Le mystère de la Malaysia Airlines

Surprenant...

Modérateur: Guardian

Le mystère de la Malaysia Airlines

Messagepar coriolan » 05 Avr 2014 11:26

Hier, dans ma boîte mails :

Ce qui suit a été écrit par un ancien pilote.
Intéressant car POURQUOI PAS !
A chacun de se faire sa propre opinion...

"Je me prends aujourd'hui pour Sherlock Holmes, la disparition mystérieuse de l'avion de la Malaysian Airlines m'intrigue ; je ne suis certainement pas le seul à réfléchir à cette affaire.

Mon pif me dit que le mystère du Boeing 777 de la Malaysian Airlines est à la veille d'être dévoilé, mais partiellement. J'y ai bien réfléchi, depuis le début j'avais des soupçons et certains indices les confirment actuellement. Les autorités malaisienes et américaines nous donnent les informations au compte-gouttes. À présent elles confirment ce qu'elles savent depuis le début, à savoir que c'est un pilote expérimenté qui a délibérément détourné l'avion de son trajet et l'a amené en direction de l'Ouest au lieu du Nord comme il était prévu. On nous confirme aujourd'hui que l'avion a volé durant 7heures avant que tout contact soit interrompu. Les américains disent qu'il avait pris une direction l'amenant au Sud de l'océan indien. Or qu'y a-t-il dans cette région qui pourrait intéresser un pirate de l'air ou un pilote musulman fanatisé ? La réponse la plus limpide et la plus évidente est l'île de Diego Garcia. Et qu'y a-t-il sur cette île: une grosse base américaine qui abrite un aéroport pour les bombardiers stratégiques B1 et B52, les mêmes qui ont bombardé à partir de cette base les talibans en octobre et novembre 2001. On y trouve des bombes thermonucléaires également. Moi je pense que le pilote djihadiste, sans doute le capitaine (très expérimenté) et probablement le copilote plus jeune mais sans doute fanatisé lui aussi, avaient pour mission une opération suicide contre ladite base, compte tenu de la distance l'avion l'aurait atteint à l'aube.

Les américains ont été mis au courant dès le début du détournement de l'avion, ils ont sans doute suivi son trajet et quand ils ont compris qu'il s'en allait droit sur la base de Diego Garcia ils n'ont eu d'autres choix que de l'abattre. J'imagine qu'ils ont tenté à plus d'une reprise de forcer le pilote à changer de trajet mais en vain.

Le cinéma monté sur toute cette affaire a pour but de gagner du temps :

1. faire croire à la thèse d'un accident d'ordre technique au début et par la suite à la thèse d'un détournement sans raison apparente.

2. récupérer rapidement pour les cacher les débris de l'avion,et les boîtes noires pour en tirer le plus d'informations possibles.

3. évaluer l'étendue de l'infiltration d'al Qaeda dans le staff des pilotes et des techniciens de la Malaysian Airlines.

4. retarder d'au moins une semaine les recherches officielles dans l'océan indien et faire en sorte qu'elles se fassent loin de Diego Garcia.

5. Préparer le plan de communication conjointement avec les chinois et les malais, à savoir qu'il s'agit d'un détournement d'avion sans but apparent, l'avion à bout de carburant se serait abîmé dans l'océan indien.

6. Last but not least, exonérer l'Islam de toute responsabilité. Il est sans doute difficile pour les américains de reconnaître ouvertement avoir abattu un avion civil pour protéger leur base, même si les passagers à bord étaient de toutes façons condamnés à mourir. L'odieux tomberait inévitablement sur les américains, on n'arrêterait pas de dire que le pilote s'était simplement égaré, qu'il ne savait pas trop où aller, qu'il cherchait un aéroport où atterrir, que son système de communication était tombé en panne, etc. Bref l'acte terroriste se transformerait en erreur de navigation et la destruction de l'avion par les américains en crime contre l'humanité. Le public chinois et le public malais ne l'accepteraient pas et les gouvernements chinois et malais se sentiraient obligés de protester et de condamner les États-Unis.

Bon tout ça n'est qu'une théorie, on ne saura pas ce qui est arrivé au juste Si al Qaeda n'a pas revendiqué l'attentat manqué, c'est qu'elle ne veut pas ébruiter l'étendue de son infiltration des compagnies aériennes, elle prépare sans aucun doute d'autres attentats.

Donc prudence, il est préférable de ne pas voler sur des compagnies aériennes islamiques.
"
L'espoir de l'Océan naît au cœur de la Source.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5748
Inscription: 24 Sep 2007 19:25

Re: Le mystère de la Malaysia Airlines

Messagepar DD » 05 Avr 2014 19:15

Je pense que c'est peu probable. d'abord diego garcia n'a rien d'un objectif emblematique. La plupart des gens ne savent même aps ou c'est ! Ensuite, c'est une "petite" base par rapport aux autres implantations américaines. Donc l'objectif est peu important.
D'autre part, si Al qaeeda est responsable, leur interet est justement d'accuser les ricains d'un crime, vu que leur implication dans le detournement serait prouvée. Autrement dit, faire d'un echec, un demi-succes.
Enfin, quant on voit le soin qui a été apporté à faire disparaitre cet avion, ce serait assez etonnant qu'il soit utilisé pour attaquer un objectif somme toute aussi modeste.
Et enfin, si c'est vrai evidement, Diego Garcia est trés en dehors de "l'arc de cercle" sur lequel aurait du se trouver le jet aprés sept heures de vol.
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1527
Inscription: 30 Sep 2007 21:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Le mystère de la Malaysia Airlines

Messagepar coriolan » 05 Avr 2014 19:57

DD a écrit:... c'est une "petite" base par rapport aux autres implantations américaines. Donc l'objectif est peu important.

Si l'objectif était de faire un coup d'éclat, c'est un attentat dont on aurait parlé, non ?
DD a écrit: si Al qaeeda est responsable...
Pour moi, Al Quaeda ne pensait pas que les Américains détruiraient l'appareil en vol ! (si l'hypothèse est bonne) Ils ne voulaient QUE faire un attentat.
DD a écrit:Enfin, quant on voit le soin qui a été apporté à faire disparaitre cet avion,

Toujours selon l'hypothèse, les Ricains avaient tout intérêt de ne laisser aucune trace... Et tout a été nettoyé après la destruction de l'avion.
DD a écrit:trés en dehors de "l'arc de cercle" sur lequel aurait du se trouver le jet aprés sept heures de vol.

Aucune idée sur le sujet... Avec un compas on doit pouvoir se faire une opinion à condition de savoir ce que représente 7 heures de vol. Mais déjà : comparer Kua Lumpur-Pékin avec Kua Lumpur-Diégo Garcia devrait donner un aperçu.

(Avec Diégo et le sergent Garcia, fais gaffe à Zorro !) :lol:
L'espoir de l'Océan naît au cœur de la Source.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5748
Inscription: 24 Sep 2007 19:25

Re: Le mystère de la Malaysia Airlines

Messagepar coriolan » 06 Avr 2014 15:01

Rebondissement ? Aux dernières nouvelles de ce jour, il semblerait que l'hypothèse que j'ai proposée ne soit pas bonne et que DD ait raison. Bon.

Mais... on en fait des choses en quatre semaines ! Imaginons (je reviens à l'hypothèse proposée. Têtu, le mec ! :oops: ) Les Ricains suivent le MH370 en vol et quand sa destination ne semble plus faire doute, le dégomme (avant de sortir de l'arc-de-cercle de DD), récupèrent immédiatement quelques débris et les boîtes noires, traitent les boîtes noires en supprimant ce qui est compromettant, vont essaimer quelques débris ici ou là ainsi que les boîtes noires qu'on doit retrouver n'importe où sauf où elles étaient tombées. Et le tour est joué...

Qu'est-ce que tu en dis DD ? D'abord peut-on modifier le contenu d'une boîte noire sans que cela se voit ? Si oui, ce que je propose est-il plausible. Non ?
L'espoir de l'Océan naît au cœur de la Source.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5748
Inscription: 24 Sep 2007 19:25

Re: Le mystère de la Malaysia Airlines

Messagepar DD » 07 Avr 2014 20:33

une bonne synthèse sur ce qu'on sait et ce qu'on suppose
https://fr.wikipedia.org/wiki/MH370

L a tentative de contact à 1h30 MYT me fait gamberger, car sur un autre site, il est fait état d'une réponse incompréhensible mais qui aurait été attribuée au copilote. Or les trois hypothèses principales sont un détournement, une dépressurisation fatale ou une panne générale du système électrique pour une raison ou une autre. Ces trois évènements se sont déjà produits sur d'autres vols. Mais ce contact à 1h30 exclut la dépressurisation.
Déjà, il faut bien comprendre que si accident de dépressurisation il y a, personne ne va couper les transpondeurs ou les systèmes Acars. Et si quelqu'un a répondu, c'est qu'il était vivant. reste donc la panne électrique généralisée et le détournement. Toute la question est de savoir si ce message était emis dans le but de retarder le lancement des recherches d'un avion détourné, ou s'il est la conséquence d'une installation électrique dégradée empêchant l’émission d'un signal suffisamment puissant.
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1527
Inscription: 30 Sep 2007 21:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: Le mystère de la Malaysia Airlines

Messagepar coriolan » 08 Avr 2014 10:25

Très bien raisonné qui fiche mon hypothèse en l'air, ce qui est dommage car j'en voyais bien un scénario hollywoodien... Bref ! Mais alors que reste-t-il à faire à défaut de gamberger ? Attendre...

J'en reviens à ma question précédente : "peut-on modifier le contenu d'une boîte noire sans que cela se voit ? Si oui, ce que je propose est-il plausible ?" façon comme une autre de remettre en selle mon échafaudage...
L'espoir de l'Océan naît au cœur de la Source.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5748
Inscription: 24 Sep 2007 19:25

Re: Le mystère de la Malaysia Airlines

Messagepar DD » 08 Avr 2014 17:48

Oui c'est possible. Je ne suis pas sur qu'il y ait des scellés, mais çà peut toujours s'imiter. Et puis, elles sont quand même conçues pour etre ouvertes !
La vraie difficulte n'est pas de simplement effacer les données "génantes" mais de les remplacer par des fausses données aussi vrai que possible car sinon, la supercherie risque d'ètre éventée. les enquéteurs du BEA par exemple sont au top mondial, on peut pas les baiser comme çà. Il y a toujours un risque. Dans ton scénario, le mieux est qu'elles ne soient jamais retrouvées.
Les boites noires sont complètement autonomes. Ca veut dire que s'il y avait des données manquante, c'est que forcément elles seraient manipulées.
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1527
Inscription: 30 Sep 2007 21:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: Le mystère de la Malaysia Airlines

Messagepar coriolan » 09 Avr 2014 11:17

DD a écrit:une bonne synthèse sur ce qu'on sait et ce qu'on suppose
https://fr.wikipedia.org/wiki/MH370

Pour ceux qui ne seraient pas familiarisés avec Wikipédia, je rappelle que tout article peut être agrémenté par la lecture des commentaires qui ont participé à sa rédaction. En cliquant sur le lien proposé par DD la page s'ouvrira sur l'article proposé mais il y a plus enrichissant à découvrir en cliquant sur l'onglet 'discussion' en haut et à gauche.
L'espoir de l'Océan naît au cœur de la Source.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5748
Inscription: 24 Sep 2007 19:25

Re: Le mystère de la Malaysia Airlines

Messagepar coriolan » 09 Avr 2014 11:21

DD a écrit:Dans ton scénario, le mieux est qu'elles ne soient jamais retrouvées.

OK. Merci DD. Donc affaire à suivre...
L'espoir de l'Océan naît au cœur de la Source.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5748
Inscription: 24 Sep 2007 19:25

Re: Le mystère de la Malaysia Airlines

Messagepar DD » 11 Avr 2014 09:47

Pour les deux autres scénarios, le point crucial est le cap de l'avion au moment de sa perte de contact radar. Ses manœuvres jusque là sont compatibles avec les deux.
1 - Le transpondeur est coupé. celà peut etre volontaire dans le cas du détournement mais aussi en cas de perte/incendie du réseau electrique
2 - le virage a 180° l'est aussi, soit pour prendre le cap de détournement, soit pour revenir vers kuala lumpur ou tout autre terrain de degagement
3 - la montée a l'altitude maximum l'est aussi, soit pour (glup) tuer les passagers par decompression fatale, mais aussi pour eteindre un incendie dans un milieu ou l'air est raréfié
4 - la descente et la reduction de vitesse vers le détroit de Malacca également, soit pour suivre une trajectoire "d'évasion" ou le début d'une trajectoire d'approche bers un aeroport de secours
5 - l'absnece totale de communication radio aussi, si les dégats d'un incendie sont importants.
6 - Mais au-dessus du détroit que se passe t-il ? A t'il continué droit devant lui privé de controle ey donc désemparé, pour finir sa course là ou on le cherche actuellement ? Ou a t'il viré effectivement vers le Nord comme celà a été annoncé initialement auquel cas, il était parfaitement manoeuvrant... et donc détourné ?

A moins que ce soit une coincidence, il faut noter que la perte de contact initiale s'est faite a mi-chemin de deux zones de controle entre malaisie et Viet-nam, et la dermier position connue a cheval entre les zones malaises et birmanes. Deux point troublants
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1527
Inscription: 30 Sep 2007 21:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: Le mystère de la Malaysia Airlines

Messagepar DD » 15 Oct 2014 17:56

http://www.rtl.fr/actu/international/av ... 7774790663

Moi non plus. Déjà, c'est quoi cette histoire de cargaison secrète ? Le fait qu'on ne réponde pas en soi est plus que suspect. Bon ; mais ce qui m'incite le plus à penser qu'on se fout de notre gueule, c'est cet entrefilet dans un article que je reproduit ci-dessous.

"L'explication la plus crédible, selon les responsables chargés de l'enquête, est qu'une brusque chute du niveau de l'oxygène au sein de l'appareil a rendu l'équipage et les passagers inconscients. L'avion aurait continué de voler en pilote automatique, jusqu'à sa chute en mer, faute de carburant."

Je note bien : les responsables chargés de l'enquète, pas des pingouins pris au hasard, non. Des mecs qualifiés, des enquéteurs de métier qui ne prennent pas un Boeing pour un canard sauvage, on est bien d'accord. Donc, inconscients. Vous savez bien ce que çà veut dire "inconscient" n'est-ce pas ? Dans le cirage, dodo, KO, out, tout ce que vous voulez, et donc incapable de quoi que ce soit.

Bon. Dans ce cas, comment des personnes inconscientes ont-elles pu désactiver les transpondeurs et les systèmes de transmission Accars ?
Et deuxieme question, comment un mec basique, crétin borné ignorant, peut-il se poser cette question si evidente alors que les grands cerveaux cités ci-dessus n'y ont pas pensé ?

On se fout de notre gueule.............
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1527
Inscription: 30 Sep 2007 21:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: Le mystère de la Malaysia Airlines

Messagepar DD » 30 Juil 2015 14:25

La dernière nouvelle de l'affaire.Personellement, je pense qu'il s'agit bien d'une pièce de l'avion disparu :
http://fr.news.yahoo.com/video/d%C3%A9c ... 11675.html
Il est donc tombé en mer. Mais ou et pourquoi ?...............
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1527
Inscription: 30 Sep 2007 21:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: Le mystère de la Malaysia Airlines

Messagepar DD » 03 Aoû 2015 10:07

Je ne pense aps que l'on puisse remonter à la zone du crash à partir de ce qu'on trouve à la Reunion. Les courants marins dans l'Ocean indien sont donnés pour une vitesse de 2 km/h dans la plupart de son étendue. or depuis la date de la disparition, cette pièce a pu parcourir 25000 km ! C'est mort. Comme disait un officiel australien, on ne cherche pas une aiguille dans une meul de foin, on en est encore à chercher la meule
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1527
Inscription: 30 Sep 2007 21:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: Le mystère de la Malaysia Airlines

Messagepar coriolan » 03 Déc 2016 14:52

Figaro du 3 décembre 2016 :

Disparition du vol MH370 : «On nous cache la vérité, on va donc aller la chercher nous-mêmes» Par Anne-Laure Frémont , Service infographie du Figaro Mis à jour le 02/12/2016 à 14:04 Publié le 02/12/2016 à 11:00

INTERVIEW - Ghislain Wattrelos a perdu son épouse et deux de ses trois enfants quand le Boeing de la Malaysia Airlines a disparu le 8 mars 2014, avec 239 personnes à son bord. Le Français, qui part samedi à Madagascar dans l'espoir de retrouver des débris et des réponses, dénonce l'«hérésie» de l'enquête officielle.

LE FIGARO. - Pourquoi entreprendre ce voyage à Madagascar, quand les recherches officielles se poursuivent au large de la côte ouest australienne, dans l'Océan Indien ?

Ghislain WATTRELOS. - Cela fait 1000 jours, ce 2 décembre, que l'avion a disparu. On dépense des sommes considérables pour des recherches dans l'océan Indien où l'on sait que l'avion n'est pas. C'est de la poudre aux yeux. Or des débris ont été authentifiés du côté de l'Afrique et pas un centime n'est dépensé pour orienter les recherches vers cette zone-là. C'est insensé. Nous sommes sept familles à partir, trois chinoises, trois malaisiennes et moi, du 3 au 11 décembre, via l'association Voice370 qui regroupe l'ensemble des familles qui veulent trouver des réponses. On utilise les dons faits à l'association, le reste est à nos frais.

Le débris retrouvé à la Réunion, en juillet 2015.

Seuls trois débris ont été formellement identifiés comme provenant du vol MH370 dont un flaperon retrouvé à la Réunion. Pourquoi choisir Madagascar, où aucun morceau de l'avion n'a été trouvé?
On sait que les côtes réunionnaises ont fait l'objet de recherches car le premier débris y a été retrouvé. Mais pas les autres côtes. Et après plusieurs analyses de retro-dérive (on regarde les courants pour savoir où ont fini les débris), on sait que globalement la côte nord-est de Madagascar devrait être un bon point de départ, afin de remonter le fil de ce qu'il s'est passé.

Qu'allez-vous faire sur place, concrètement ?

Les habitants ne sont pas vraiment au courant de l'affaire. On veut les mobiliser pour que des recherches soient entreprises. Nous souhaitons sensibiliser les médias, les associations de pêcheurs, essayer de faire une conférence de presse… Pour cela nous cherchons des contacts, mais nous devons nous débrouiller seuls. J'ai demandé de l'aide à l'ambassade de France sur place mais pour l'instant je n'ai pas de réponse. On doit aussi rencontrer là-bas un Américain qui s'intéresse à l'affaire depuis longtemps, Blaine Gibson (un blogueur indépendant). Je ne sais pas bien qui il est mais il est l'un des premiers à avoir trouvé des débris, et il assure en avoir repéré à Madagascar il y a six mois qui n'ont jamais été récoltés par les enquêteurs.

Comment expliquez-vous que les autorités, qui dépensent des millions pour des recherches sous-marines couvrant une zone de 120.000 km2 au large de l'Australie, ne s'intéressent pas aux endroits où on été trouvés des débris ?

On tente de nous faire croire qu'on cherche, mais on ne cherche pas. Il est évident que les autorités savent ce qu'il s'est passé avec cet avion. Il suffit d'en parler avec n'importe quel contrôleur aérien ou n'importe quel militaire: il vous expliquera que si la théorie officielle est vraie et que l'avion est donc passé sous contrôle aérien du Vietnam, de la Thaïlande, de la Malaisie, de l'Indonésie, de Singapour et de l'Australie, il est impossible qu'aucun de ces pays ne l'ait aperçu. Or seul la Malaisie a confirmé l'avoir repéré. On ne veut pas nous dire la vérité, donc on va aller la chercher nous-mêmes! Que voulez-vous que l'on fasse d'autre?

Selon vous, les autorités cherchent à dissimuler la vérité. Pourquoi ?

Je ne sais pas. Il serait étonnant que tous ces pays se soient mis d'accord pour dire qu'ils n'ont pas vu l'avion. Donc l'autre solution, c'est que le Boeing n'a pas du tout pris ce trajet-là.

Quelle est la théorie la plus plausible, selon vous ?


Dans la mesure où on a trouvé des débris, l'avion s'est bien crashé. Il est probable qu'il ait été abattu, je ne sais pas où, comment et par qui. Encore une fois c'est une région très surveillée militairement, un secteur où les tensions géopolitiques sont extrêmes. Washington et Pékin surveillent tout ce qu'il s'y passe.

La Malaisie vous tient-elle informée de l'avancée de l'enquête ?

Je n'ai aucun contact avec les autorités de ce pays, ni avec la compagnie Malaysia Airlines. La Malaisie se tait depuis très longtemps. Trois mois après la disparition, c'est l'Australie qui a pris en charge les recherches et c'est elle qui communique depuis. Ce qui est également très étrange... Pourquoi l'Australie? Selon les règles de l'OACI (l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale , NDLR), c'est bien la Malaisie qui est officiellement chargée de l'enquête.

Et l'Australie, qui coordonne les recherches au large de ses côtes ?

L'Ocean Shield, un navire australien équipé d'une sonde hydrophone américaine, participe aux recherches.
Ils m'envoient un compte rendu toutes les semaines de la zone définie de recherches, où on peut lire plus ou moins la même chose à chaque fois: 'cette semaine le bateau est en panne, on n'a rien trouvé', etc.

Ces recherches devraient prendre fin début 2017 si rien n'est trouvé d'ici là. Quelle sera la suite ?

Ils disent depuis le début qu'ils fouillent toute la zone prédéfinie, et qu'après, les recherches s'arrêteront. Mais ils mettent toujours plus de temps que prévu et ont jusque-là repoussé l'échéance. Ils ne comptent en tout cas pas réorienter les recherches vers l'Afrique de l'ouest. On ne sait pas ce qu'il va se passer ensuite.

Une réunion d'experts a eu lieu au début du mois. Que pensez-vous de ses conclusions, à savoir que le Boeing 777 est descendu à une vitesse élevée et qu'il était à court de carburant lorsqu'il s'est volatilisé ?

Je n'ai pas eu d'échos de cette réunion hormis ce qui est paru dans la presse. Cette histoire de carburant n'a rien de neuf: il est évident que si l'avion a parcouru une telle distance entre son point de départ et le lieu présumé de chute selon les autorités, il était à court de carburant. Il fallait qu'ils trouvent quelque chose à dire à l'issue de cette réunion d'experts et voilà ce qu'il en ressort. Une évidence.

Le gouvernement français vous soutient-il dans vos démarches ?

Je n'ai plus beaucoup de contact avec les autorités de mon pays, d'ailleurs il n'y en a jamais vraiment eu. Le silence de la France dans cette affaire est totalement hallucinant. Quand un Français se prend un coup de poing à l'autre bout du monde, ils envoient un communiqué. Là, quatre Français disparaissent, et le gouvernement ne dit rien. Pour moi, cela veut dire que la France est au courant de quelque chose et qu'elle se tait.

Avez-vous l'impression que l'on se désintéresse de cette disparition ?

Oui, l'impression aussi qu'on cherche à clore l'affaire, surtout du côté de la Malaisie, qui n'en parle plus du tout. Le rapport d'enquête qu'ils ont publié la deuxième année était un vrai scandale, il tenait sur six lignes. Ils nous ont dit: 'nous n'avons rien trouvé, donc, selon les normes internationales on peut dire que c'était un accident'. Ils tentent désormais de tourner la page.

Comment continuez-vous à rechercher la vérité ?


J'ai arrêté de travailler pour me consacrer aux recherches. Je suis en contact avec quelques détectives, des spécialistes divers de l'aéronautique, des journalistes qui s'intéressent encore à l'affaire, j'essaie d'enquêter comme je peux. Je ne peux pas passer ma vie à cela, mais pour le moment, je ne vois pas comment je peux arrêter. Pour les autres proches de disparus, ce n'est pas si simple. Moi je suis libre de mes mouvements et de mes paroles, pour certains c'est beaucoup plus compliqué, notamment pour les familles chinoises (les passagers du vol MH370 qui assurait la liaison Kuala Lumpur-Pékin étaient en majorité des Chinois, NDLR). Certains proches ont passé quelques nuits en prison, juste pour avoir manifesté.
L'espoir de l'Océan naît au cœur de la Source.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5748
Inscription: 24 Sep 2007 19:25


Retourner vers Insolite

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron