La mort d'un ami

Entre nous...

Modérateur: Guardian

La mort d'un ami

Messagepar Aphrodite » 21 Juin 2008 13:15

Je ne sais pas où mettre ça, j'ai juste besoin d'en parler!
Je viens de perdre un ami très cher, emporté par un cancer du poumon. Il s'agit d'un Général Major mis en retraite pour ses idées éradicatrices!
Un grand homme, un monument historique, un Pharaon!!!
Le problème c'est que je l'ai rêvé Jeudi au petit matin, il venait vers moi et essayait de me toucher et moi, sachant qu'il est mort (dans le rêve) j'avais peur de lui et je le fuyais.
Je me suis réveillée en criant, en sueurs! et je me suis jurée d'aller lui rendre visite, dès que possible, parcequ'il habite loi!
J'allais le faire dans la journée et on vient de m'appeler pour m'apprendre la nouvelle! Il a été enterré Jeudi!
Dieu est grand! A Dieu, nous appartenons, chez lui, nous retournons!
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Messagepar coriolan » 21 Juin 2008 16:47

Ma chère Leila,
Je suis de tout coeur avec toi et, certainement, nos amis au grand complet aussi. Mais, en ce qui me concerne, l'émotion ne me fera pas tomber dans l'abêtissement.

Même en tenant compte de ta prémonition, je ne vois pas où la mort de ton ami t'amène à conclure que Dieu est grand ! Pour moi, les choses sont ce qu'elles sont, il avait fait son temps, il est parti,tu partiras, nous partirons parce que nous sommes éphémères. Dieu n'a rien à voir là-dedans... ou alors, il faut qu'il dise pourquoi. Qu'il s'explique un bon coup ! 8)
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: La mort d'un ami

Messagepar charlestone » 21 Juin 2008 20:16

Sighine a écrit:Je viens de perdre un ami très cher (...)
Dieu est grand! A Dieu, nous appartenons, chez lui, nous retournons!

Allah ya rahmou ! De tout coeur avec toi Sighine.....
Dieu est grand ! A Dieu, nous appartenons, chez lui, nous retournons! Amen....
charlestone
 

Messagepar Aphrodite » 22 Juin 2008 02:58

Merci Claude, merci Charly, je suis très touchée.
Finalement, il a été enterré Vendredi, donc, lorsque je l'ai rêvé Jeudi, il n'avait pas encore rejoint sa sépulture!
:( :cry:
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Messagepar Aphrodite » 22 Juin 2008 03:49

Ce texte, il me l'a inspiré, un jour où rien n'allait pour lui, après, il s'est juste habitué!
Il contient une symbolique que seul lui et moi et certains pouvons comprendre, donc il peut paraître ambigü.
Je l'ai déjà publié sur Even, quand il a été admis dans un hôpital à Paris, il y a cinq mois de cela.

Il descendit et c’était sa façon de monter ce jour là.
Il me regarda sans me voir. Il me parla alors que je me serai contentée de son silence. Il me demanda juste une chaise pour marcher vers un horizon noir d’avoir déguerpi alors que j’espérai tant qu’il s’arrête!
Je continuai dans le sens contraire, qu’y puis-je et je tombai sur lui, essoufflé, bien que sur son séant ! Je l’invitai à tester une meilleure façon de monter, s’étendre à travers moi !
Nous dégringolâmes vers la voûte céleste. La reine toujours pleine contemplait ses sujets. Très peu filaient comme lui, beaucoup erraient, pas mal arrivaient à se fixer. Elle essaya de savoir sur qui compter, son bâton croisa une foule de doubles, elle préfèra arrêter.
Tout ça lui rappella l’hérésie de la terre. Nostalgique, il brûlait d’y retourner, mais à cette heure ci, le noir a tout englouti.
Je lui rappellai le soleil que je n’étais pas encore et le tison que je pouvais être. Ainsi, il m’embrasa et pût rentrer chez elle.
Le lendemain, il se rappellait à peine du clair de lune que je fûs ! Il avait raison, pourquoi s’encombrer d’un feu follet?!
La vérité vraie, c’est qu’il est descendu, a plongé dans l’opacité du noir absolu où l’étoile que je suis eût aimé juste légèrement scintiller!
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Messagepar coriolan » 22 Juin 2008 11:13

Très marrant ton texte !

On a envie de comprendre, on lit, on relit... on saisit une bribe, un détail. On sourit, on s'attendrit et puis, et puis... la réalité nous rattrape ; on tourne la page ! :D Demain il fera jour et elle nous dira tout... ou rien ! (C'est con ce texte avec des "nous" et des "on" ! NRF :lol: )
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: La mort d'un ami

Messagepar cirrus » 22 Juin 2008 11:29

Sighine a écrit:Je ne sais pas où mettre ça, j'ai juste besoin d'en parler!
Je viens de perdre un ami très cher, emporté par un cancer du poumon. Il s'agit d'un Général Major mis en retraite pour ses idées éradicatrices!
Dieu est grand! A Dieu, nous appartenons, chez lui, nous retournons!

c' est triste et on se trouve désemparé devant le départ d'une connaissance. La semaine dernière un ami de 46 ans nous a abandonné..
Tu as la foi pour amoindrir ton chagrin, moi pas, bien au contraire, je maudis cette fin précoce, et ne peux croire en une justice divine....
Avatar de l’utilisateur
cirrus
 
Messages: 406
Inscription: 25 Sep 2007 09:04
Localisation: Dans un joli bourg de Bretagne

correction

Messagepar Aphrodite » 22 Juin 2008 16:01

J'ai transcris ce texte tard dans la nuit, ce qui explique les erreurs que je viens de corriger :

Je lui rappellai le soleil que je n’étais pas encore et le tison qu'il pouvait être. Ainsi, il m’embrasa et pût rentrer chez lui.

Merci Cirrus :!:

Claude, tu es.........divin :!:
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Re: La mort d'un ami

Messagepar DD » 22 Juin 2008 22:53

Sighine a écrit:Le problème c'est que je l'ai rêvé Jeudi au petit matin, il venait vers moi et essayait de me toucher et moi, sachant qu'il est mort (dans le rêve) j'avais peur de lui et je le fuyais.

Pourquoi fuyait-tu ? Qu'avait-tu à craindre ?
Je suis désolé pour ton chagrin. Mais tu sais, ce n'est qu'un "au revoir"...
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Messagepar renal » 24 Juin 2008 10:34

coriolan a écrit :
Très marrant ton texte !


Je ne vois rien de marrant dans le texte de de Sighine.
renal
 

Messagepar Brumes » 24 Juin 2008 13:22

Ne t'inquiète pas Nicole, c'est de l'humour noir.

Il vaut mieux s'en moquer que de le vivre ????

J'ai envie de concocter un texte pour "ton après", tu vas bien te marrer, vaut mieux le lire avant...ensuite ça n'a plus le même impact, ni le même sel (pour l'intéresséj'entends). :sad2: :wink:
Brumes
 

Messagepar coriolan » 24 Juin 2008 15:42

renal a écrit: Je ne vois rien de marrant dans le texte de de Sighine.

Je lis le texte de Sighine ; Renal aussi.

Je trouve le texte de Sighine marrant ; Renal trouve qu'il n'a rien de marrant !

MAIS

L'auteur trouve que mon commentaire est... divin (excessif ! mais enfin, divin quand même) - Je parlais de la forme, bien entendu, pas du fond !

Qui dois-je croire, Sighine ou Renal ? A cette question, en principe, Renal ne devrait pas pouvoir répondre... :wink:
Dernière édition par coriolan le 24 Juin 2008 18:31, édité 1 fois.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Messagepar coriolan » 24 Juin 2008 15:45

Brumes a écrit:c'est de l'humour noir.

Mais pas du tout ma bonne amie ! :D
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25


Retourner vers BOÎTES AUX LETTRES

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron