Sagesse d'un autre temps...

Ca alors !

Modérateur: Guardian

Sagesse d'un autre temps...

Messagepar coriolan » 11 Juil 2013 16:44

Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas.
( cette citation est attribuée à Géronimo)

... ou ainsi libellée :

Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d'eau, et tué le dernier animal, il apprendra que l'argent n'est pas comestible.

Cette citation toute de sagesse amérindienne me rappelle le livre "Maudits sauvages", dernier volet du Royaume de Nord de Bernard Clavel :

"La Terre n'est à personne. Aucun homme n'est assez grand pour posséder la terre. Même une toute petite portion de terre large comme une main. La terre appartient au maître de la vie.Il t'a fait naître sur cette terre où tu entreras quand Il te reprendra la vie qu'Il t'a confiée. Ce jour-là et après ce jour-là, pour l'éternité du temps, c'est toi qui appartiendras à la terre.

Tu seras la propriété de la terre comme les os de ton père et du père de ton père. Les os de tous tes ancêtres sont enfouis dans la terre où ils vivent la mort qui est une autre vie. L'esprit des ancêtres monte par les racines jusque dans les feuilles. Il habite les arbres. C'est lui qui parle avec le ciel, c'est lui qui voyage avec le vent et la lumière. (...) Quand un homme veut modifier le flot des rivières, il contrarie la volonté des vieux qui veillent sous la terre. Et ceux qui oseront se dresser sur le chemin qu'a tracé la volonté des morts déclencheront leur colère. Crèveront alors sur nos têtes des orages comme nul jamais n'en a subi.

(...) L'homme blanc que n'habite pas l'esprit des ancêtres ignore que la forêt se nourrit de ses propres morts. Quand un arbre a fini sa vie, son corps s'allonge au pied des arbres plus jeunes. Peu à peu, il entre dans la terre. Il se mêle à la mousse et donne lentement sa chair pour nourrir le reste de la forêt.

L'homme blanc ne coupe pas le bois dont il a besoin pour dresser sa demeure et nourrir son feu, il coupe tout et il emporte tout.

(...) L'homme blanc qui ne détient pas la sagesse vide notre terre de cette vie qui lui vient du fond des âges et que rien ne saurait remplacer. Ivre de richesse, il s'enfonce tout vivant dans le sein de la terre pour lui prendre son or. En fouillant ainsi dans la nuit, ce sont les os des ancêtres qu'il dérange et meurtrit." (pages 58/59)

Etc. et n'oublie pas que "crèveront alors sur nos têtes des orages comme nul jamais n'en a subi."
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5858
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Retourner vers Le saviez-vous ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité