Les cristaux de la glande pinéale .

Ca alors !

Modérateur: Guardian

Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar AZADKEHR » 17 Déc 2012 13:23

Les cristaux de la glande pinéale nous connectent à l'au-delà

Aussi petite qu’un pois, et de la forme d’une pomme de pin, d’où elle tire son nom, la glande pinéale est considérée comme étant un troisième œil, pour avoir la même structure de base de nos organes visuels.

Jusqu’à il y a peu, on croyait qu’il s’agissait d’un organe atrophié, aux fonctions indéfinies, d’un œil non développé. Mais cela a néanmoins éveillé l’intérêt des scientifiques qui ont mis en lumière des fonctions en relation avec la physique et les phénomènes paranormaux…

L’épiphyse neurale, ou glande pinéale, ou tout simplement pinéale, est une petite glande endocrine située à proximité du centre du cerveau. Nonobstant le fait que ses fonctions soient particulièrement discutées, il n’y a toutefois pas le moindre doute qu’elle joue un rôle important, tant au niveau de la régulation de ce que l’on appelle les cycles circadiens, que sont les cycles vitaux (principalement le sommeil), qu’au niveau du contrôle des activités sexuelles et de la reproduction.

Depuis René Descartes au XVIIe siècle, qui affirmait que l’âme humaine se situait en elle, la glande pinéale était considérée comme étant un organe possédant des fonctions transcendantales. Au-delà de Descartes, l’écrivain anglais écrivant sous le pseudonyme de Lobsang Rampa s’est dédié, parmi d’autres, à l’étude de cet organe.

Les défenseurs des capacités transcendantales de cet organe le considèrent comme étant une antenne. La glande pinéale porte, dans sa constitution, des cristaux d’apatite.

Selon une théorie, ces cristaux vibreraient en fonction des ondes électromagnétiques captées, ce qui expliquerait la régulation du cycle menstruel d’après les phases de la Lune, ou la capacité d’orientation des hirondelles au cours de leurs migrations (elles captent les champs électromagnétiques de la Terre). Chez l’être humain, elle serait capable d’interagir avec d’autres zones du cerveau comme, par exemple, le cortex cérébral qui serait capable de déchiffrer de telles informations. Une telle interaction serait moins développée chez les autres animaux. Cette théorie prétend expliquer les phénomènes paranormaux tels que la clairvoyance, la télépathie et la médiumnité.

Compréhensions de la raison d'être de la glande pinéale

Suivant la doctrine Spirite
Depuis Allan Kardec, au XIXe siècle, la doctrine spirite s’attache à s’expliquer à ce propos. Dans l’œuvre spirite « missionnaires de la lumière » dictée par l’esprit André Luiz, au travers de la psychographie du médium Francisco Candido Xavier, l’épiphyse est décrite comme étant la glande de la vie spirituelle et mentale.

Pour la doctrine spirite, l’épiphyse est un organe de haute expression pour le corps éthéré. Elle préside aux phénomènes nerveux de l’émotivité, due à son ascendance sur tout le système endocrinien, et joue un rôle fondamental dans le domaine sexuel. Dans ce même ouvrage, André Luiz décrit aussi que l’épiphyse est liée à la pensée spirituelle au travers des principes électromagnétiques du champ vital, que la science formelle ne peut pas encore identifier, commandant les forces du subconscient sous la détermination directe de la volonté.

Suivant la vision traditionnelle hindoue
Selon la vision ancestrale des hindous, c’est le principal organe du corps, possédant deux chakras (centres d’énergie) responsables du développement extra-physique, pour être des récepteurs et des transmetteurs de l’énergie vitale : le chakra du troisième œil, au centre du front au-dessus de la hauteur des yeux, et le chakra coronaire, bien supérieur, lui aussi situé dans la tête.

Suivant la science
Certains scientifiques ont constaté que, à l’image d’une antenne, la glande pinéale était capable de capter les radiations électromagnétiques de la Lune, les radiations électromagnétiques venues du soleil, et même d’éveiller la production de certaines substances neurotransmettrices, qui stimulent l’activité physique et mentale. C’est aussi la glande pinéale qui active la production des hormones sexuelles au début de la puberté, initiant ainsi le cycle de la reproduction humaine.

Et il y a encore d’autres fonctions particulièrement intrigantes en lien avec ce point situé près du centre du cerveau : la glande pinéale est capable de capter les champs électromagnétiques non seulement de cette dimension, dans laquelle nous vivons, qui est la troisième, mais aussi des autres dimensions de l’univers, permettant ainsi d’accéder aux champs spirituels et subtils.

D’après la théorie des supercordes, dans le cadre de la physique quantique, il n’existerait pas moins de 11 dimensions différentes dans l’univers, et une communication entre elles serait possible.

En d’autres termes, la glande pinéale serait capable de détecter les dimensions invisibles aux yeux ordinaires, et ce petit radar serait lié aux phénomènes tels que la clairvoyance (voyance d’événements non encore advenus), la télépathie (communication au moyen de la pensée) et la capacité d’entrer en contact avec d’autres dimensions (médiumnité).

Hypothèses des chercheurs

Au Brésil, l’un des plus grands chercheurs de ce domaine est le neurochirurgien Sergio Felipe de Oliveira, titulaire d’un magistère en sciences de la faculté de médecine de l’université de São Paulo, directeur de la clinique « Pineal Mind » de São Paulo. Il a également étudié la physique durant quatre ans à l’université de São Paulo, au sein de laquelle il a travaillé sur les théories des champs d’ADN et, compte tenu de sa formation en matière de génétique du cœur, il en a déduit que les gènes ne sauraient fonctionner sans qu’un esprit n’induise leur fonctionnement (embryogenèse).

La médiumnité étant une faculté de perception sensorielle, elle a besoin d’un organe qui capte et d’un autre qui interprète. L’hypothèse du Dr Sergio Felipe de Oliveira est que : « la glande pinéale est un organe sensoriel de la médiumnité, semblable à un téléphone portable, qui capte les ondes du spectre électromagnétique, provenant de la dimension spirituelle, le lobe frontal procédant au jugement critique du message, avec l’aide des autres zones encéphaliques ».

Songer que ce serait notre cerveau qui produit la pensée, serait la même chose que croire que les acteurs vivent à l’intérieur de notre télévision. Aujourd’hui, le cerveau est comparé à un ordinateur. Le problème est qu’il n’existe aucun ordinateur qui produise son propre programme : le programme est produit par un autre être, le programmateur, qui installe le programme dans l’ordinateur. Aussi, la pensée, l’imagination, ne sauraient naître à l’intérieur du cerveau : cela ne peut venir que de l’extérieur et être installé dans le cerveau. C’est une question de logique formelle, de raisonnement informatique. John P. Rose, de l’université d’Oxford, affirme que l’être humain est un être biologique, psychologique et spirituel.

D’après le théorème de Gödel, un système ne peut pas être capable d’exprimer une conscience de lui-même, notre corps ne peut pas être auto-conscient, la conscience doit donc être extérieure à celui-ci. De par une impossibilité mathématique, notre corps ne peut pas produire sa propre conscience. Dès lors, la conscience doit provenir de l’extérieur.

Comme l’a dit Machado de Assis dans ses Œuvres posthumes, « la pensée s’incline sur le trapèze du cerveau ». La pensée est installée dans le cerveau, et le cerveau est l’instrument de la personne, qu’est l’esprit.

Le concept matérialiste

Il existe aussi un concept erroné selon lequel la science serait matérialiste. Mais le matérialisme n’a pas de preuve scientifique. Aucun travail scientifique ne prouve que le matérialisme serait une réalité existentielle ! Aussi, lorsqu’un scientifique a une vision matérialiste, il s’agit là de son opinion personnelle, et non de l’opinion de la science. Lorsque l’on raisonne du point de vue de la physique elle-même, on ne peut pas affirmer que l’on soit en train de voir une table, par exemple. Ce que l’on voit, c’est la lumière qui se reflète sur la table. S’il n’y a pas de lumière, on ne peut pas voir la table : la matière est invisible !

Alors, de quoi est faite la matière ? D’atomes. Qu’est-ce qui existe à la superficie de l’atome ? Des électrons. Et que se passe-t-il lorsqu’un électron s’approche d’un autre ? Ils se repoussent parce qu’ils ont la même charge. Aussi, lorsque l’on touche la matière, l’impression tactile que l’on ressent n’est pas le toucher mais plutôt la force de répulsion électrostatique des électrons. S’il était possible de toucher la matière, il y aurait fusion atomique. Ainsi, la matière s’avère invisible et intangible. Le matérialiste croit en ce qu’il ne peut pas toucher et en ce qu’il ne peut pas voir. Pour que quelqu’un devienne matérialiste, il faut donc beaucoup de foi…

Les universités doivent enseigner et étudier toutes les formes de pensée, ce qui inclut toutes les cultures.

Le code international des maladies en est venu à reconnaître l’état de transe et la possession par un esprit comme pouvant faire l’objet d’un diagnostic médical, sous la réserve suivante : « l’état de transe hors du contrôle de la personne est une maladie mais, lorsque cet état de transe se produit dans le contexte religieux de la personne, ce n’est pas une maladie ».
Le Dr Sergio Felipe de Oliveira a disséqué divers cadavres et a pu vérifier qu’aucune glande pinéale n’est semblable à une autre. Il a coupé une glande pinéale au milieu, l’a soumis au microscope électronique et a pu vérifier qu’il y a diverses structures couvertes par des enveloppes formées de tissu conjonctif.

La glande pinéale est plongée dans le troisième ventricule du liquide céphalo-rachidien et, sous la pression des vases communicants, ces structures souffrent d’une pression semblable à celle que le cerveau éprouve, ces structures ayant un format semblable à celui du cerveau.

Ces structures sont des capsules, en cristaux d’apatite.

Mais pourquoi y a-t-il des cristaux dans la tête ?

Auparavant, on pensait que la glande pinéale dégénérait avec l’âge et qu’elle n’avait pas la moindre fonction, mis à part faire émerger la sexualité jusqu’à l’âge de 13/14 ans, pour ensuite perdre toute fonction et se calcifier. De fait, un processus bio-minéral affecte la glande, la faisant se calcifier. Pour sa thèse de doctorat de l’université de São Paulo, le Dr Sergio Felipe de Oliveira a fait des recherches sur les cristaux de la glande pinéale au moyen de la diffraction des rayons X. Ce travail lui a permis de vérifier qu’elle ne se calcifiait pas mais, donnait lieu à la formation de structures organisées. Mais alors, quelle serait donc la fonction de ces structures à l’intérieur de l’organisme ?

L’étude par la diffraction des rayons X et par l’emploi d’autres techniques, lui a permis de découvrir l’existence des cristaux d’apatite. La tomographie par ordinateur et la résonance magnétique furent également utilisées. Il a ainsi pu observer qu’une microcirculation sanguine maintenait métaboliquement les cristaux actifs et vivants.

Ces cristaux donnent à la glande une structure semblable à celle d’une caisse de résonance : l’apatite comporte de nombreux électrons à sa superficie, et repousse le champ magnétique. Lorsqu’un champ magnétique s’approche de la glande, il touche l’un des cristaux qui ricoche sur un autre, et ainsi de suite, jusqu’à ce que le champ soit fait prisonnier. Plus une personne dispose de cristaux, plus elle aura de possibilités de capter les ondes électromagnétiques. Les médiums ostensifs ont beaucoup de cristaux.

L’apatite est un minéral que l’on trouve aussi dans la nature sous la forme de pierres taillées. Les recherches montrent que ce cristal capte les champs électromagnétiques. Et le plan spirituel agit au moyen de ces champs. L’intervention divine s’effectue toujours en obéissant aux lois de la nature.

Les médiums, qui sont des personnes capables d’entrer en contact avec d’autres dimensions spirituelles, ont une plus grande quantité de cristaux d’apatite dans leur glande pinéale. Or, personne ne peut augmenter ou diminuer cette concentration de cristaux, c’est là une caractéristique biologique, au même titre que la couleur des yeux ou des cheveux.

La glande pinéale est un puissant récepteur, mais ce sont d’autres zones du cerveau qui décodent les informations reçues, telles que le cortex frontal cérébral. Sans cette interaction, les informations reçues ne pourraient pas être comprises. C’est pourquoi les animaux ne peuvent pas les décoder : les autres parties de leur cerveau n’ont pas cette attribution.

Les qualités de réception de la glande pinéale

La glande pinéale capte ainsi des vibrations du spectre électromagnétique traduisant nos émotions, nos pensées ou celles des esprits, voire celles d’autres personnes au moyen de la télépathie. Elles sont archivées et elles réagissent au sein du cerveau de diverses manières. C’est sans doute pour cette raison que les hindous considèrent que la glande pinéale est la glande de la vie mentale, et du contact avec l’au-delà…

Les poissons aussi ont une glande pinéale. Alors que les animaux ont une tête translucide, leur glande pinéale est faite de cellules de rétine dans la mesure où, la glande pinéale et les yeux ont la même origine.

Notre tête est imperméable à la lumière, alors que la glande pinéale est atteinte par la lumière au travers de la rétine des yeux. Une partie de la lumière captée par les yeux forme une image en arrivant au lobe occipital où l’image est formée. Quant à l’autre partie de la lumière, elle régulera les rythmes de notre organisme (ce sont les effets non visuels de la lumière), par exemple les heures auxquelles les hormones de croissance doivent être produites. Tout le rythme est coordonné par la glande pinéale.

Il y a aussi des hormones qui sont sagement régies par la Lune : toute grossesse saine dure neuf mois, ce qui est exactement la durée de l’année lunaire. Mais comment l’organisme accompagne-t-il cela ainsi ? C’est parce que la glande pinéale capte les émissions de la Lune et cela se répercute dans toute l’hormonologie régie par la Lune, qui régule les hormones sexuelles reproductrices.

Au cours des cycles de veille et de sommeil, c’est l’œil qui capte la lumière et qui informe l’organisme de ce qu’il fait jour ou nuit. La nuit, la production d’hormones augmente sous l’effet de la glande pinéale et induit l’état de transe par dédoublement car, si nous allons dormir, il y aura dédoublement et sortie du corps.
La glande pinéale régule ainsi ce rythme en accord avec les commandes, que l’on appelle zeitbergers.
La glande pinéale : convertisseur
En 1988, Vaul Heart, un chercheur accompagné de collaborateurs, a découvert que la glande pinéale était un élément sensoriel qui convertissait l’onde magnétique en neurochimie. Il y a divers facteurs à prendre en compte :

écoute imaginaire si la glande pinéale coordonne le rythme, alors elle est confrontée au temps. C’est l’unique organe du corps qui est confronté à la quatrième dimension (l’espace-temps). C’est donc l’organe qui est confronté à une autre dimension ;
• la glande pinéale est un élément sensoriel magnétique du fait des cristaux qui sont diamagnétiques, d’où la possibilité d’un lien par contact magnétique lors de la transe médiumnique.
Perceptions grâce à la glande pinéale

Lorsque quelqu’un dit qu’il a reçu un esprit, cela ne signifie pas que l’esprit soit venu à l’intérieur de lui-même (tout comme le locuteur ne se trouve pas l’intérieur de la radio).
Le Dr Sergio Felipe de Oliveira a fracturé un cristal et s’est aperçu qu’il présentait des lamelles concentriques, à l’image d’un oignon, avec un modèle ressemblant à celui d’un tronc d’arbre. Plus on est âgé, plus on a de fines lamelles… Ce n’est donc pas la quantité de cristaux d’apatite qui indique l’âge mais le nombre de lamelles qu’un cristal possède.

Il y a des personnes dont les cristaux ne sont pas visibles à la tomographie (ce sont des personnes qui entrent facilement en transe de dédoublement [sortie hors du corps]) mais qui captent bien la psychosphère, elles sentent alors ce que les autres personnes sentent, et sont affectées lorsqu’il y a beaucoup de gens : elles captent un grand nombre d’informations. Ces informations sont enregistrées par le thalamus (zone du cerveau qui enregistre les activités sensorielles). La personne ne comprend pas beaucoup les choses qu’elle capte mais, son corps y réagit.

Lors de ses états de dédoublement, la personne développe une plus grande activité : si elle capte ce qu’autrui sent alors, elle aura du mal à distinguer ce qui est son sentiment du sentiment qu’elle a pu capter. Des personnes peuvent alors être confuses quant à leur propre identité. Ce sont des personnes très autocritiques, anxieuses, dépressives.

En état de dédoublement, une personne exhale une énergie appelée ectoplasme. L’exhalation de cette énergie rend la personne particulièrement interactive dans la mesure où, l’ectoplasme est une énergie qui sert à la pensée de la même façon que l’air sert au son. L’air transporte le son, et l’ectoplasme transporte la pensée. Lorsqu’une personne produit beaucoup d’ectoplasme, elle réagit beaucoup à la pensée, elle est très sensible, et use cette énergie ectoplasmique.

Bien souvent, l’organisme réagit à cet excès d’ectoplasmie, en commençant alors à former des structures ectopiques (des kystes, par exemple, peuvent se former chez des personnes ayant beaucoup d’ectoplasme), où l’énergie ectoplasmique de l’organisme est dirigée (par exemple, une personne peut grossir sans en connaître la raison).

Dans ce cas, les ondes magnétiques influeront directement sur les zones de l’hypothalamus et des structures alentour, sans passer par le jugement critique du lobe frontal et en recevoir ses ordres. En conséquence, la personne perd le contrôle du comportement psycho-biologique et organique. C’est ce qui se produit pour de nombreux cas d’obésité, lorsqu’une personne mange sans faim, ou des cas de difficultés lors des rapports sexuels.

Si l’effet se produit dans le domaine de l’agressivité, il y aura peut-être une augmentation de l’auto-agressivité (entraînant dépression et phobie) ou de l’hétéro-agressivité (impliquant une violence à l’égard d’autres personnes). Si le système réticulaire ascendant est activé (ce système est responsable des états de sommeil et de veille), cela pourra occasionner des troubles en ce domaine. Dans les cas précités, ces symptômes surviennent sans développement de la médiumnité, mais avec des désordres hormonaux, psychiatriques ou organiques. S’il n’y a pas de contrôle du lobe frontal, les zones les plus primitives prédominent. La personne n’a pas la capacité de se transcender. Ce sont là les hypothèses que le Dr Sergio Felipe de Oliveira a émises face aux cas cliniques, et au cours de ses investigations.

Nos capacités de communication

La médiumnité est notre contact avec l’au-delà : nous naissons avec ce don. Même Saint-Augustin, qui convoitait le bonheur, affirmait : « le bonheur advient lorsque quelqu’un accomplit les béatitudes du Seigneur sur la montagne ». Mais cela n’est pas possible sans le don spirituel, c’est-à-dire la médiumnité.

Chacun dispose d’une porte d’entrée vers le monde spirituel au travers de l’hypothalamus, des hormones et des enzymes qui nous lient ici, et d’une porte de sortie qu’est le cône qui va de la glande pinéale au lobe frontal.

Nos cellules comportent des mitochondries à destination desquelles se rend l’oxygène que l’on respire. Cet oxygène sert à produire de l’énergie au contact du métabolisme. Une partie de cette énergie s’ajoute à l’énergie vitale qui vient de l’oxygène (lorsque la plante capte l’oxygène pour la photosynthèse, elle capte aussi la lumière du soleil, et la lumière du soleil apporte le prâna, l’énergie vitale. La plante accouple l’oxygène au prâna). Lorsque l’on respire de l’oxygène, on inspire déjà le prâna, le prâna pénétrant à l’intérieur de la mitochondrie pour se joindre à la production calorique et à la formation de l’ectoplasme. L’ectoplasme est donc le produit du prâna, et est une énergie spirituelle et métabolique (biologique). C’est pourquoi l’ectoplasme est une énergie qui permet la communication entre le monde spirituel et le monde corporel, du fait de ses deux sources.

Les cristaux de la glande pinéale sont formés à partir de la mitochondrie.

Lors des phénomènes d’incorporation, la personne voit son flux sanguin augmenter dans la tête, et peut avoir des maux de tête. Jung, le psychiatre suisse, affirmait que : « la médium entrait en transe et sentait de forts maux de têtes », pour ensuite prendre son pouls et examiner son cœur afin de tenter de comprendre ce qui se produisait…
Aussi, il nous faut considérer que notre anatomie corporelle va au-delà de ce que nos yeux peuvent voir.

Et la médecine lève le voile sur tout ce jeu d’énergie qui nous connecte à l’au-delà.

Sergio Machado
Source : Jornal Espirita, octobre 2010 - Traduction : Jean-Emmanuel Nunes
AZADKEHR
 

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar coriolan » 18 Déc 2012 18:41

Ah ! Voilà un sujet intéressant et j'avoue, Arthur, qu'il m'a scotché sur mon écran !

Mais... allons doucement, nous sommes pressés. Et j'irai d'autant plus lentement que je ne connais pas le sujet et qu'il est facile, quand on est naïf et primaire comme moi, de tomber dans le panneau de quelque gourou...

Voyons d'abord ce qu'en dit Wikipédia :

" La glande pinéale fut l'avant-dernière des glandes endocrines dont la fonction fut identifiée. Cela explique sans doute les spéculations tant physiologiques que métaphysiques qui ont entouré son rôle supposé central dans la pensée du fait de sa position dans l'encéphale.

La plus célèbre de ces théories est sans doute celle du philosophe français René Descartes qui désigna la glande pinéale comme le « siège » de l'âme. Pour justifier cette hypothèse, Descartes se basait sur le fait que la glande pinéale aurait été l'unique organe de la tête à n'être pas conjugué, c'est-à-dire ne se présentant pas sous une forme de paire d'organes symétriques situés de part et d'autre du plan sagittal. Par ailleurs outre sa position centrale, la glande pinéale se trouve juste au-dessus de l'aqueduc de Sylvius (1) dont Descartes pensait qu'il guidait ce qu'il appelait les « esprits animaux » censés faire naître les sensations dans l'âme en frappant la glande pinéale. Aujourd'hui, les études histologiques ont montré que la glande pinéale est bien un organe conjugué mais les deux hémisphères qui la constituent sont presque fusionnés.

Dans la mythologie védique du Yoga, la glande pinéale est associée, tantôt au chakra Ajna ou 3e œil, tantôt au Sahasrara ou chakra de la couronne, situé au sommet du crâne. Dans la plupart des interprétations du Discordianisme la glande pinéale est supposée servir d'organe de communication avec la déesse Eris. La glande pinéale est parfois aussi appelée « le troisième œil atrophié ».

D'après Paul Foster Case, la glande pinéale est la « montagne » de la Bible où se fait la communication avec le Très Haut : Moïse reçoit les tables de la loi « sur la montagne », d'un point de vue ésotérique, cette montagne ne serait autre que le siège de la glande pinéale.
"

Qui est Paul Foster Case ? Une mauvaise traduction de sa biographie, sur Google, me laisse dubitatif... qui peut en dire plus et mieux ?

Quant au reste du texte que tu nous as proposé, j'ai relevé quelques points à débattre. Voyons le premier :

" Selon une théorie, ces cristaux vibreraient en fonction des ondes électromagnétiques captées, ce qui expliquerait la régulation du cycle menstruel d’après les phases de la Lune, ou la capacité d’orientation des hirondelles au cours de leurs migrations (elles captent les champs électromagnétiques de la Terre). Chez l’être humain, elle serait capable d’interagir avec d’autres zones du cerveau comme, par exemple, le cortex cérébral qui serait capable de déchiffrer de telles informations. Une telle interaction serait moins développée chez les autres animaux. Cette théorie prétend expliquer les phénomènes paranormaux tels que la clairvoyance, la télépathie et la médiumnité. "

Bon, d'abord ce n'est qu'une théorie. Mais on toujours en discuter... Je relève que chez l'être humain : "elle (?) serait capable d'interagir avec (...)le cortex qui serait capable de déchiffrer...", " Cette théorie prétend expliquer les phénomènes paranormaux tels que la clairvoyance, la télépathie et la médiumnité."
Rien que cela ! Il y aurait une prétention d'explication à partir de capacités hypothétiques possibles... Heu... Bon, je le veux bien. Voyons la suite... Mais y a-t-il déjà des commentaires ?

Qu'on m'excuse de paraître rabat-joie mais l'esprit critique est absolument nécessaire pour aborder ce sujet. Enfin... en ce qui me concerne.

A demain...
(1) Aqueduc de Sylvius : L'aqueduc de Sylvius, qui doit son nom à celui de son découvreur, est un petit canal situé près du mésencéphale qui permet le passage du liquide céphalo-rachidien entre le troisième et le quatrième ventricule.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar AZADKEHR » 18 Déc 2012 19:07

AZADKEHR
 

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar coriolan » 18 Déc 2012 19:27

Ne commençons pas à nous disperser, je ne suivrai pas !

Dans ce que tu me donnes à lire il est question de cristaux de quartz, de topaze, de tourmalite et de berlinite ; pas d'apatite. Or c'est l'apatite qui nous intéresse. Mais laisse tomber pour l'instant et, s'il-te-plaît, n'en rajoute pas...
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar AZADKEHR » 18 Déc 2012 20:52

coriolan a écrit:Ne commençons pas à nous disperser, je ne suivrai pas !

Dans ce que tu me donnes à lire il est question de cristaux de quartz, de topaze, de tourmalite et de berlinite ; pas d'apatite. Or c'est l'apatite qui nous intéresse. Mais laisse tomber pour l'instant et, s'il-te-plaît, n'en rajoute pas...

Excuses-moi d'avoir offensé ton intelligence et puisque tu es incapable , dans un échange , de faire la part des choses , je te dis salut .........................................
AZADKEHR
 

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar coriolan » 18 Déc 2012 23:22

AZADKEHR a écrit:Excuses-moi d'avoir offensé ton intelligence et puisque tu es incapable , dans un échange , de faire la part des choses , je te dis salut .........................................

De quelle part des choses parles-tu ?
Tu n'as rien offensé du tout ! D'autant que mon 'intelligence' est moins grande que tu voudrais me le faire croire puisque que tu enchaînes en disant que je suis incapable de faire une part des choses que je ne comprends même pas ! Tu vois si je suis bête !

Enfin, voilà un sujet que tu avais lancé trop haut sans doute et qui va s'écraser comme une merde ! Et tout con que je sois, je comprends que tu en aies marre et me dises 'salut'.

Bonne nuit à toi et si je ne te revois pas : Joyeux No-Hel ! Invictus, toujours !
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar coriolan » 19 Déc 2012 19:46

Je laisse tomber ces chicanes qui n'en finissent pas avec Azad mais, puisqu'il nous a donné du grain à moudre, moulons en poursuivant la lecture du texte proposé. Je lis :

" Certains scientifiques ont constaté que, à l’image d’une antenne, la glande pinéale était capable de capter les radiations électromagnétiques de la Lune, les radiations électromagnétiques venues du soleil, et même d’éveiller la production de certaines substances neurotransmettrices, qui stimulent l’activité physique et mentale. C’est aussi la glande pinéale qui active la production des hormones sexuelles au début de la puberté, initiant ainsi le cycle de la reproduction humaine.

Et il y a encore d’autres fonctions particulièrement intrigantes en lien avec ce point situé près du centre du cerveau : la glande pinéale est capable de capter les champs électromagnétiques non seulement de cette dimension, dans laquelle nous vivons, qui est la troisième, mais aussi des autres dimensions de l’univers, permettant ainsi d’accéder aux champs spirituels et subtils.
"

- certains scientifiques ont constaté... Quand on en arrive à des conclusions portant sur la capacité de capter les radiations électromagnétiques de la lune et du soleil, non seulement de notre univers mais d'autres univers extra-dimensionnels, on cite les noms des scientifiques en question ! Surtout si cette caractéristique a pour effet d'accéder à d'hypothétiques "champs spirituels et subtils". Sans plus d'explications, c'est beaucoup trop subtil pour moi ! :lol:

Quels sont ces champs spirituels et subtils ? Dieu ? On aurait dû d'ores et déjà nous en parler car c'est laisser une large place à l'imagination et dans ce domaine, c'est hasardeux... pour ne pas dire dangereux !

Quant à faire état d'autres dimensions de l'univers, jusqu'à preuve du contraire je n'en connais que quatre, la quatrième étant le temps qui, associé aux trois autres connues et reconnues (une : la ligne ; deux : la surface ; trois : le volume), permet à un observateur de situer un événement dans le cadre de la théorie de la relativité. On pourrait peut-être en envisager une cinquième qui serait l'état mental de l'observateur en question, et je ne dis pas cela par moquerie car je vais noter cette suggestion (que je découvre en même temps que vous !) dans un petit coin de ma mémoire.

à suivre...
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar spirit2421 » 19 Déc 2012 20:43

coriolan a écrit:- certains scientifiques ont constaté... Quand on en arrive à des conclusions portant sur la capacité de capter les radiations électromagnétiques de la lune et du soleil, non seulement de notre univers mais d'autres univers extra-dimensionnels, on cite les noms des scientifiques en question ! Surtout si cette caractéristique a pour effet d'accéder à d'hypothétiques "champs spirituels et subtils". Sans plus d'explications, c'est beaucoup trop subtil pour moi !



Rupert Sheldrake est sans doute un de ces scientifiques.......
spirit2421
 
Messages: 126
Inscription: 10 Mai 2010 18:34

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar coriolan » 20 Déc 2012 13:23

spirit2421 a écrit:Rupert Sheldrake est sans doute un de ces scientifiques.......
je n'en sais rien ! Mais tant qu'à faire j'en aurais préféré un autre car ce Sheldrake est très controversé. Si j'en crois certains de ses confrères :

- John Maddox : La théorie de Sheldrake n’est pas scientifique. Sheldrake met en avant la magie plutôt que la science, ce qui est condamnable avec les mots utilisés par le Pape lui-même pour condamner Galilée et pour les mêmes raisons : c’est une hérésie .

- Robert Todd Carroll : bien qu’il inspire le respect en tant que scientifique de par son éducation et ses diplômes, il a clairement abandonné les sciences conventionnelles pour se tourner vers la pensée magique .

- La revue Nature : L’étude de Sheldrake est un exercice pseudo scientifique. Beaucoup de lecteurs penseront qu’il a réussi à trouver une place pour la magie dans les débats scientifiques, et c’est sûrement l’un des objectifs de l’écriture d’un tel ouvrage ( Une Nouvelle Science de la Vie : l’Hypothèse de la Résonance Morphique ) .

Je sais bien qu'en la matière, en pleine recherche insolite, il est plus facile de trouver des ennemis que des amis (j'en sais quelque chose avec ma psychosphère ! :roll: ) mais, sans espérer un consensus, j'aurais aimé une plus grande... reconnaissance scientifique !

Bref ! On s'en fiche tout compte fait. Sans me laisser influencer, je vais poursuivre ma lecture du texte proposé par Azad bien qu'aujourd'hui, je sois un peu charrette ! S'cusate ! Je fais de mon mieux. A plus tard ; demain peut-être, juste après la fin du monde !
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar coriolan » 20 Déc 2012 16:24

(suite de ma longue lecture du texte de Sergio Machado, proposé par Azad mais qui, depuis, se montre bien discret)

Machado a écrit:Songer que ce serait notre cerveau qui produit la pensée, serait la même chose que croire que les acteurs vivent à l’intérieur de notre télévision.

C’est d’une débilité troublante ! A la rigueur j’admettrais la formulation suivante : « Prétendre que notre cerveau produit la pensée revient à prétendre que notre vessie produit l’urine. « Non, la vessie ne produit pas l’urine ; non, le cerveau ne produit pas la pensée, il la synthétise à partir d’éléments extérieurs portés à ses neurones par les sens et à partir d’éléments intérieurs mémorisés : la conscience.

Machado a écrit:Aujourd’hui, le cerveau est comparé à un ordinateur.

Par qui ? L’auteur prend ses désirs pour des réalités afin de justifier ses réfutations. C’est intellectuellement malhonnête.

Machado a écrit:Le problème est qu’il n’existe aucun ordinateur qui produise son propre programme : le programme est produit par un autre être, le programmateur, qui installe le programme dans l’ordinateur.

L’auteur oublie la capacité de notre code génétique bien supérieure à celle d’un programme informatique. Thierry Maulnier dans ‘le Dieu masqué’ – sophisme 166 – nous dit : « le message codé de la vie se distingue singulièrement de ceux que nos techniques nous permettent de transmettre en ce qu'il inclut avec l'ensemble des instructions nécessaires le lecteur qui en prendra connaissance, et le metteur en oeuvre qui les appliquera. »

Et le grand Jacques Monod, dans « Le hasard et la nécessité » : « Le code n'a pas de sens à moins d'être traduit. La machine à traduire de la cellule moderne comporte environ 150 constituants macromoléculaires qui sont eux-mêmes codés dans l'ADN : le code ne peut être traduit que par des produits de traduction (...) Omne vivum ex ovo ( Tout être vivant provient d'un germe ). »

Et j'avais ainsi synthétisé : " La vie porte en elle le message génétique destiné à créer celui qui sera lorsqu'il en aura pris connaissance. "
C’est fort, çà, non ?

Machado a écrit:Aussi, la pensée, l’imagination, ne sauraient naître à l’intérieur du cerveau : cela ne peut venir que de l’extérieur et être installé dans le cerveau.

Pour la pensée, c'est cela 'à peu de choses près', mais je l’ai dit et le répète : le cerveau synthétise la pensée à partir d’éléments extérieurs portés à ses neurones par les sens et à partir d’éléments intérieurs mémorisés : la conscience. Nietzsche a justement dit (citation de mémoire) : « Une pensée vient quand elle veut et non lorsque JE le veux. C’est une altération des faits que de prétendre que "JE pense" ! Autre chose en moi pense qui n’est pas l'antique et fameux JE. »

En revanche pour l'imagination, c'est un travail purement cérébral. Je conteste une intervention extérieure... sauf démonstration contraire de Machado.

(à suivre donc...)
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar AZADKEHR » 20 Déc 2012 20:04

Coriolan a écrit:(suite de ma longue lecture du texte de Sergio Machado, proposé par Azad mais qui, depuis, se montre bien discret)

Que veux -tu que je te dise , tu balaies tout ce qui contredit tes croyances d'un revers de la main ! , tu as dû attraper de la corne sur les doigts !tu 'accroches à la science officielle avec la vision unidirectionnelle d'un mouton . Souvent les visions alternatives sont rejointes par les nouvelles découvertes et alors , seulement alors les choses avancent . Les visions alternatives élargissent le champ d'exploration des connaissances :!:
Tout ce que tu dis dans ta dernière intervention me fait hurler de colère . Sur de nombreux points la science officielle ne peut amener aucune réponse , pose donc la question à ton pote P. Lance !La science officielle , je le sais est éblouissante tant que l’expérimentation réduite à un domaine partiel se confirme , sinon , macache, kedal , rien de rien de rien, nothing , nichts !aucune réponse ; il n'y a que dans les universités US ... où il y a de la recherche et que tu me crois ou pas toutes la avancées sont controversées , malmenées et bien souvent , presque toujours je reste sur ma faim . Alors , cher ami , ton revers de main garde le pour essuyer autre chose :roll:
Coriolan a écrit:C’est d’une débilité troublante ! A la rigueur j’admettrais la formulation suivante : « Prétendre que notre cerveau produit la pensée revient à prétendre que notre vessie produit l’urine. « Non, la vessie ne produit pas l’urine ; non, le cerveau ne produit pas la pensée, il la synthétise à partir d’éléments extérieurs portés à ses neurones par les sens et à partir d’éléments intérieurs mémorisés : la conscience.

Tout le monde en doute maintenant , il n'y a que les rationalistes qui attendent encore une démonstration par le Saint -Esprit pour étayer la théorie que tu énonces :!:
Coriolan a écrit:Ne commençons pas à nous disperser, je ne suivrai pas !
Dans ce que tu me donnes à lire il est question de cristaux de quartz, de topaze, de tourmalite et de berlinite ; pas d'apatite. Or c'est l'apatite qui nous intéresse. Mais laisse tomber pour l'instant et, s'il-te-plaît, n'en rajoute pas...

Bon , j'en rajoute quand même ![ malgré ta volonté de me la faire boucler :!: merdum de chez merdum ]
1) lorsque je te propose le site sur les cristaux , c'est uniquement une proposition de réflexion en général , et je ne classe pas les cristaux d’apatite dans la même famille que le cristal de roche .
[ je n'avais fait aucun commentaire pour laisser la discussion ouverte !]
2) les cristaux d'apatite sont connus pour créer les maladies dégénératives des articulation
s .

3)les articulation détériorées par l'arthrose sont sensibles aux conditions atmosphériques , les cristaux y jouent-ils un rôle ? si oui pourquoi ?
4) Les cristaux d'apatites se déposent dans les cavernes articulaires, genoux , épaules,les reins ...et contribuent à neutraliser des acides dans certaines conditions .La pinéale est une glande alors pourquoi ces dépôts ? et que peuvent-ils engendrer ? tu vois , on peut commencer par de la pure biochimie :!:
PS : les Thierry Maulnier , Jacques Monod , Nietzsch sont aujourd'hui des chaussures percées ! tu n'as rien d'autre dans ton placard à malices ? :lol:
AZADKEHR
 

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar coriolan » 20 Déc 2012 21:33

AZADKEHR a écrit: tu balaies tout ce qui contredit tes croyances d'un revers de la main !

Tu ne te rends pas compte du mal que je me donne pour aborder ce sujet que j'ignorais totalement mais qui, à premier abord, m'a séduit en dépit des apparences. Mais je ne suis pas de ceux qui foncent tête baissée dès qu'un gugusse bardé de diplômes avance une théorie nouvelle avec des mots ronflants et si possible 'scientifiques'. J'essaye d'analyser et de répondre point par point. Toi, Arthur, tu n'avances que des invectives dès que tu sens que tu n'as plus pieds... Regarde tes réponses !
il n'y a que les rationalistes qui attendent encore une démonstration par le Saint -Esprit pour étayer la théorie que tu énonces :!:

Juge ta réponse ; où vois-tu une structure contradictoire ? Et c'est moi qui balaie du revers de la main ?

lorsque je te propose le site sur les cristaux, c'est uniquement une proposition de réflexion en général , et je ne classe pas les cristaux d’apatite dans la même famille que le cristal de roche .
[ je n'avais fait aucun commentaire pour laisser la discussion ouverte !]

Ta proposition de discussion porte sur la glande pinéale et non sur les cristaux, sinon j'aurais laissé tombé...

La pinéale est une glande alors pourquoi ces dépôts ? et que peuvent-ils engendrer ?

Voilà une question intéressante ! N'étant pas chimiste ni toubib je ne connaissais pas les méfaits de l'apatite, maintenant que tu me les as exposés, merci, c'est moi qui te pose la question : Oui, pourquoi ? C'est toi qui défend le dossier de la glande pinéale, tu dois le savoir ou, à tout le moins, une petite idée, non ?

les Thierry Maulnier , Jacques Monod , Nietzsch sont aujourd'hui des chaussures percées ! tu n'as rien d'autre dans ton placard à malices ? :lol:

SI ! Toi ! :lol: Mais... sois à leur hauteur ! :D
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar AZADKEHR » 20 Déc 2012 22:02

coriolan a écrit:
La pinéale est une glande alors pourquoi ces dépôts ? et que peuvent-ils engendrer ?

Voilà une question intéressante ! N'étant pas chimiste ni toubib je ne connaissais pas les méfaits de l'apatite, maintenant que tu me les as exposés, merci, c'est moi qui te pose la question : Oui, pourquoi ? C'est toi qui défend le dossier de la glande pinéale, tu dois le savoir ou, à tout le moins, une petite idée, non ?

Je ne défend pas le dossier "Glande pinéale" mais comme toi ma curiosité a explosé lorsque j'ai lu cet article . En médecine douce la glande pinéale qui "dégénère" dans le temps et où aujourd'hui on y découvre des cristaux soulève tout de même la question du lieu de résidence de la mémoire , de la pensée, de la spiritualité et a beaucoup de théories mais aussi, comme dab. à beaucoup de délire ; mais il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau de son bain !!!

les Thierry Maulnier , Jacques Monod , Nietzsch sont aujourd'hui des chaussures percées ! tu n'as rien d'autre dans ton placard à malices ? :lol:

coriolan a écrit:SI ! Toi ! :lol: Mais... sois à leur hauteur ! :D

Bon, alors tu es sauvé car même si je ne sais pas grand chose , mon esprit est toujours tourné vers la connaissance à 360°comme un phare qui tourne et non pas comme un rayon laser , très évolué certes , mais qui n'éclaire qu'un point . :blackeye:
AZADKEHR
 

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar coriolan » 22 Déc 2012 20:12

AZADKEHR a écrit:ma curiosité a explosé lorsque j'ai lu cet article . En médecine douce la glande pinéale qui "dégénère" dans le temps et où aujourd'hui on y découvre des cristaux soulève tout de même la question du lieu de résidence de la mémoire , de la pensée, de la spiritualité et a beaucoup de théories

OK. On voit ça ensemble si tu le veux bien mais attention, Arthur... je ne peux pas juguler mon esprit critique, toutefois, qu'on le sache, cet esprit critique n'est jamais contre toi sacré bon dieu de bon Dieu ! :D [/quote]

mon esprit est toujours tourné vers la connaissance à 360°comme un phare qui tourne et non pas comme un rayon laser , très évolué certes , mais qui n'éclaire qu'un point .

Ben oui ! c'est la différence entre un généraliste et un spécialiste : le premier ne sait presque rien sur presque tout, le second presque tout sur presque rien ! :lol:[/quote]
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar coriolan » 22 Déc 2012 23:44

Azadkehr a écrit:La glande pinéale est un puissant récepteur, (...)La glande pinéale capte ainsi des vibrations de nos émotions, nos pensées ou celles des esprits, voire celles d’autres personnes au moyen de la télépathie.

En ces veilles de fêtes on boit plus de de coutume mais tout de même ce n'est pas pour autant que tout va passer. Arthur, où as-tu vu dans ce qui précède la preuve que la glande pinéale est un puissant récepteur ? Et à partir de cela comment la glande en question capte-t-elle "ainsi" nos émotions, nos pensées... et je passe le reste ? Tu suis le cheminement ? Alors, voyons : Mon pouce est un puissant récepteur (affirmation gratuite !) et il capte ainsi radio Mars !
Je veux bien avoir l'esprit ouvert à 360°à ta façon, mais tout de même, il me faut un minimum de précisions... Pour le reste, compte tenu des hindous et par respect pour eux, je m'arrange...
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar coriolan » 23 Déc 2012 12:49

Bien que je n'aie pas encore de réponses aux questions posées plus haut, je prends un peu d'avance :

Azadkehr a écrit:La nuit, la production d’hormones augmente sous l’effet de la glande pinéale et induit l’état de transe par dédoublement car, si nous allons dormir, il y aura dédoublement et sortie du corps.
La glande pinéale régule ainsi ce rythme en accord avec les commandes, que l’on appelle zeitbergers.

..."Si nous allons dormir" ? Mais... la nuit, nous allons généralement dormir. Or on nous dit que la production d'hormones induit l'état de transe par dédoublement et... sortie du corps (?!) Qu'est-ce que c'est que ça ? Là, j'ai besoin d'explications claires !

Fort heureusement la pinéale régule tout cela grâce aux "ZEITBERGERS" ! Qu'est-ce encore que ces trucs ? Google ne me donne que des pages en espagnol intraduisibles ! Wikipédia ne connaît pas ! Alors ? Qui connaît et pourrait nous expliquer ?

Plus j'avance, plus je suis perplexe mais... intéressé.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar AZADKEHR » 23 Déc 2012 13:31

coriolan a écrit:Bien que je n'aie pas encore de réponses aux questions posées plus haut, je prends un peu d'avance :

Azadkehr a écrit:La nuit, la production d’hormones augmente sous l’effet de la glande pinéale et induit l’état de transe par dédoublement car, si nous allons dormir, il y aura dédoublement et sortie du corps.
La glande pinéale régule ainsi ce rythme en accord avec les commandes, que l’on appelle zeitbergers.

..."Si nous allons dormir" ? Mais... la nuit, nous allons généralement dormir. Or on nous dit que la production d'hormones induit l'état de transe par dédoublement et... sortie du corps (?!) Qu'est-ce que c'est que ça ? Là, j'ai besoin d'explications claires !

Hummmm ! impossible de comprendre pour un rationaliste, athée de surcroît !il te faut accepter certaines notions d'âme pour pouvoir aller plus loin. Si c'est au delà de tes forces , laisse tomber !
Une approche , du groupe spirite Lyonnais :
http://spirite.free.fr/ouvrages/lancelin/ame.htm
Bien sûr , ne tombe pas raide , ce n'est pas scientifique ; mais on peut toujours espérer qu'un jour , nos savant s'intéresseront enfin à des choses aussi essentielles et qui pourrait bien changer notre vision des choses .
coriolan a écrit:Fort heureusement la pinéale régule tout cela grâce aux "ZEITBERGERS" ! Qu'est-ce encore que ces trucs ? Google ne me donne que des pages en espagnol intraduisibles ! Wikipédia ne connaît pas ! Alors ? Qui connaît et pourrait nous expliquer ?
Plus j'avance, plus je suis perplexe mais... intéressé.

Un autre site (scientifique )va te donner un petit indice , difficilement exploitable pour nous , mais bon....
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21182399
AZADKEHR
 

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar AZADKEHR » 23 Déc 2012 18:47

coriolan a écrit:
Azadkehr a écrit:La glande pinéale est un puissant récepteur, (...)La glande pinéale capte ainsi des vibrations de nos émotions, nos pensées ou celles des esprits, voire celles d’autres personnes au moyen de la télépathie.

En ces veilles de fêtes on boit plus de de coutume mais tout de même ce n'est pas pour autant que tout va passer. Arthur, où as-tu vu dans ce qui précède la preuve que la glande pinéale est un puissant récepteur ? Et à partir de cela comment la glande en question capte-t-elle "ainsi" nos émotions, nos pensées... et je passe le reste ? Tu suis le cheminement ? Alors, voyons : Mon pouce est un puissant récepteur (affirmation gratuite !) et il capte ainsi radio Mars !
Je veux bien avoir l'esprit ouvert à 360°à ta façon, mais tout de même, il me faut un minimum de précisions... Pour le reste, compte tenu des hindous et par respect pour eux, je m'arrange...

Je rappelle tout de même que je ne fais que rapporter ce texte , que je le mets à votre disposition de façon à ce que vous ne restiez pas au niveau SuperMarché ..... :)
En ce qui concerne la glande pinéale , commence par lire l'étude suivante :
http://www.bioelectric.be/01_03_nocivite.html
En ce qui concerne ton pouce , heuuuuu, tu peux le mettre ..... :lol: :lol: :lol: :mrgreen: :drunken:
AZADKEHR
 

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar coriolan » 23 Déc 2012 20:25

AZADKEHR a écrit: Si c'est au delà de tes forces , laisse tomber !

Non mais Azad, je veux bien tout ce qu'on voudra me faire croire à condition, A CONDITION, que ça repose sur un minimum de crédible, de mesurable, de palpable. Ce qui est au-dessus de mes forces ne m'effraie pas, ce qui est au-dessus de ma capacité de compréhension, si ! Ou alors, je l'ai déjà dit mille fois, fais moi croire au Père Noël, car enfin, pourquoi non ? Intuitivement je veux bien croire aux anges mais pas au point d'en débattre... A la limite, c'est au niveau de l'intime.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar coriolan » 25 Déc 2012 14:05

Je reprends ci-dessous l'échange du 23 décembre en espérant qu'il ne va pas encore sombrer sous une pluie de liens à consulter pour toute réponse :
coriolan a écrit:
Azadkehr a écrit:La glande pinéale est un puissant récepteur, (...)La glande pinéale capte ainsi des vibrations de nos émotions, nos pensées ou celles des esprits, voire celles d’autres personnes au moyen de la télépathie.

En ces veilles de fêtes on boit plus de de coutume mais tout de même ce n'est pas pour autant que tout va passer. Arthur, où as-tu vu dans ce qui précède la preuve que la glande pinéale est un puissant récepteur ? Et à partir de cela comment la glande en question capte-t-elle "ainsi" nos émotions, nos pensées... et je passe le reste

Avec tes mots à toi, et non des liens qui font diversion en renvoyant toujours plus loin, peux-tu répondre à la question que pose le monsieur ? (1) Si tu me renvoies un lien - écrit en anglais de surcroît ! -, pour le coup je laisse tomber ! :evil:

(1) Pour ce faire reviens au texte original que, par parenthèses, j'ai reformaté. Tu as vu ?
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar AZADKEHR » 26 Déc 2012 11:27

Pour cela, il faut que tu reviennes à la structure du diencéphale ; tu vois CORTEX ....DIENCÉPHALE ?


Diencéphale

Le diencéphale est une partie de l’encéphale comprise entre le tronc cérébral et les hémisphères cérébraux. Il est donc au cœur de l’encéphale. Il se subdivise en 3 portions ayant des rôles précis.

Le thalamus représente le relais des influx nerveux sensitifs dirigés vers les aires sensitives du cortex. Son rôle est essentiel dans la sensibilité, l’apprentissage et la mémoire .
l’hypothalamus est un centre important du SNA.
→ Centre de régulation de la soif et de l’appétit
→ Centre des émotions (douleur, libido, plaisir)
→ Détecte et régule la température corporelle, la concentration sanguine de diverses hormones, de glucose et autres solutés
L’hypophyse, importante glande du système endocrinien, y est suspendue
L’épithalamus Contient 2 structures principales :
Le corps pinéal établit le cycle jour/nuit, influence l’humeur et divers bio-rythmes.
→ Le plexus choroïdes produit le liquide cérébrospinal (LCS). Il contient également des noyaux influencés par le sens de l’odorat et impliqués dans les réactions émotives et viscérales aux odeurs.
Reste maintenant à comprendre pourquoi et comment ?
AZADKEHR
 

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar coriolan » 26 Déc 2012 13:39

O.K. Arthur, ceci ma ramène 30 ans en arrière quand j'étudiais le "Cerveau Humain" de Paul Chauchard, mais ça ne répond pas à la question : qu'est-ce qui prouve que la glande pinéale est un puissant récepteur ? Je dis "est" et non pas "serait" ! Car enfin, avec des conditionnels, c'est trop facile.

Je viens de relire le début de l'article de Machado, je ne vois rien de concluant ! C'est toujours flou, conditionné à quelque chose de plus flou encore. Rien de solide !

Je lis :
Machado a écrit:Les défenseurs des capacités transcendantales de cet organe le considèrent comme étant une antenne. La glande pinéale porte, dans sa constitution, des cristaux d’apatite.(...) Selon une théorie, ces cristaux vibreraient en fonction des ondes électromagnétiques captées, ce qui expliquerait la régulation du cycle menstruel d’après les phases de la Lune


A ma question : "Quel scientifique cautionne ce genre d'affirmation ?" Spirit me répond : "Rupert Sheldrake est sans doute un de ces scientifiques."

Quand je fouille sur Google, Wikipédia, pour savoir qui est cet illustre savant, je découvre que ses pairs ne sont pas élogieux à son endroit ; exemple Robert Todd Carroll, dans son Dictionnaire sceptique : "bien qu’il inspire le respect en tant que scientifique de par son éducation et ses diplômes, il a clairement abandonné les sciences conventionnelles pour se tourner vers la pensée magique". Ca ne met pas en confiance.

Enfin, avant même d'affirmer que la glande pinéale est un puissant récepteur mais sous couvert d'une approche qu'il prétend "suivant la science", Machado nous dit : " En d’autres termes, la glande pinéale serait capable de détecter les dimensions invisibles aux yeux ordinaires, et ce petit radar serait lié aux phénomènes tels que la clairvoyance (voyance d’événements non encore advenus), la télépathie (communication au moyen de la pensée) et la capacité d’entrer en contact avec d’autres dimensions (médiumnité). Serait... serait...

Tu m'excuseras Arthur mais tout ceci n'est pas concluant. Remarque, je n'ai pas fini de tout décortiquer...

Quant aux fameux 'zeitbergers', j'aimerais mieux tes mots à toi que ce site illisible que tu m'as communiqué ! Merci et à plus... inch'Allah !
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar spirit2421 » 29 Déc 2012 00:25

Machado a écrit:a écrit:Les défenseurs des capacités transcendantales de cet organe le considèrent comme étant une antenne. La glande pinéale porte, dans sa constitution, des cristaux d’apatite.(...) Selon une théorie, ces cristaux vibreraient en fonction des ondes électromagnétiques captées, ce qui expliquerait la régulation du cycle menstruel d’après les phases de la Lune

Toujours dans ma recherche de scientifiques pouvant nous éclairer, je suis tombé sur le cite de l'Institut Métapsychique International .Là pas un mot sur la glande pinéale.
Mais suite à des expériences faite dans des cages de fa-radé, il semblerai que les facultés psys ne sont pas tributaires des ondes magnétiques, ni de la distance.
spirit2421
 
Messages: 126
Inscription: 10 Mai 2010 18:34

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar coriolan » 15 Jan 2013 19:15

Machado a écrit:si la glande pinéale coordonne le rythme, alors elle est confrontée au temps. C’est l’unique organe du corps qui est confronté à la quatrième dimension (l’espace-temps). C’est donc l’organe qui est confronté à une autre dimension

Ah ! 'transcendance' et 'espace-temps' mots clés fétiches des amateurs de sciences fiction ou ésotériques - ce qui revient un peu au même ! On a tout dit quand on les a prononcés et les gogos succombent sous le charme de la transcendantalité et de son fameux espace-temps einsteinien ! Mais bougres d'ânes, on ne se 'confronte' pas avec l'espace-temps ! :lol: Qu'est-ce que l'espace-temps ? C'est une construction qui associe le temps aux trois dimensions que nous connaissons au ras du sol : la longueur, la largeur, la hauteur, permettant à un observateur de situer un événement, selon la théorie de la relativité. C'est tout !
Machado a écrit:La médiumnité est notre contact avec l’au-delà : nous naissons avec ce don. Même Saint-Augustin, qui convoitait le bonheur, affirmait : « le bonheur advient lorsque quelqu’un accomplit les béatitudes du Seigneur sur la montagne ». Mais cela n’est pas possible sans le don spirituel, c’est-à-dire la médiumnité.

Oh ! alors ! si saint Augustin l'a dit ! Vive les cristaux de la glande pinéale qui permettent la possibilité d'acquérir ce don lors de transes médiumniques, comme il est dit plus haut.

Il me reste un dernier paragraphe à relater et j'en aurai fini avec cet article que nous devons à Arthur, un des derniers (avec les vaccins) où, comme d'hab', on l'a vu peu s'exprimer !
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Les cristaux de la glande pinéale .

Messagepar coriolan » 16 Jan 2013 18:09

Machado a écrit:Nos cellules comportent des mitochondries à destination desquelles se rend l’oxygène que l’on respire. Cet oxygène sert à produire de l’énergie au contact du métabolisme. Une partie de cette énergie s’ajoute à l’énergie vitale qui vient de l’oxygène (lorsque la plante capte l’oxygène pour la photosynthèse, elle capte aussi la lumière du soleil, et la lumière du soleil apporte le prâna, l’énergie vitale. La plante accouple l’oxygène au prâna). Lorsque l’on respire de l’oxygène, on inspire déjà le prâna, le prâna pénétrant à l’intérieur de la mitochondrie pour se joindre à la production calorique et à la formation de l’ectoplasme. L’ectoplasme est donc le produit du prâna, et est une énergie spirituelle et métabolique (biologique). C’est pourquoi l’ectoplasme est une énergie qui permet la communication entre le monde spirituel et le monde corporel, du fait de ses deux sources.

Voici un mot, prâna, (que j'ai surligné en bleu) qui apparaît comme des cheveux sur la soupe et dont on s'est bien gardé de donner une définition du sens précis qu'on lui donne ici alors que Wikipédia nous dit qu'il varie selon les auteurs et les écoles.

Voyons ce qu'en dit Wikipédia :
Prāṇa (devanāgarī: प्राण ) est un terme sanskrit. La signification de ce nom composé est complexe car elle intègre simultanément les notions de souffle et de principe vital du souffle et de sa manifestation organique dans la respiration. Qui pense « souffle vital respirant » énonce le mot prāṇa, dont le pluriel s'écrit prāṇās, forme qui désigne un ensemble de cinq souffles vitaux1.
La conception de la réalité que désigne ce terme synthétique varie selon les auteurs et les écoles. Différentes approches conceptuelles, parfois teintées de mysticisme, furent tentées au sein de l'hindouisme. Ces essais se multiplient de la période de la composition des Upaniṣad principales (Mukhya Upaniṣad) à celle du Yoga de Patañjali, et se poursuivent des penseurs antiques jusqu'aux auteurs hindous contemporains. En Occident, plus matérialiste, une « hypothèse électronique » tente de réduire la notion de prāṇa à un phénomène physique.


Ainsi donc ce mot bizarre se rencontre cinq fois dans la conclusion de l'exposé du sieur Machado, ce qui lui permet d'affirmer :
- L’ectoplasme est donc le produit du prâna,
- C’est pourquoi l’ectoplasme est une énergie qui permet la communication entre le monde spirituel et le monde corporel
Ceci, bien entendu, explique cela ! Et de conclure :
Machado a écrit:Aussi, il nous faut considérer que notre anatomie corporelle va au-delà de ce que nos yeux peuvent voir. Et la médecine lève le voile sur tout ce jeu d’énergie qui nous connecte à l’au-delà.

Mais ce que mes yeux ont vu, moi, c'est que ma lecture attentive et critique 'lève le voile' sur toute cette connerie dans laquelle a tenté de nous entraîner notre cher Azad à son esprit obnubilé défendant...

Pour un peu on s'y laissait prendre, car enfin la médiumnité n'est pas un vain mot et vaut qu'on s'y intéresse... mais pas à n'importe quel prix ! Là est la raison. :D
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25


Retourner vers Le saviez-vous ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron