L'infanticide

De tout un peu...

Modérateur: Guardian

L'infanticide

Messagepar Aphrodite » 02 Déc 2013 13:32

Je viens m"élever ici contre certains crimes qui trouvent toujours tribuns en la personne de ces psychanalystes, lesquels en fait ne sont que des psychopathes en herbe avec juste quelques doctes arguments :(
J'ai l'impression que plus le crime s'affine, plus il trouve son défenseur :(
Je m'explique : si je tue un braqueur qui fait intrusion dans ma propre boutique pour me délester de mes biens, je suis un pur criminel, s'il s'agit par malchance d'un arabe :lol: je suis de surcroit raciste (ne nous embourbons pas, c'est loin d'être le sujet :wink: ), mais si je prends ma fille, je la mets dans la poussette, je vais du Sud vers le Nord (si je ne m'abuse), je me renseigne sur les horaires des marées (comme si c'était le bus, c'est dire l'ampleur de l'absurdité), je noie ma fille, sans qu'à aucun moment son regard ne me fasse changer d'avis, là, je relève de la psychanalyse :shock: Non, je suis un monstre qui a bien fomenté son coup tout simplement :roll:
Et c'est la foire, puisque cette psychanalyste aussi qui déclare que la criminelle est dans la réalité, mais la sienne, en est UN et plus dangereux :(
L'étrangleur de Boston aussi était dans sa réalité (l'abandon de sa maman, si je me souviens bien) qui justifiait son traitement sanguinaire réservé aux femmes.
Un psychopathe est quelqu'un qui construit une réalité qui lui est propre et qui sévit en fonction de celle-ci.
Et cette maman, qu'a-t-elle fait :?:
Elle a ôté une vie dont elle a deviné le cheminement malheureux en se basant sur la sienne, sans ressources.
En avait-elle le droit :?: a-t-elle fait le tour de toutes les solutions :?: Ne pouvait-elle pas juste l'abandonner :?: Cet acte de sa part ne constitue-t-il pas une façon de se diviniser, comme l'étrangleur de Boston qui s'est octroyé le droit d'introduire ce bâton de frottoir dans le vagin d'une femme pour punir sa maman :?: Dieu me semble ainsi, il frappe l'humanité là où il ne faut pas :? Hep, Claude, ne saute pas sur l'occasion, ce n'est toujours pas le sujet :wink:
Tout vient de l'industrialisation de tout, même des sentiments les plus nobles.
On a industrialisé le sexe, la conception des enfants et par conséquent, leur extermination, très logique.
Avant, la femme préservait ses enfants en toutes circonstances et les guerres sont truffées de témoignages en ce sens. Maintenant, je n'ai pas de quoi payer un pot de Blédina à mon bébé, je le mène direct à son trépas :shock:
D'où vient cette nouvelle conception des choses :?: Ben, des nouveaux concepts introduits dans la cervelle des femmes :( Au lieu de les sensibiliser au sujet de leurs droits, on les diminue en les sevrant de leurs devoirs naturels.
Le déni par exemple, mais c'est quoi, sinon ne pas s'assumer en tant que femme :?:
J'ai longtemps essayé d'élucider la question en étudiant des témoignages sur le sujet. La plus part du temps le déni de la grossesse est relié à un refus réel ou supposé d'un enfant en plus ou même le premier émanant du conjoint. Et la femme, soucieuse de cette complétude qu'on lui a facilement inculqué dans une cervelle préparée à cet effet, plonge dedans et oublie son accomplissement personnel qu'il soit physique ou moral.
Ahhhhhhhhhh le dictat de l'homme :shock:

C'est dans des cas pareils que la peine de mort me semble approprié :!:


PS : ce qui précède ne signifie pas que je suis contre l'avortement. Au contraire, j'aurai préféré que cette femme avorte au lieu de l'acte odieux qu'elle a commis :twisted:
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Re: L'infanticide

Messagepar cecile » 02 Déc 2013 16:38

Bonjour Aphrodite :wink:

je crois que tu as la réponse dans tes questionnements!
Une mère qui fait ce qu'a fait cette mère ne peut être considérée comme psychologiquement normale. Elle avait comme tu le dis, d'autres possibilités si elle ne pouvait plus faire face à la situation.
Cela veut dire qu'elle a sûrement un problème relevant de la psychiatrie, problème peut-être récurent, j'en doute...ou problème du style bouffée délirante.
Seuls, les spécialistes peuvent comprendre son cheminement psychologique. Apparemment, c'est une femme intelligente, plutôt brillante et posée, j'ai cru entendre.
Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, des mères qui tuent leur enfant le font pour le "bien" de leur enfant, dans le sens qu'elles veulent éviter le pire, le malheur, la souffrance dans la vie de leur petit.

Gardons-nous de juger trop vite, la complexité et la diversité psychologique de l'être humain ne nous permet pas d'emballer et de peser sans prudence.

Bien à toi.
cecile
 
Messages: 210
Inscription: 29 Aoû 2008 10:38

Re: L'infanticide

Messagepar Aphrodite » 04 Déc 2013 12:41

à Cecile,
C'était un coup de gueule :(
S'il y a un délit qui me touche le plus sur cette terre, c'est la maltraitance infligée aux enfants :(
Une fois, on m'a demandée dans quelle situation je pouvais commettre un crime. Une seule justifiant un tel acte s'est présentée à moi : défendre un enfant.
L'enfance est sacrée pour moi. Elle est innocente de tout.
Malheureusement, les adultes coupables de tout lui imputent leurs fautes parce qu'elle est dépourvue de défense.
De surcroît, je suis persuadée que cette femme dévoilée par les médias n'est pas totalement responsable de son acte. L'esprit d'investigation est très absent chez les journalistes, ils se contentent souvent de formules trash, très vendeuses, très séductrices pour l'audimat.

Mais si tu as bien saisi mon coup de gueule, il était surtout dirigé contre les psychanalystes, lesquels à la base ne font pas leur travail. Trop de biais dans leur métier souvent responsables de l'irréparable.
Cette femme était dans sa réalité, son intelligence s'y trouvait coincée et quel que soit son QI, il ne pouvait qu'être limité à cette réalité fictive.

Et je profite ici pour poser le problème du couple. Comment son conjoint ne s'est pas rendu compte de tout ce qui se tramait :?:
Ne devrait-on pas l'inculper pour non assistance à personne en danger :?:
Je trouve qu'il s'en sort à bon compte :o
Au retour de l'inculpée, il ne s'est pas posé des questions sur l'absence du bébé :?:
Trop de zones d'ombre :?: :?:

Et un parallèle, avec ces nazis, lesquels vaincus, avaient décidé d'empoisonner leurs enfants avant eux-même.
Ils étaient dans leur réalité, celle qui excluait toute existence aux enfants juifs :(

On ne doit pas décider du devenir des autres à partir d'une réalité qui nous est propre.
Sinon, on en arrive à commettre pas mal de crimes et pas que physiques.

Si cette femme est psychologiquement atteinte, ce dont je doute, son cas relèverait plus tôt de la psychiatrie.

Tu sais cecile, beaucoup de gens fondent une famille juste pour obéir aux conventions sociales, mais dès qu'ils s'embourbent dans ce terrain fragile, les premières solutions qui leur viennent à l'esprit sont celles qui leur conviennent, alors qu'entre temps, ce terrain bien que fragile a donné des fruits qui ont besoin de murir.

Il faut réfléchir avant d'agir surtout avant de faire des enfants.
Est-on capables d'assumer :?: volet matériel et moral confondus.

En général, je m'abstiens de juger, mais dès qu'un enfant est en jeu, je deviens féroce :?
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Re: L'infanticide

Messagepar coriolan » 05 Déc 2013 14:05

Aphrodite a écrit:Il faut réfléchir avant d'agir surtout avant de faire des enfants.

Je crois qu'en général on fait d'abord l'amour pour faire l'amour ! Accessoirement des enfants en naissent et c'est une bénédiction ou une catastrophe ! Si c'est une catastrophe, tout dépend de la capacité d'assumer de chacun d'entre nous. J'ai assumé quatre fois, ça ne s'est pas trop mal passé, un coup de pot ! Mais je ne jette pas la pierre à qui n'a pas cette chance.

Quant au reste, on en a déjà beaucoup (voire trop) parlé sur le thème "Véronique Courjault ou Médée" que tu as lancé toi-même en juin 2009... Ca ne nous rajeunit pas !
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: L'infanticide

Messagepar Aphrodite » 06 Déc 2013 11:05

coriolan a écrit: Mais je ne jette pas la pierre à qui n'a pas cette chance.

Moi je le fais et je l'assume :roll:
Ne confondons pas les faiblesses. Cette femme a volontairement tué son enfant parce qu'elle n'arrivait pas à subvenir à ses besoins.
On peut ne pas assumer les résultats d'un acte sexuel improvisé ou longuement réfléchi, peu importe, mais dans ce cas-là, beaucoup de solutions se présentent. La pilule du lendemain, l'avortement si l'on ne se prend pas à temps. L'abandon à une institution spécialisée si la grossesse va à son terme :idea:
Ayons ne serait-ce qu'une petite pensée à cette petite, bon sang :!: Au lieu de focaliser sur une femme qui aurait pu si elle n'a pas été arrêtée se retrouver dans neuf mois, le ventre jusqu'à la bouche, encore accoucher et développer une autre forme de logique, peut-être encore plus féroce. Allez, je sais de quoi je parle :(
Sauvons l'enfance :!: un point c'est tout.
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Re: L'infanticide

Messagepar coriolan » 06 Déc 2013 16:26

Aphrodite a écrit: Cette femme a volontairement tué son enfant parce qu'elle n'arrivait pas à subvenir à ses besoins.

Te rends-tu compte de tout le vide - ou le trop plein - qui a été la cause d'une telle commission ? Moi, ça me dépasse. Je ne PEUX PAS être juge de cet acte qui outrepasse mon entendement. La petite était née pour mourir, c'est fait. En revanche la mère vit... et je n'imagine pas dans quelles conditions psychologiques !

Excuse-moi, Leila, mais je pense plus à la mère qu'à l'enfant.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: L'infanticide

Messagepar Aphrodite » 08 Déc 2013 21:11

coriolan a écrit:
Excuse-moi, Leila, mais je pense plus à la mère qu'à l'enfant.

Dans ce cas là, pourquoi condamner le terrorisme :?:
Si je te suis dans ta logique, ceux qui meurent tués par les terroristes sont nés pour mourir de cette façon, c'est fait.
Maintenant pensons aux terroristes...............Qu'est ce qui les motive :?: la désaffection morale qui les pousse à cet acte extrême :?: ..............etc.
Te rends-tu compte de ce que tu dis :?: De la brèche que tu oses ouvrir :?:
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Re: L'infanticide

Messagepar coriolan » 09 Déc 2013 18:53

Aphrodite a écrit: Te rends-tu compte de ce que tu dis :?: De la brèche que tu oses ouvrir.

Te rends-tu compte que tu me rends responsable de ce tu écris ? De ce que tu traduits ? Beau sujet pour un procès d'inquisiteur !

Les choses étant ce qu'elles sont, devant le petit cadavre et la mère, je pense plus à la mère qu'à l'enfant. Je ne dis rien de plus.

Sur la petite, il n'y a plus rien à dire, plus rien à faire. S'il n'y a plus rien à faire, pourquoi dire quelque chose... sinon parler pour parler. Sur la mère, il y a tout un questionnement...
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: L'infanticide

Messagepar Aphrodite » 09 Déc 2013 19:50

coriolan a écrit:Te rends-tu compte que tu me rends responsable de ce tu écris ? De ce que tu traduits ? Beau sujet pour un procès d'inquisiteur !

Mais, j'ai juste suivi ton raisonnement. Chaque tueur a une histoire à conter qui justifie ses crimes, non :?: Tu n'es pas d'accord :?:
Trêves de bavardages sur tous les criminels confondus, si je m'en tiens à la froideur de ton raisonnement, l'enfant est mort c'est fait, la mère aussi est coupable, elle part en prison, c'est fait, il n'y a rien à dire :roll:
Tu es bizarre :!:
Ton intérêt m'intrigue :!:
Tu n'es pas en train de prôner cette forme de sélection naturelle :?: :lol:
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Re: L'infanticide

Messagepar DD » 09 Déc 2013 23:39

Je m’immisce brièvement, et quitte à passer pour un je ne sais quoi, je considère que rien ne justifie le meurtre d'un enfant. Déjà qu'un adulte c'est à la limite du supportable, alors là... Quant on se met à tuer les enfants, c'est la négation même de ce qu'on est en droit d'attendre de la notion d'humanité.
Conclusion, cette femme, je me fous de son passé, elle n'a rien d'humain, et le mieux à faire c'est de lui trancher la gorge sans autre forme de procès.
Voilà, je sors.
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: L'infanticide

Messagepar coriolan » 10 Déc 2013 01:06

DD a écrit:cette femme, je me fous de son passé, elle n'a rien d'humain, et le mieux à faire c'est de lui trancher la gorge sans autre forme de procès.
Voilà, je sors.

Avant que la porte ne claque, juste un mot : Tu es un peu trop radical à mon gré ! C'est parce que c'est terrible ce qu'elle a fait que j'aimerais en savoir un peu plus sur elle... son passé, ses motivations, sa culture. En revanche j'aime bien ce que tu as écrit "Quant on se met à tuer les enfants, c'est la négation même de ce qu'on est en droit d'attendre de la notion d'humanité." Voire ce qu'on est en droit d'attendre de la vie.

Là-dessus, bonne nuit à tous, je répondrai demain à Aphro... I am flagada ! :lol:
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: L'infanticide

Messagepar coriolan » 10 Déc 2013 13:16

Aphrodite a écrit:la mère aussi est coupable, elle part en prison, c'est fait, il n'y a rien à dire :roll:
Tu es bizarre :!:

Quelqu'un qui est capable de faire ce que JE NE PEUX PAS FAIRE, en bien ou en mal, est quelqu'un qui m'intéresse soit pour tenter de m'élever jusqu'à son niveau, soit pour tenter de l'élever jusqu'au mien. Alors, en préalable, il faut savoir ce qui le motive et tant qu'à faire le comprendre sans pour autant le juger.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: L'infanticide

Messagepar cecile » 10 Déc 2013 15:55

DD a écrit:Je m’immisce brièvement, et quitte à passer pour un je ne sais quoi, je considère que rien ne justifie le meurtre d'un enfant. Déjà qu'un adulte c'est à la limite du supportable, alors là... Quant on se met à tuer les enfants, c'est la négation même de ce qu'on est en droit d'attendre de la notion d'humanité.
Conclusion, cette femme, je me fous de son passé, elle n'a rien d'humain, et le mieux à faire c'est de lui trancher la gorge sans autre forme de procès.
Voilà, je sors.

Vidons les HP en tranchant la gorge des malades mentaux, en voilà une solution très intelligente :thumbright:
Tu me rappelles une personne DD, comment s'appelait-elle déjà ?..........ah oui! Josef Mengele !
cecile
 
Messages: 210
Inscription: 29 Aoû 2008 10:38

Re: L'infanticide

Messagepar DD » 11 Déc 2013 00:03

cecile a écrit:Vidons les HP en tranchant la gorge des malades mentaux, en voilà une solution très intelligente :thumbright:
Tu me rappelles une personne DD, comment s'appelait-elle déjà ?..........ah oui! Josef Mengele !
Bon j'y retourne.
Qui a dit que c'est une malade mentale ?
Il y a des régions du monde ou l'infanticide est une pratique courante, et on les meurtriers n'ont rien de malades mentaux. C'est une question de "culture" parait-il.
Moi je dis qu'une espèce animale qui tue sa descendance ne mérite pas de survivre à l'évolution. Et c'est pas ce que j'attend de l'humanite.

Mengele dis-tu ? Bigre ! Je mettrai un bémol toutefois. Mengele parait-il massacrait tranquilement les enfants. moi je serai pret à me faire tuer pour eux.
attention : si toi aussi tu es prète à mourir pour protéger un enfant, fais gaffe, tu as plus de points communs avec moi que tu ne le penses ! Alors mef', Mengele n'est pas trés loin de toi non plus ?
A bon entendeur, salut !
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: L'infanticide

Messagepar cecile » 11 Déc 2013 13:51

Alons DD, cesse tes simagrées et dis-nous comment une mère dite normale et aimante envers son enfant pourrait en venir à le tuer ?
Cet acte ne relèverait pas d'après toi d'une bouffée délirante ou d'une pulsion morbide ?
Quant à ton argument d'infanticide dans des régions du monde, quel rapport avec cette femme ? Ce fait divers se passe en France, avec une femme dont le QI serait reconnu comme plutôt élevé, qui s'exprime bien, etc...
Explique-moi son geste s'il ne relève pas de la psychiatrie par un délire qui menait cette mère à penser de façon irraisonnable qu'elle éviterait du "mal" à son enfant.

Mais c'est vrai que de lui trancher la gorge tout de suite évite de poser des questions, la solution barbare d'un être sensé comme toi est sûrement la meilleure, n'est-il pas ?!
cecile
 
Messages: 210
Inscription: 29 Aoû 2008 10:38

Re: L'infanticide

Messagepar Aphrodite » 14 Déc 2013 17:25

Chrono, Dieu du temps, dévora les enfants ayant résulté de ses épousailles avec sa sœur Rhéa. Ils étaient cinq, Hestia, Héra, Déméter, Hadès et Poséidon. Mais, il avait une bonne raison. Son père dénommé Ouranos ( le Ciel) violait régulièrement sa mère Gaïa (la Terre). Pour le punir, il l'a donc castré et causé sa séparation de le Terre. En guise de représailles, Ouranos s'est manifesté à travers des pluies sporadiques sur Gaïa et a souhaité à Chrono que l'un de ses fils lui réserve le même traitement.
Survint enfin Zeus le malin, le sixième enfant que Rhéa, accablée par tant d'exactions mit au monde en Crète en fomentant avec sa mère Gaïa, un stratagème très astucieux. A l'arrivée de Chrono pour découvrir le bébé, Rhéa lui tendit une grosse pierre enveloppée d'un lange qu'il se dépêcha de gober. Mon Dieu, qu'ils étaient bêtes les Dieux :!: :lol: Heureusement qu'ils se sont unis en un seul :D
Rescapé, Zeus vécut dans une grotte (selon une autre version sur le dos de chrono :shock: ) parmi les Nymphes qui se mettaient à chanter dès que l'envie lui prenait de vagir. Parvenu à l'âge adulte, il proposa à son père un breuvage alcoolisé additionné d'un vomitif. Chrono rejeta alors et la pierre langée et les cinq enfants. Les six rejetons se réfugièrent en haut du mont Olympe avant que le papa n'ait pu réagir.
Chrono appela alors ses frères et sœurs les Titans à sa rescousse. La guerre des Immortels fut féroce. Au début, les Titans plus expérimentés eurent le dessus, mais dans chaque conflit, il est dit qu'il y a un Juda :lol: C'est dans le bon ordre des choses et ce fut Prométhée qui prodigua de précieux conseils à Zeus, entre autres, faire appel aux Cyclopes et aux Hécatonchires. A Zeus, ils offrirent le tonnerre, l'éclair et la foudre, à Poséidon, le trident, à Hadès, le casque de l'invisibilité.
Ainsi super équipés, ceux de l'Olympe finirent par vaincre , enchainer les Titans et les entrainer jusqu'aux tréfonds du Tartare. Quant à Chrono le père, les enfants, magnanimes qu'ils étaient à cette époque :lol: le bannirent pour l'éternité sur l'île des Bienheureux. Et c'est de là que Chrono s'active à serrer nos destins :lol:
C'était plus simple non :?:
Franchement Cecile, si Chrono a été zigouillé tel que l’impitoyable DD le préconise, n'aurions pas été plus tranquilles à l'heure actuelle :?: Question timing, je veux dire :wink:

Pour revenir à notre sujet, chacun a réagi selon la sensibilité de ses fibres et c'est bien qu'il y ait certains pour pondérer. Ce qui n'exclut pas le fait que chacun peut avoir raison, c'est juste une question d'angle de vue :idea:
Mais Claude, trop vacillant, à condamner les uns sans retour et disculper d'autres sans l'once d'un argument.
On a l'impression qu'il s'exprime juste pour faire chier son monde :(
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Re: L'infanticide

Messagepar coriolan » 14 Déc 2013 19:20

Aphrodite a écrit:On a l'impression qu'il s'exprime juste pour faire chier son monde :(

Tu l'as dit, bouffie !
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: L'infanticide

Messagepar DD » 14 Déc 2013 23:16

cecile a écrit:Alons DD, cesse tes simagrées et dis-nous comment une mère dite normale et aimante envers son enfant pourrait en venir à le tuer ?........
Une question comme çà, comment definit tu la normalité ?
Dis d'une autre façon, si cette femme relève de la psychiatrie, a quel point peut-on considérer que quelqu'un en relève ou pas. Ou est la frontière de la folie ?
Pas facile n'est-ce pas ?

Vois-tu dans tout ce qui précède ce qui me choque le plus c'est cette étrange propension a se pencher sur le pauvre coupable bourré de circonstances aténuantes et à ignorer complètement la pauvre victime qui dans le meilleur des cas à droit à un "pas de chance" ou une marche blanche pour solde de tout compte.
Pourtant pour la victime, c'est simple, elle est morte ou vivante.

Donc pour moi, je ne me pose pas la question de savoir si cette personne est plus ou moins folle, l'acte a suffi à la faire passer du coté obscur. C'est une criminelle et doit etre traitée comme telle.

Quant à la sanction, elle au jugement de chacun. Moi je tue, et j'avoue que je planterai volontiers mes crocs dans sa gorge avec délectation. Tu peux considérer que c'est bestial, mais c'est radical. Que tu le veuille ou non, l'esprit de vengeance est un sentiment naturel, excessif ou pas, c'est toi qui voit. mais ce qui ont la lacheté de ne pas sanctionner un(e) meurtrier(e) doit se rappeler le cas de cette femme qui avait congelé ses nouveaux-nés, à qui on a trouvé toutes sortes de circonstances atenuantes, et qui une fois en liberté, a recommencé. Eh bien j'accuse tous ceux qui ont contribué à la remettre en liberté de complicité de meurtre et je leur souhaite bonne chance avec leur conscience.

Quant au petit ange, tout le monde s'en fout. C'est à vomir.
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: L'infanticide

Messagepar cecile » 15 Déc 2013 12:09

DD a écrit:
cecile a écrit:Alons DD, cesse tes simagrées et dis-nous comment une mère dite normale et aimante envers son enfant pourrait en venir à le tuer ?........
Une question comme çà, comment definit tu la normalité ?

La normalité est ce qui constitue la norme, qui sert de référence ou de modèle. Je ne pense pas que tuer son enfant soit dans la norme ou sert de modèle, pas vrai ?
Dis d'une autre façon, si cette femme relève de la psychiatrie, a quel point peut-on considérer que quelqu'un en relève ou pas. Ou est la frontière de la folie ?
Pas facile n'est-ce pas ?
Déjà, toute personne qui tue sans un motif légitime ou de survie, n'est pas dans la norme et il est normal qu'elle soit examinée par des médecins psychiatres. Le cas présent ne relève pas de la douce folie, mais d'un acte meurtrier sans motif légitime, il me semble.
Vois-tu dans tout ce qui précède ce qui me choque le plus c'est cette étrange propension a se pencher sur le pauvre coupable bourré de circonstances aténuantes et à ignorer complètement la pauvre victime qui dans le meilleur des cas à droit à un "pas de chance" ou une marche blanche pour solde de tout compte.
Pourtant pour la victime, c'est simple, elle est morte ou vivante.

La victime est morte, c'est un fait, et la mère est coupable d'un acte, soit répréhensible par la justice, soit elle n'était pas dans un état de conscience, de compréhension et de responsabilité, ce qui est alors du ressort de la psychiatrie et de l'enfermement dans un établissement spécialisé. Ce qui est faux c'est de dire que le cas de la petite est ignoré, tout le monde est choqué bien entendu.

Donc pour moi, je ne me pose pas la question de savoir si cette personne est plus ou moins folle, l'acte a suffi à la faire passer du coté obscur. C'est une criminelle et doit etre traitée comme telle.

Si elle est passée du "côté obscur", tu reconnais qu'elle n'est plus dans la normalité, ce qui contredit ce que tu prétendais au-dessus, où est la frontière de la folie , tu la définis toi-même !
Quant à la sanction, elle au jugement de chacun. Moi je tue, et j'avoue que je planterai volontiers mes crocs dans sa gorge avec délectation. Tu peux considérer que c'est bestial, mais c'est radical. Que tu le veuille ou non, l'esprit de vengeance est un sentiment naturel, excessif ou pas, c'est toi qui voit. mais ce qui ont la lacheté de ne pas sanctionner un(e) meurtrier(e) doit se rappeler le cas de cette femme qui avait congelé ses nouveaux-nés, à qui on a trouvé toutes sortes de circonstances atenuantes, et qui une fois en liberté, a recommencé. Eh bien j'accuse tous ceux qui ont contribué à la remettre en liberté de complicité de meurtre et je leur souhaite bonne chance avec leur conscience.

Facile à dire "moi je tue", des paroles facilement lancées sur un forum, ça ne coûte rien, ça fait style "je suis le vengeur masqué", mais ça ne vole pas plus haut :roll:
Quant à la femme qui a congelé ses enfants, puis libérée et qui a recommencée, tu me donneras tes sources stp, je ne connais pas ce cas précis...

Quant au petit ange, tout le monde s'en fout. C'est à vomir.

Ce qui est faux, mais pour nous jouer du violon, tu es très fort, tu as fait quel conservatoire ? :D
cecile
 
Messages: 210
Inscription: 29 Aoû 2008 10:38

Re: L'infanticide

Messagepar coriolan » 15 Déc 2013 14:23

D.D. :

Enfin ! Un désaccord de fond entre nous ! Et, plus rare encore, un accord total, entre Cécile et moi. En tant que "sociétaire" la mère m'intéresse plus que sa fille puisque cette dernière est morte. Je me suis expliqué plus haut sur le pourquoi de cette attitude.

Quant à ton : "j'avoue que je planterai volontiers mes crocs dans sa gorge avec délectation" :lol: :lol: :lol: je ris à "gorge d'employé" en imaginant ce qu'aurait pu me répondre Cécile si c'était moi qui avais écrit ça ! :lol: :lol: :lol: Surtout que, fais gaffe, tu emploies le futur et non le conditionnel ! Si la "pauvre" femme se fait étrangler avant son procès, tu pourrais fort bien être mis en examen... :lol: (un seul smiley car je ris jaune !)

Cécile :

En ce qui concerne la femme aux enfants congelés, voir : viewtopic.php?f=55&t=1370 Ca va te rajeunir de quelques années...
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: L'infanticide

Messagepar cecile » 15 Déc 2013 16:08

coriolan a écrit:Cécile :

En ce qui concerne la femme aux enfants congelés, voir : viewtopic.php?f=55&t=1370&hilit=V%C3%A9ronique Ca va te rajeunir de quelques années...

Je connais l'affaire Courjault, mais elle n'a, à ma connaissance, jamais récidivé après sa libération conditionnelle en 2010.
Exact DD ou pas ?
cecile
 
Messages: 210
Inscription: 29 Aoû 2008 10:38

Re: L'infanticide

Messagepar DD » 15 Déc 2013 23:54

cecile a écrit:Facile à dire "moi je tue", des paroles facilement lancées sur un forum, ça ne coûte rien, ça fait style "je suis le vengeur masqué", mais ça ne vole pas plus haut :roll:
Tu paries ? :twisted:

cecile a écrit:Ce qui est faux, mais pour nous jouer du violon, tu es très fort, tu as fait quel conservatoire ? :D

Digne, puis Bayonne. Mais c'était du piano. niveau moyen, et cours idem, j'avoue. Je n'ai rien d'un virtuose, mais j'ai gardé un assez bon doigté, tant sur un clavier de PC qu'ailleurs. comprenne qui peut. :oops:
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: L'infanticide

Messagepar cecile » 16 Déc 2013 11:59

DD a écrit:
cecile a écrit:Facile à dire "moi je tue", des paroles facilement lancées sur un forum, ça ne coûte rien, ça fait style "je suis le vengeur masqué", mais ça ne vole pas plus haut :roll:
Tu paries ? :twisted:

Oui, je parie !

cecile a écrit:Ce qui est faux, mais pour nous jouer du violon, tu es très fort, tu as fait quel conservatoire ? :D

Digne, puis Bayonne. Mais c'était du piano. niveau moyen, et cours idem, j'avoue. Je n'ai rien d'un virtuose, mais j'ai gardé un assez bon doigté, tant sur un clavier de PC qu'ailleurs. comprenne qui peut. :oops:

Tu te défiles par une pirouette de mauvais goût....Mais l'essentiel de ma réponse reste sans réponse de ta part, dommage.
cecile
 
Messages: 210
Inscription: 29 Aoû 2008 10:38

Re: L'infanticide

Messagepar DD » 16 Déc 2013 23:40

cecile a écrit:Quant à la femme qui a congelé ses enfants, puis libérée et qui a recommencée, tu me donneras tes sources stp, je ne connais pas ce cas précis...
Légère erreur de ma part, le détail ici.
http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/f ... 94409.html

Et pour le reste :
23. juillet 2006. L'affaire Courjault. Trois infanticides et 8 ans de prison pour Véronique Courjault libérée en mai 2010.
3 novembre 2006/Toulouse. Une Toulousaine de 39 ans est incarcérée après la découverte dans son congélateur d'un nouveau-né qu'elle aurait étouffé en 2004.
14 juin 2010/Aude. Les gendarmes découvrent un bébé congelé à Lasbordes sur les indications de sa mère venue elle-même se dénoncer.
2 mai 2011/Aude. Une serveuse d'un café de Limoux âgée de 28 ans est arrêtée pour avoir congelé son enfant après avoir accouché seule chez elle.
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange


Retourner vers Questions d'actualité

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron