Sur l'ISLAM

Au bonheur des Dom

Modérateur: Guardian

Sur l'ISLAM

Messagepar coriolan » 22 Mar 2016 17:32

J'ai retrouvé ce florilège dans mes archives, je vous le livre tel quel juste après avoir modifié la dernière date : 2016 pour 2014. Faites-en ce que vous voudrez... :D

« Islam ! Cette religion monstrueuse a pour toute raison son ignorance, pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie, pour tout miracle ses armes, qui font trembler le monde et rétablissent par force l’empire de Satan dans tout l’univers. » (Bossuet /1627-1704).

Tous les germes de la destruction sociale sont dans la religion de Mahomet. » (Chateaubriand / 1768-1848).

« La religion de Mahomet, la plus simple dans ses dogmes, (....) semble condamner à un esclavage éternel, à une incurable stupidité, toute cette vaste portion de la terre où elle a étendu son empire » (Condorcet / 1743-1794).

« Le Coran, ce méchant livre, a suffi pour fonder une grande religion, satisfaire pendant 1200 ans le besoin métaphysique de plusieurs millions d’hommes ; il a donné un fondement à leur morale, leur a inspiré un singulier mépris de la mort et un enthousiasme capable d’affronter des guerres sanglantes, et d’entreprendre les plus vastes conquêtes. Or nous y trouvons la plus triste et la plus pauvre forme du théisme. (...) Je n’ai pu y découvrir une seule idée un peu profonde. »(Arthur Schopenhauer / 1788 -1860).

« L’islam, c’est la polygamie, la séquestration des femmes, l’absence de toute vie publique, un gouvernement tyrannique et ombrageux qui force de cacher sa vie et rejette toutes les affections du cœur du côté de l’intérieur de la famille. » (Alexis de Tocqueville / 1805-1859).

« J’ai beaucoup étudié le Coran (…) Je vous avoue que je suis sorti de cette étude avec la conviction qu’il y avait eu dans le monde, à tout prendre, peu de religions aussi funestes aux hommes que celle de Mahomet. Elle est, à mon sens, la principale cause de la décadence aujourd’hui si visible du monde musulman (...) je la regarde comme une décadence plutôt que comme un progrès. » (Alexis de Tocqueville / 1805-1859).

« Si l’on préfère la vie à la mort, on doit préférer la civilisation à la barbarie. L’islamisme est le culte le plus immobile et le plus obstiné, il faut bien que les peuples qui le professent périssent sils ne changent de culte. » (Alfred de Vigny / 1797-1863).

« Celui qui prétend être le prophète d’Allah devrait avoir des lettres de créance, c’est-à-dire la prophétie, les miracles et l’intégrité de l’ensemble de sa vie. Rien de tout cela ne se trouve chez Mahomet, cet homme de pillage et de sang qui prêche sa doctrine à coup de cimeterre, en promenant la mort sur un tiers du globe alors connu. »(Monseigneur Louis Pavy Évêque d’Alger / 1805-1866).

« L’islam est contraire à l’esprit scientifique, hostile au progrès ; il a fait des pays qu’il a conquis un champ fermé à la culture rationnelle de l’esprit. »(Joseph Ernest Renan / 1823-1892).

« L’influence de cette religion paralyse le développement social de ses fidèles (...) Il n’existe pas de plus puissante force rétrograde dans le monde. (...)Si la Chrétienté n’était protégée par les bras puissants de la Science, la civilisation de l’Europe moderne pourrait tomber, comme tomba celle de la Rome antique. » (Winston Churchill / 1874-1965).

« Je fus impressionné par la parenté du national-socialisme avec l’islam et cette impression n’a fait que se préciser et s’affermir depuis. » (Hermann Von Keyserling / 1880-1946).

« Les nazis sont les meilleurs amis de l’islam. »(Le grand Mufti de Jérusalem en 1943).

« Je n’ai rien contre l’Islam, parce que cette religion se charge elle-même d’instruire les hommes, en leur promettant le ciel s’ils combattent avec courage et se font tuer sur le champ de bataille: bref, c’est une religion très pratique et séduisante pour un soldat. » (Heinrich Himmler Reichführer SS / 1900-1945).

Et enfin, paru dans l'hebdomadaire américain Time...

« C’est le grand phénomène de notre époque que la violence de la poussée islamique. Sous-estimée par la plupart de nos contemporains, cette montée de l’islam est analogiquement comparable aux débuts du communisme du temps de Lénine.

Les conséquences de ce phénomène sont encore imprévisibles. À l’origine de la révolution marxiste, on croyait pouvoir endiguer le courant par des solutions partielles. Ni le christianisme, ni les organisations patronales ou ouvrières n’ont trouvé la réponse. De même aujourd’hui, le monde occidental ne semble guère préparé à affronter le problème de l’islam.

En théorie, la solution paraît d’ailleurs extrêmement difficile. Peut-être serait-elle possible en pratique si, pour nous borner à l’aspect français de la question, celle-ci était pensée et appliquée par un véritable homme d’Etat.

Les données actuelles du problème portent à croire que des formes variées de dictature musulmane vont s’établir successivement à travers le monde arabe. Quand je dis «musulmane» je pense moins aux structures religieuses qu’aux structures temporelles découlant de la doctrine de Mahomet.

Peut-être des solutions partielles auraient-elles suffi à endiguer le courant de l’islam, si elles avaient été appliquées à temps. Actuellement, il est trop tard ! Les «misérables» ont d’ailleurs peu à perdre. Ils préféreront conserver leur misère à l’intérieur d’une communauté musulmane. Leur sort sans doute restera inchangé. Nous avons d'eux une conception trop occidentale.

Aux bienfaits que nous prétendons pouvoir leur apporter, ils préféreront l’avenir de leur race.
L’Afrique noire ne restera pas longtemps insensible à ce processus. Tout ce que nous pouvons faire, c’est prendre conscience de la gravité du phénomène et tenter d’en retarder l’évolution. » André Malraux, 3 juin 1956.

Cet entretien est donc paru il y a 60 ans !
Visionnaire et prophétique, Malraux ? Sans aucun doute !

Mais que dire de ceux qui, en 2016, refusent encore l'évidence ?
L'espoir de l'Océan naît au cœur de la Source.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5787
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Sur l'ISLAM

Messagepar coriolan » 01 Déc 2017 13:02

:druid:
(article de Jacques Guillemain)
“Pourquoi et comment interdire l’islam”, tel est le titre du livre de René Marchand, publié récemment aux éditions de Riposte Laïque.

Cet ouvrage a donné lieu à une intéressante interview de l’auteur auprès de Breizh-info.com.

René Marchand : « Définir l’Islam comme une religion est une erreur gravissime »

Définir ce qu’est l’islam, en évoquant ses origines et sa stratégie de conquête, est sans aucun doute une entreprise salutaire, tant nos politiques et le quidam moyen, ont grand besoin d’un peu de pédagogie pour comprendre cette religion, où le politique et le spirituel ne font qu’un.

Que l’islam soit une religion conquérante depuis 14 siècles, nul ne contestera cette réalité. Les abominations perpétrées par l’Etat Islamique l’ont encore prouvé.

La conquête par le sabre et la terreur…

Que le jihad revête 36000 facettes pour parvenir à ses fins, c’est une évidence.

Prédication, guerre, violence, terrorisme, ruse, mensonge, dissimulation, submersion démographique font partie de la panoplie de l’armement islamiste à la conquête de l’Europe, le ventre mou de l’Occident.

Que le Coran soit le vecteur de cette religion totalitaire, qui punit de mort l’apostasie, est incontestable quand on lit les versets les plus violents du “Livre Sacré”.

Qu’aucune autorité musulmane n’accepte d’expurger le Coran de ses versets les plus violents, c’est exact.

Que l’islam soit une menace pour notre civilisation si nous cédons à toutes ses revendications est indéniable. Les barbus prospèrent sur nos renoncements.

Enfin, que l’Etat soit complice de la désintégration de la nation, par sa naïveté et sa lâcheté, ne fait aucun doute non plus.

Mais de là à interdire l’islam avec nos 9 millions de musulmans présents sur le territoire, chiffre en constante augmentation chaque année, c’est tout simplement mission impossible sauf à déclencher une guerre civile aux effets dévastateurs.

Surveiller les mosquées, fermer les écoles coraniques, interdire le voile, oui.

Mais prétendre que ces mesures “pourront être prises posément, calmement, mais avec force si nécessaire” et conduiront les musulmans de par le monde à nous respecter, relève de la plus grande illusion.

Et ajouter que “nous conclurons la guerre actuelle en interdisant l’Islam chez nous par la loi. Nous serons alors en mesure de faire appliquer une telle décision sans risques”, me parait pour le moins osé.

D’autant plus que sur cette interdiction Marchand n’est pas clair. A la question “N’est-il pas prétentieux de vouloir interdire la deuxième religion mondiale”, il répond :

Il ne s’agit pas d’interdire une religion, mais de contenir un totalitarisme que notre ignorance a laissé s’installer sur notre territoire”.

Alors, on interdit ou pas ? L’auteur nous fait un numéro d’équilibriste des plus acrobatiques…

Se débarrasser de l’islam, c’est plus facile à dire qu’à faire
.

Toutes ces mesures, il fallait les appliquer en 1990 quand droite et centre avaient décrété, aux Assises de Villepinte sur l’immigration, que l’islam était incompatible avec la République et qu’il fallait fermer les frontières.

A cette époque les musulmans étaient peu nombreux et passifs. Le cancer islamiste était encore en sommeil.

On a vu la suite… Avec les accords de Schengen, il a fallu ouvrir davantage les frontières et accepter des millions de musulmans. Droite et centre avaient retourné leur veste et ne juraient plus que par le “Vivre ensemble”.

Mais que faisons nous de nos 9 millions de musulmans, dont beaucoup se disent à la fois républicains et musulmans ? Marchand ne répond pas.

On les rejette à la mer ? La Remigration est un leurre.

Leurs pays n’en veulent pas et ils ne partiront pas de leur plein gré.

95% des jeunes Maghrébins désoeuvrés veulent venir en France et on pense que nos musulmans vont faire le chemin inverse ? Soyons sérieux !

Pourquoi iraient-ils crever de faim dans leur pays alors que toute la planète rêve de notre social ?

Alors on les chasse de force ? Mais ils sont Français pour la plupart !

On a peur de déchoir un terroriste de la nationalité française… c’est tout dire !

Nous ne sommes même pas capables de mettre au pas les jeunes de banlieue et les barbus qui ont pris possession de pans entiers de la République sans rencontrer la moindre résistance.

La police a ordre de détourner le regard dans les quartiers par peur d’une émeute.

Tout ce que sait faire l’Etat, depuis 30 ans, c’est taire l’effrayante vérité, combattre l’islamophobie et envoyer les patriotes devant les tribunaux et les flics devant l’IGS !

René Marchand pense que nos musulmans vont rester les bras croisés ? Qu’ils vont accepter l’interdiction de l’islam sans réagir ?

Et quel chef d’Etat acceptera de se mettre à dos les monarchies du Golfe, le Maghreb et la bonne cinquantaine de pays musulmans en interdisant l’islam ?

Le nombre de fichés “S” est de 20000, mais les sympathisants de Daech et Al Qaida, selon les services américains représentent entre 15 et 25% des musulmans dans le monde.

En France, les musulmans radicalisés sont plus nombreux que nos forces de police et de gendarmerie réunies ! Il ne s’agit ni des fichés “S”, ni des fans de la charia.

Rappelons le sondage de l’Institut Montaigne qui annonçait que 30% des musulmans voient la charia d’un bon œil, et même 50% chez les jeunes !

Il n’y a pas 30% d’islamistes en France, évidemment, mais même en considérant que seulement 2% des musulmans vomissent la France et seraient prêts à passer à l’action, par haine de l’Occident et des chrétiens, cela représente près de 200 000 personnes.

C’est 3 fois plus que nos troupes de combat terrestres !

Certains contesteront ces chiffres puisque personne ne connaît le nombre exact de musulmans et a fortiori la faible minorité prête à passer à l’action.

Certes, mais lors de la marche “Nous sommes tous Charlie”, le monde entier était présent. Mais pas le monde musulman de nos banlieues.

Et combien d’élèves musulmans ont respecté la minute de silence à la mémoire des victimes ? Très peu. C’est dire combien l’échec de l’intégration est flagrant.

Ce qui signifie qu’en cas d’incidents graves, des milliers de musulmans aujourd’hui passifs pourraient basculer dans le camp ennemi de la France.

Les émeutes de 2005 ne sont qu’une aimable plaisanterie à côté d’une insurrection généralisée qui surviendrait aujourd’hui.

Les islamistes peuvent embraser la France en une seule nuit, faire tout sauter, voies ferrées, lignes électriques et téléphoniques et paralyser le pays. La guerre civile c’est ça ! Ils peuvent transposer la bataille d’Alger à Paris.

Et tout ce que les gouvernements savent faire, c’est supprimer 10000 postes dans les forces de police et 50000 dans l’armée !

Cela dit, je ne pense pas que l’interdiction de l’islam soit la solution ni toute autre option radicale comme la Remigration, que prônent les sites identitaires.

Encore une fois, c’est plus facile à dire qu’à faire. Restons réalistes.

Personnellement je pense que nous finirons comme Israël, pays en état de guerre quasi permanent, avec 22% de musulmans mais où la force et le droit restent à l’Etat sans la moindre faiblesse.

Nous durcirons la répression. Nous serons contraints de doubler le budget Défense et les effectifs. Ce sera la priorité, comme en Israël.

Nous mettrons les islamistes au pas, mais il n’y aura jamais de Remigration ou d’interdiction de l’islam parce que c’est mission impossible, à moins de se lancer dans une guerre civile, puisque nos musulmans sont Français.

La Reconquista c’était au XVème siècle. Une autre époque.

Il est trop tard. Il faudra vivre avec l’islam en le dominant ou en se soumettant.


Il faudra vivre avec comme le font les Juifs ou se soumettre.

Pour l’instant, l’heure n’est pas à la prise de conscience, mais au suicide collectif inconscient.

Pour information, Israël consacre 6 à 7% de son PIB à sa défense, soit 2000 euros par habitant.

La France lui consacre 1,5%, soit 500 euros par habitant. La force n’étant pas du côté de l’Etat, le gouvernement a peur des émeutes et rase les murs.

Mais tôt ou tard, il y aura un renversement de la situation et le sursaut salutaire.

Il y a 2 jours, la Knesset a voté une rallonge de 3,8 mds de dollars pour Tsahal.

Pendant que Macron baissait le budget défense de 850 millions d’euros.

Mais le réveil viendra un jour. Nous traiterons le problème à l’israélienne. Nous n’aurons pas d’autre choix.

C’est la seule voie possible car il est trop tard pour interdire l’islam.

Et on ne chasse pas 9 millions de musulmans en se mettant à dos la planète entière.

En revanche, mettre les islamistes au pas est une option réaliste et nous y serons contraints pour ne pas disparaître.

Ce point de vue va à l’encontre des inconditionnels de la Remigration.

Mais il faut-être réaliste. Quand on n’arrive pas à expulser un délinquant parce que l’Europe nous l’interdit, quand on en est à payer les Turcs et les Libyens pour qu’ils freinent l’invasion vers l’Europe, penser que l’interdiction de l’islam ou la Remigration sont la solution, c’est donner de faux espoirs aux patriotes.

Le sursaut viendra avec le retour à nos racines judéo-chrétiennes, le retour à notre histoire avec ses siècles de grandeur, le retour à nos grands personnages qui ont fait la France depuis Vercingétorix à de Gaulle, en passant par Clovis, Charlemagne, Louis XIV, et Napoléon.

Le peuple français ne pourra survivre que s’il redevient fier de ses racines et de son héritage culturel. Un peuple qui renie son passé n’a plus d’avenir.

Les nations millénaires se comptent sur les doigts d’une seule main.

La France, chrétienne depuis 1500 ans, n’a d’autre choix que de se réveiller ou disparaître.

Jacques Guillemain (La Riposte laïque du 1er décembre 2017)

—————————————————————————————————————–

Maxime Lépante a écrit un article réfutant la vision pessimiste de Jacques Guillemain, et prouvant que l’expulsion de millions de musulmans est faisable et réaliste :

http://ripostelaique.com/expulser-des-m ... liste.html
L'espoir de l'Océan naît au cœur de la Source.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5787
Inscription: 24 Sep 2007 20:25


Retourner vers Citations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron