DES CONS D'HIER AUX CONS D'HUI

Propositions de débats

DES CONS D'HIER AUX CONS D'HUI

Messagepar coriolan » 28 Juin 2016 17:50

(1)
On dira ce qu'on voudra mais ceux d'hier n'étaient pas mal non plus ! Imaginez que leur ambition était de faire de l'homme l'être le plus intelligent, plus que parfait par jeu de sélections artificielles - petit coup de pouce à la Nature - améliorant le génotype humain en le débarrassant de toutes ses tares physiques et intellectuelles. En le débarrassant également de ses rejetons atrophiés ou marginaux. Outre cela, beau - blond aux yeux bleus - cet individu ainsi présenté incarnait le type de la race pure à atteindre et scientifiquement atteignable.

Le projet pour ambitieux qu'il fut convainquit tout un peuple et eut ses fervents défenseurs jusqu'au sacrifice suprême.

Ceux d'hui n'ont rien à envier à leurs prédécesseurs à la différence fondamentale près que les objectifs à atteindre ne sont pas les mêmes. La perfection ambitionnée est relative au comportement de l'homme à l'égard d'un dieu créateur et des commandements que celui-ci lui aurait transmis. Le respect de l'ordre divin étendu à toute l'espèce humaine étant le seul garant d'une vie harmonieuse sur la Terre - puisque sous l'autorité du maître suprême, il s'ensuit que pour atteindre la perfection il faille convaincre - de gré ou de force - l'ensemble des populations et se montrer intraitable au nom du dieu tutélaire : on tranche la main du voleur, on lapide l'infidèle et on tue le mécréant.

Vaste programme mais la fin voulant les moyens, ses défenseurs, là aussi, vont jusqu'au sacrifice de leur vie le cas échéant.

Du con d'hier au con d'hui, de la beauté esthétique à la pureté morale, seule une idéologie montée en épingle est le lien qui les unit. En mémoire de ce que fut hier, amis d'ici, vous savez où cela conduit... à l'égout de l'Histoire :

Réveillez-vous !

(1) Pour ceux qui ont feuilleté le thème "lexicaduc" (section 'Vie Culturelle' du présent forum) et fouillé un peu les recueils de pathologies verbales, ce n'est plus un secret que les mots 'hier' et 'hui' étaient, au début du siècle précédent, deux adverbes de temps. Le premier pour marquer un temps passé récent, le second, le temps où l'on est au moment où l'on parle. Seul le premier a survécu, le second s'est fondu avec le mot 'jour',aujourd'hui, (le jour d'hui) pour désigner le présent.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5843
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Retourner vers Tribune de Coriolan

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron