Proie ou prédateur ?

Pour oublier l'homme

Modérateur: Guardian

Proie ou prédateur ?

Messagepar DD » 27 Juin 2008 22:34

Si vous aviez à choisir, préfèreriez vous ètre une proie ou un prédateur ? La question peut paraitre bizarre parce que le réflexe est de dire "prédateur pardi !". C'est pourtant la reflexion que je me suis faite en regardant divers documentaires animaliers. Car à y regarder de plus près, il faut bien avouer que la condition de prédateur est soumise directement à l'abondance des proies. C'est tellement vrai que lorsque le nombre de proies diminuent, le nombre de prédateur en fait autant.
J'ai été frappé par l'aspect grande forme et pétant de santé des proies, sauf en de rares occasions (crise climatique par exemple), alors que parfois, on voit des lions efflanqués et squelettiques. Et finalement c'est assez logique, car un herbivore a soit toujours de la bouffe a porté de dents ou alors il va ailleurs, alors que le lion (ou le loup, ou le requin vous avez le choix...), coincé dans son territoire n'a pas d'autre choix que d'attendre le retour des proies pour faire à nouveau bombance. Ceci dit, la vie de la proie n'est pas forcément de tout repos, puisqu'elle doit faire perpétuellement attention à ne pas servir de repas.
En résumé: est-il préférable de vivre le ventre plein mais avec l'angoisse d'une mort violente et soudaine, ou n'avoir aucun ennemi à redouter mais passer sa vie à crever de faim ?
Vous préférez quoi ?
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar livrerose » 27 Juin 2008 22:41

moi j'aime mieux être la proie!.....j'adore jouer au chat et a la souri...............surtout, quand je voi le chat , la langue pendue et crevé , de me courir après.............ça c'est le max! :wink:
" c'est en profondeur seulement que les distances se raccourcissent"
PAUL RICOEUR..
Avatar de l’utilisateur
livrerose
 
Messages: 1895
Inscription: 26 Sep 2007 10:15
Localisation: Belgique

Messagepar Brumes » 28 Juin 2008 03:12

La question est plus complexe qu'il n'y paraît !

Je ne me vois ni prédateur, ni proie.

Comme l'homme est également un animal (eh oui) il a tranché la question. Il est omnivore.

Comme le prédateur il peut tuer, comme l'herbivore il peut manger "de l'herbe" (!).

Après, tout est question de nuances, volontairement, je n'entrerai pas dans les détails, mais, au départ, il a la possibilité de choisir.
Brumes
 

Messagepar Prosodie » 28 Juin 2008 08:40

Nous avons dû tous, passer un grand nombre de temps, figés dans l'instinct de l'animal....ce n'est donc qu'à l'aune de notre réflexion devenue humaine que nous pouvons jouer à faire ce choix, alors tel Boris Vian, je préférerais être "déserteur" que d'avoir à verser le sang.
Tué par une balle, ce doit se faire encore assez vite, tel le plan du chasseur, mais croquer, et croquer encore, les os, le son qu'ils émettent, les gémissements et le sang qui se fige, "pour se nourrir" (il y a bien les avionneurs naufragés qui durent en passer par le cannibalisme) - terrible sujet - !... Affreux à imaginer - ....
C'est tellement loin pour moi cette notion, car assez bouddhiste de pratique....Cela dit "catholique de naissance", (non pratiquante) gnostique par choix et Israélite par conviction, sachant où se trouve mon Tabernacle....
Pas très animale, pas très grégaire, plus trop influençable...
"Je refuse donc d'envisager se retour à l'animalité" ! Sourire....

Pour le "fun", l'hiver durant lequel je posais pieds ici, j'ai rentré à la maison tous les escargots du jardin, chez moi....([i]ils allaient avoir froid) ils passèrent sans doute le plus bel hiver de leur courte vie, car au printemps, repus de mes plantes vertes, ils sont morts un à un, tandis que je dus remplacer dans sa totalité ma végétation intérieure.... Involontairement je leur fis vivre les affres du grand Marco Ferreri."[/i] :D :D :D
Prosodie
 


Retourner vers Nos amies les bêtes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron