Des citations sur la fidélité

Au bonheur des Dom

Modérateur: Guardian

Des citations sur la fidélité

Messagepar Aphrodite » 20 Mai 2008 14:05

Ce matin, je me suis levée avec une envie folle : essayer de comprendre la notion de "fidélité"
Pourquoi cet intérêt subit?! Quelqu'un de BIEN et que je RESPECTE ENORMEMENT m'en a parlé hier.
J'ai commencé par lire un témoignage écrit par Antoine & Evelyne Schlüchter (de l'église d'Aix-En-Provence, qui va dans le sens d'un tel choix.(fidélité)
Il est trop long, donc, je rapporte l'introduction et la conclusion:

"La fidélité est perçue aujourd'hui comme un choix de vie dépassé, une forme exceptionnelle de sainteté en couple… Et si elle sous-tendait beaucoup plus un vécu actif de ce qui la constitue plutôt qu'un refus passif de ce qui la contredit ? plus on s’enfonce dans la contemporanéité, plus la notion de fidélité devient floue."

"Apprécier ce qu’il nous est donné de vivre ensemble
Dans ce mouvement de vie enclenché il y a près de 25 ans, avec nos joies et nos manques, la fidélité a consisté à ne pas céder au découragement quand on ne se sentait pas écouté(e), à tenter de mieux se comprendre et à apprécier ce qu’il nous est donné de vivre ensemble. Une dynamique engageante davantage qu’un état donné, un défi permanent qui nous fait dire merci quand on prend le temps d’ouvrir les yeux du cœur.
Evaluer le chemin parcouru serait incomplet sans prendre le temps d’envisager les prochaines étapes. La plus significative étant peut-être celle où nous nous retrouverons en couple pour la suite de notre vie. Comme la retraite, elle se prépare par ce que nos partageons dès aujourd’hui, histoire de ne pas se retrouver démunis.
Nous vous laissons un verset de psaume connu qui constitue une superbe promesse pour l’aventure du couple sous le regard de Dieu : " Le Seigneur te gardera de ton départ jusqu’à ton arrivée, dès maintenant et toujours ! " Psaume 121,8."

Ensuite, j'ai voulu connaître l'avis des hommes de lettres, ou artistes. Navrée, mais j'en ai pas trouvé un qui en fait l'apologie, même les plus sages :o :shock:

La fidélité conjugale, une terrible démangeaison avec défense de se gratter.
[Aurélien Scholl]

La fidélité en amour n'est que la paresse du désir.
[Henri de Régnier]

La fidélité est la forme la plus noble de la servitude.
[Eugène Beaumont]

La fidélité est l'art de ne pratiquer l'adultère que par la pensée.
[Decoly]

Peut-être la certitude est-elle le secret des longues fidélités.
[Honoré de Balzac]

La fidélité est un vice de pauvre.
[Charles Baudelaire]

Les hommes ne veulent jamais distinguer entre la constance et la fidélité.
La fidélité pendant la vie, ce n'est rien ; mais mourir, paraître devant Dieu sans avoir trompé sa femme, quelle humiliation !
[Jules Renard]

C'est très joli la fidélité, mais c'est une arme à double tranchant. Combien de gens se croient tout permis dans leur mariage sous le prétexte qu'ils sont fidèles !
[Sacha Guitry]


La fidélité est contraire à la nature humaine.
[Charles Fourier]

Quand on fait dans la fidélité, parfois on s'épuise.
[Jean-Jules Richard]

La fidélité, c'est une idée creuse, une vanité aveugle, comme si on tenait quelque chose, comme si on se croyait immortel, comme on l'était.
[Camille Laurens]

Qu'est-ce que la fidélité sinon le désir de poursuivre le même combat avec le même ennemi ?
[Roland Jaccard]

La fidélité ? Il ne faut pas oublier que le mariage a été institué à une époque où l'espérance de vie ne dépassait pas trente ans.
[Jacques Dutronc]

La fidélité, c'est de la mauvaise colle. Une invention pour faire croire que les deux parties tiennent debout ensemble.
[Denis Robert]

Que les chiens soient interdits de Paradis tendrait à prouver que la fidélité n'est pas considérée comme une vertu cardinale.
[Philippe Bouvard]

Le chien est le symbole de la fidélité, mais nous le tenons en laisse.
[L. Sövény]


Comment arrêter son regard sur la première à laquelle on a juré fidélité éternelle quand il y en a des milliers qui nous obligent à renier sans cesse nos premières paroles ?
[Serge Losique]

La fidélité est une sorte de salle d'attente entre deux trains de plaisir.
[Anonyme]

Les femmes devraient toutes avoir fait du marketing, elles sauraient alors que le taux de satisfaction n'a rien à voir avec le taux de fidélité.
[Olivier Charzat]

Il y a dans la fidélité de la paresse, de la peur, du calcul, du pacifisme, de la fatigue et quelquefois de la fidélité.
[Etienne Rey]

Le devoir d'une éternelle fidélité ne sert qu'à faire des adultères.
[Jean-Jacques Rousseau] [

Les liaisons sont des serments tacites que la morale peut désapprouver, mais que l'usage excuse et que la fidélité justifie.
[Alphonse de Lamartine]

On n'appartient qu'à soi-même et c'est à soi-même qu'on doit la fidélité la plus importante.
[Robert Blondin]

Mais j'en ai gardé une pour la fin, celle qui m'a le plus, disons émue! Et je la dédie aux hommes réellement FIDELES qui arrivent à me secouer dans le sens où je ne tombe pas. Ils se reconnaitront et je veux qu'ils sachent que je les adore!

"La fidélité, c'est quand l'amour est plus fort que l'instinct". [Paul Carvel]
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Re: Des citations sur la fidélité

Messagepar Nelly » 20 Mai 2008 16:31

Sighine a écrit: Ce matin, je me suis levée avec une envie folle : essayer de comprendre la notion de "fidélité"
C'est curieux de se lever un matin avec une subite envie de comprendre ce genre de chose. Ne t'étais-tu jamais posé la question auparavant ou ne se posait-elle pas ?
Sighine a écrit:"La fidélité est perçue aujourd'hui comme un choix de vie dépassé, une forme exceptionnelle de sainteté en couple…
Cette définition ne me plaît pas : il ne s'agit pas d'un choix de vie dépassé et encore moins d'une forme de sainteté. A mon avis, il s'agit d'abord d'une vue de l'esprit, laquelle doit être en adéquation avec le partenaire : on n'est pas fidèle tout seul (ça arrive mais là, il faut un sacré courage ou au contraire une grande abnégation). Dans la fidélité, il faudrait réussir à supprimer la notion de l'ennui. Quel que soit le partenaire auquel on est fidèle, il est nécessaire de continuer à entretenir la flamme d'origine. Cette dernière peut brûler moins ardemment, au bout de quelque temps, mais pas forcément moins bien.

Une forme de fidélité consiste également à ne pas rechercher les tentations... Ce peut être une question de volonté, dans ce cas !
Sighine a écrit:Le chien est le symbole de la fidélité, mais nous le tenons en laisse.
[L. Sövény]
Hahaha ! Le chien n'a pas besoin de laisse pour être fidèle, l'amour seul le maintient à nos côtés. La laisse est nécessaire pour la sécurité d'autrui. :wink:
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Re: Des citations sur la fidélité

Messagepar Nelly » 20 Mai 2008 16:35

Sighine a écrit:Mais j'en ai gardé une pour la fin, celle qui m'a le plus, disons émue!
"La fidélité, c'est quand l'amour est plus fort que l'instinct". [Paul Carvel]
Celle-ci est effectivement magnifique ! 8)
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar Nelly » 20 Mai 2008 16:45

Voici des citations qui s'apparentent à la fidélité :

"L'amour est une chose merveilleuse, miraculeuse, mais qui a ceci de commun avec le feu : il faut l'entretenir et l'alimenter." [Jean Simard]

"Rien n’est petit dans l’amour. Ceux qui attendent les grandes occasions pour prouver leur tendresse ne savent pas aimer." [Laure Conan]
Savoir aimer : ce serait donc une forme de culture ? Tout un chacun ne saurait pas forcément aimer ?

"L'amour ce n'est pas d'aimer le corps mais de charmer l'âme !" [Anonyme]
La fidélité ne coule-t-elle pas de source, dans ce cas ?

"Même quand on l'a perdu, l'amour qu'on a connu vous laisse un goût de miel. L'amour, c'est éternel !" [Edith Piaf]
Elle a pourtant longtemps cherché avant de trouver l'amour et lui rester fidèle...
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Re: Des citations sur la fidélité

Messagepar Aphrodite » 20 Mai 2008 17:03

Nelly a écrit:
Sighine a écrit: Ce matin, je me suis levée avec une envie folle : essayer de comprendre la notion de "fidélité"
C'est curieux de se lever un matin avec une subite envie de comprendre ce genre de chose. Ne t'étais-tu jamais posé la question auparavant ou ne se posait-elle pas ?


Nelly, j'ai expliqué pourquoi! Parceque pour une fois quelqu'un de sincère m'en a parlé!
La question, je ne me la suis jamais posée et elle ne s'est jamais posée, parceque je n'y crois pas tout simplement!
Je ne crois pas qu'on soit obligé d'être fidèle physiquement pour prouver son amour! Et ça Simone de Beauvoir l'a dit bien avant moi! Comme quoi, je n'ai rien inventé
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Re: Des citations sur la fidélité

Messagepar Aphrodite » 20 Mai 2008 21:38

Nelly a écrit:
Sighine a écrit: Ce matin, je me suis levée avec une envie folle : essayer de comprendre la notion de "fidélité"
C'est curieux de se lever un matin avec une subite envie de comprendre ce genre de chose. Ne t'étais-tu jamais posé la question auparavant ou ne se posait-elle pas ?

DSL, Nelly je reviens à cette question. Tout à l'heure je n'avais pas le temps (mon aérobic), donc, j'ai jeté une information comma ça et je suis partie!
Là, je m'explique.
En fait, j'ai compris que la fidélité était de la foutaise, déjà, dans le ventre de ma mère! c'est dire à quel point j'en suis imprégnée! Je ne vais pas entrer dans des récits scabreux juste pour prouver que j'ai raison, mais je vais te dire une chose.
J'ai constaté que sur la planète AMOUR, il existe une barrière séparant des abuseurs et des abusés! Et moi je veux être du bon côté, là où ça ne pleurniche pas, vois-tu. Donc je prends les devants avant qu'on me poignarde dans le dos.
Figure-toi que ça me réussit quand j'adopte cette ligne de conduite, les mecs deviennent tous doux et font gaffe à ne pas froisser l'amazone.
Mais, à chaque fois que j'ai aimé sincèrement, j'ai été cinglée d'une façon! Et il m'a fallu du temps pour reprendre du poil de la bête! Crois-moi.
Voilà.
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Re: Des citations sur la fidélité

Messagepar Nelly » 21 Mai 2008 15:35

Sighine a écrit: En fait, j'ai compris que la fidélité était de la foutaise, déjà, dans le ventre de ma mère! c'est dire à quel point j'en suis imprégnée!
Eh bien, je crois que tu es surtout très aigrie pour parler ainsi. J'ignore bien évidemment ce que tu as pu percevoir dans le ventre de ta mère mais la question de la fidélité ne t'a pas été posée à ce moment-là !
Sighine a écrit:J'ai constaté que sur la planète AMOUR, il existe une barrière séparant des abuseurs et des abusés! Et moi je veux être du bon côté, là où ça ne pleurniche pas, vois-tu. Donc je prends les devants avant qu'on me poignarde dans le dos.
Je ne suis absolument pas d'accord. J'imagine que ton expérience à toi te fait penser ainsi mais ce n'est pas du tout une généralité, fort heureusement.
Sighine a écrit:Figure-toi que ça me réussit quand j'adopte cette ligne de conduite, les mecs deviennent tous doux et font gaffe à ne pas froisser l'amazone.
Qu'importent les "mecs", ce qui est important est que le bon soit, non pas à tes pieds, mais à côté de toi. Dans un couple, aucun des deux ne doit être supérieur à l'autre.
Sighine a écrit:Mais, à chaque fois que j'ai aimé sincèrement, j'ai été cinglée d'une façon! Et il m'a fallu du temps pour reprendre du poil de la bête! Crois-moi.
Evidemment, ça arrive à tout le monde mais tu as peut-être mésestimé la valeur de l'amour servi ! Il faut un certain temps pour avoir une marge de sécurité, dans ce domaine.
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar DD » 22 Mai 2008 22:59

J'ai eu un "tilt" tout à l'heure. Ca fait quarante huit heures que je gamberge sur le sujet. Et puis, boum !
:shock:
Primo, la fidélité est une particularité trés humaine, trés, mais alors trés trés rare dans le monde animal.
Deuxio: au fond, les couples animaux sont fidèles mais pendant un temps limité, celui de la reproduction.
Tertio; l'espèce humaine est la seule qui me vient à l'esprit pour laquelle une "femelle" (pris dans le sens animal) a plusieurs jeunes d'ages différents. Ceci est du a la longue période d'aprentissage de nos petits, sans équivalent dans le monde animal.
Conclusion: pour moi la fidélité est un mécanisme sélectionné par l'évolution et intimement lié à la reproduction. Chez les espèces animales ou les deux conjoints veillent ensemble sur le devenir de leur descendance, la perte, ou la démission d'un des deux réduit considérablement les chances de survie (on dit de nos jours la réussite) du ou des jeunes. Ces derniers sont d'autant mieux armés que le couple est lié... et fidèle.
Mais celà est en contradiction avec un instinct beaucoup plus ancien qui pousse les males à féconder un maximum de femelles pour propager le plus possible leurs propres gènes. D'ou conflit entre les femelles séduites pour retenir auprés d'elles le géniteur pour donner le maximum de chance à leur propre progéniture.
Au bilan, là ou les couples animaux durent un à deux ans maximum, le temps que leur progéniture prenne son envol (ce qui ensuite leur permet d'aller chercher d'autres partenaires), les humains se retrouvent coincés par la succession des jeunes d'age différents à protéger et éduquer, jusqu'à ce que le couple devienne stérile ou que les partenaires se lassent... et en trouvent d'autres !

"Anselme, avec tout ce que tu entend en confession, tu n'as pas encore compris que c'est le cul qui fait marcher le monde !"
Michel Galabru à Roger Carel (dans le role du curé), dans un téléfilm dont j'ai oublié le titre
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

FIDELITE

Messagepar Aphrodite » 23 Mai 2008 01:47

DD a écrit:J'ai eu un "tilt" tout à l'heure. Ca fait quarante huit heures que je gamberge sur le sujet. Et puis, boum !
:shock:

J'apprécie ton intervention, DD, d'abord parcequ'elle apporte du nouveau et ne s'ingénie pas à remettre en cause les convictions des autres qui ne font que regarder la vérité bien en face!
J'apporte de l'eau à ton moulin dans le sens où le commandement de la fidélité en Islam par ex est venu sauver un tissu social disloqué par le libertinage qui reignait.
La femme pendant "ELJAHILYA""l'ère de l'ignorance" juste avant la venue du prophète Mohamed était vraiment réduite à l'état de procréatrice.
En dehors de la période de règles, donc pendant l'ovulation, elle mettait carrément un drap d'une certaine couleur à l'entrée de sa maison, signifiant ainsi aux mâles environnants qu'elle était en rut et réclamait leurs faveurs.
La venue du prophète a mis le holà à tout ça. En effet, ayant remarqué que la plupart de ses compagnons étaient d'ascendance inconnue, il a décidé d'imposer la fidélité par souci de traçabilité.
Après, cette notion s'est affinée et à ce jour, elle demeure très controversée. Adeptes ou pas. Tout le monde s'accorde à dire que c'est un gage difficile à tenir.
Un sujet empreint de mensonges, vu l'assujettissement qu'impose la vie conjugale!
Comment voulez vous qu'un homme avoue à sa femme l'avoir trompée quand on sait toutes les crises hystériques que ça va entraîner, le chantage, la mise en danger du foyer, donc des enfants (ce dont tu as parlé DD) et vice versa.
Il va le faire, et fera tout pour qu'elle n'y voit que dalle.
A l'évidence génétique qui consiste à féconder le plus de femelles possible, on préfère la muselière de l'exclusivité, tout en étant peu convaincues. L'essentiel, c'est d'y croire, même si la réalité fait défaut!

Ceci me rappelle une citation dont j'ai oublié le nom de l'auteur : "C'est quoi l'amour? Une façon subtile d'ôter à l'autre sa liberté"
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Messagepar Nelly » 23 Mai 2008 12:03

DD a écrit: Primo, la fidélité est une particularité trés humaine, trés, mais alors trés trés rare dans le monde animal.
L'humain a quelque chose de plus que l'animal : l'âme, la réflexion.
DD a écrit:Deuxio: au fond, les couples animaux sont fidèles mais pendant un temps limité, celui de la reproduction.
L'instinct de survie est primordial mais tout cela reste très primitif.
DD a écrit:Tertio; l'espèce humaine est la seule qui me vient à l'esprit pour laquelle une "femelle" (pris dans le sens animal) a plusieurs jeunes d'ages différents. Ceci est du a la longue période d'aprentissage de nos petits, sans équivalent dans le monde animal.
Eh oui ! Les animaux jettent leurs petits dès qu'ils sont en âge de se débrouiller seuls. Tu te vois mettre tes enfants à la rue dès leur jeune âge pour leur apprendre à se débrouiller par eux-mêmes ? Vois un peu ce que ça donne dans les quartiers où les jeunes sont livrés trop tôt à eux-mêmes et font la loi.
DD a écrit:Conclusion: pour moi la fidélité est un mécanisme sélectionné par l'évolution et intimement lié à la reproduction. Chez les espèces animales ou les deux conjoints veillent ensemble sur le devenir de leur descendance, la perte, ou la démission d'un des deux réduit considérablement les chances de survie (on dit de nos jours la réussite) du ou des jeunes. Ces derniers sont d'autant mieux armés que le couple est lié... et fidèle.
Puisque tu fais le lien avec l'être humain, n'oublie pas que beaucoup de couples se séparent avant que leurs enfants ne soient armés pour la vie ! :cry:
DD a écrit:Mais celà est en contradiction avec un instinct beaucoup plus ancien qui pousse les males à féconder un maximum de femelles pour propager le plus possible leurs propres gènes. D'ou conflit entre les femelles séduites pour retenir auprés d'elles le géniteur pour donner le maximum de chance à leur propre progéniture.
Toujours dans ta logique, tu vois un peu le mâle humain aller procréer tous azimuts, laissant à la femelle le soin de se débrouiller avec sa progéniture ?
DD a écrit:Au bilan, là ou les couples animaux durent un à deux ans maximum, le temps que leur progéniture prenne son envol (ce qui ensuite leur permet d'aller chercher d'autres partenaires), les humains se retrouvent coincés par la succession des jeunes d'age différents à protéger et éduquer, jusqu'à ce que le couple devienne stérile ou que les partenaires se lassent... et en trouvent d'autres !
Coincés, coincés..., est-ce ton ressenti ? Je ne vois pas le rapport entre la stérilité du couple et la fidélité. Quant aux partenaires qui se lassent, ils sont souvent plus rapides que les animaux... :shock:

DD a écrit:"Anselme, avec tout ce que tu entend en confession, tu n'as pas encore compris que c'est le cul qui fait marcher le monde !"
Michel Galabru à Roger Carel (dans le role du curé), dans un téléfilm dont j'ai oublié le titre
C'est bien malheureux, mais de plus en plus exact et pourtant, combien de personnes, d'un sexe ou d'un autre, sont revenus à une certaine fidélité après avoir cherché ailleurs, sans les trouver, la perfection et le bonheur qu'ils avaient sous la main.
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Re: FIDELITE

Messagepar Nelly » 23 Mai 2008 12:16

Sighine a écrit: En dehors de la période de règles, donc pendant l'ovulation, elle mettait carrément un drap d'une certaine couleur à l'entrée de sa maison, signifiant ainsi aux mâles environnants qu'elle était en rut et réclamait leurs faveurs.
Dans quel but ? Le plaisir, la procréation ou la prostitution ?
Sighine a écrit:La venue du prophète a mis le holà à tout ça. En effet, ayant remarqué que la plupart de ses compagnons étaient d'ascendance inconnue, il a décidé d'imposer la fidélité par souci de traçabilité.
Encore un cas où la religion a servi à quelque chose de positif !
Sighine a écrit:Après, cette notion s'est affinée et à ce jour, elle demeure très controversée. Adeptes ou pas. Tout le monde s'accorde à dire que c'est un gage difficile à tenir.
Tout le monde ? Ca m'étonnerait ! Dans combien de couples, l'un ou l'autre serait d'avis d'être libertin, mais uniquement pour lui-même, pas pour son partenaire... ! :shock:
Sighine a écrit:Un sujet empreint de mensonges, vu l'assujettissement qu'impose la vie conjugale!
Pourquoi généralises-tu ? Le nombre de divorces et la facilité avec laquelle on divorce prouve bien que la liberté existe réellement ! D'ailleurs, pourquoi certains se marient-ils ?
Sighine a écrit:Comment voulez vous qu'un homme avoue à sa femme l'avoir trompée quand on sait toutes les crises hystériques que ça va entraîner, le chantage, la mise en danger du foyer, donc des enfants (ce dont tu as parlé DD) et vice versa.
Il va le faire, et fera tout pour qu'elle n'y voit que dalle.
Mais évidemment que ça existe et c'est même fréquent mais, à t'entendre, il n'y aurait que ça !
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar Aphrodite » 23 Mai 2008 12:19

Nelly a écrit: C'est bien malheureux, mais de plus en plus exact et pourtant, combien de personnes, d'un sexe ou d'un autre, sont revenus à une certaine fidélité après avoir cherché ailleurs, sans les trouver, la perfection et le bonheur qu'ils avaient sous la main.


selon tes propos, la perfection et le bonheur résident dans la fidélité. N'est-ce pas un clivage qui va dans le sens de ton choix?!
Le bonheur est une affaire personnelle, qui se trouve être la somme d'un hériatge génétique, une réalité environnementale et un vécu.
Ainsi, dans la mesure où ma personnalité se forge autour de l'axe important qu'est mon autonomie et ma liberté, je me sentirai incarcérée comme un oiseau en cage entre les barreaux astreignants de la fidélité et je serai très malheureuse!
Si l'on oublie ce bonheur, cette perfection qu'on brigue par manque d'humilité, on pensera peut-être à vivre enfin simplement et prendre la vie comme elle se présente! Avec ses passions et ses déceptions!
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Messagepar Nelly » 23 Mai 2008 12:39

Sighine a écrit:
Nelly a écrit: C'est bien malheureux, mais de plus en plus exact et pourtant, combien de personnes, d'un sexe ou d'un autre, sont revenus à une certaine fidélité après avoir cherché ailleurs, sans les trouver, la perfection et le bonheur qu'ils avaient sous la main.

selon tes propos, la perfection et le bonheur résident dans la fidélité. N'est-ce pas un clivage qui va dans le sens de ton choix?!
Je t'avais répondu en contradiction de tes affirmations personnelles générales. Disons que, pour moi, effectivement, je ne saurais être heureuse dans le mensonge et l'infidélité. Pour ce dernier qualificatif, cela n'engage que moi, mais je connais beaucoup de monde, autour de moi, qui vit dans le même état d'esprit. Cela ne signifie pas que ce soit une généralité. Quant à la perfection, je disais qu'elle était recherchée par certains, tout simplement parce qu'on s'imagine souvent que l'herbe est plus verte ailleurs. Or, la perfection n'existe pas, mais on peut tendre vers elle, ce qui est déjà pas mal.
Sighine a écrit: Le bonheur est une affaire personnelle, qui se trouve être la somme d'un hériatge génétique, une réalité environnementale et un vécu.
Je suis totalement d'accord : le bonheur est différent pour chacun.
Sighine a écrit: Ainsi, dans la mesure où ma personnalité se forge autour de l'axe important qu'est mon autonomie et ma liberté, je me sentirai incarcérée comme un oiseau en cage entre les barreaux astreignants de la fidélité et je serai très malheureuse!
Je comprends parfaitement : je ne supporterais pas non plus d'avoir l'impression d'être mise en cage, mais la fidélité ne me gêne pas. Mon bonheur a un espace plus vaste...
Sighine a écrit: Si l'on oublie ce bonheur, cette perfection qu'on brigue par manque d'humilité, on pensera peut-être à vivre enfin simplement et prendre la vie comme elle se présente! Avec ses passions et ses déceptions!
Comme je l'ai dit plus haut, la perfection est souvent recherchée par ceux qui croient qu'elle existe en changeant régulièrement, non seulement de partenaire, mais également de conjoint, tout en s'estimant malheureux dès que la première passion est passée. Comme toi, j'estime que la vie est faite de joies et de peines, de passions et de déceptions : à nous d'en trouver l'alchimie !
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Re: FIDELITE

Messagepar Aphrodite » 23 Mai 2008 12:40

Nelly a écrit:
Sighine a écrit: En dehors de la période de règles, donc pendant l'ovulation, elle mettait carrément un drap d'une certaine couleur à l'entrée de sa maison, signifiant ainsi aux mâles environnants qu'elle était en rut et réclamait leurs faveurs.
Dans quel but ? Le plaisir, la procréation ou la prostitution ?

Le plaisir et la procréation, ces femmes ne touchaient pas d'argent pour services rendus. Mais je parle d'il y a 14 siècles!
Et c'est pour appuyer le parallèle qu'a fait DD entre l'homme et l'animal. Là, la femme était réduite à l'état animal de reproductrice et le plaisir qu'elle prenait était juste instinctif!
nelly a écrit:
Sighine a écrit: Après, cette notion s'est affinée et à ce jour, elle demeure très controversée. Adeptes ou pas. Tout le monde s'accorde à dire que c'est un gage difficile à tenir.
Tout le monde ? Ca m'étonnerait ! Dans combien de couples, l'un ou l'autre serait d'avis d'être libertin, mais uniquement pour lui-même, pas pour son partenaire... ! :shock:

En effet, les hommes sont ainsi malheureusement! D'ailleurs il y a une citation machiste qui dit :" La fidélité chez la femme est une vertue, chez l'homme, un effort permanent!"
nelly a écrit:
Sighine a écrit:Un sujet empreint de mensonges, vu l'assujettissement qu'impose la vie conjugale!
Pourquoi généralises-tu ? Le nombre de divorces et la facilité avec laquelle on divorce prouve bien que la liberté existe réellement ! D'ailleurs, pourquoi certains se marient-ils ?

Je parlais du mensonge dans le sens où le partenaire se sentant astreint à une infaillibilté éternelle, va développer une vie parallèle, basée sur les phantasmes où l'autre fait figure pâle!Qu'il concrétise ou pas, ça dépend de l'individu, le mensonge a élu domicile!
Nelly a écrit:
Sighine a écrit: Comment voulez vous qu'un homme avoue à sa femme l'avoir trompée quand on sait toutes les crises hystériques que ça va entraîner, le chantage, la mise en danger du foyer, donc des enfants (ce dont tu as parlé DD) et vice versa.
Il va le faire, et fera tout pour qu'elle n'y voit que dalle.
Mais évidemment que ça existe et c'est même fréquent mais, à t'entendre, il n'y aurait que ça !

Malencontreusement, je n'ai vu que ça!
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Messagepar DD » 23 Mai 2008 22:49

Nelly a écrit:1 - L'humain a quelque chose de plus que l'animal : l'âme, la réflexion.
..................................
2 - L'instinct de survie est primordial mais tout cela reste très primitif.
..................................................
3 - Eh oui ! Les animaux jettent leurs petits dès qu'ils sont en âge de se débrouiller seuls. Tu te vois mettre tes enfants à la rue dès leur jeune âge pour leur apprendre à se débrouiller par eux-mêmes ? Vois un peu ce que ça donne dans les quartiers où les jeunes sont livrés trop tôt à eux-mêmes et font la loi.
............................................
4 - Toujours dans ta logique, tu vois un peu le mâle humain aller procréer tous azimuts, laissant à la femelle le soin de se débrouiller avec sa progéniture ?
.............................................
5 - pourtant, combien de personnes, d'un sexe ou d'un autre, sont revenus à une certaine fidélité après avoir cherché ailleurs, sans les trouver, la perfection et le bonheur qu'ils avaient sous la main.

J'ai numéroté, je suis pas doué pour "citer"
1 - Euh, là je ne suis pas d'accord. Tous les ethologistes te confirmeront que beaucoup d'animaux refléchissent. Quand à la présence de l'ame que ce soit chez les animaux ou les humains, la preuve de son existence ou de son inexistence reste à apporter. Mais on est là dans le domaine de la foi. Je préfère laisser çà de coté présentement.
2 - l'instinct de survie est primitif mais il est aussi fort chez l'homme que chez les animaux. Sur ce plan, impossible de renier notre ascendance !
3 - C'est selon. Je dois reconnaitre que j'ai fait de mon mieux pour armer mes petits, mais une fois fait, il m'est arrivé de me demander quand le grand allait se barrer parce qu'il devenait envahissant ! (C'est un gentil garçon, je l'adore). En fait, on trouve tous les comportements autour de cette moyenne. Certains parents "ejectent" leurs enfants trés (trop) tot, alors que d'autres restent unis en clan familial pendant trés longtemps. Là aussi on trouve des similitudes saisissantes dans la nature.
4 - permet moi de te faire remarquer respectueusement que certains males ne se gènent pas pour fonctionner ainsi !
5 - Et oui ! C'est ce que j'ai répondu à Martine qui me demandait un jour "mais tu n'as jamais eu envie d'essayer avec une autre femme ?". Ce à quoi j'ai répondu "pourquoi veux-tu que j'aille chercher ailleurs ce que j'ai si bien avec toi ?"

En fait par rapport a ce dernier point, la fidélité n'est peut-etre que la satisfaction mutuelle et permanente des désirs de l'un et de l'autre, qu'il s'agisse de reproduction ou de n'importe quoi. Martine a une façon de faire les cotes de veau à la crème, mamma mia ! :wink:
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar Nelly » 24 Mai 2008 12:25

DD a écrit:
Nelly a écrit:1 - L'humain a quelque chose de plus que l'animal : l'âme, la réflexion.
..................................
2 - L'instinct de survie est primordial mais tout cela reste très primitif.
..................................................
3 - Eh oui ! Les animaux jettent leurs petits dès qu'ils sont en âge de se débrouiller seuls. Tu te vois mettre tes enfants à la rue dès leur jeune âge pour leur apprendre à se débrouiller par eux-mêmes ? Vois un peu ce que ça donne dans les quartiers où les jeunes sont livrés trop tôt à eux-mêmes et font la loi.
............................................
4 - Toujours dans ta logique, tu vois un peu le mâle humain aller procréer tous azimuts, laissant à la femelle le soin de se débrouiller avec sa progéniture ?
.............................................
5 - pourtant, combien de personnes, d'un sexe ou d'un autre, sont revenus à une certaine fidélité après avoir cherché ailleurs, sans les trouver, la perfection et le bonheur qu'ils avaient sous la main.

J'ai numéroté, je suis pas doué pour "citer"
Comment sais-tu si tu es doué ou pas si tu n'as pas essayé ? :wink:
DD a écrit:1 - Euh, là je ne suis pas d'accord. Tous les ethologistes te confirmeront que beaucoup d'animaux refléchissent.
Ils réfléchissent ? Peut-être. Mais ça ne va pas très loin, à mon avis. Leur instinct remplace pour beaucoup leur réflexion. As-tu déjà vu un animal faire une addition ou une division ? :lol:
DD a écrit:2 - l'instinct de survie est primitif mais il est aussi fort chez l'homme que chez les animaux. Sur ce plan, impossible de renier notre ascendance !
Oui, certes, nous avons l'instinct de survie, mais toutes les autres bêtises que nous faisons sans réfléchir à leurs conséquences ? Si notre instinct de survie était aussi fort, il y aurait beaucoup moins d'accidents de la route, par exemple : personne ne prendrait plus le volant après avoir trop bu, voire ne fumerait plus à tout va alors que le cancer du poumon risque d'être à la sortie ! :cry:
DD a écrit:3 - C'est selon. Je dois reconnaitre que j'ai fait de mon mieux pour armer mes petits, mais une fois fait, il m'est arrivé de me demander quand le grand allait se barrer parce qu'il devenait envahissant ! (C'est un gentil garçon, je l'adore).
J'imagine que tu as vu le film "Tanguy"... Tout le monde en a un quelque part. :lol:
DD a écrit:En fait, on trouve tous les comportements autour de cette moyenne. Certains parents "ejectent" leurs enfants trés (trop) tot, alors que d'autres restent unis en clan familial pendant trés longtemps. Là aussi on trouve des similitudes saisissantes dans la nature.
Tu trouves qu'il y a des similitudes ? Pas vraiment ! La plupart des animaux éjectent leur descendance dès qu'elle est en mesure d'être autonome. Les ascendants vont ensuite jusqu'à ne plus reconnaître leur descendance par la suite.
DD a écrit:4 - permet moi de te faire remarquer respectueusement que certains males ne se gènent pas pour fonctionner ainsi !
Sans doute mais ce n'est quand même pas aussi fréquent qu'auparavant du fait de la contraception. Et les femmes ont également leur mot à dire. Et j'ose espérer ne pas me tromper en prétendant qu'il ne s'agit pas de la majorité des mâles ! Certains sont quand même pourvus de l'instinct paternel, fort heureusement... contrairement aux animaux. :wink:
DD a écrit:5 - Et oui ! C'est ce que j'ai répondu à Martine qui me demandait un jour "mais tu n'as jamais eu envie d'essayer avec une autre femme ?". Ce à quoi j'ai répondu "pourquoi veux-tu que j'aille chercher ailleurs ce que j'ai si bien avec toi ?"
Merci de l'avoir précisé : j'avais l'impression d'être sur une autre planète avec mes affirmations sur la fidélité.

DD a écrit:En fait par rapport a ce dernier point, la fidélité n'est peut-etre que la satisfaction mutuelle et permanente des désirs de l'un et de l'autre, qu'il s'agisse de reproduction ou de n'importe quoi.
Ca fait partie des raisons pour lesquelles quelqu'un n'a pas envie d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte.
DD a écrit: Martine a une façon de faire les cotes de veau à la crème, mamma mia ! :wink:
Ah, l'amour de la bonne chère, ça ne gâte rien ! :lol:
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar Aphrodite » 24 Mai 2008 13:31

Nelly a écrit:
DD a écrit:5 - Et oui ! C'est ce que j'ai répondu à Martine qui me demandait un jour "mais tu n'as jamais eu envie d'essayer avec une autre femme ?". Ce à quoi j'ai répondu "pourquoi veux-tu que j'aille chercher ailleurs ce que j'ai si bien avec toi ?"
Merci de l'avoir précisé : j'avais l'impression d'être sur une autre planète avec mes affirmations sur la fidélité.


Voilà le grand problème, Nelly : L'homme comme tu l'as si bien dit pocède une faculté que l'animal n'a pas (quoique certaines recherches tendent à dire le contraire), celle de la réflexion, mais en même temps, il fait preuve de bêtise en voulant uniformiser la réflexion!
Chacun est libre d'opter pour le style de vie qu'il veut. Tiens, les échangistes par ex, se ne sont pas des monstres! Ils ont leur code de morale, ils élèvent des enfants épanouis et ils sont moins dangereux que certains pères qui se la jouent honnêtes et qu'on découvre pédophiles par la suite! Ils sont fidèles les pédophiles à leur femme! Ils ne culbutent que des enfants :o :shock:
Ce que je veux dire Nelly, c'est que moi par ex, j'accepte le choix des autres. Quand DD se dit fidèle et il ne ment pas, je respecte et je me dis juste que si tout au début j'étais tombée sur un homme comme lui et non sur le salopard qui m'a trompée, je n'errerai pas de la façon que je le fais maintenant avec l'obligation de tirer et sans systématiquement viser juste avant qu'on me tire dans le dos!
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Messagepar Nelly » 25 Mai 2008 21:10

Sighine a écrit:
Nelly a écrit:
DD a écrit:5 - Et oui ! C'est ce que j'ai répondu à Martine qui me demandait un jour "mais tu n'as jamais eu envie d'essayer avec une autre femme ?". Ce à quoi j'ai répondu "pourquoi veux-tu que j'aille chercher ailleurs ce que j'ai si bien avec toi ?"
Merci de l'avoir précisé : j'avais l'impression d'être sur une autre planète avec mes affirmations sur la fidélité.

Voilà le grand problème, Nelly : L'homme comme tu l'as si bien dit pocède une faculté que l'animal n'a pas (quoique certaines recherches tendent à dire le contraire), celle de la réflexion, mais en même temps, il fait preuve de bêtise en voulant uniformiser la réflexion!
Bien évidemment qu'on ne peut rien uniformiser et que différents facteurs sont à considérer, dans la vie. Ainsi, on peut être né du bon ou du mauvais côté, c'est à dire, dans un environnement protégé ou, au contraire, dans une famille à problèmes (alcoolisme, chômage, etc.), voire se retrouver dans un orphelinat, etc. Il est évident que les chances ne sont pas les mêmes, les dés sont truqués et là, je n'ai pas évoqué la vie elle-même qui se charge de nous durcir, de nous modeler..., en bien ou en mal.
Sighine a écrit:Chacun est libre d'opter pour le style de vie qu'il veut. Tiens, les échangistes par ex, se ne sont pas des monstres! Ils ont leur code de morale, ils élèvent des enfants épanouis et ils sont moins dangereux que certains pères qui se la jouent honnêtes et qu'on découvre pédophiles par la suite! Ils sont fidèles les pédophiles à leur femme! Ils ne culbutent que des enfants :o :shock:
Je suis d'accord, les échangistes ne sont pas des monstres, loin de là. J'ignore, toutefois, n'en connaissant pas, quelle incidence peut avoir une vie probablement plus dissolue, sur l'éducation de leurs enfants. Mais ce n'est que mon avis.
Sighine a écrit:Ce que je veux dire Nelly, c'est que moi par ex, j'accepte le choix des autres. Quand DD se dit fidèle et il ne ment pas, je respecte et je me dis juste que si tout au début j'étais tombée sur un homme comme lui et non sur le salopard qui m'a trompée, je n'errerai pas de la façon que je le fais maintenant avec l'obligation de tirer et sans systématiquement viser juste avant qu'on me tire dans le dos!
Je suis totalement de ton avis : l'enseignement de la vie peut être rude et tu sembles avoir été confrontée à des situations très pénibles. Ceci étant, beaucoup de femmes, malheureusement, sont trompées, des hommes également, d'ailleurs. Pourtant, il en est qui retrouvent un équilibre avec quelqu'un d'autre.
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar livrerose » 26 Mai 2008 10:24

je peu comprendre Sighine,...moi même ayant été trompée,....c'est un sentiment d'abord d'échec,puis de honte, de manque de confiance en soi,....on a l'impression que les autres vous montre du doigt,....souvent ,malgré que le mec qui nous a trompé nous en a fait voir de toutes les couleurs,....on se sent NOUS responsables!!!
ça doit être cette foutue habitude ,que nous les femmes nous prenons vis a vis des problèmes!
alors oui ce n'est pas agréable, et Non ce n'est pas facile a s'en remettre
Mais il faut se dire que quelque part dans le monde ,il y a un être qui nous correspond!....parfois on a la chance de le rencontrer, parfois pas !
mais il faut relever la tête chère Sighine
tu sais les enjoleurs ,les cajoleurs , diseurs de belles paroles,.....ne sont pas pour une seule femme.....souvent , ce n'est qu'une façon de se rassurer eux mêmes .
Va plutôt vers la sécurité,du mec calme ,aimant ,te respectant et qui même s'il ne te dit pas des choses aussi jolies, ...LUI au moin, il est sincère!
aller jolie Sighine tu va voir ,soit positive et ton beau chevalier te reconnaîtra!
" c'est en profondeur seulement que les distances se raccourcissent"
PAUL RICOEUR..
Avatar de l’utilisateur
livrerose
 
Messages: 1895
Inscription: 26 Sep 2007 10:15
Localisation: Belgique

Messagepar DD » 26 Mai 2008 10:42

Pour détendre et relativiser un peu :wink: :
"L'apocalypse vient d'avoir lieu. L'humanité vient d'ètre anéantie d'un seul coup et les ames se bousculent devant le bureau du juge suprème. Travail gigantesque !
Aprés s'ètre consulté avec Dieu, Saint Pierre se tourne vers les ames en attente. Il y a naturellement les membres d'exodoxe entre autres, et le saint déclare:
- Bon on va faire bref parce qu'on ne va pas y passer l'éternité, alors voilà une seule question pour juger de votre sincérité, que tous ceux qui ont trompé leurs conjoints au moins une fois dans leur vie fassent un pas en avant.
Aprés quelques hésitations, tous les présents avancent d'un pas sauf... DD
Embarrassé, Saint Pierre se retourne vers Dieu
- Qu'est-ce qu'on fait pour les sourds ?
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar Aphrodite » 26 Mai 2008 11:34

DD a écrit:Pour détendre et relativiser un peu :wink: :
"L'apocalypse vient d'avoir lieu. L'humanité vient d'ètre anéantie d'un seul coup et les ames se bousculent devant le bureau du juge suprème. Travail gigantesque !
Aprés s'ètre consulté avec Dieu, Saint Pierre se tourne vers les ames en attente. Il y a naturellement les membres d'exodoxe entre autres, et le saint déclare:
- Bon on va faire bref parce qu'on ne va pas y passer l'éternité, alors voilà une seule question pour juger de votre sincérité, que tous ceux qui ont trompé leurs conjoints au moins une fois dans leur vie fassent un pas en avant.
Aprés quelques hésitations, tous les présents avancent d'un pas sauf... DD
Embarrassé, Saint Pierre se retourne vers Dieu
- Qu'est-ce qu'on fait pour les sourds ?


DD T I N C R O Y A B L E!!!!!!!!!!!!!!!!! :lol: :lol: :lol:

Tu as boosté ma journée, MeRcI :wink:
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Messagepar Aphrodite » 26 Mai 2008 11:41

livrerose a écrit: Va plutôt vers la sécurité,du mec calme ,aimant ,te respectant et qui même s'il ne te dit pas des choses aussi jolies, ...LUI au moin, il est sincère!
aller jolie Sighine tu va voir ,soit positive et ton beau chevalier te reconnaîtra!


Merci rose, il se trouve que j'ai une préférence pour les "Bad-Boys" et il se trouve aussi et il paraît que je suis incorrigible!
Mais, ce qui est bien chez moi, c'est que je tire toujours des leçons de mes expériences et je ne retourne jamais à la case départ!
Donc, je change tout simplement de bad-boy :lol: :lol: :lol:
Non, je plaisante :wink: ton clin d'oeil me va droit au coeur qui n'est plus transi :wink: youpiiiiiiiiiiiiii
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Messagepar Aphrodite » 26 Mai 2008 15:21

nelly a écrit:
Sighine a écrit:Chacun est libre d'opter pour le style de vie qu'il veut. Tiens, les échangistes par ex, se ne sont pas des monstres! Ils ont leur code de morale, ils élèvent des enfants épanouis et ils sont moins dangereux que certains pères qui se la jouent honnêtes et qu'on découvre pédophiles par la suite! Ils sont fidèles les pédophiles à leur femme! Ils ne culbutent que des enfants :o :shock:
Je suis d'accord, les échangistes ne sont pas des monstres, loin de là. J'ignore, toutefois, n'en connaissant pas, quelle incidence peut avoir une vie probablement plus dissolue, sur l'éducation de leurs enfants. Mais ce n'est que mon avis.

OK, mais pourquoi tu parles de dissolution, Nelly?! Il s'agit d'un choix sexuel qui n'interfère aucunement dans l'éducation des enfants. Tu ne vas pa organiser ton orgie en leur présence?! Se sont des pratiques sexuelles faisant partie de l'intimité et les adeptes se sont pas obligés de dévoiler ça à leurs enfants.
Ceci, n'a rien à voir avec l'homosexualité qui est un penchant sexuel apparent de fait donc sujet à explication.
L'échangisme est une façon de pratiquer le sexe qui peut inclure une homesexualité de plaisir, mais dont on ne parle qu'avec les associés surtout pas aux enfants?! Sommes-nous tenus de leur parler des positions qu'on pratique en étant un couple carré?! Non, tu me diras que c'est intime! C'est la même chose! Donc, je ne vois pas où se situe l'impact sur l'éducation des enfants?! Sauf, sauf, sauf, si en plus d'être échangistes, les parents sont des parents indignes. Là c'est une autre paire de manche, qui se situe au niveau de la fibre parentale et non sexuelle.
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Messagepar Nelly » 26 Mai 2008 18:25

Sighine a écrit:
nelly a écrit:
Sighine a écrit:Chacun est libre d'opter pour le style de vie qu'il veut. Tiens, les échangistes par ex, se ne sont pas des monstres! Ils ont leur code de morale, ils élèvent des enfants épanouis et ils sont moins dangereux que certains pères qui se la jouent honnêtes et qu'on découvre pédophiles par la suite! Ils sont fidèles les pédophiles à leur femme! Ils ne culbutent que des enfants :o :shock:
Je suis d'accord, les échangistes ne sont pas des monstres, loin de là. J'ignore, toutefois, n'en connaissant pas, quelle incidence peut avoir une vie probablement plus dissolue, sur l'éducation de leurs enfants. Mais ce n'est que mon avis.

OK, mais pourquoi tu parles de dissolution, Nelly?! Il s'agit d'un choix sexuel qui n'interfère aucunement dans l'éducation des enfants. Tu ne vas pa organiser ton orgie en leur présence?! Se sont des pratiques sexuelles faisant partie de l'intimité et les adeptes se sont pas obligés de dévoiler ça à leurs enfants.
Sais pas ! Je pense qu'un état d'esprit général et extrêmement basé sur le sexe a une incidence dans la vie courante : les enfants en ont forcément des échos... J'ai connu un couple avec deux enfants, apparemment sans histoires, jusqu'au jour où ils se sont séparés : ils avaient un couple d'amis avec lequel ils pratiquaient l'échangisme et, finalement, l'épouse de l'un est partie avec le mari de l'autre. Le couple restant s'est également mis ensemble mais les quatre enfants (deux pour un couple et deux pour l'autre) sont partis dans la même famille recomposée. Il faut quand même avouer que c'est spécial !
Sighine a écrit: L'échangisme est une façon de pratiquer le sexe qui peut inclure une homesexualité de plaisir, mais dont on ne parle qu'avec les associés surtout pas aux enfants?! Sommes-nous tenus de leur parler des positions qu'on pratique en étant un couple carré?! Non, tu me diras que c'est intime! C'est la même chose! Donc, je ne vois pas où se situe l'impact sur l'éducation des enfants?!
Tout simplement dans l'attitude générale et personnelle de chacun. A forcer de ne plus vivre que pour le plaisir au sens large du terme, les parents savent-ils encore fixer des règles qu'ils n'appliquent pas ?
Sighine a écrit:Sauf, sauf, sauf, si en plus d'être échangistes, les parents sont des parents indignes. Là c'est une autre paire de manche, qui se situe au niveau de la fibre parentale et non sexuelle.
Ces parents ou la plupart d'entre eux savent-ils encore faire la différence ? Ils ne sont pas forcément indignes pour autant !
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar Nelly » 26 Mai 2008 18:29

livrerose a écrit:je peu comprendre Sighine,...moi même ayant été trompée,....c'est un sentiment d'abord d'échec,puis de honte, de manque de confiance en soi,....on a l'impression que les autres vous montre du doigt,....souvent ,malgré que le mec qui nous a trompé nous en a fait voir de toutes les couleurs,....on se sent NOUS responsables!!!
ça doit être cette foutue habitude ,que nous les femmes nous prenons vis a vis des problèmes!
Pourquoi parles-tu uniquement des femmes trompées ; je crois que les hommes se retrouvant de ce cas, sont tout aussi affectés par une trahison ! :cry:
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar livrerose » 26 Mai 2008 19:01

Nelly a écrit:Pourquoi parles-tu uniquement des femmes trompées ; je crois que les hommes se retrouvant de ce cas, sont tout aussi affectés par une trahison ! :cry:


parce que tu crois ,qu'un mec trompé, a le même sentiment que nous les filles????
je ne le pense pas,...ils en souffrent bien sûr, mais ne se sentent que rarement responsables, ils ne cherche souvent qu'a très vite remplacer l'absente.............je crois qu'une femme a plus de difficultés a desuite recommencer une nouvelle histoire d'amour!
" c'est en profondeur seulement que les distances se raccourcissent"
PAUL RICOEUR..
Avatar de l’utilisateur
livrerose
 
Messages: 1895
Inscription: 26 Sep 2007 10:15
Localisation: Belgique

Messagepar Nelly » 26 Mai 2008 19:18

livrerose a écrit:
Nelly a écrit:Pourquoi parles-tu uniquement des femmes trompées ; je crois que les hommes se retrouvant de ce cas, sont tout aussi affectés par une trahison ! :cry:

parce que tu crois ,qu'un mec trompé, a le même sentiment que nous les filles????
N'étant pas un mec, je ne saurais te l'affirmer, pourtant, je connais des hommes qui ont souffert et ont, ensuite, eu du mal à refaire confiance.
livrerose a écrit:je ne le pense pas,...ils en souffrent bien sûr, mais ne se sentent que rarement responsables, ils ne cherche souvent qu'a très vite remplacer l'absente.............
Comme tu y vas ! Il leur faut également se reconstruire... tout dépend de la nature de chacun. Ne sais-tu pas qu'il existe des garces chez les femmes ? Par contre, je n'avais pas songé à la notion de responsabilité, mais j'imagine qu'en étant trompé, on doit se poser ce genre de questions.
livrerose a écrit:je crois qu'une femme a plus de difficultés a desuite recommencer une nouvelle histoire d'amour!
Je ne suis pas convaincue de la différence mais je pense qu'il est préférable, de toute manière, de prendre un peu de recul après une histoire avortée, afin de se ressaisir.
Nelly
 
Messages: 1434
Inscription: 25 Sep 2007 17:12
Localisation: Lorraine

Messagepar Aphrodite » 26 Mai 2008 21:48

Nelly a écrit: Sais pas ! Je pense qu'un état d'esprit général et extrêmement basé sur le sexe a une incidence dans la vie courante : les enfants en ont forcément des échos... J'ai connu un couple avec deux enfants, apparemment sans histoires, jusqu'au jour où ils se sont séparés : ils avaient un couple d'amis avec lequel ils pratiquaient l'échangisme et, finalement, l'épouse de l'un est partie avec le mari de l'autre. Le couple restant s'est également mis ensemble mais les quatre enfants (deux pour un couple et deux pour l'autre) sont partis dans la même famille recomposée. Il faut quand même avouer que c'est spécial !

Une chose pareille peut arriver même entre des couples d'amis, ne pratiquant pas l'échangisme
nelly a écrit: Tout simplement dans l'attitude générale et personnelle de chacun. A forcer de ne plus vivre que pour le plaisir au sens large du terme, les parents savent-ils encore fixer des règles qu'ils n'appliquent pas ?

Nelly, je suis de nature très curieuse, je me suis beaucoup documentée sur le sujet, j'ai vu des témoignages, j'ai lu des témoignages. Il s'agit de personnes responsables, pas forcément dissolus, sereines, épanouies. Il ne faut pas imaginer qu'ils ne vivent que pour le sexe, n'importe où, n'importe comment, n'importe quand. Ils ont leur boulot, leur vie sociale, leur propre code morale et ils sont jaloux, eh oui, contre toute attente? ils le sont. Dans la mesure où tout doit se passer entre eux et quelqu'un qui déroge à la rège, cad, qui entretient une relation en dehors du groupe commet un adultère.
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Messagepar DD » 26 Mai 2008 23:15

Sighine a écrit:L'échangisme est une façon de pratiquer le sexe qui peut inclure une homesexualité de plaisir, mais dont on ne parle qu'avec les associés surtout pas aux enfants?! Sommes-nous tenus de leur parler des positions qu'on pratique en étant un couple carré?! Non, tu me diras que c'est intime! C'est la même chose! Donc, je ne vois pas où se situe l'impact sur l'éducation des enfants?! Sauf, sauf, sauf, si en plus d'être échangistes, les parents sont des parents indignes. Là c'est une autre paire de manche, qui se situe au niveau de la fibre parentale et non sexuelle.

Quand j'étais célibataire j'avais dans mes relations une demi-douzaine de jeunes couples qui se réunissaient pour des soirées assez régulièrement. Je les ai connus assez intimement pour bien cerner leur personnalité. L'un des gars travaillait dans la même boite que moi. Je les ai connu également assez longtemps pour voir un peu l'évolution de leurs couples. Au bilan, sur les six, il y a eu deux divorces, quasiment la moyenne nationale, les autres ont poursuivi leur chemin. J'ai gardé des relations avec mon ex-collègue et son couple et il est ma foi aussi solide que d'autres. Ils ont eu cinq enfants, mais rajoute t-il malicieusement, il ne garantit pas qu'il soit le père des cinq, et ne veux pas le savoir ! Il s'en fout. J'avoue que c'est un mode de fonctionnement intellectuel qui me laisse assez dubitatif, mais ils sont heureux comme çà. Alors...
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar Aphrodite » 27 Mai 2008 01:04

DD a écrit:Quand j'étais célibataire j'avais dans mes relations une demi-douzaine de jeunes couples qui se réunissaient pour des soirées assez régulièrement. Je les ai connus assez intimement pour bien cerner leur personnalité. L'un des gars travaillait dans la même boite que moi. Je les ai connu également assez longtemps pour voir un peu l'évolution de leurs couples. Au bilan, sur les six, il y a eu deux divorces, quasiment la moyenne nationale, les autres ont poursuivi leur chemin. J'ai gardé des relations avec mon ex-collègue et son couple et il est ma foi aussi solide que d'autres. Ils ont eu cinq enfants, mais rajoute t-il malicieusement, il ne garantit pas qu'il soit le père des cinq, et ne veux pas le savoir ! Il s'en fout. J'avoue que c'est un mode de fonctionnement intellectuel qui me laisse assez dubitatif, mais ils sont heureux comme çà. Alors...

Tu confirmes un peu ce que j'ai dit, à savoir qu'il s'agit de gens normaux! Le taux de divorce étant pratiquement le même que parmi les autres couples. Tu dis que le copain dont le couple a résité n'est pas sûr de sa paternité, ce doute peut titiller tout homme, même n'ayant pas pratiqué l'échangisme. Mais, je pense que lorsqu'on pratique l'échangisme, la moindre des précautions étant de se protéger le jour j pour que la paternité soit sûre, c'est important pour les enfants de savoir qui est leur père! Les échangistes peuvent même élever des enfants prônant la fidélité. L'échangisme n'est pas une déviation sexuelle qui se transmet génétiquement, c'est une pratique sexuelle.

L'échangisme te laisse dubitatif, DD :o :shock:
Et comment! Moi je suis capable de zigouiller mon mec s'il touche à une autre devant moi et de lui écrabouiller les c........ juste si l'idée lui vient de regarder quelqu'un d'autre me tripoter :wink:
Je suis trop possessive, une tigresse, grrrrrrrrrrrrrr
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Suivante

Retourner vers Citations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron