Jean Zay, un beau 'panthéonisé' !

Des paroles et des actes...

Modérateur: Guardian

Jean Zay, un beau 'panthéonisé' !

Messagepar coriolan » 22 Fév 2014 16:45

Le poème qui suit a été écrit en 1924 ; devinez par qui ?

LE DRAPEAU

Ils sont quinze cent mille qui sont morts pour cette saloperie-là.
Quinze cent mille dans mon pays, Quinze millions dans tous les pays.
Quinze cent mille morts, mon Dieu !
Quinze cent mille hommes morts pour cette saloperie tricolore…
Quinze cent mille dont chacun avait une mère, une maîtresse,
Des enfants, une maison, une vie un espoir, un cœur…
Qu’est ce que c’est que cette loque pour laquelle ils sont morts ?
Quinze cent mille morts, mon Dieu !

... j'en passe !

Terrible morceau de drap coulé à ta hampe, je te hais férocement,
Oui, je te hais dans l’âme, je te hais pour toutes les misères que tu représentes
Pour le sang frais, le sang humain aux odeurs âpres qui gicle sous tes plis
Je te hais au nom des squelettes… Ils étaient Quinze cent mille
Je te hais pour tous ceux qui te saluent,
Je te hais a cause des peigne-culs, des couillons, des putains,
Qui traînent dans la boue leur chapeau devant ton ombre,
Je hais en toi toute la vieille oppression séculaire, le dieu bestial,
Le défi aux hommes que nous ne savons pas être.
Je hais tes sales couleurs, le rouge de leur sang, le sang bleu que tu voles au ciel,
Le blanc livide de tes remords.

Laisse-moi, ignoble symbole, pleurer tout seul, pleurer à grands coups
Les quinze cent mille jeunes hommes qui sont morts.
Et n’oublie pas, malgré tes généraux, ton fer doré et tes victoires,
Que tu es pour moi de la race vile des torche-culs.

Jean Zay


C'est ce mec-là que le petit homme étriqué dans son costume comme dans sa tête, Flanby, va faire entrer au Panthéon ! Choix judicieux. J'espère qu'on nous épargnera un déploiement fastueux de drapeaux. Quoique, pour des torche-culs...

Putain (ou 'mon Dieu', au choix), c'est à gerber !
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Jean Zay, un beau 'panthéonisé' !

Messagepar coriolan » 23 Fév 2014 16:39

J'ai reçu il y a quelques mois un mail-circulant avec un lien intéressant où s'exhibait, très coloré, un groupe de rap vantant la France qu'on "baise" avec toutes les bontés qu'on peut imaginer. Voir le bref échange qui a suivi ici, avec DD : viewtopic.php?f=3&t=1826#p25261 . Bref, le support a disparu cependant ce que j'ai entendu, je l'ai entendu mais je ne sais pas ce qu'il en est advenu de l'intervention des 153 députés qui, comme moi, furent scandalisés !

La France qu'on baise ; la Marseillaise qu'on dénature ; le drapeau qu'on brûle (1) ; après tout, qu'est-ce que ça peut faire ? C'est une question de mode, et dans moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, les auteurs de ce qui semble aujourd'hui à certains des méfaits, seront au Panthéon ! A moins qu'on agisse au plus vite à l'encontre du distributeur des billets d'admission...

Vive la France ! ( là, je prends des risques ! Car en ces temps troublés, pas plus tard que bientôt voila un cri qui risque d'être aussi rétrograde, voire coupable, que "Vive Pétain" !)

(1) L'art. 2 de la Constitution est ainsi libellé :
La langue de la République est le français.
L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
L'hymne national est la "Marseillaise".
La devise de la république est "Liberté, Egalité, Fraternité".
Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5909
Inscription: 24 Sep 2007 20:25


Retourner vers POLITIQUE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron