LA JUSTICE !

Formez vos bataillons

Modérateur: Guardian

Re: LA JUSTICE !

Messagepar coriolan » 20 Juil 2013 20:17

Ma lettre de ce jour à Xavier Bébin : (aux bons soins de l'IPJ.)

Cher Monsieur Bébin,

Je viens de terminer votre livre « Quand la justice crée l’insécurité ». et tout d’abord je tiens à vous remercier d’avoir pris la peine de l’écrire et de m’avoir fait toucher du doigt ce que confusément, à défaut d’être juriste, je subodorais. Je n’ai peut-être pas tout compris mais je pense en avoir saisi plus que la quintessence. Merci donc puisque pour le reste je vous fais confiance.

Le cinquième paragraphe de votre conclusion vaut qu’on s’y attarde. Je vous cite : « Une justice pénale décrédibilisée est une bombe pour la société (…) Dire la vérité sur ses défaillances profondes est (…) le seul moyen de provoquer un sursaut indispensable. »

Pour moi cette justice était décrédibilisée depuis belle lurette (voir sur mon forum : viewtopic.php?f=3&t=1392 ), qu’elle soit une bombe pour la société, votre livre le démontre. Mais de qui attendez-vous un ‘sursaut indispensable’ ? Des citoyens, je pense ! Et je suis tout à fait d’accord avec votre conclusion ultime (page 291, 4 dernières lignes) : « le temps est compté. Ce ne sont pas seulement des vies humaines qui sont en jeu. C’est aussi l’équilibre même de votre société. Il faut agir sans tarder. »

Si on ne veut pas que ceci reste des mots en l’air à la manière de n’importe quel homme politique, gestuelle et tonalité de circonstance, type : ‘Ce crime est inacceptable !’ … et on passe à autre chose, l’inacceptable est oublié ! Il faut donc faire quelque chose, ce qui est le propre d’agir. Que proposez-vous ? Je vous suis, la France entière est prête à vous suivre.

Voyons.

Bien cordialement.

Copie à Exodoxe.fr, rubrique 'Justice'.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: LA JUSTICE !

Messagepar DD » 22 Juil 2013 22:54

Il n'y aura pas de sursaut, du moins tant que les Français auront leur assiette bien remplies de pates. Ou auront trop peur de perdre la sécurité illusoire d'un emploi. L'histoire montre qu'il en faut beaucoup, beaucoup, d'exaspération, de brimades, d'injustices, de misères pour que tout d'un coup la révolte se déchaine comme une trainée de poudre. Mais lorsque celà se produit, il suffit d'une étincelle. Quand celà se produira t-il ? je ne sais pas. Pour l'instant, la situation est loin d'ètre explosive ce qui permet à tous les salauds profiteurs de jouer leur jeu à leur guise. ceci dit, on ne sait jamais. il n'a fallu que le suicide d'un petit vendeur clandestin de fruits Tunisien pour embraser toute l'Afrique du nord et le Moyen orient.
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: LA JUSTICE !

Messagepar spirit2421 » 24 Juil 2013 02:03

Merci ,DD et coriolan pour vos articles que je continu à lire même si je me fais rare!
Aujourd'hui un homme a agressé un autre homme de 7 coups de couteau parce que celui-ci l'avait clac-sonner.D’après la journaliste, l'auteur des faits risque jusqu'à 2 ans de prisons.Cette info est intéressante mais pour ce type d' agression dans la réalité les condamnations sont de combien?
La plupart du temps, lors des faits divers les journalistes rassurent la population en donnant la peine maximum encouru pour ce genre de délit mais ce n'est pas la réalité des faits.
Si on veux que les masses bougent, il faut qu'elles puissent constater à chaque fait divers traité, la réalité statistique des condamnations.
Mais les journalistes ne semblent pas vouloir mettre en lumière la faiblesse de notre justice.Peut-être sur les chaines d'info du web moins en lien avec le pouvoir.voila je n'ai pu m'empêcher de donner une solution magique au problème .:-P

PS:Je profite de ce message pour vous souhaiter de bonnes vacances.
8)
Dernière édition par spirit2421 le 24 Juil 2013 14:32, édité 1 fois.
spirit2421
 
Messages: 126
Inscription: 10 Mai 2010 18:34

Re: LA JUSTICE !

Messagepar DD » 24 Juil 2013 11:33

spirit2421 a écrit:..........
La plupart du temps, lors des faits divers les journalistes rassurent la population en donnant la peine maximum encourru pour ce genre de délit mais ce n'est pas la réalité des faits.............
Je le fais pas dire. dans ma petite ville il y a quelques années, un type s'est fait massacrer à une station service. Il faisait tranquillement son plein quand un autre est venu a coté de lui, et lui a arraché le pistolet pour remplir le sien ! il a eu le malheur de protester et l'autre l'a massacré, je me répète, mais il y a pas d'autre mot. il est mort. Parait-il, sa tète a heurté le bord du trottoir quant il est tombé.
Je ne connais pas la fin de l'histoire , mais quelques jours plus tard, le meurtrier a été vu en liberté dans les rues de la ville.

"dis maman, quand je serai grand, j'ai le droit de voler combien avant d'aller en prison ?" Jacques Faizant, dans un de ses dessins.
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: LA JUSTICE !

Messagepar coriolan » 24 Juil 2013 16:54

DD a écrit:Il n'y aura pas de sursaut, du moins tant que les Français auront leur assiette bien remplies de pâtes.

Oui, DD ; c'est sûr ! Mais je crois à la vertu du temps qui passe et fait germer, lentement mais sûrement, les petites graines que les médias négligent (...ou cachent ?). Cette révolution à laquelle j'aspire et regrette de ne pouvoir promouvoir (regarde l'inutilité du suicide de Dominique Venner, à Notre-Dame, le 21 mai ! - et pourtant, qu'y a-t-il de plus fort que le don de soi pour une cause ? - mais ce n'était pas l'heure, les Français ont encore leur assiette trop pleine...), cette révolution, donc, finira bien par éclater comme un orage d'été, sec et brutal !

Ne t'en fais pas, les "salauds de profiteurs" dont tu parles, sont pour l'instant les ferments qui participent au mûrissement des germes qui leur sauteront un jour d'autant plus violemment à la gueule qu'ils en sont imprégnés ! Et l'épidémie s'étendra inexorablement...

DD a écrit:il n'a fallu que le suicide d'un petit vendeur clandestin de fruits Tunisien pour embraser toute l'Afrique du nord et le Moyen orient.

Il ne s'appellera pas Mohamed Bouazizi, mais Marcel Flop ; il n'habitera pas Sidi Bouzid, mais Paris ou sa banlieue ; et pendant de longues années on ne le fêtera pas place Tahrir ou Taksim, mais sur l'ancienne place de l'Hôtel de Ville qui aura repris son ancien nom de Place de Grève et où auront fini les "salauds" dont tu parles, DD.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: LA JUSTICE !

Messagepar coriolan » 24 Juil 2013 17:22

spirit2421 a écrit:Merci ,DD et coriolan pour vos articles que je continu à lire même si je me fais rare!

Pas de problème, Spirit. Je ne sais pas si tu le sais mais en bas de la page d'index d'Exo, jette un oeil de temps à autre, tu verras que, quelle que soit l'heure ou jour ou de la nuit, il y a en permanence un flot de visiteurs (entre 15 à 25) qui est sur le site. Ce chiffre est le nombre de personnes qui nous lisent comme on lit son journal, c'est-à-dire sans y participer pour autant et ce, sur les 5 dernières minutes. Ca représente 4300 visiteurs par jour. Heureusement qu'ils ne participent pas tous, il faudrait embaucher. :lol:
l'auteur des faits risque jusqu'à 2 ans de prisons.

Alors, pas d'inquiétude pour lui, il ne les fera pas ! Et puis, chère petite naïve de compatriote, sache que même s'il est condamné par un tribunal d'assises, un juge d'application des peines peut, à son gré, modifier le jugement qui a été rendu par un jury populaire. C'est ça la démocratie judiciaire ! Il faut la savoir.

Si on veux que les masses bougent, il faut qu'elles puissent constater à chaque fait divers traité, la réalité statistique des condamnations.

C'est ce qu'a fait Xavier Bébin en écrivant son fameux bouquin : Quand la justice crée l'insécurité (19 €), à commander à l'Institut pour la Justice. Voir le joint : http://www.institutpourlajustice.org

Ca va meubler utilement tes vacances que je te souhaite bonnes !
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: LA JUSTICE !

Messagepar coriolan » 25 Juil 2013 12:15

à Spirit :

Je reviens sur ce que je t'écrivais hier au sujet des peines de prison d'une durée de 2 ans.

J'ai repris le bouquin dont je te recommande la lecture et que salue Philippe Bilger (voir Google) en ces termes : " Le grand livre qu'attendaient tous ceux que la justice passionne. Il pourfend avec talent et pertinence, un certain nombre d'idées reçues touchant au "compassionnellement correct" et propose, pour demain, une vision et des pratiques novatrices. " (Philippe Bilger, ancien avocat général à la cour d'appel de Paris)

Sans aller bien loin, pages 36 et 37, je lis ce qui suit et que je confie à ta sagacité :

" (...) notre procédure veut que les individus condamnés à une peine de prison inférieure ou égale à deux ans de prison ferme voient leur situation systématiquement réexaminée par un juge d'application des peines. Dans l'intervalle, les condamnés sortis libres du tribunal ne subissent aucune sanction, voire aucune surveillance. Or, les condamnations inférieures ou égales à deux ans représentent l'immense majorité des 122 000 peines de prison prononcées (plus de 90%). Même en retirant les peines immédiatement exécutées à l'issue de l'audience (environ 20 000), cela laisse un nombre considérable de coupables dans la nature, le temps que le juge d'application des peines traite leur cas. Ce qui peut prendre plus d'un an.

Au terme de son examen, le juge d'application des peines peut confirmer la peine de prison ou la commuer en une sanction alternative (le plus souvent un placement sous bracelet électronique). Ce qui n'est pas sans susciter une interrogation. Le tribunal avait déjà la possibilité de prononcer une peine de prison ferme ou une sanction alternative. A quoi sert, dès lors, cette procédure de "double jugement", dont la conséquence mécanique est de retarder l'exécution de la peine ? En fait, nos prisons sont trop peu nombreuses pour absorber la totalité des peines prononcées par les tribunaux chaque année. Faute d'avoir construit des lieux de détention en nombre suffisant, les gouvernements successifs ont préféré mettre en place cette procédure baroque qui épargne l'enfermement à des personnes qui y sont pourtant condamnées.


Médite là-dessus ma bonne amie et fais-nous partager le fruit de tes cogitations...
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: LA JUSTICE !

Messagepar DD » 25 Juil 2013 23:06

pour moi, c'est réglé : les juges d'application des peines sont des laches, des traitres et des vendus. Le mieux qu'il y ait a faire c'est de les supprimer tous pour que tous les salauds purgent leur peine en intégralité. ca fera des vacances aux victimes.

Et s'il y a pas assez de prison, affectez les à la construction ; on aura gagné sur tous les tableaux !

Je vais vous dire un truc et tant pis si çà allonge ma fiche à la DGSE : le jour ou un salaud me fait du tort ou a quelqu'un de ma "tribu" et qu'il ne purge pas sa peine d'une façon ou d'une autre, je me charge dés sa sortie de prison de lui faire payer à ma façon. Intéréts et pénalités de retard compris. :twisted:
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: LA JUSTICE !

Messagepar coriolan » 31 Juil 2013 23:47

DROIT DE RÉPONSE d'ÉRIC ZEMMOUR,
suite à sa condamnation

"J'aurais, selon les magistrats, dépassé les limites autorisées du droit à la liberté d'expression.
Je crois savoir ce qu'est la liberté d'expression, a poursuivi le journaliste, citant : Montaigne, Voltaire, et Zola, mais, je ne sais pas ce que sont les limites de la liberté d'expression à l'heure actuelle en FRANCE:
Où se situent elles?
Qui les détermine ?
Comment, et au nom de quoi les fixe-t-on ?"

Comme il vaut mieux parfois une poignée de chiffres plutôt que de longs discours, à vous de juger !

ALLEMAGNE - Plus de la moitié des actes violents des moins de 21 ans sont commis par des Arabes.
"Nous ne pouvons pas nous taire", dit Angela Merkel, Chancelière allemande

NORVÈGE - 100% des viols qui ont donné lieu à une plainte en 2008 à Oslo l'ont été par des immigrés « non occidentaux », en majorité musulmans et africains noirs.
«Ils viennent de pays qui ont un regard sur la femme totalement différent de celui qui règne en Norvège. Ces viols s'accompagnent d'une violence très importante". (statistiques de la police.). Peut-être faut-il chercher là un des motifs de la tuerie ?

SUISSE - Plus de 96% des détenus sont des étrangers, en grande majorité musulmans (statistiques fédérales Suisses)

ESPAGNE - 89% des détenus sont musulmans.

ITALIE - « les chiffres et les faits sont incontestables, nous avons aujourd'hui en Italie plus de 55 000 détenus parmi lesquels plus de 52 000 étrangers, arabes et africains noirs. 65 % d'entre eux sont mis en examens mais seuls 35 % sont condamnés. Il faut donc accroître la mise en oeuvre des mesures d'expulsion pour les étrangers condamnés à des peines inférieures à deux ans» (Syndicat autonome de la police pénitentiaire)

FRANCE - 90 à 98% des détenus sont de religion musulmane.
Rappelons que pour avoir osé dire que la majorité des trafiquants est noire ou arabe, une réalité connue de tous, y compris des politiciens et des journalistes, Eric Zemour, le journaliste, s'est fait condamner pénalement.

La FRANCE ce beau pays d'accueil où les Français n'ont même plus le droit de dire de tristes vérités quand celles-ci dérangent le gouvernement actuel !!!...
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: LA JUSTICE !

Messagepar coriolan » 13 Aoû 2013 18:46

Sur le "Boulevard Voltaire", ce 12 août, une lettre que je ne voudrais pas lettre morte, de Robert Albarède (1) à l'adresse de la sénatrice Rossignol.

" Bonjour, Madame la Sénatrice,

Vous avez, le 14 juillet dernier, subi une agression que vous relatez dans Le Courrier picard.

À 14 heures, devant un distributeur, à Compiègne, un homme vous a volé, en pleine rue et devant témoins, l’argent que vous veniez de retirer. Vous l’avez vainement poursuivi, et vous avez déclaré en déplorant le fait que personne ne vous ait aidée : « Le premier problème de l’insécurité, c’est la lâcheté collective. » Non, madame…

Le premier problème de l’insécurité, c’est votre politique d’immigration massive légale et illégale depuis trente ans, et la “libre passoire” instaurée, avec votre aval, par les accords de Schengen.

Le deuxième, c’est le laxisme politique et judiciaire de votre parti fusionné UMPS envers les voyous.

Le troisième, c’est votre ministre de l’Intérieur, petit matamore et pantin articulé qui gesticule et ânonne autant qu’il est inefficace (il ne faut pas froisser votre nouvel électorat d’origine maghrébine et de confession musulmane).

Le quatrième, c’est votre ministre supposée de la Justice dont le laxisme n’a d’égal que l’ignorance historique et la haine de notre pays…

Le cinquième, c’est que dans cette propension à protéger les voyous, si je m’attaque à l’un d’eux pour défendre une victime et que par malchance, je lui occasionne de graves blessures, « votre justice » me conduira en garde à vue et en prison où l’on me dénichera, à moi, simple citoyen, une place que l’on ne trouve pas aux vrais voyous.

Chère madame Rossignol, vous venez donc de goûter, à l’instar de millions de Français agressés (et souvent avec des conséquences bien plus graves que celles que vous avez subies), aux joies du « vivre ensemble » que vous prônez depuis des décennies et à celles de l’insécurité que votre politique promeut en cajolant tous ceux qui prennent notre pays pour une poubelle.

Veuillez agréer, Madame, mes salutations républicaines
. "

(1) Ancien maire PCF auquel, en la circonstance, je m'associe volontiers comme on s'associe aux personnes de bonne volonté et de bon sens.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

TAUBIRA : Danger !

Messagepar coriolan » 28 Aoû 2013 13:03

Des nouvelles de l'Institut pour la Justice :

Manifestement, une personne très haut placé au gouvernement en veut à votre vie.
Il s'agit de Christiane Taubira, ministre de la Justice.

Depuis qu'elle est arrivée, elle a multiplié les décisions, consignes et circulaires ministérielles visant à éviter la prison à des individus dangereux condamnés à de la prison ferme.

Je n'exagère pas. Rien que ces dernières semaines, des dizaines de personnes ont été victimes de son idéologie anti-prison :

• Jacques Blondel, héroïque retraité, tué par balle le 22 août dernier par des braqueurs qu'il essayait de stopper. Marouen R, le principal suspect, était déjà connu pour plus de 12 délits, dont une agression ultra-violente au couteau. Mais conformément aux souhaits de Christiane Taubira, il était libre comme l'air au moment de son crime : la Justice avait toujours pris soin de lui éviter la détention.

• Monique Bouquignaud, commerçante à Cambrai, atrocement agressée dans sa boutique le 20 juin 2013. L'un des malfrats, 20 ans, avait déjà été arrêté 31 fois par la police. Chaque fois, il a bénéficié des lois et des consignes ministérielles demandant de le relâcher rapidement ou de ne surtout pas l'incarcérer. Deux ans auparavant, au même endroit, c'est son époux qui avait été tué à coups de couteau, par des récidivistes, pour un butin de 40 euros

• deux jeunes femmes agressées à Colombes, le 7 août 2013 : l'agresseur a laissé sa première victime défigurée dans une mare de sang puis, quarante minutes plus tard, a violé une autre jeune femme sous la menace d'une arme. L'agresseur présumé, Sofiane M., est un multirécidiviste condamné pour de nombreux faits de violence, de vols et une agression sexuelle. Au moment des faits, il purgeait une autre peine, mais la consigne avait été de le libérer malgré sa dangerosité. Il bénéficiait d'un régime de semi-liberté, qui consiste à passer uniquement la nuit en prison, et passer toute la journée, à l'extérieur, sans autre surveillance. La veille, il avait déjà été interpellé pour des faits de vol à l'étalage mais il avait encore été relâché.

Tout ceci ne doit rien au hasard. C'est le résultat normal, prévisible, des lois en vigueur et des consignes officielles données par la Ministre de la Justice, Christiane Taubira, pour laisser dehors un maximum de criminels et délinquants.

Défendez-vous ! Indignez-vous ! REVOLTEZ-VOUS !!!

Car le pire est à venir : Christiane Taubira prépare pour le mois de septembre une nouvelle série de mesures pour diminuer encore les peines des récidivistes. C'est de la pure folie.

Signez de toute urgence la pétition ci-dessous pour lui faire barrage.

En effet, chaque année en France sont commis plus de 120 000 vols avec violences, plus de 365 000 cambriolages et près de 400 000 agressions physiques violentes. Face à cette marée affolante, qui laisse au bord du chemin des centaines de milliers de victimes traumatisées chaque année, nous avons moins de 60 000 places de prison. C'est deux fois moins que la moyenne des Etats européens !

Mais pour Christiane Taubira, c'était déjà trop. La toute première mesure qu'elle a prise, en arrivant au pouvoir, fut d'annuler le programme de construction de nouvelles prisons décidé par le gouvernement précédent.

Elle a ensuite édicté une circulaire demandant de ne pas emprisonner les délinquants condamnés à de la prison ferme si la prison est trop remplie. C'est ainsi qu'à Dreux, début août, trois malfrats sous le coup d'une peine de prison ont été laissés libres, provoquant l'indignation du policier qui avait pris tous les risques pour les arrêter.

Mais ce qui se prépare est beaucoup plus grave encore : dans quelques jours, quelques semaines tout au plus, Christiane Taubira va tenter de faire passer une nouvelle série de mesures pour hâter les sorties de prison des récidivistes, diminuer les peines et supprimer plusieurs garanties importantes protégeant les citoyens :

Première mesure : un détenu condamné pour la première fois bénéficie actuellement chaque année de 5 à 6 mois de réduction de peine, ce qui permet aux condamnés à 10 ans de prison de sortir, avec une libération conditionnelle, au bout de 3 ou 4 ans. (articles 721 et 721-1 du Code de procédure pénale)

Cette mesure qui paraît déjà irresponsable, Christiane Taubira a décidé d'en faire également bénéficier les récidivistes, et même les multirécidivistes.

Deuxième mesure : la loi permet aujourd'hui de laisser libre une personne condamnée à de la prison ferme, lorsqu'elle n'est pas en récidive. 100 000 peines restent ainsi « en attente d'exécution », ce qui veut dire que les coupables sont relâchés dans la nature immédiatement après leur condamnation au tribunal (article 474 du Code de procédure pénale). Cette mesure de faveur sera étendue aux récidivistes si le texte de Christiane Taubira est voté.

Troisième mesure : supprimer les peines plancher qui s'appliquent à tous les récidivistes et qui prévoient, en principe, une aggravation automatique des peines de prison à l'encontre des délinquants ou criminels qui commettent les mêmes actes. Leur suppression serait d'autant plus grave qu'elles étaient la seule mesure de fermeté effective que le gouvernement précédent avait réussi à voter.

Et ce n'est toujours pas fini :

le projet de Christiane Taubira prévoit d'obliger les tribunaux à démontrer, avant d'incarcérer un récidiviste, « que la personnalité de l'auteur, la nature des faits et les circonstances de leur commission rendent son incarcération indispensable » (ce qui est toujours très difficile à prouver). Il exige aussi que la peine de prison ne soit prononcée pour les récidivistes « qu'en dernier recours », lorsqu'il est démontré que « toutes les autres sanctions apparaissent manifestement inadéquates », ce qui est aussi en pratique très difficile. Il s'agit du dernier alinéa de l'article 132-19 du code pénal.

C'est pourquoi il n'est pas exagéré de dire que cette femme en veut à votre sécurité et à celle de vos proches.

Si les délinquants multirécidivistes étaient chargés de réécrire le code pénal, ils suivraient exactement son projet de loi pour échapper à la sanction qu'ils méritent.

Tout ce que fait Christiane Taubira conduit à accroître le nombre de délinquants et criminels en liberté sur notre territoire. Depuis son arrivée au pouvoir, elle n'a pas pris une seule mesure permettant au contraire de garantir plus de sécurité.

Les conséquences en sont déjà visibles dans tout le pays. Depuis qu'elle est ministre, les cambriolages ont augmenté entre 5% et 14% selon les zones, les vols à la tire de 13,5% à 35,6% et les violences sexuelles de près de 30% en zone gendarmerie (c'est-à-dire dans les campagnes) !

Et c'est pourquoi je vous demande de signer de toute urgence notre pétition destinée à François Hollande.

Dites NON aux projets fous de Christiane Taubira : http://petitions.institutpourlajustice. ... -0GEBY-AZQ

Ne laissez pas le Code pénal de notre pays, qui devait servir, à l'origine, à protéger les citoyens, devenir un code de protection des criminels.

Face à cette réforme qui promet d'être la plus dangereuse des trente dernières années, je vous demande de vous mobiliser. Il en va de la sécurité et peut-être de la vie de vos enfants, petits-enfants ou de votre entourage.

Notre seule solution est de nous lever en masse.

Car si nous le faisons, nous pouvons pousser François Hollande à faire le bon choix et à retirer ce projet criminel.
Il a déjà forcé Christiane Taubira à céder sur un point : la libération automatique aux deux tiers de la peine, initialement présente dans le texte, a été supprimée.

Mais sur les autres mesures, il hésite encore. Car chaque jour, en ce moment-même, François Hollande subit la pression de groupes influents, comme le Syndicat de la magistrature, pour faire passer cette réforme au plus vite (pour mémoire, le Syndicat de la magistrature est celui qui avait montré l'étendue de sa compassion envers les victimes en épinglant, sur leur « mur des cons », des parents d'enfants assassinés).

Notre mobilisation doit donc être plus rapide et plus forte !

Au mois d'avril, la presse soulignait que grâce à l'activisme de l'Institut pour la Justice, la réforme pénale était en suspens. Il faut aujourd'hui mettre toute notre énergie pour que ce texte soit définitivement abandonné. C'est une question d'heures et de jours, car les derniers arbitrages de François Hollande sont en cours.

D'autres idées insensées circulent, comme la création d'un revenu pour les détenus ou d'un numerus clausus dans les prisons. Comme il manque des milliers de places de prison en France, on mettrait en place un numerus clausus dans lequel chaque nouvel entrant en prison devrait entraîner la libération automatique d'un autre détenu !

Nous ne pouvons pas laisser faire cela.

Il faut d'urgence signer la pétition de l'Institut pour la Justice. Votre signature est absolument indispensable pour tenter d'empêcher ce projet fou d'aboutir.

Signez la pétition : http://petitions.institutpourlajustice. ... -0GEBY-AZQ

Ne laissez pas le Code pénal de notre pays, qui devait servir, à l'origine, à protéger les citoyens, devenir un code de protection des criminels.

Face à cette réforme qui promet d'être la plus dangereuse des trente dernières années, je vous demande de vous mobiliser. Il en va de la sécurité et peut-être de la vie de vos enfants, petits-enfants ou de votre entourage.

Notre seule solution est de nous lever en masse.

Car si nous le faisons, nous pouvons pousser François Hollande à faire le bon choix et à retirer ce projet criminel.

Il a déjà forcé Christiane Taubira à céder sur un point : la libération automatique aux deux tiers de la peine, initialement présente dans le texte, a été supprimée.

Mais sur les autres mesures, il hésite encore. Car chaque jour, en ce moment-même, François Hollande subit la pression de groupes influents, comme le Syndicat de la magistrature, pour faire passer cette réforme au plus vite (pour mémoire, le Syndicat de la magistrature est celui qui avait montré l'étendue de sa compassion envers les victimes en épinglant, sur leur « mur des cons », des parents d'enfants assassinés).

Notre mobilisation doit donc être plus rapide et plus forte !

Au mois d'avril, la presse soulignait que grâce à l'activisme de l'Institut pour la Justice, la réforme pénale était en suspens. Il faut aujourd'hui mettre toute notre énergie pour que ce texte soit définitivement abandonné. C'est une question d'heures et de jours, car les derniers arbitrages de François Hollande sont en cours.

D'autres idées insensées circulent, comme la création d'un revenu pour les détenus ou d'un numerus clausus dans les prisons. Comme il manque des milliers de places de prison en France, on mettrait en place un numerus clausus dans lequel chaque nouvel entrant en prison devrait entraîner la libération automatique d'un autre détenu !

Nous ne pouvons pas laisser faire cela.

Il faut d'urgence signer la pétition de l'Institut pour la Justice. Votre signature est absolument indispensable pour tenter d'empêcher ce projet fou d'aboutir.

Signez la pétition

Je compte sur vous.

Avec tous mes remerciements,

Laurence Havel
Secrétaire Nationale
Institut pour la Justice - 140 bis, rue de Rennes - 75006 Paris
http://www.institutpourlajustice.org
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: LA JUSTICE !

Messagepar coriolan » 03 Oct 2013 16:36

Des nouvelles de Dutroux, monsieur Marc Dutroux, pardon, par le canal du Boulevard Voltaire de ce jour, sous la plume de Marie Delarue :

"Marc Dutroux, condamné à perpétuité pour l’enlèvement, la séquestration et le viol de six fillettes et adolescentes, et la mort de quatre d’entre elles dans la cave où il les avait enfermées pour les violer plus aisément, a des exigences.

Confortablement installé dans sa prison de Nivelles, celui qui laissa mourir de faim les petites Julie et Mélissa a exigé – et obtenu – de pouvoir cuisiner. Il en a marre, dit-il, de manger de la viande mal cuite et craint, comme les monarques d’autrefois, de finir empoisonné. Il aurait aussi exigé, nous dit la presse belge, « des frites fraîches et parfaitement cuites ». Un peu de ketchup aussi, et de la sauce barbecue pour lui rappeler le bon temps ?

À sa façon, cette pourriture est plus qu’un VIP : une célébrité. C’est sans doute pourquoi l’on accède à ses demandes. Il faut dire qu’au terme de la loi belge, un condamné est libérable au tiers de sa peine, soit, pour Dutroux, depuis le 30 avril 2013. Chez nos voisins, un tiers de perpétuité = neuf ans. La septième demande de libération conditionnelle du condamné à perpète sera donc examinée le 7 octobre.

Afin de mettre toutes les chances de son côté, Dutroux a décidé de parfaire son image. Il s’est fait livrer une nouvelle garde-robe et a exigé la venue d’un coiffeur à domicile. Qu’on lui a accordée, là encore. Il paraît qu’il se lave plus souvent et fréquente la salle de sport de la prison. Son ex-épouse Michelle Martin, passée en moins de temps qu’il n’en a fallu à Jean-Paul II pour devenir saint, du stade de criminelle à madone, il faut peut-être s’attendre à voir Dutroux sortir de taule avec la tonsure et la robe de bure. Au pays du surréalisme, tout est possible.
"

J'espère qu'entre la Belgique et La France la frontière est bien fermée et que ce n'est pas contagieux car avec Taubira, sait-on jamais ! :(
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: LA JUSTICE !

Messagepar coriolan » 03 Oct 2013 17:14

Dans les deux heures qui ont suivi la publication de l'article précédent sur Dutroux, la lecture du Figaro de ce jour confirme mes craintes, je vous fais suivre son message sans autre commentaire :

"L'incroyable remise en liberté d'un violeur d'enfant présumé à Toulon

Un militaire de Toulon, mis en examen pour avoir violé sa nièce sur une période de trois ans, a été remis en liberté lundi dernier par un juge des libertés et de la détention. Une fois de plus, la décision provoque l'ire de la police, qui dénonce le laxisme judiciaire.

Alors que le projet, déjà contesté, de réforme pénale voulu par Christiane Taubira est entre les mains du Conseil d'État, les policiers sont furieux contre ce qu'ils appellent un «nouvel exemple de laxisme judiciaire».

À la surprise générale, un juge des libertés et de la détention (JLD) du tribunal de grande instance de Toulon a remis en liberté le 1er octobre dernier un militaire de 27 ans mis en examen pour viol sur mineure, entre le 1er juillet 2009 et le 31 août 2012. Ce pédophile endurci, qui a agi en usant de son «autorité sur la victime», en l'occurrence sa nièce, aujourd'hui âgée de 15 ans, avait par ailleurs été surpris en train de détenir et consulter entre janvier et mai dernier des images pornographiques mettant en scène un mineur sur Internet.
Inconnu des services, il était jusqu'alors considéré comme un «bon père de famille» par son entourage.

Libre, il devra pointer une fois par semaine au commissariat

Pour justifier son ordonnance de «refus de placement en détention provisoire», le magistrat a considéré que le pervers «s'est expliqué sur l'ensemble des faits qui lui sont reprochés» (sic), qu'aucun élément «ne permet de penser qu'il aurait menti lors de ses auditions» (re-sic), et que rien ne permet de dire «que d'autres victimes pourraient être concernées». Dans sa clémence, que contestent les policiers, le magistrat estime que le pervers - qui a reconnu cinq viols sur la fillette - présente de «sérieuses garanties de représentation».

Le contrôle judiciaire du pédophile, depuis que ce dernier a retrouvé la liberté de ses mouvements, prévoit qu'il se présente juste «une fois par semaine» au commissariat, ne quitte pas le «territoire national métropolitain», s'abstienne de croiser la route de sa petite victime et se soumette à «des mesures de traitements ou de soins (suivi psychiatrique)».

L'effet d'une bombe

«Cette affaire, qui vise des faits d'une extrême gravité, est un scandale et risque d'avoir l'effet d'une bombe, s'insurge Patrice Ribeiro, secrétaire général du syndicat Synergie-officiers. Elle prouve une fois encore qu'il existe un gouffre entre le travail de la police, qui travaille pendant des mois pour confondre un prédateur, et une réponse judiciaire qui démotive les fonctionnaires engagés sur le terrain.»
Pour ce syndicaliste, «le discours de Mme Taubira, qui fait quasiment de la prison la cause de la délinquance, a déjà été reçu cinq sur cinq par les voyous. Et son projet de loi, même un peu retardé, ne fera qu'amplifier les difficultés pour les forces de l'ordre sur le terrain».

Face au feu qui couve dans les rangs des forces de l'ordre, Manuel Valls avait reçu le 16 septembre dernier Unité SGP Police-FO, premier syndicat de gradés et de gardiens, le Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN, majoritaire), le Syndicat des cadres de la sécurité intérieure (SCSI, majoritaire chez les officiers de police) et l'Unsa police, troisième force chez les gardiens de la paix. Alliance, deuxième syndicat chez les gradés et les gardiens, a quant à lui demandé le retrait du texte.
"
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

L'EFFET TAUBIRA ?

Messagepar coriolan » 05 Oct 2013 17:14

Dans le Figaro de ce jour !

Procès Achoui: les 6 accusés acquittés

Et ça continue ! On va finir par appeler ça "l'EFFET TAUBIRA"

"Énorme surprise à la cour d'assises de Paris: les six hommes accusés d'avoir commandité et perpétré, le 22 juin 2007, une tentative d'assassinat sur Karim Achoui, avocat aujourd'hui radié, ont été acquittés. Certes, l'avocat général avait lui-même, très loyalement, faute de preuves, requis l'acquittement de quatre d'entre eux. Mais la cour, présidée par Xavière Simeoni, et les six jurés, ont estimé à l'issue d'un très long délibéré, qu'ils ne pouvaient condamner ni Mamadou Ba, présenté par l'accusation comme le pilote de la moto (15 ans requis) ni, surtout, Ruddy Terranova, que la victime avait pourtant formellement identifié lors de l'instruction et encore à l'audience (20 ans requis).

M. Achoui a toujours soutenu qu'à ses yeux, le complot contre sa personne avait été ourdi par la police, désireuse d'éliminer un avocat trop talentueux - c'est ainsi que se dépeint l'intéressé. Le ministère public avait fait litière de cette théorie peu crédible et faiblement étayée par la partie civile, préférant, avec bon sens, analyser le crime comme un règlement de comptes orchestré par le grand banditisme contre un avocat aux méthodes singulières.

Il serait logique que le procureur général de Paris fasse appel de cette sentence, au moins en ce qui concerne les deux acquittés. Quoi qu'il en soit, le verdict de ce vendredi constitue, essentiellement, un cinglant désavœu pour M. Achoui. Non seulement sa thèse n'est pas validée, mais même sa reconnaissance du tireur présumé n'a pas convaincu. Et le mystère des coups de feu du boulevard Raspail reste entier.
"

Mais chut ! on discute pas une décision je justice... N'oublions pas que la sentence est prononcée au nom du peuple français. Pauvre France !
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: LA JUSTICE !

Messagepar DD » 08 Nov 2013 23:57

dans le genre, une chronique audio de Jean Michel Apathie qui comme d'habitude vaut son pesant de cachuetes. La justice, c'est des rigolos, c'est du flan ma pauvre dame...
http://www.rtl.fr/blog/aphatie/le-dr-mu ... 7766420322
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: LA JUSTICE !

Messagepar coriolan » 09 Nov 2013 18:29

Ce qui est grave dans cette affaire Muller, c'est que, de deux choses l'une, ou ce sont les deux premiers tribunaux qui passent pour des incompétents - et dans cette hypothèse il faudrait revoir tous les jugements qu'ils ont rendus au cours d'un laps de temps à définir - ou encore - et c'est plus grave - le docteur Muller est coupable et c'est le troisième tribunal qui doit être mis en cause !

Il est tout de même curieux que le système judiciaire se satisfasse de cette situation ! N'oublions pas que c'est au nom du peuple français que le justice est rendue... D'ici à ce qu'on ne l'affiche sur le mur des cons ! Déjà qu'il traîne un précédent Hollande...
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

URGENT : PÉTITION À SIGNER AVANT LE 27 FÉVRIER 2014

Messagepar coriolan » 14 Fév 2014 19:22

Laurence Havel, Secrétaire nationale de l'INSTITUT POUR LA JUSTICE, nous demande de diffuser largement le texte ci-après :

STOP AUX ERREURS JUDICIAIRES !
La loi ne doit pas protéger les tueurs en série en liberté

C'est probablement un des plus terrifiants tueurs en série de France.

Son ADN a été retrouvé sur le pantalon ensanglanté d'une de ses victimes.

Tout le monde sait qui il est, où il habite. Un psychiatre l'a qualifié de « psychopathe violent et pervers ». Il pourrait récidiver à tout instant.

Mais il reste en liberté. La Justice ne peut rien faire pour l'arrêter.

A moins que vous ne signiez la pétition ci-jointe AVANT LE 27 février 2014 !!!


" Je suis Laurence Havel, Secrétaire nationale de l'Institut pour la Justice, la plus grande association française de défense des victimes.

Cet appel est le plus important jamais envoyé par notre association. Nous avons besoin de vous, de votre signature, avant le 27 février 2014.

Le multirécidiviste Jacques Maire, qui fut :

- placé en foyer à l'âge de 10 ans pour agression sexuelle sur sa propre sœur ;

- incarcéré une dizaine de fois pour coups et blessures, vols, outrages et conduite en état d'ivresse ;

- condamné en 2006 à 20 ans de réclusion criminelle pour avoir enlevé et séquestré Odile Busset et assassiné et dépecé Nelly Haderer...
est aujourd'hui en liberté, et vit dans la commune de Charmes, près de Nancy.

La greffière du tribunal avait en effet oublié de parapher des pages de son procès. La Cour de Cassation a donc annulé sa condamnation pour « vice de forme » !

Non seulement ses condamnations ont été annulées, mais le tribunal, qui l'a rejugé et a décidé de l'acquitter au « bénéfice du doute, » lui a accordé une indemnité de 200 000 euros pour « détention injustifiée » !

Oui, 200 000 euros. L'équivalent de plus de 10 ans de salaire pour la moyenne des Français.

Aujourd'hui, des analyses montrent avec certitude que c'est bien l'ADN de Jacques Maire qui se trouve sur le pantalon de Nelly Haderer, assassinée et dépecée.

Mais la Justice ne peut plus rien faire car la loi actuelle interdit de rejuger une personne qui a déjà été acquittée.

Heureusement, des députés courageux ont décidé de changer ça. Une mission parlementaire a été montée à l'automne sur la révision des procès. Une proposition de loi va être débattue à l'Assemblée nationale le 27 février prochain.

Le rapporteur de cette mission, le député et ancien magistrat Georges Fenech, soutient un amendement qui permettrait de rouvrir le procès et de renvoyer Jacques Maire derrière les barreaux.Il a d'ailleurs déclaré :

" On ne peut pas dire aux familles de victimes : Circulez, il n'y a rien à voir ! Un innocent en prison, c'est une idée insupportable et un trouble à l'ordre public. Mais à l'inverse, qu'un coupable d'un viol ou d'un assassinat, dont on a la preuve de la culpabilité, soit en liberté, c'en est un aussi. J'ai donc l'intention de déposer un amendement pour réparer l'injustice envers les victimes que représente un coupable en liberté. " (Le JDD, le 2 février 2014).

Christiane Taubira hésite. Elle n'a pas fermé la porte. Mais elle attend de voir si le public se mobilise en faveur de cette loi.

C'est pourquoi je vous demande de toute urgence de signer et m'aider à faire massivement signer la pétition ci-dessous, pour l'amendement de Georges Fenech.

Aujourd'hui, la loi ne permet de rouvrir un procès que s'il s'agit de libérer un condamné.

Mais quand c'est le contraire, quand c'est un criminel injustement acquitté qui est en liberté, la loi française interdit de rouvrir le procès. Y compris lorsqu'on trouve les preuves les plus accablantes de sa culpabilité !

Dans le cas de Jacques Maire, c'est son ADN qui a été retrouvé sur le pantalon de la victime. Mais comme la découverte a été faite après son acquittement, et après qu'il eut reçu 200 000 euros d'indemnité, il a la garantie de pouvoir rester définitivement en liberté et de garder ses 200 000 euros !!

Comme l'a expliqué dans la presse Bruno Haderer, le frère de l'une des victimes :

« Il pourrait même crier haut et fort que c'est lui qu'on ne pourrait plus rien faire. ». (Le Parisien, le 31 janvier 2014).

Et c'est exact, dans l'état actuel de la loi française.

Mais nous pouvons faire cesser cette odieuse injustice le 27 février 2014. Il nous suffit de déclencher une grande mobilisation populaire, comme nous l'avons si souvent fait par le passé.

Confrontés à la même absurdité, le Royaume-Uni ou les Pays-Bas ont changé leur loi. Là-bas, tout le monde trouve normal de rejuger un criminel acquitté, si on trouve la preuve qu'il y a eu une erreur judiciaire.

Chez nous, l'erreur judiciaire ne joue que dans un sens : pour libérer des condamnés, comme dans le cas par exemple de Patrick Dils, qui avait avoué avoir tué et violé deux enfants à Montigny-les-Metz. Condamné à perpétuité, son affaire a été rejugée parce qu'un tueur, Francis Heaulme, se trouvait dans les environs au moment des faits, ce qui a jeté un doute sur sa culpabilité.

Il a donc été libéré, au bénéfice du doute lui aussi. Mais dans l'autre sens, quand il n'y a aucun doute sur l'identité d'un assassin, mais que l'acquittement a déjà été prononcé, on ne peut plus rien faire !

Et on laisse en liberté un serial-killer en puissance, au nez et à la barbe des enfants et des parents de ses victimes, avec bien sûr le risque potentiel qu'il commette d'autres crimes.

C'est un scandale absolu, aussi bien sur le plan juridique, sur le plan moral que sur le plan de la simple logique.

Mais nous avons aujourd'hui une occasion concrète de faire changer cela.

S'il vous plaît, signez dès maintenant cette pétition et transmettez notre appel à tous vos contacts, vos collègues, vos proches, vos amis et votre famille.

Chaque voix supplémentaire augmente les chances de faire basculer Christiane Taubira et tous les députés du bon côté.

Nelly Haderer était une femme de 22 ans, maman de deux enfants. On a retrouvé sa jambe à Dombasle-sur-Meurthe, plus des morceaux de son corps et un couteau de cuisine ensanglanté. Sa dépouille dépecée était un peu plus loin, les mains coupées.

Aujourd'hui, l'ADN du tueur a été formellement identifié. « Il est acquis qu'un coupable a été acquitté dans le meurtre de Nelly Haderer », a déclaré l'ancien haut magistrat Philippe Bilger.

Et nous laisserions un tueur en série en liberté ? Et nous laisserions passer la chance de changer enfin la loi, le 27 février 2014 ? Et nous garantirions la même tranquilité à tous les autres criminels injustement acquittés, qui continueraient à jouir d'une totale impunité ??

Non, s'il vous plaît, ne laissez pas continuer en France cette injustice abominable. Il n'est pas si courant d'avoir une occasion de faire passer une loi qui va dans le bon sens.

Je compte sur vous pour nous aider à la saisir. Cela ne vous coûtera rien, et, comme nous l'avons toujours fait, vous avez la garantie que vos données resteront strictement confidentielles et sécurisées.

Signez et faites signer la pétition de l'Institut pour la Justice : http://petitions.institutpourlajustice.org/oui-a-la-possibilite-de-rejuger-un-coupable-acquitte/petition.php?utm_source=page_miroir&utm_medium=lien_page_miroir_coupable-acquitte&utm_campaign=coupable-acquitte

Je vous remercie par avance.

Laurence Havel
Secrétaire nationale"

Comme moi, inscrivez-vous et devenez membre de l'INSTITUT POUR LA JUSTICE
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: LA JUSTICE !

Messagepar DD » 16 Fév 2014 15:57

et si on le flingue soi-même, on sera coupable ! La justice... un simple mot pour quelque chose qui se vautre dans le grotesque.
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

ZEMMOUR

Messagepar coriolan » 07 Oct 2016 16:25

Une affaire à suivre !

Selon Boulevard Voltaire :"Ce qu'il faut savoir de l'actu aujourd'hui (7 octobre 2016)"
"Une avocate des victimes des attentats de Paris a saisit le procureur de Paris après des propos tenus par Eric Zemmour. Elle dénonce une apologie du terrorisme.
Le 27 septembre dernier, le polémiste a tenu une conférence à Versailles. En parlant des jihadistes, le chroniqueur de RTL a déclaré qu’il s’agissait de « gens qui meurent pour leur foi, (et qu’)on devrait être plus admiratif que méprisant ». 
Des propos sur lesquels Eric Zemmour a insisté de nouveau cette semaine, lors d’une interview pour le mensuel conservateur Causeur. En pleine promotion pour son nouveau livre, Un quinquennat pour rien, il a déclaré « respecter les jihadistes. »
« Je ne pense pas que les jihadistes soient des abrutis ou des fous », ou encore: « Je respecte les jihadistes prêts à mourir pour ce en quoi ils croient – ce dont nous ne sommes plus capables. » a dit Eric Zemmour
Avant de continuer quelques lignes plus loin: « L’histoire c’est ainsi, des innocents meurent. […] Quand des gens agissent parce qu’ils pensent que leurs morts le leur demandent, il y a quelque chose de respectable. Et en même temps de criminel et de mauvais, c’est ainsi, les humains sont complexes. Donc combattons-les, mais arrêtons de les mépriser. 
»

Voyons si l'avocate en question aura gain de cause... car enfin, dire "je respecte ceux qui meurent pour ce en quoi ils croient, c'est dire que je respecte tous les martyrs de tous les temps, quelque foi qu'ils aient affichée ; c'est dire que je respecte les Poilus de 14 ! Prétendre le contraire est être un (ou 'une') jean-foutre, maître !
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: LA JUSTICE !

Messagepar coriolan » 09 Oct 2016 18:57

Réponse intéressante d'Elisabeth LEVY, dans Le Figaro de ce jour. Je viens de la publier sur Face-book en la chapeautant ainsi : "Je partage la liberté de Zemmour et ne suis choqué que par l'ostracisme de ceux qui la condamnent ! J'espère que cet excellent article convaincra ceux de mes amis qui seraient encore dans l'expectative...

A PRENDRE LE TEMPS DE LIRE :

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016 ... choque.php
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: LA JUSTICE !

Messagepar coriolan » 08 Fév 2017 17:15

Comme d'habitude je reçois des nouvelles de l'Institut pour la Justice (Ass. loi 1901 sans but lucratif - 140 bis , rue de Rennes à Paris 75006. Tel. 01 45 81 28 15). Le fascicule porte en titre :

Donneront-ils les clefs de prison aux criminels ?
Feront-ils taire les victimes par la force ?


Deux petits extraits :

Vous vous souvenez aussi de cet agriculteur béarnais condamné à payer 2400 € à ses propres cambrioleurs ?
Son tort ? Avoir percuté à pleine puissance le fourgon des voleurs avec son tracteur.
.................

Le 27 juillet dernier, le journal Les Echos consacre un article à un des tueurs de Saint-Etienne-du-Rouvray, celui qui a égorgé le prêtre comme un mouton à l'Aïd :

"le procureur de la République a confirmé l'identité d'un des tueurs, Adel Kermiche.

Fiché S pour avoir tenté de rejoindre l'Etat Islamique en Syrie une première fois en mars 2015, il avait été arrêté en Allemagne et placé sous contrôle judiciaire chez ses parents.
"

Il avait effectué une deuxième tentative deux mois plus tard, avant d'être intercepté en Turquie et renvoyé en France, où il avait été mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste.

Terroriste. La justice française semble avoir pris ce mot à la légère.

Car après sa détention provisoire et en attendant son procès...

"Il a été libéré en mars dernier sous bracelet électronique avec autorisation de sortie de 8h30 et 12h30."

Bracelet qui a d'ailleurs été retrouvé sur lui lors de l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray !

Si vous êtes comme moi, cette situation vous inspire un profond dégoût. En effet, que ce soit par inconséquence ou incompétence, la justice nous met en danger de mort.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: LA JUSTICE !

Messagepar coriolan » 27 Avr 2018 11:59

Extraits intéressants du livre "Justice au singulier", de Philippe Bilger :

"Je suis persuadé qu’Éric Dupond-Moretti – il ne l’avouera jamais – a plaidé plus d’une fois l’innocence en n’ignorant pas, dans ses tréfonds d’honnête homme, que son client était coupable. Grâce à son intelligence du procès, au fait qu’il est le seul à tout se permettre parce que, précisément, les autres – notamment l’accusation – ne peuvent pas tout s’autoriser et qu’il le sait et en profite, avec la force incroyable de son questionnement et de sa parole, dans combien de procès a-t-il fait passer le coupable pour innocent, non avec conviction mais dans la splendeur professionnelle d’une manipulation consciente de l’être et fière d’elle !"

"C’est tout de même Éric Dupond-Moretti qui, un jour, a souligné qu’il était normal que la Justice acquitte un innocent mais qu’acquittant un coupable, elle était encore plus admirable ! Est-il abusif de deviner, dans cette provocation assumée, la preuve que, dans ses délibérations intimes, Éric Dupond-Moretti n’a pas dû être toujours égaré par les prétendues protestations d’innocence de ses clients ?

Je n’aurais pas pu être avocat. Trop de relativisme, trop peu d’absolu.
"

PS : "Face à Laurent Delahousse, gentil et sans danger, Éric Dupond-Moretti s’est permis le luxe d’admettre que, grâce à lui, des coupables avaient échappé à la Justice, et il a évidemment cité cet adage humaniste selon lequel il valait mieux cent coupables en liberté qu’un innocent en prison. Ce poncif apparemment si moral mériterait d’être questionné. Qu’on compare les incroyables dégâts humains et sociaux que causeraient ces cent coupables avec la détresse solitaire de cet innocent : est-il indécent de même s’interroger ?"
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: LA JUSTICE !

Messagepar coriolan » 14 Juil 2018 20:20

Le gouvernement des juges ?
14 juillet 2018 | blog, Général Dubois, Lettre d'information

Certains considèrent qu’une justice indépendante du pouvoir politique est le parangon des vertus démocratiques Je ne souhaite pas cette indépendance. La justice indépendante c’est la justice au-dessus du peuple qui a élu ses représentants, perspective inquiétante dans un pays où plus d’un quart des magistrats se reconnaissent dans un syndicat coupable de l’ignominie du « mur des cons ».

Il faut dire que la critique de l’institution judiciaire serait plus objective, plus confortable, si le législateur lui-même n’était pas aussi laxiste. Comment critiquer le juge qui a remis en liberté un criminel alors que la loi le lui permet? Comment s’étonner que la justice n’incarcère pas des « condamnés fermes » alors que, depuis M. Sarkozy, une peine de 2 ans n’est plus exécutée et qu’on ne construit pas de prisons? Comment ne pas s’étonner qu’un jugement prononcé par un jury populaire puisse légalement être d’entrée de jeu édulcoré par des règles qui anticipent des réductions de peine ou par un juge d’application des peines? Le juge au-dessus du peuple ? Ce problème n’est pas simple et les reproches sont à partager. Mais il se complique des tentations hégémoniques de la plus haute institution de la république.

En effet, dernier avatar important de cette ingérence du judiciaire dans le politique, la toute récente décision du conseil constitutionnel, qui, gardien de la constitution, s’exonère lui-même du respect de la constitution. L’article 3 de la constitution de 1958 stipule en effet que « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice».

Or c’est ce que vient de faire le conseil constitutionnel en considérant comme illégitime un aspect de la récente loi « sécurité » visant à réprimer, sans brutalité excessive il faut dire, l’aide apportée aux clandestins, donc à des gens hors la loi. Cette décision résulte d’une interprétation inattendue de la devise républicaine «liberté, égalité, fraternité», dont les Français pouvaient naïvement imaginer qu’elle valait seulement pour les résidents légaux des territoires où flotte encore le drapeau français. Et bien non ! Dès lors que des individus ont réussi à pénétrer sur notre sol, même illégalement, ils ont droit de résidence et de circulation, et donc ceux qui les aident sont dans le droit. Et au nom de cette interprétation très large du concept de « fraternité » ils ne peuvent être poursuivis ; sauf s’ils en tirent un profit ; circonstances qui seront bien sûr difficiles à déterminer, et qui déboucheront sur peu d’enquêtes de la part d’une justice déjà débordée. Par contre l’aide au franchissement illégal de la frontière restera poursuivi. Mais dès que la ligne est franchie il n’y a plus de délit. Ca ne va pas être simple. Comprenne qui pourra.

En réfléchissant un peu plus, il faut amèrement reconnaître que tout ça est assez logique, car l’état lui-même tolère, quand il n’organise pas, le passage de notre frontière, en tous cas sur les espaces maritimes, puis aide massivement les clandestins. Et vu ce que cette politique suicidaire coûte au contribuable français, il ne peut pas être accusé d’en tirer profit. Voilà qui plait certainement au conseil constitutionnel.

De fait, nous sommes de plus en plus soumis au gouvernement des juges, que ce soit par la faute de nos textes ou par l’ambition de pouvoir d’organismes s’érigeant en autorités morales face à un état faible. Quand ce n’est pas le conseil constitutionnel, c’est le conseil d’état, ou un simple tribunal administratif qui barre ou oriente l’exécutif, comme la région Ile de France vient d’en faire les frais. Un tribunal administratif vient de décider que le contribuable continuera à y financer le tarif préférentiel de transport accordé aux clandestins.

Et comme si nos organismes nationaux ne suffisaient pas, la pression ou les ordres viennent parfois d’ailleurs et sont en général suivis. La cour européenne des droits de l’homme est la conscience universelle suprême sur ce bout de continent, et on a le droit d’être surpris de trouver parmi ses membres des pays à la démocratie fragile ou embryonnaire et à la légitimité territoriale parfois inexistante tels que l’Azerbaïdjan, la Turquie, l’Albanie et quelques autres.

Dans ce pays le juge est plus puissant que le shérif. Il faut que ça change.

Général Roland DUBOIS

Volontaires Pour la France (Île de France)
in La lettre des Volontaires du 14 juillet 2018
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: LA JUSTICE !

Messagepar coriolan » 15 Juil 2018 13:07

« Tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser jusqu’à ce qu’il trouve des limites. » (Montesquieu dans De l’esprit des lois) (1)

http://www.bvoltaire.fr/saisie-des-aide ... cb5f664f05

(1) De quelles limites est-il question ? Des siennes ou de celles d'autrui ? Autrui pourrait fort bien lui rappeler qu'il existe ! :druid:
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: LA JUSTICE !

Messagepar coriolan » 05 Oct 2018 14:56

Face au droit des peuples, Bruxelles s'en remet au gouvernement des juges
Edito de Gilles Lebreton, in La Lettre de la Délégation française du 04 octobre 2018

Il y a plus de 20 ans, Eric Zemmour publiait un livre au titre évocateur, Le Coup d'Etat des juges.

A cette époque, le célèbre auteur faisait exclusivement référence aux méfaits d'une partie des juges français, sous l'influence notamment du Syndicat de la magistrature, mais aussi aux dérives du Conseil constitutionnel constatées depuis la présidence Badinter.

Désormais, c'est à l'échelle européenne que se noue une alliance particulièrement nocive entre technocrates et magistrats.

Après la Pologne et la Hongrie, la Roumanie se trouve désormais dans le collimateur de Bruxelles pour avoir simplement pris des décisions politiques remettant la justice dans le droit fil de sa légitimité démocratique.

Les technocrates de Bruxelles et les lobbies qui les inspirent rêvent d'une justice qui ne serait plus rendue "au nom du peuple français" ou de tel autre peuple européen, mais au nom d'une rationalité supérieure dont ils s'estiment dépositaires.

Ce coup de force de groupes n'ayant pas la moindre légitimité démocratique est insupportable pour nos peuples, illégitime à l'égard des fondements de la démocratie.

Dans la reconquête démocratique et nationale qui se dessine, les juges devront être remis à leur véritable place : celle qui consiste à rendre la justice, et nulle autre.

Gilles Lebreton
Chef de la Délégation Française
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Précédente

Retourner vers ...de Coriolan !

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron