ici, chez toi ! Et merci pour toutes ces info étonnantes. Merci à toi et...aux autres, bien sûr.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5905
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Messagepar DD » 12 Mar 2008 20:08

L'ours brun des Pyrénées

Dont le dernier représentant "pure souche" a été tué par un abruti criminel il y a quelques années.
Il passe en jugement ces jours ci. Il parait qu'il risque trois mois ferme.
Pour un crime avec préméditaion, c'est pas cher.... :cry:
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar DD » 19 Mar 2008 23:48

Hatteria
Drole de truc. En voilà un dont l'expression "fossile vivant" n'est pas usurpée.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sph%C3%A9nodon

Un troisième oeil, des dents qui n'en sont pas; c'est ET cet animal ?
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar DD » 23 Mar 2008 22:54

Weta
http://fr.wikipedia.org/wiki/Weta
Pas trés spectacualair pas vrai ? Un machin qui ressemble à un criquet banal. Et bien non ! Car outre le fait d'ètre un fossile vivant, il a (ce que dit pas l'article) une façon bien a lui de passer les hivers. Il se laisse congeler ! C'est bien çà. Lorsque les températures baissent en dessous de zero °C, il se laisse prendre par le glace protégé par son système "sanguin" qui joue le role d'antigel. Puis il attend des jours meilleurs et que la température ait suffisament remonté pour le libérer de sa gangue de glace.
C'est long l'hiver en Nouvelle Zelande ?
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar DD » 07 Juin 2008 22:36

Le martinet
C'est vrai le martinet n'est pas en voie de disparition. Il n'empèche que c'est un oiseau trés particulier quand on regarde bien: outre qu'il est extrèmement rapide (j'ai trouvé mention d'un vol de CROISIERE à plus 300 Km/h), c'est l'oiseau le plus adapté a la vie dans les air qu'il soit. Il ne se pose que pour nicher ou parfois se reposer a flanc de falaise. Un martinet à terre est un martinet perdu. Il ne peut redécoller que depuis une hauteur. L'accouplement a lieu en plein ciel et il dort (somnole) la nuit à 2000 mètres d'altitude en moyenne au moyen de longs plannés suivis de quelques coups d'aile pour reprendre de l'altitude.
Enfin, les oisillons en cas de mauvais temps et donc de manque temporaire de nourriture peuvent se mettre dans une sorte d'hibernation. En plein été, il faut le faire...
Si réincarnation il y avait, me réincarner en martinet me plairait assez: s'aimer en plein ciel et dormir parmi les étoiles...
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar Aphrodite » 08 Juin 2008 00:28

DD a écrit:Le martinet
Si réincarnation il y avait, me réincarner en martinet me plairait assez: s'aimer en plein ciel et dormir parmi les étoiles...


DD, pourquoi, quand je suis tranquille, tu me cherches :o :shock: Dégoûtée par l'homme, je voulais faire un tour au zoo et là sur qui je tombe?! sur l'HOMME. J'avoue que je suis toujours heureuse de tomber sur l'HOMME :oops: Mais quand en plus je découvre qu'il rêve de se réincarner en oiseau exactement comme moi et pour les même raisons que moi, je me dis :"Leïla, tu n'es vraiment pas née sous la bonne étoile" :cry:
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Messagepar coriolan » 08 Juin 2008 15:40

DD a écrit: s'aimer en plein ciel et dormir parmi les étoiles...

Oui mais... après l'amour, pour moi, un bon roupillon s'impose ! C'est le repos du guerrier ! Alors, en plein ciel, c'est assez casse-gueule ! :lol: Et surtout parmi les étoiles...
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5905
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Messagepar Vajra » 08 Juin 2008 15:42

Faire l'amour en plein vol? Ce doit être ennivrant, magique, deux plumes qui tournoient et leur cri de joie qui déchire l'espace.
Les oiseaux, eux n'en n'ont sans doute pas conscience, mais pour nous, à qui cet exercice n'est pas possible, c'est comme vivre dans une autre dimension.

Oui, j'aimerais bien vivre cette expérience, j'attendrai ma prochaine réincarnation,dans l'espoir de garder le souvenir de ma vie d'humaine avec tous ses potentiels mais aussi ses impossibilités.

Je vous raconterai. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Vajra
 
Messages: 229
Inscription: 25 Sep 2007 10:08

Messagepar cirrus » 08 Juin 2008 16:23

Vajra a écrit:Faire l'amour en plein vol?
Oui, j'aimerais bien vivre cette expérience, j'attendrai ma prochaine réincarnation,dans l'espoir de garder le souvenir de ma vie d'humaine avec tous ses potentiels mais aussi ses impossibilités.
Je vous raconterai. :lol:

aHHHHHH Vajra...étant donné que je me réincarnerai en nuage...tu pourras toujours te reposer sur mes volutes...ou te cacher des regards indiscrèts..ou te préserver des vautours ou autre prédateur !!!
Quel bel avenir dans notre futur !! :lol:
Image
Avatar de l’utilisateur
cirrus
 
Messages: 406
Inscription: 25 Sep 2007 09:04
Localisation: Dans un joli bourg de Bretagne

Messagepar DD » 24 Juin 2008 08:11

Kodiak
Pas vraiment en voie de disparition, mais (heureusement) rare. Si vous pensez que l'ours blanc est le plus grand carnivore terrestre, vous oubliez. D'aprés Wikipedia, l'ours blanc mesure de 2.4 à 3.00 mètres de haut pour un poids d'une tonne maximum. Le kodiak dépasse les trois mètres, le poids est d'une tonne en standard, et j'ai trouvé mention d'un individu de 3.40 mètres ! Si vous regardez le plafond de votre chambre, il dépasse encore ce niveau de presque un mètre...
J'ai vu des photos montrant un de ces animaux, malheureusement abattu car il avait goutté à la chair humaine. Outre qu'il a fallu deux chargeurs de calibre 45 pour en venir à bout, sa papatte avait la taille d'un torse humain (la base en haut des cuisses et les griffes sous la gorge). Tu parles d'un teddy bear...
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

SUR L'AMOUR EN PLEIN VOL

Messagepar Brumes » 24 Juin 2008 11:54

EN PLEIN VOL ?

Le spectacle est à voir, mais ça va si vite, qu'on a des doutes sur le plaisir éprouvé !

Maintenant il y a des moyens pour faire comme eux,

1) L'avion. L'inconvénient, il faut quand même au minimum le pilote. Bien sûr on peut faire à tour de rôle, mais nous entrons dans un domaine délicat !

2) En ballon. Là ça peut aller. On peut tenir la ficelle pour maintenir "la pression" (dans tous les sens du terme).

3) Une idée : en deltaplane. Un entraînement est indispensable, les Martinets s'entraînent bien depuis leur naissance.

Cherchez, il doit y avoir des moyens, si vous avez réellement ce fantasme ! Il faut aussi prévoir la durée (oh !) Ben quoi ! Comme les Martinets ? DD t'es pas sérieux, la "martinette" s'en contenterait ? ça nous fait deux frustrés.
Brumes
 

NB

Messagepar Brumes » 24 Juin 2008 13:13

DD va sûrement dire : en avion, il y a la pilote automatique !

OK, mais je parle d'un tout petit avion, les automatiques doivent être onéreux (ça fait cher le "coup du martinet")

Et je vois mal dans un Airbus 300 et plus ! Ooooooooohhhhhhhhh
Il n'y a plus la sensation d'air libre... je m'arrête, chacun imaginera !

Allez dans la rubrique "coquin coquine" si vous avez de telles idées. :angel5: :angel5: :angel5: :evil: :evil: :evil:
Brumes
 

Re: NB

Messagepar cirrus » 24 Juin 2008 13:52

Brumes a écrit:DD va sûrement dire : en avion, il y a la pilote automatique !

OK, mais je parle d'un tout petit avion, les automatiques doivent être onéreux (ça fait cher le "coup du martinet")

Et je vois mal dans un Airbus 300 et plus ! Ooooooooohhhhhhhhh
Il n'y a plus la sensation d'air libre... je m'arrête, chacun imaginera !

Brumes tu as oublié le saut en parachute !! se laisser tomber, se rattrapper...s'enlacer !! bon pour le reste de la technique, avec la vitesse de descente, le vent..pas très commode !!! :lol:
Avatar de l’utilisateur
cirrus
 
Messages: 406
Inscription: 25 Sep 2007 09:04
Localisation: Dans un joli bourg de Bretagne

Messagepar Aphrodite » 24 Juin 2008 14:40

Eh ben dis donc, mes dames, DD, il vous en donne des idées :o :shock:
Je cherche après ma pancarte "chasse gardée" et je ne la trouve pas :wink: :lol:
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Messagepar Brumes » 24 Juin 2008 14:53

Image

Tout compte fait, le saut en parachute ne va pas !

T'as pensé aux costumes ?

Même en montant très haut dans le ciel, la descente est assez rapide, difficile de dézipper, même avec un avion renifleur... pour viser (je sais : ohhh !) c'est la galère. Nous en sommes à "l'étude de l'amour en vol du martinet". Imaginer la scène est déjà un exploit ! Il n'y a pas de ohhh ! qui tienne.

Et le vent, t'as pensé au vent ? Tu as vu comme la peau du visage est remontée ?
Et le froid, t'as pensé au froid ? Brr, ça gèle de partout. Il faut être réaliste. Pas pratique, pas confortable, à coup sûr c'est raté.

Et sur la canopée de la forêt Amazonienne? Y a des zoizeaux, c'est exotique, c'est écologique, le filet donne l'impression de vide, c'est bucolique, en somme le 7ème ciel ! Reste à apprendre à tenir dans un genre de hamac, doit pas être plus compliqué que l'amour du martinet !

Ca m'aurait bien plu ! Zut (excuses pour ce mot inconvenant), trop tard, pas la peine de se donner des idées :!:

Je crois que Sighine aimerait bien. pas vrai ?

La suite... à vous de voir.
Brumes
 

Messagepar Brumes » 24 Juin 2008 14:59

Pas le temps de répondre...

DD ? c'est lui qui a lancé l'"Etude" hautement sérieuse. de l'"Amour en vol des martinet". C'est pas nous !!!!!! Je réponds donc avec tout le sérieux possible pour ce genre de discussion.

M'est avis que lui aussi, ça ne lui déplairait pas. Il n'y a pas de martinet ? Plein de ressources il amènera sa martinette personnelle.

(Choisir un endroit loin des volcans !)
Brumes
 

Messagepar cirrus » 24 Juin 2008 15:13

Sighine a écrit:Eh ben dis donc, mes dames, DD, il vous en donne des idées :o :shock:
Je cherche après ma pancarte "chasse gardée" et je ne la trouve pas :wink: :lol:

ah.... chère Sighine...tout cela...pour donner des idées...parfois...on en a besoin, surtout quand on passe un certain age, on envie la jeunesse, sa sportivité, son elasticité....ses rêves !!! donc aucun souci...le DD déja fort occupé avec sa chérie...pas de danger !!!! :lol:tes espoirs sont permis ... :wink:
Avatar de l’utilisateur
cirrus
 
Messages: 406
Inscription: 25 Sep 2007 09:04
Localisation: Dans un joli bourg de Bretagne

Messagepar Nelly » 24 Juin 2008 16:52

Sighine a écrit: Je cherche après ma pancarte "chasse gardée" et je ne la trouve pas :wink: :lol:
Normal : dès que tu tapes un prénom masculin sur ton ordinateur, la pancarte disparaît. Le forum est ainsi programmé ! :lol:
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar Nelly » 24 Juin 2008 17:00

Brumes a écrit: Même en montant très haut dans le ciel, la descente est assez rapide, difficile de dézipper, même avec un avion renifleur... pour viser (je sais : ohhh !) c'est la galère. Nous en sommes à "l'étude de l'amour en vol du martinet". Imaginer la scène est déjà un exploit ! Il n'y a pas de ohhh ! qui tienne.
Nous nous trouvons sous la discussion "Le saviez-vous ?". Il faut donc tout prendre au premier degré et notre Brumes nous donne une belle leçon... à méditer ! :lol:

Et j'imagine bien notre DD en train de se demander ce que les femmes du forum ont bien pu trouver à sa réincarnation en martinet pour provoquer un tel tollé ! :occasion7:
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar Aphrodite » 24 Juin 2008 21:55

DD est appelé à la barre pour le chef d'accusation suivant :
PUBLICITE MENSONGERE
Il a le droit d'assurer sa propre défense :lol: il est même préférable qu'il le fasse, vu la teneur du sujet :wink: sa plaidoirie est donc fort attendue mais pas longtemps, faute de quoi, il sera inculpé et condamné à hanter les airs éternellement :lol:
Tu adorerais, n'est-ce pas :?: :lol:
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Messagepar DD » 24 Juin 2008 22:38

Nelly a écrit:Et j'imagine bien notre DD en train de se demander ce que les femmes du forum ont bien pu trouver à sa réincarnation en martinet pour provoquer un tel tollé ! :occasion7:

Vous m'avez cloué le bec mes oizelles. Jamais je n'aurai imaginé que vous envoyer en l'air vous ferait piailler à ce point.
Qu'est ce que çà aurait été si je vous avait parlé de la buse des Açores (ou des galapgos, je sais plus) chez qui la règle est le nid à trois ! (deux males pour une femelle !)
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar Aphrodite » 24 Juin 2008 22:44

DD a écrit:
Vous m'avez cloué le bec mes oizelles. Jamais je n'aurai imaginé que vous envoyer en l'air vous ferait piailler à ce point.
Qu'est ce que çà aurait été si je vous avait parlé de la buse des Açores (ou des galapgos, je sais plus) chez qui la règle est le nid à trois ! (deux males pour une femelle !)

ouawooooooooo DD, envoie-moi une documentation complète :!: Deux femelles et un mâle je connais déjà :wink: mais là, vraiment, tu me mets l'eau à la bouche ! :D
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Messagepar livrerose » 25 Juin 2008 06:38

DD a écrit:
Nelly a écrit:Et j'imagine bien notre DD en train de se demander ce que les femmes du forum ont bien pu trouver à sa réincarnation en martinet pour provoquer un tel tollé ! :occasion7:

Vous m'avez cloué le bec mes oizelles. Jamais je n'aurai imaginé que vous envoyer en l'air vous ferait piailler à ce point.
Qu'est ce que çà aurait été si je vous avait parlé de la buse des Açores (ou des galapgos, je sais plus) chez qui la règle est le nid à trois ! (deux males pour une femelle !)

alors là DD...........tu m'intéresse!..........mais bon,....faut avouer que ce n'est pas nouveau......qui ose dire qu'elle n'a pas déja essayée !................un pour la semaine et l'autre pour les week end.................ou les visites de 4 jours!...OOOOOOHHHHHHHHHH
bé non , j'en rougis pas!....na! :P :wink:
" c'est en profondeur seulement que les distances se raccourcissent"
PAUL RICOEUR..
Avatar de l’utilisateur
livrerose
 
Messages: 1895
Inscription: 26 Sep 2007 10:15
Localisation: Belgique

Soyons sérieux !

Messagepar Brumes » 25 Juin 2008 07:05

Le sujet du "Martinet" mérite toute notre attention. alors je me suis penchée dessus, puisque DD est muet sur la question.

Vous saurez tout, tout, sur le martinet :

Nom latin : Apus Apus (?)
Embranchement : Vertébrés
famille : Apodides
Ordre : Apodiformes
- espèce protégée -

Excellent voilier - peut parcourir 900 km en 1 jour
Il peut atteindre 140 k à l'heure -et + d'après certains articles -
(il n'en a que plus de mérite pour l'objet de la question)
Peut monter jusqu'à 5000 m d'altitude.
Dort en volant ! (Tout en vol en somme)

Poids 38 à 45 grs
longueur 16,5
envergure 42 à 48 cm

Passe l'hiver en Afrique
En UN AN ils parcours en moyenne 333000 Kms - environ 8 fois le tour de la terre.
Vit jusqu'à 21 ans

Passe toute sa vie en l'air (! ? )

DD a bien fait de s'arrêter sur cet oiseau. Il est remarquable à plus d'un titre (l'oiseau), pour rivaliser avec lui, faudra vraiment mettre du sien... :angel8:

Bien des commentaires à faire, mais ça dépasse le cadre de cette rubrique :roll:













,
Brumes
 

Suivante

Retourner vers Le saviez-vous ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron