LE PEN / FOUREST

De tout un peu...

Modérateur: Guardian

LE PEN / FOUREST

Messagepar coriolan » 24 Juin 2011 16:40

Pour la fête des pères, ma belle-fille m'a offert le livre de Caroline Fourest, publié chez Grasset : MARINE LE PEN. Elle sait que j'adore les biographies et, bien entendu, que j'ai un faible pour Marine. Merci donc. Toutefois je dois avouer que j'ai du mal à avaler ce salmigondis de ragots journalistiques, et depuis 8 jours je n'en suis qu'à la page 100 du pavé qui en compte plus de 400 !

Quatre cents pages d'insultes, de on-dit, de rumeurs glauques, de contrevérités, de mensonges éhontés, de citations tronquées et de fautes d'orthographe ! Je me demande si j'aurai le courage d'aller jusqu'au bout ! Je vais écrire à Grasset pour lui faire part de mon étonnement d'un tel laxisme de sa part. L'auteur (je refuse la féminisation du mot auteure et n'accepterais pour elle que celle d'écri-vaine !) ne mérite aucun droits pour son ouvrage, ceux-ci sont à distribuer aux piliers de bistrots de son quartier. Quant aux textes de liaison qui parsèment sa logorhée nauséeuse, ils vaudraient une sérieuse relecture car, lorsqu'on parle des LE PEN, père ou fille, si respectueux de notre langue, on devrait mettre un point d'honneur à soigner ses propos jusque dans l'écrit. Mais voilà, ce n'est pas facile, l'insulte aux lèvres, d'être à la hauteur de ceux qu'on prétend rabaisser ; Fourest, ce n'est pas le langage de la rue, c'est celui du caniveau.

Fervent admirateur d'Yves Calvi, j'avais déjà vu Caroline Fourest lors d'émissions C' dans l'air sur France 5, mais je n'avais pas retenu son nom... Hier soir, compte tenu du livre et à la faveur de l'émission de Pujadas sur la 2, j'ai enfin mis un visage sur le tas d'ordures qu'on m'a offert pour la fête des pères ! Ainsi ce museau chafouin qui m'avait déjà hérissé le poil dans le passé a pour nom FOUREST ; j'en suis fort aise et satisfait de voir à quel point elle peut physiquement se ressembler. Elle est le vivant portrait de ses écrits d'essayiste, son rictus se retrouve jusque dans ses fautes d'orthographe, elle est elle-même... abjecte pour tenter d'échapper à sa vanité.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5920
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Retourner vers Questions d'actualité

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron