Coronavirus : et maintenant ?

De tout un peu...

Modérateur: Guardian

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 28 Sep 2020 16:56

Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 12 Oct 2020 16:26

Pr Raoult à Morandini : Nous avons le taux de mortalité le plus bas au monde

https://youtu.be/HquG5Pk1Z3E?t=18
Pour une section intéressante de l'interview, se positionner à 22:43
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 13 Oct 2020 17:31

Enfin une bonne nouvelle ! En route pour la mise en place d'un tribunal de Nuremberg contre les assassins, auteurs des crimes (COVID et PCR) contre l'humanité

https://www.youtube.com/watch?v=UQFZHtnW8DY
:druid: additif concernant le test PCR... https://youtu.be/57YQjM5_30E?t=82
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 22 Oct 2020 12:52

Les résultats de l’étude Discovery sont tombés : c’est une BOMBE
selon Xavier BAZIN, journaliste scientifique de SANTE-CORPS-ESPRIT

Dernière nouvelle de l'hydroxychloroquine :
https://www.sante-corps-esprit.com/les- ... o16V6VXGLQ
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 24 Oct 2020 17:13

Je rappelle le post que j'ai mis sur Exo le 10 avril de cette année, en plein confinement, et je crains que mon amie médium n'ait, hélas, vu juste ; qu'on en juge ! Affaire à suivre...
viewtopic.php?f=55&t=2051#p26470
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 28 Oct 2020 17:37

Quand on entend tous ceux qui crient à la manipulation des peuples, à la menace pour nos libertés, on en vient tout de même, in fine, à se poser la question, mais pourquoi ? Pourquoi ?
POURQUOI TOUT CA
Eh bien, vous allez comme moi écouter Pierre CASSEN, dans sa chronique du 23 octobre 20 sur Riposte Laïque, en vous positionnant à 9:40 et, en moins de 2 minutes, votre curiosité sera satisfaite.

https://ripostelaique.com/couvre-feu-po ... loupe.html

Une seule question s'impose : Que va faire la Chine ?
:druid:

Je profite de ce post pour vous communiquer les chiffres de l'INSEE quant au nombre de morts, par mois, de janvier à août pour les années 2018 à 2020

https://static.ripostelaique.com/wp-con ... es2020.jpg
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 30 Oct 2020 13:39

Macron assassine la France, dites non à la dictature sanitaire !

https://ripostelaique.com/macron-assass ... taire.html

Mais... ne serait-ce pas le but recherché ? Le 'petit jeune homme' n'aurait-il pas été élu pour ça ? Il faut se poser la question sérieusement et revoir toutes les interrogations restées en l'air depuis quatre ans. :shock:
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 31 Oct 2020 12:44

Praud interdit à Rioufol d’appeler à l’insurrection contre la dictature sanitaire

https://ripostelaique.com/?email_id=193 ... scriptions
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 15 Nov 2020 16:49

Crimes contre l’humanité
par le Dr. Reiner Fuellmich, le 3 octobre 2020
(pour compléter mon article ci-dessus du 13 octobre 2020 et de la vidéo qui y était jointe mais que Youtube a supprimée !)
 
Bonjour, je m’appelle Reiner Fuellmich et je suis admis au barreau en Allemagne et en Californie depuis 26 ans. J’ai pratiqué le droit principalement en tant qu’avocat plaidant contre des sociétés frauduleuses telles que la Deutsche Bank, autrefois l’une des plus grandes banques du monde et des plus respectées, aujourd’hui l’une des organisations criminelles les plus toxiques au monde.
 
VW, l’un des constructeurs automobiles les plus importants et les plus respectés au monde, aujourd’hui connu pour sa fraude géante sur le diesel et Kuehne and Nagel, la plus grande compagnie maritime du monde, que nous poursuivons dans une affaire de corruption de plusieurs millions de dollars.
 
Je suis également l’un des quatre membres de la commission d’enquête allemande sur le Corona. Depuis le 10 juillet 2020, ce comité écoute un grand nombre de témoignages de scientifiques et d’experts internationaux pour trouver des réponses aux questions sur la crise du Corona, que de plus en plus de personnes dans le monde entier se posent.
 
Tous les cas de corruption et de fraude commis par les entreprises allemandes mentionnés ci-dessus sont dérisoires en comparaison de l’ampleur des dommages que la crise du Corona a causés et continue de causer. Cette crise du Corona, selon ce que nous savons aujourd’hui, doit être rebaptisée « scandale du Corona ». Et les responsables de cette crise doivent être poursuivis pénalement et pour dommage civil.
 
Sur le plan politique, tout doit être fait pour que plus jamais personne ne soit en position de pouvoir tromper l’humanité ou tenter de nous manipuler avec ses programmes corrompus.
 
C’est pourquoi je vais maintenant vous expliquer comment et où un réseau international d’avocats plaidera la plus grande affaire de délit civil de tous les temps : le scandale de la fraude Corona, qui s’est entre-temps transformée en probablement le plus grand crime contre l’humanité jamais commis.
 
Les crimes contre l’humanité ont été définis pour la première fois dans le cadre des procès de Nuremberg après la Seconde Guerre mondiale, c’est-à-dire lorsqu’ils ont concerné les principaux criminels de guerre du troisième Reich. Aujourd’hui, les crimes contre l’humanité sont régis par l’article 7 du code pénal international.
 
 
Les trois grandes questions auxquelles il faut répondre dans le cadre d’une approche judiciaire du scandale du Corona sont les suivantes :
1- Y a-t-il une pandémie de Corona ou seulement une pandémie de test PCR ? Plus précisément, un résultat positif au test PCR signifie-t-il que la personne testée est infectée par le Covid-19 ou cela ne signifie-t-il absolument rien en rapport avec l’infection par le Covid-19 ?
 
2- Les mesures dites anticorona telles que le confinement, les masques faciaux obligatoires, la distanciation sociale et les règlements de quarantaine servent-ils à protéger la population mondiale contre le Corona ? Ou ces mesures ne servent-elles qu’à faire paniquer les gens pour qu’ils croient, sans se poser de questions, que leur vie est en danger afin, qu’en fin de compte, les industries pharmaceutiques et technologiques puissent générer d’énormes profits grâce à la vente des tests PCR, tests antigènes et anticorps et vaccins, ainsi qu’à la récolte de nos empreintes digitales génétiques ?
 
3- Est-il vrai que le gouvernement allemand a fait l’objet d’un lobbying massif ? Plus que tout autre pays, les principaux protagonistes de cette soi-disant pandémie de Corona, M. Drosten, virologiste à l’hôpital de la Charité à Berlin, M. Wheeler, vétérinaire et chef de l’équivalent allemand du CDC, le RKI, et M. Tedros, chef de l’organisation mondiale de la santé ou OMS, ont fait savoir que l’Allemagne était un pays particulièrement discipliné et qu’elle devait donc devenir un modèle pour le reste du monde pour son respect strict, et bien sûr réussi, des mesures de lutte contre le Corona.
 
Biographie succincte :
Dr. Reiner Fuellmich a fréquenté l’école à Brême et Farmington Hills, Michigan. Il a terminé ses études de droit à l’Université Georg-August à Göttingen et à Los Angeles.
 
Entre autres, il a travaillé comme assistant de recherche à la faculté de droit de l’Université Georg-August à Göttingen, où il a fait son doctorat. Avant de rejoindre le cabinet d’avocats Dr. Fuellmich, il a travaillé dans le secteur des services bancaires aux entreprises de la Deutsche Bank en Allemagne et au Japon.
 
Dr. Fuellmich a enseigné en tant que professeur et conférencier dans des universités en Allemagne et en Estonie.
 
De 1985 à 2001, le Dr. Reiner Füllmich fut assistant de recherche Centre de recherche en droit médical et pharmaceutique, chaire Prof. Deutsch/Université de Göttingen et collabore aux commissions d’éthique des hôpitaux universitaires de Göttingen et de Hanovre.
 
Depuis 1991, il est avocat spécialisé dans la protection des consommateurs, spécialisé dans les questions bancaires.
 
En 1993, le Dr. Reiner Füllmich est admis au barreau en Allemagne et en 1994 au barreau de Californie – États-Unis.
 

 
Sources :
https://www.corona-schadensersatzklage.de/
https://www.fuellmich.com/dr-reiner-fuellmich/
 
Note :
Chaîne Youtube du Dr. Reiner Fuellmich :
https://www.youtube.com/channel/UCJB8AN ... 9Rw-KJo26Q
 
Vidéo : 
[1] Covid 19 & tests PCR : Crimes contre l’humanité – Fils de Pangolin / YouTube
 Version originale :
https://www.youtube.com/watch?v=kr04gHb ... e=youtu.be
 
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 15 Nov 2020 17:16

Ils ont fait main basse sur 'Hold-Up' (un comble !) mais ils ont oublié la bande annonce et je l'ai retrouvée ! C'est peu mais mieux que rien, ça montre au moins que le film a bien existé.

https://youtu.be/qR3Xed5CMaM
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 18 Nov 2020 16:44

Anastasie a beaucoup de boulot actuellement, merci à elle de me laisser quelques instants pour ce petit rappel extrait de mon post du 25 mai ci-dessus, article d’Olivier Demeulenaert :

L’OMS n’explique pas pourquoi une épidémie d’une souche de grippe commune est plus dangereuse que 300 autres souches de virus similaires, ni pourquoi nous devons cette année compter les décès en temps réel, alors que chaque année il y a entre 250.000 et 650.000 décès dus à la grippe saisonnière dans le monde, un chiffre dont la « pandémie » actuelle n’atteint même pas les 5%.
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 18 Nov 2020 18:43

YouTube redonne vie à Hold-Up sous un nouvel habit... désinfecté !
https://www.youtube.com/watch?v=JW2PjxQkQX4
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ? Chapare !

Messagepar coriolan » 24 Nov 2020 18:34

CHAPARE (1), c'est le nom d'un virus énigmatique (tiens, ça me rappelle quelque chose !) nous révèle Ouest-France aujourd'hui. Ca va nous changer de la Covid 19, mais sait-on jamais, faîtes vite connaissance avec lui de crainte qu'il ne disparaisse trop tôt, c'est que nos scientifiques sont maintenant entraînés et fichus de trouver un vaccin à 99,9% avant qu'il ne pointe son nez en France :

https://www.ouest-france.fr/sante/virus ... es-7060392

Il vient - s'il vient ! - de Bolivie et mon petit doigt me dit qu'il n'a pas fini de faire parler de lui. Notre président a encore de belles soirées conférencières devant lui et Jean-François DELFRAISSY du grain à moudre. Bon courage mes bons amis !

Quant au Peuple, qu'il tremble, comme d'hab'. C'est le but, non ?

(1) Non, pas CHIAPARE ! Attention au lapsus ! :lol:
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 25 Nov 2020 19:40

Le professeur Raoult balance du lourd ; on apprend que Macron aurait été témoin des conflits d'intérêts entre le directeur de GILEAD et un membre du Conseil scientifique en pleine crise Covid. Il dénonce la mafia qui a pris le contrôle de la France. D'après son témoignage il est clair que Macron n'a plus aucune légitimité pour gouverner notre pays et que toutes les mesures liberticides cessent de fait.

Une vidéo de 14 minutes 25 à voir d'urgence avant qu'on la supprime !

https://odysee.com/@Rocca:d/Le-professe ... e-GILEAD:c
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 28 Nov 2020 13:52

Une remarque du professeur Raoult qui sera comprise par chacun. Aujourd'hui, sur Facebook :
https://www.facebook.com/photo/?fbid=39 ... 96&__cft__[0]=AZXZWZKw4tlKQCoQGZdzfyFa5RakFbo3DhbqCYzW1KMBImF-YrusY7h5wTxFHybRl5Ljao8T_JKuyBV5UmkDPaD8vkPAfabgY7_8MFfh1UJR-ElyABhXduDWt9cQppwX5lc0OLn6HVKtut4UXty2KG_81zgCUZniOD4J-9QIcouOCtX7pPlPDTyJzy5bD4TxzG0&__tn__=EH-R
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 22 Déc 2020 18:33

Une interview du professeur Christian PERRONNE, au cœur d'un article de Josiane Filio paru dans "Riposte laïque" du 18 décembre 2020.

https://youtu.be/_yhdN2v7o94

Verra-t-on un jour, en France, le sang couler pour avoir le droit de s'exprimer ? N'y aurait-il pas pire que le virus qui défraie actuellement la chronique ? :druid:

https://ripostelaique.com/dictature-fou ... irsch.html
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 25 Déc 2020 18:23

Pierre Cassen nous propose aujourd'hui en fin de sa vidéo une formule arithmétique à retenir :
Bonne écoute...
https://resistancerepublicaine.tvs24.ru ... UN7xkz.mp4
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 06 Jan 2021 19:22

Un message urgent du Professeur Perronne :

Publié le 02.01.2021 par Christian PERRONNE

Chers amis,

La France, qui vit un cauchemar depuis des mois, se réveille.

Dans beaucoup de villes de notre beau pays, le peuple est en marche pour retrouver sa liberté, pour exiger le retour de la démocratie. En tant que médecin, spécialiste des maladies infectieuses et ayant été président de nombreuses instances ou conseils de santé publique, y compris sur les vaccins, je mesure chaque jour les incertitudes générant la peur et le désarroi croissant de nos concitoyens. Je prends le risque d’être à nouveau qualifié de « complotiste » ou mieux de « rassuriste », termes désignant ceux qui critiquent ou “challengent” la pensée unique.

Je finis par être fier de ces appellations, mes propos exprimant la vérité n’ayant jamais changé depuis le début de l’épidémie. Je considère donc qu’il est de ma responsabilité de m’exprimer à nouveau ce jour sur l’ensemble du volet médical de la covid-19 et en particulier sur le sujet vaccinal, désormais l’élément central et quasiment unique de la politique de santé de l’État.

.
Beaucoup de Français ont été hypnotisés par la politique de la peur. Depuis septembre 2020, on nous avait annoncé une deuxième vague terrible de l’épidémie, pire que la première. Le ministre de la Santé, le Dr Olivier Véran, le président du Conseil scientifique de l’Élysée, le Pr Jean-François Delfraissy, le directeur général de la Santé, le Pr Jérôme Salomon, l’Institut Pasteur nous ont annoncé des chiffres catastrophiques avec une augmentation exponentielle du nombre de morts. Les hôpitaux devaient être saturés et débordés.

Même le président de la République, lors d’une allocution télévisée récente annonçant le reconfinement, nous a prédit non moins de 400 000 morts, renchérissant sur les 200 000 morts estimés peu de temps auparavant par le Pr Arnaud Fontanet de Pasteur. Ces chiffres irréalistes n’avaient qu’un but, entretenir la peur pour nous faire rester confinés, sagement masqués. Pourtant l’usage généralisé des masques en population générale n’a aucun intérêt démontré scientifiquement pour enrayer l’épidémie de SARS-COV-2. L’utilisation des masques devrait être ciblée pour les malades, leur entourage (surtout les personnes à risque) et les soignants au contact.

.

Or l’épidémie régresse et n’a entraîné aucune apocalypse. La dynamique de la courbe montrait depuis des semaines le profil d’un rebond épidémique saisonnier qui s’observe avec certains virus, une fois la vague épidémique terminée. Cela témoigne de l’adaptation du virus à l’homme et est aussi le reflet de l’immunité collective qui progresse dans la population et qui nous protège naturellement. Les souches de virus qui circulent actuellement ont perdu de leur virulence. Les autorités ne pourront pas dire que c’est grâce au confinement car la tendance à la baisse avait commencé avant même sa mise en place. La régression de l’épidémie avait même commencé, dans certaines agglomérations, avant l’instauration du couvre-feu.

Malheureusement, il y a encore des décès qui surviennent chez des personnes très âgées, des grands obèses ou des personnes souffrant d’un diabète sévère, d’hypertension artérielle grave, de maladies cardiorespiratoires ou rénales déjà invalidantes. Ces personnes à risque sont parfaitement identifiées. Les mesures sanitaires devraient donc être ciblées pour les protéger, les dépister et les traiter le plus tôt possible dès le début des symptômes par l’hydroxychloroquine et l’azithromycine dont l’efficacité et l’innocuité sont largement confirmées, si on donne le traitement précocement. Beaucoup de décès auraient pu être évités. Or, on a dissuadé les médecins généralistes et les gériatres de traiter. Dans ce contexte, continuer à persécuter nos enfants derrière des masques inutiles reste incompréhensible.

Toutes ces mesures sont faites pour que les Français réclament un vaccin. Or quel est l’intérêt d’un vaccin généralisé pour une maladie dont la mortalité est proche de 0,05 % ? Aucun. Cette vaccination de masse est inutile. De plus, les risques de la vaccination peuvent être plus importants que les bénéfices. Le plus inquiétant est que de nombreux pays, dont la France, se disent prêts à vacciner dans les semaines qui viennent, alors que la mise au point et l’évaluation de ces produits se sont faites à la va-vite et qu’aucun résultat de l’efficacité ou de la dangerosité de ces vaccins n’a été publié à ce jour. Nous n’avons eu le droit qu’à des communiqués de presse des industriels fabricants, permettant de faire flamber leurs actions en Bourse. Le pire est que les premiers « vaccins » qu’on nous propose ne sont pas des vaccins, mais des produits de thérapie génique.

On va injecter des acides nucléiques qui provoqueront la fabrication d’éléments du virus par nos propres cellules. On ne connaît absolument pas les conséquences de cette injection, car c’est une première chez l’homme. Et si les cellules de certains « vaccinés » fabriquaient trop d’éléments viraux, entraînant des réactions incontrôlables dans notre corps ?

Les premières thérapies géniques seront à ARN, mais il existe des projets avec l’ADN. Normalement, dans nos cellules, le message se fait de l’ADN vers l’ARN, mais l’inverse est possible dans certaines circonstances, d’autant que nos cellules humaines contiennent depuis la nuit des temps des rétrovirus dits « endogènes » intégrés dans l’ADN de nos chromosomes. Ces rétrovirus « domestiqués » qui nous habitent sont habituellement inoffensifs (contrairement au VIH, rétrovirus du sida par exemple), mais ils peuvent produire une enzyme, la transcriptase inverse, capable de transcrire à l’envers, de l’ARN vers l’ADN. Ainsi un ARN étranger à notre corps et administré par injection pourrait coder pour de l’ADN, tout aussi étranger, qui peut alors s’intégrer dans nos chromosomes. Il existe donc un risque réel de transformer nos gènes définitivement. Il y a aussi la possibilité, par la modification des acides nucléiques de nos ovules ou spermatozoïdes, de transmettre ces modifications génétiques à nos enfants. Les personnes qui font la promotion de ces thérapies géniques, faussement appelées « vaccins » sont des apprentis sorciers et prennent les Français et plus généralement les citoyens du monde pour des cobayes.
Nous ne voulons pas devenir, comme les tomates ou le maïs transgéniques, des OGM (organismes génétiquement modifiés). Un responsable médical d’un des laboratoires pharmaceutiques fabricants a déclaré il y a quelques jours qu’il espérait un effet de protection individuelle, mais qu’il ne fallait pas trop espérer un impact sur la transmission du virus, donc sur la dynamique de l’épidémie.

C’est bien là un aveu déguisé qu’il ne s’agit pas d’un vaccin. Un comble.

Je suis d’autant plus horrifié que j’ai toujours été en faveur des vaccins et que j’ai présidé pendant des années des instances élaborant la politique vaccinale. Aujourd’hui, il faut dire stop à ce plan extrêmement inquiétant. Louis Pasteur doit se retourner dans sa tombe. La science, l’éthique médicale et par-dessus tout le bon sens doivent reprendre le dessus.

Christian PERRONNE

https://qactus.fr/2021/01/02/q-infos-ur ... s-vaccins/
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 13 Jan 2021 18:49

On ne sait plus que penser ; qu'en pensez-vous ? Et pour certains : Quand pensez-vous ? :lol:
https://youtu.be/jtU7x3RiWmw
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 24 Jan 2021 14:51

Pour ou contre le vaccin ? A vous de voir, voire 'd'entendre' :
ici : https://youtu.be/8k3V8OVQR0s
et là : https://youtu.be/RI_7R78Fik0
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 03 Fév 2021 13:16

237 études donnent raison au Pr Raoult et réhabilitent l’hydroxychloroquine
Article de Jacques Guillemain publié le 2 février 2021 sur Riposte Laïque

Pas moins de 237 études démontrent que les pays qui préconisent l’hydroxychloroquine observent un effondrement de la mortalité due au Covid-19, alors que les pays occidentaux totalisent l’essentiel des 2 300 000 victimes.

Nos dirigeants qui gèrent la pandémie au doigt mouillé sont donc des assassins, responsables de dizaines de milliers de morts. Ils devront bien un jour répondre de ces crimes.

En écoutant le Pr Raoult, au lieu de le diaboliser, le bilan ne serait pas de 76 000 morts du Covid-19 en 10 mois, mais de 10 ou 20 000 victimes.

La chloroquine, il fallait l’encourager chez tous les généralistes au lieu de leur interdire de soigner leurs patients, en totale violation du serment d’Hippocrate. D’autant plus qu’aucun autre traitement à ce jour n’a pu démontrer son efficacité face au Covid-19 et ses variants.

Ils ont osé interdire une molécule qui soigne mais ont autorisé le remdésivir qui détruit les reins et qui est soupçonné d’avoir provoqué l’apparition du variant anglais.

Sans parler du Rivotril, donné aux patients âgés qu’on refusait de soigner. Une médecine inhumaine.

Il est beau, “le meilleur système de santé au monde” !!

Les chiffres de l’IHU de Marseille concernant les patients traités à l’hydroxychloroquine parlent d’eux- mêmes. La mortalité tombe à 0,5 %, sachant que la moyenne d’âge des morts est de 80 ans et touche essentiellement des patients atteints d’autres pathologies.

COVID-19

Tandis que nos hôpitaux sont saturés, que des pans entiers de l’économie sont détruits, que la France est ruinée, que les suicides s’enchaînent, que le désespoir gagne la population, des plus jeunes aux plus anciens, sans la moindre lueur d’espoir à l’horizon, on assiste encore au harcèlement contre le Pr Didier Raoult.

Dont le traitement à l’hydroxychloroquine sauve des milliers de vies dans le monde entier, sauf en France où cette molécule, connue depuis 70 ans et totalement inoffensive, est jugée dangereuse.

Le Conseil de l’Ordre ainsi qu’un collectif de médecins ignares n’ont rien de mieux à faire que de persécuter un génie infectiologue mondialement reconnu, plutôt que de sauver des vies. Ils préfèrent soutenir la politique suicidaire de Macron et Véran, qui détruit le pays et tue des patients qu’on pourrait sauver.

Partout dans le monde, on réhabilite l’hydroxychloroquine qui fait merveille en traitement précoce.

Aux États-Unis, Facebook et l’American Journal of Medicine reconnaissent leur erreur et valident les bienfaits de cette molécule.

https://www.europe-israel.org/2021/02/l ... etait-fau/

Ce sont 237 études à travers le monde qui démontrent que l’hydroxychloroquine réduit la mortalité de 80 % dans certains pays !!

Combien de vies aurions-nous pu sauver en France en écoutant le Pr Raoult ? 50 000, 60 000 ?

Le professeur Raoult a parfaitement souligné l’hypocrisie de certains travaux sur l’hydroxychloroquine, avec plus de 150 études menées sur le sujet.

Dès qu’il y a un intérêt financier avec Big Pharma, et notamment Gilead, l’étude conclut à son inefficacité. Mais dès que l’étude est totalement indépendante, elle reconnaît l’efficacité d’un traitement précoce.

Le feuilleton de l’hydroxychloroquine dans le monde est très bien résumé dans le lien ci-dessous. Tout est dit.

https://www.francesoir.fr/hcq-oui-effic ... ee-science

Comme quoi les mensonges et la mauvaise foi ne remplaceront jamais la connaissance. Avoir diabolisé Didier Raoult et son traitement, l’avoir traité de menteur et de charlatan, est un crime.

Ce sont des médecins de troisième niveau, qui n’ont jamais fait de recherche médicale, qui se permettent d’insulter l’auteur de centaines de publications internationales.

Leur CV tient en 3 lignes alors que celui du professeur Raoult occupe 3 pages.

https://www.facebook.com/DrAdbdou/posts ... 998488887/

Nos 76 500 morts à ce jour sont le résultat d’une vaste entreprise de désinformation, orchestrée par Big Pharma et les sbires qui émargent à son guichet.

“Riri, Fifi et Loulou font de la science”, ricane le Pr Raoult.

https://www.financialafrik.com/2020/07/ ... loroquine/

À vouloir imposer de nouvelles molécules dont on ne connaît rien, mais qui valent de l’or en bourse, au lieu d’étudier des molécules connues et inoffensives, le monde occidental a creusé sa tombe.

Il va ressortir anéanti de cette crise sanitaire, ruiné et socialement détruit.

Des décennies de travail balayées par cette pandémie mal gérée.

Mais, tôt ou tard, la vérité éclatera. Partout, le traitement de Didier Raoult revient en grâce.

Sauf en France, où nos décideurs ont bien trop peur de reconnaître qu’ils sont responsables de dizaines de milliers de morts.

https://www.francesoir.fr/societe-sante ... ue-complet

https://www.lejournaldumedecin.com/actu ... 1612262734

Covid-19 : l’hydroxychloroquine réhabilitée par le Henry Ford Health System

Jacques Guillemain
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 06 Fév 2021 18:14

" Plus de goût, plus d'ouïe
Toute chose pour lui semble être évanouie?
Je voudrais qu'à cet âge on sortît de la vie
Ainsi que d'un banquet,
Remerciant son hôte et qu'on fît son paquet.
" La Fontaine.
Et bien voilà, pour moi, c'est fait : je suis vacciné Et je dois vous avouer que je ne suis pas au mieux de ma forme... !
Affaire à suivre. Pour vous surtout !
https://resistancerepublicaine.tvs24.ru ... GdlZW4.mp4
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 12 Mar 2021 12:20

LE DESTIN NOUS JOUE DE CURIEUX TOURS !

Il y plus de 80 ans, en Grèce soixante mille Juifs vivaient paisiblement à Thessalonique. C'était une communauté appréciée et dynamique.

La plupart de ces juifs travaillaient dans le port. Au point que port de Thessalonique était même fermé le samedi, jour du shabbat.

De grands rabbins émérites y vivaient également et étudiaient. Tout le monde se côtoyaient et s'appréciaient.

Mais le 2 Septembre 1939 à la veille du déclenchement de la seconde guerre mondiale c'est sur cette glorieuse communauté que la terreur nazie va brutalement s'élever.

Le 6 avril 1941, Hitler envahit la Grèce afin de sécuriser son front sud avant de lancer la célèbre opération Barbarossa et sa grande offensive contre la Russie. Sur les 60 000 Juifs de Thessalonique, environ 50 000 vont être exterminés au camp de concentration de Birkenau en un triste temps record !

Le massacre des juifs de Grèce fut bref mais intense. Très peu vont avoir la chance de s'en sortir. Mais parmi les survivants, il y avait une famille connue sous le nom de Bourla.
Et après la guerre, en 1961, un fils est né dans cette famille miraculée des camps. Ses parents l'ont appelé Israël - Abraham. Il a grandi et a étudié la médecine vétérinaire en Grèce. Étudiant brillant, Abraham va décrocher son doctorat en biotechnologie de la reproduction à l'école vétérinaire de l'université Aristote de Salonique.

À l'âge de 34 ans, il décide de partir s'installer aux États-Unis.

Il change son prénom Abraham en Albert et fait la connaissance d'une femme juive nommée Myriam puis l'épouse.

Ensemble ils auront deux enfants. Aux États-Unis, Albert a été intégré dans l'industrie médicale.
Il progresse très rapidement et rejoint une société pharmaceutique où il devient "Head manager". Le petit Abraham (Albert) gravit les échelons et obtient sa nomination au poste de PDG de cette société en 2019.

Tout au long de l'année Albert décide de diriger tous les efforts de l'entreprise pour tenter de trouver un vaccin contre un nouveau virus qui vient de frapper le monde. Il déploie de grands efforts financiers et technologiques pour atteindre son but.

Un an plus tard son travail paye l'OMS (Organisation Mondial de la Santé) valide l'autorisation à son entreprise de produire le vaccin tant attendu... Son vaccin sera distribué dans plusieurs pays dont l'Allemagne, qui dénombre des milliers de morts à cause de la pandémie.
Ironie du sort ce vaccin qui va sauver la vie des millions de personnes dans le monde dont de nombreux Allemands a été dirigé et poussé par un petit Juif de Thessalonique, fils de survivants de la Shoah dont la plus grande partie de son peuple a été exterminée par l'Allemagne nazie.
Et c'est pourquoi Israël est devenu le premier pays à recevoir le vaccin. En mémoire de ses grands-parents et de ses parents qui ont fait naître Israël-Abraham Bourla, connu aujourd'hui sous le nom d'Albert Bourla : PDG de Pfizer !
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 13 Mar 2021 14:13

Les assureurs crachent le morceau : le vaccin anticovid est expérimental
- article de Nicole Delépine publié le 12 mars 2021 par 'Riposte Laïque'-


La vérité sort de la bouche des assureurs [1] : le vaccin est expérimental

Expérience biomédicale, cas d’exclusion

En cas de décès dû au vaccin, comment réagira votre compagnie d’assurances ?

Il vient d’apparaître, dans les échanges entre tweetos, une vérité bien concrète : si vous avez un capital décès sur une assurance-vie, le capital ne sera pas viré à votre bénéficiaire si vous décédez par suite d’un « vaccin » thérapie génique ou même classique, mais en cours d’expérimentation. Il semble que ce soit comparable au décès en cas de suicide.

Apparemment certaines assurances (au moins car toutes n’ont pas encore répondu) [2] considèrent que vous avez participé volontairement à une expérimentation. Ce qui est vrai, consciemment ou non, en fonction de ce que vous aurez accepté d’apprendre et de lire ou écouter sur ces médicaments en cours de tests et mis curieusement sur le marché avant que la phase 3 pré-commercialisation théorique ne soit terminée.

Quelques autres témoignages : « mon père a appelé son assurance, on lui a clairement dit : “Monsieur, si vous faites le choix de vous porter volontaire, nous ne prendrons rien en charge. Personne n’a de recul sur ce vaccin, nous sommes désolés”. Voilà la réponse claire de son assureur de + de 20 ans. C’est limpide. L’assurance ne fonctionnerait pas apparemment car ledit “vaccin” est considéré comme expérimental. Tenez-le-vous pour dit. ! » (discussion sur Twitter à la suite du post ci-dessus. « On a juste des réponses faites à des assurés par des assurances confirmant qu’en cas de problème pas de paiement car on est dans une expérience biomédicale, cas d’exclusion ».

L’indemnisation revient à l’État qui a dégagé firmes et professionnels de toute responsabilité médicolégale

D’autres témoignent de la logique de la réponse des assurances : l’AMM conditionnelle à durée déterminée en principe courte a été donnée en même temps que l’État a protégé les laboratoires de toutes poursuites en cas d’ennuis et secondairement a accordé le même privilège aux médecins et autres personnels qui injecteront le fameux vaccin. À la source de cette ARNaque, Pfizer a reçu des milliards de $ de la Grande-Bretagne, des USA et Israël, une avance pour trouver un vaccin. « Pfizer a accepté, mais décline toute responsabilité. très vite ils adaptent le mARN, destiné aux vaches. nos chefs jubilent, achètent, sans aucune garantie. C’est fou ! » précise un autre twittos.

Et maintenant, bien que l’épidémie soit en voie de disparition, il faut bien les vendre très vite dont l’invraisemblable folie promotionnelle y compris via le ministre alors que les médicaments remboursés par la Sécurité sociale sont interdits de publicité. Mais Véran a tous les droits et les maires suivent BFM TV [3] mais eux ne seront pas protégés des tribunaux.

Incroyable mais vrai, alors que des professionnels sont poursuivis pour des erreurs médicales potentielles ou un résultat insuffisant, vous êtes ici dispensé de toute responsabilité sans vérification que le minimum vital a été fait. L’interrogatoire sur les antécédents familiaux, personnels sur votre état actuel etc. ne sera probablement pas réalisé dans l’officine entre la vente de deux médicaments et de toute façon ce n’est pas le métier du pharmacien. Le Français a-t-il perdu tout son bon sens ?

Démontrer la responsabilité du vaccin, un parcours du combattant [4]

Le cobaye se rassure en pensant qu’en cas d’accident, voire de décès, il pourra comme prévu se retourner vers l’ONDIAM, l’organisme de solidarité qui assurera les indemnisations (avec vos impôts). Mais bien sûr il vous faudra (ou à vos héritiers) établir le lien de cause à effet entre la piqûre et l’accident ou le décès. Si la mort est survenue dans les quelques heures suivant l’injection, ils y arriveront peut-être mais si le délai est plus long, ce sera un parcours du combattant. 20 ans minimum.

Certains déjà attendent depuis 10 ans pour être dédommagés dans le cadre de la vaccination contre le H1N1 et de la lourde complication qu’est la narcolepsie (phase d’endormissement brutal et incontrôlable des sujets atteints rendant toute vie normale impossible et sans traitement connu), plus de 800 personnes en France dont la vie est fichue pour une soi-disant pandémie terrible qui n’a touché que quelques centaines de personnes en France. Merci Mme Bachelot et sa visite des réas sous l’œil des caméras.

Et pourtant les assureurs ont raison : les vaccins sont expérimentaux

Les médias qui suivent l’AFP mentent avec elle.

l’AFP prétend que l’utilisation actuelle des vaccins anti covid-19 ne serait pas expérimentale et qu’elle serait conforme au code de Nuremberg. Ces deux affirmations sont mensongères !

Les vaccins anticovid-19 actuels sont tous expérimentaux

Un traitement est expérimental tant que les essais phase trois n’ont pas été terminés, analysés, publiés et validés par les agences sanitaires et des médecins indépendants des firmes pharmaceutiques.

Actuellement aucun des vaccins anticovid-19 mis sur le marché ne satisfait à ces exigences de sécurité et ils sont donc expérimentaux. Le plus avancé, celui de Pfizer, aura son essai phase 3 [5] terminé dans deux ans, en 2023, d’après le site gouvernemental américain qui enregistre tous les essais sur l’homme (clinical trials.gov à https://clinicaltrials.gov/ct2/home).

Ces vaccins expérimentaux ont été mis sur le marché avec une autorisation temporaire dite conditionnelle qui ne deviendra définitive qu’après l’examen par les agences des résultats définitifs des résultats des essais phase 3.

L’utilisation d’un médicament expérimental constitue une expérience biomédicale, même si elle est autorisée par les agences du médicament

Les essais thérapeutiques sont très encadrés : les promoteurs expliquent que le malade sera beaucoup plus surveillé que s’il prend un traitement classique. Ce qui est vrai et les cancéreux inclus dans les essais vous raconteront leur IRM ou/et Petscan mensuel (au lieu de trimestriel par exemple). Et les promoteurs contractent des assurances pour les volontaires cobayes sains ou malades consentants, pour les dédommager en cas d’accident.

ESSAI SAUVAGE SANS LES GARDE-FOUS HABITUELS DES ESSAIS CLASSIQUES

La différence avec les essais habituels est que la vaccination à grande échelle du vaccin anticovid qui se déroule actuellement n’offre pas les précautions normalement prises en cas d’essai validé par les comités de protection des personnes.

D’où la confusion entre expérimentation et prescription normale, ce que pensent beaucoup de naïfs puisque le médicament est autorisé et remboursé.

Les vaccinés ne sont pas enregistrés comme faisant partie d’un essai et ne bénéficient pas d’une surveillance médicale renforcée comme cela est obligatoire dans les essais cliniques officiels. Leurs complications ne sont donc pas recensées de manière systématique et les résultats de cette vaccination ne sont pas évalués, ni publiés obligatoirement contrairement aux essais traditionnels. Les sources de recensement des effets secondaires se font sur la base du volontariat par envoi d’information aux sites des agences du médicament comme l’EMA en Europe. Mais en conséquence elles ne peuvent assurer l’exhaustivité des évènements indésirables ni leur précision dans la description médicale et donc la mise en cause des résultats.

Vaccin expérimental sans l’urgence qui le justifierait.

Il est certes admis par la Convention d’Helsinki [6] [7], que faute d’interventions avérées, le médecin peut recourir à une intervention non avérée si, selon son appréciation professionnelle, elle offre une chance de sauver la vie – dans tous les cas, le consentement éclairé du patient est indispensable – ou préserver la santé du patient. Les nouvelles informations doivent être enregistrées et, le cas échéant, rendues publiques.

Or il existe des traitements curatifs en début de maladie manifestement efficaces et reconnus dans les parties du monde un peu plus indépendantes de Big Pharma mais niés en France contre toute évidence, car pour obtenir l’AMM conditionnelle pour nos fameux vaccins, aucun traitement curateur ne doit être reconnu par les autorités de l’État. Ne rappelons pas la saga chloroquine qui se répète avec la saga ivermectine (entre autres).

Pas de débat démocratique sur les bénéfices risques des vaccins versus traitements précoces

Les informations concernant les vaccins sont sévèrement censurées en France [8],[9] et leurs complications ne sont découvertes que si les médias indépendants les révèlent. C’est uniquement par les journaux que l’on a appris la mort, après vaccination, de nombreux pensionnaires d’Ehpad en France et à l’étranger. Pour tenter d’en savoir plus, beaucoup d’entre nous tentent d’explorer les bases de données officielles, mais c’est un parcours du combattant (décès classés par maladie, par tranche d’âges, etc.) [10] et ne tient compte, comme on l’a vu, que des cas déclarés volontairement. Les vaccinés hors essai calibré, surveillé sont « bénévoles » et non soumis à surveillance stricte.

Un vaccin expérimental injecté sans consentement éclairé reprend l’attitude de certains médecins nazis

Xavier Bioy, professeur d’Université à Toulouse-1 s’insurge à l’AFP de cette comparaison. “C’est très fort : on compare des scientifiques avec des médecins nazis qui mettaient de l’acide dans les plaies des pauvres détenus qui se faisaient torturer dans les camps”.

Il a manifestement oublié que les médecins nazis, eux aussi scientifiques, ont pratiqué de très nombreux essais sur les vaccins :

– vaccination contre le paludisme (février 1942 à avril 1945 à Dachau : 1 100 cobayes humains et nombre inconnu de victimes),

– vaccination contre le typhus par Eugen Haagen au camp de Natzweiler,

– vaccins contre le typhus exanthématique, le paludisme, la fièvre jaune (485 cobayes humains), la gangrène gazeuse (15 victimes), la dysenterie, l’hépatite, la tuberculose menées par Erwin Ding-Schuler et Waldemar Hoven au camp de Buchenwald.

Comment un universitaire spécialiste de l’éthique peut-il avoir oublié ces faits historiques qui ont précisément conduit à l’élaboration du code de Nuremberg ?

En 1947, les médecins nazis plaidaient pour leur défense : « dans un État totalitaire en temps de guerre, il n’y a pas de responsabilité personnelle ; c’est la nécessité de l’État qui se substitue à la volonté individuelle, et il n’y a pas de consentement qui vaille : ni des médecins expérimentateurs, ni des sujets ; dans ces circonstances, l’intérêt de la science au service de la défense de la Nation prime sur celui de l’individu. »

Mais l’absence de consentement éclairé des vaccinés a valu à ces scientifiques nazis la condamnation à mort ou emprisonnement.

Depuis mars 2020, nous sommes, paraît-il, en état de guerre selon le chef de l’État, dans un État de plus en plus totalitaire et la défense des médecins vaccinateurs sans consentement éclairé du citoyen n’est pas plus recevable aujourd’hui qu’hier.

Dans les Ehpad, le consentement n’est pas toujours libre et éclairé

Or, dans les Ehpad, le consentement éclairé n’est manifestement pas la règle absolue, d’autant que se précise le chantage d’autorisation de sortie liée à la vaccination totalement incompatible avec un consentement libre que définit ainsi la déclaration d’Helsinki :

« Pour être valide, votre consentement doit être libre et éclairé. Il doit donc être obtenu sans aucune forme de pression ou de menace. Cela signifie également que vous avez reçu toute l’information nécessaire pour prendre vos décisions et qu’il vous a été possible de poser vos questions avant que les soins soient prodigués. Les renseignements doivent vous être fournis dans un langage simple et compréhensible. »

Et encore : « lorsqu’il sollicite le consentement éclairé d’une personne pour sa participation à une recherche, le médecin doit être particulièrement attentif lorsque cette dernière est dans une relation de dépendance avec lui ou pourrait donner son consentement sous la contrainte. »

Et certains réclament une obligation vaccinale en commençant par les soignants !

Les soignants sont globalement mieux informés que la population.

Ils ont appris avec inquiétude les effets secondaires éprouvés par leurs collègues des hôpitaux bretons qui ont eu le douteux privilège d’être les premiers vaccinés et dont 25 % à 40 % ont été contraints d’arrêter de travailler avec retenue de salaire car une journée de carence leur a été prélevée sur leur salaire et suppression de la prime. Ils ont par ailleurs appris que le Premier ministre australien avait été hospitalisé dans un état grave le lendemain de sa vaccination par AstraZeneca. L’utilisation de ce dernier vient d’ailleurs d’être suspendu dans neuf pays d’Europe.

Ils ont aussi eu connaissance des résultats paradoxaux des pays champions de la vaccination qui d’après les courbes de l’OMS ont partout subi de fortes augmentations (parfois transitoires) des contaminations (incidence journalière multipliée par 2 à 4) et de la mortalité.



Leur préjugé favorable à la vaccination s’est ainsi transformé, pour plus de 60 % d’entre eux, en refus éclairé d’un vaccin expérimental. Mais les médias se démènent pour cacher cet énorme fiasco et l’opposition à cette politique totalitaire de nombreux Israéliens. Les personnels de santé ayant refusé la vaccination et licenciés autoritairement ne font pas la une de l’actualité, pas plus que le paradoxe du faible nombre de cas covid en Palestine non vaccinée contiguë. Question taboue !

Autre exemple : aux Émirats arabes unis, la campagne de vaccination a été suivie d’un accroissement considérable de la mortalité.



Le covid-19, prétexte de lois sociales régressives, ne doit pas nous faire oublier les leçons d’éthique de la dernière guerre mondiale et vouloir par peur imposer une vaccination et se comporter comme certains médecins nazis. Oui la comparaison est juste avec la médecine nazie, et Alain Jocaerd, Xavier Bioy et l’AFP se sont trompés ou ont menti !

Le vaccin anticovid, quelle que soit la marque, est expérimental. Vous serez un cobaye consentant non couvert par vos assurances pour le capital décès. En France tant que la Sécurité sociale ne sera pas complètement démantelée, vous serez soigné. Aux USA, des compagnies d’assurance refusent d’indemniser les soins.

Un médicament comme les autres ?

Nicole Delépine

[1] Patrick Schmitt Spinosi twitter 10 mars

[2] déjà une compagnie suisse et des compagnies américaines

[3] Carlo Brusa a déposé une plainte contre BFM TV pour publicité interdite par la loi ; voir son site reaction19fr

[4] Penser aux victimes du médiator, de la Dépakine, du vaccin H1N1 et bien d’autres. TERRIBLE, LA MÉMOIRE COURTE !

[5] Les candidats vaccins qui semblent suffisamment efficaces après les essais animaliers et les essais humains phase1 et 2 poursuivent leur développement en phase III. À ce stade, le nouveau vaccin est comparé à l’absence de vaccin. Les personnes reçoivent, de façon aléatoire, soit un placebo supposé inerte, soit le vaccin en cours d’évaluation afin de mesurer son efficacité et sa toxicité

[6] L’Association médicale mondiale (AMM) a élaboré la Déclaration d’Helsinki comme un énoncé de principes éthiques applicables à la recherche médicale impliquant des êtres humains, y compris la recherche sur du matériel biologique humain et sur des données identifiables. La Déclaration est conçue comme un tout indissociable. Chaque paragraphe doit être appliqué en tenant compte de tous les autres paragraphes pertinents. Conformément au mandat de l’AMM, cette Déclaration s’adresse en priorité aux médecins.

[7] https://www.espace-ethique.org/ressourc ... -dhelsinki

[8] Il y a 3 jours, une de nos vidéos a été supprimée de YouTube alors qu’elle ne faisait état que d’informations vérifiées et accessibles ; et mon épouse fait l’objet d’une plainte par le Conseil de l’Ordre parce qu’elle ne répétait pas la propagande de l’État. C’est le cas de nombreuses vidéos de lanceurs d’alerte, du site Reinfocovid en particulier

[9] Je viens d’être bloqué douze heures sur Twitter pour communication d’une vidéo sur les bénéfices risques des vaccins, comme de nombreux autres. C’est le tarif actuel.

[10] http://www.adrreports.eu/fr/index.html
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar cecile » 15 Mar 2021 12:12

Une fake news de plus par les "anti-vaccins".
Une vérification sérieuse et non partisane serait la bienvenue avant de propager ce genre d'intox.
Il en va de la crédibilité des personnes qui relayent ce genre de fausses informations sans vérifications ni recoupement sérieux.

https://factuel.afp.com/non-une-compagn ... -en-cas-de

https://factuel.afp.com/cette-tribune-d ... rs-fausses
Juillette Mansour
Journaliste - Service de vérification AFP Factuel

En ce qui concerne la responsabilité des producteurs de produits:

Chapitre II : La responsabilité du fait des produits défectueux (Articles 1245 à 1245-17)
Article 1245
Modifié par Ordonnance n°2016-131 du 10 février 2016 - art. 2
Le producteur est responsable du dommage causé par un défaut de son produit, qu'il soit ou non lié par un contrat avec la victime.

Article 1245-1
Création Ordonnance n°2016-131 du 10 février 2016 - art. 2
Les dispositions du présent chapitre s'appliquent à la réparation du dommage qui résulte d'une atteinte à la personne.

Elles s'appliquent également à la réparation du dommage supérieur à un montant déterminé par décret, qui résulte d'une atteinte à un bien autre que le produit défectueux lui-même.

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/se ... 0032021486
cecile
 
Messages: 212
Inscription: 29 Aoû 2008 10:38

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 01 Avr 2021 16:35

Cécile ! Que se passe-t-il ? Je découvre ton message avec 15 jours de retard ! Rien ne va plus au royaume du Danemark ; y aurait-il quelque chose de pourri ? Va savoir...

Concernant le message ci-dessus, bien entendu j'avais moi-même été surpris par ce que je transmettais et je m'étais promis d'en avoir confirmation par ma Cie d'assurance mais...pff ! C'est l'âge, que veux-tu ! Quoi qu'il en soit, eu égard à ce qui se passe dans notre beau pays, j'étais 'surpris' mais pas au point d'en mettre ma tête à couper. On a vu pire ! Ceci étant je rends hommage à ta perspicacité pugnace... jusqu'à preuve du contraire !

Tes participations sont rares mais enrichissantes et j'aimerais bien te connaître avant le grand saut ; hélas, je crains que ce ne soit pas possible... sauf si tu habites en périphérie de la Charente.

A te lire encore et encore même si j'y prends des coups sur les doigts (vieux souvenir scolaire ! :lol: )
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Coronavirus : et maintenant ?

Messagepar coriolan » 08 Juin 2021 16:48

Y AURAIT-IL DES GOULAGS EN FRANCE ?

C'est l'histoire d'un mec qui s'appelle Jean-Bernard FOURTILLAN dont vous trouverez ci-dessous un résumé du cheminement dans notre beau pays de France :

Au préalable, extraits de son cursus professionnel :

¤ Né en octobre 1943, il est ingénieur diplômé de l’École Nationale Supérieure de Chimie, de Biologie et de Physique de Bordeaux (promotion 1966), interne des hôpitaux en pharmacie en 1968.

¤ A l’âge de 28 ans (février 1972), il est nommé professeur agrégé de chimie thérapeutique de la faculté de médecine et de pharmacie de Poitiers et deviendra expert en toxicocinétique.

¤ En 1974, il est reçu major au concours national des pharmaciens des hôpitaux, le pharmacopat.

¤ Il est expert toxicologue spécialisé en pharmacocinétique auprès du Ministère français de la Santé depuis 1978.

¤ Responsable de l’Institut universitaire de chromatographie et de spectrométrie de masse appliquées à la recherche clinique (CROSMAPHAC), de 1978 à 1980.

¤ Manageur scientifique du Centre privé de recherche biomédicale CEROM de Poitiers de 1981 à 1985.

¤ Manageur scientifique du Centre privé de recherche biomédicale CEPHAC de Poitiers de 1985 à 1987.

¤ Manageur scientifique du Centre privé de recherche biomédicale CEMAF de Poitiers de 1988 à 1999. La CRO CEMAF a été vendue à la société PAREXEL INTERNATIONAL en Septembre 1999.

¤ Senior Director de PAREXEL-CEMAF CPRU, et Vice-président de PAREXEL Worldwide Bio Analytics de septembre 1999 à septembre 2001.

¤ En 1994, c’est au CEMAF de Poitiers qu’a pu être démontrée l’efficacité remarquable du premier traitement contre le SIDA, le RITONAVIR commercialisé depuis 1996 par la firme pharmaceutique Abbott, sous l’appellation commerciale de NORVIR.

***

Publications et dépôts de brevets du Pr FOURTILLAN

Plus de 400 publications dans des revues internationales (incluant des conférences), et 15 brevets de médicaments

***

Le Pr Jean-Bernard Fourtillan accuse l’Institut Pasteur d’avoir en 2004 « fabriqué » le virus SARS-Cov-2 – responsable de la Covid-19 – afin de pouvoir commercialiser un vaccin plus dangereux que le virus : « L’institut Pasteur veut flinguer 7 milliards et demi de personnes » affirme le pharmacologue.

Ci-dessous interview du professeur par France Soir, le 26 janvier 2021 :

https://youtu.be/nVX3mi0ePZc

Reste à se faire une opinion, ce qui n'est pas la moindre des choses mais des plus nécessaires si l'on veut savoir sur quelle planète on vit !

Source : Riposte laïque - article d'Henri Dubost publié le 7juin 2021, sous le titre "Le Pr Fourtillan, 77 ans, en détention “provisoire” depuis le 20 avril !
Allons lentement, nous sommes pressés !
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 6295
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Précédente

Retourner vers Questions d'actualité

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron