Le respect dû au Président...

Des paroles et des actes...

Modérateur: Guardian

Le respect dû au Président...

Messagepar coriolan » 01 Déc 2013 18:29

Sur le "Boulevard Voltaire" et sous la plume de "Dominique Jamet" :

"...lorsque François Hollande, oublieux de ses promesses de campagne, avale tout cru le traité européen qu’il avait juré de renégocier, lorsqu’il instrumentalise des projets sociétaux (mariage pour tous, pénalisation de la prostitution) pour faire diversion à ses échecs et à ses reniements, lorsque ses propos, ses nominations et ses limogeages ne sont dignes ni d’un président, ni d’un rassembleur, ni d’un réconciliateur mais sont marqués du sceau du sectarisme, de la mesquinerie et de l’esprit partisan, lorsqu’il est pris en flagrant délit de tremper ses bras jusqu’au coude dans la tambouille politicienne, lorsque sous le masque imposant du chef de l’État on voit à tout instant réapparaître le visage étroit du premier secrétaire du PS, on ne voit pas pourquoi on devrait à l’homme, à sa personnalité, à ses paroles et à ses actes le respect que l’on doit à sa fonction.

« Respect », c’est le mot que prononcent le plus volontiers les voyous des cités, qui n’en témoignent à personne. Que l’on soit un simple quidam ou le premier des Français, le respect, ça se mérite.
"

On ne voit pas pourquoi on devrait à l’homme, à sa personnalité, à ses paroles et à ses actes le respect que l’on doit à sa fonction. En d'autres domaines, ce qui est valable pour le Président ne l'est pas moins pour le Garde des Sceaux !(même femme sans être sexiste, même noire sans être raciste).
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5881
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Le respect dû au Président...

Messagepar DD » 01 Déc 2013 20:56

même si l'homme n'est pas respectable, la fonction l'est.
Donc on ne doit pas attaquer le président, mais pour Mr Hollande, on n'a pas de gants à prendre.

Si on ne respecte pas la fonction aujourd'hui (je pense notamment aux cérémonies du 11 Novembre ou d'une certaine façon, ce sont les soldats morts pour la France qui ont été insultés) qu'en sera t-il demain avec un autre président ?
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: Le respect dû au Président...

Messagepar coriolan » 02 Déc 2013 17:05

DD a écrit:même si l'homme n'est pas respectable, la fonction l'est.

Tout à fait Thierry, tout à fait ! Mais le moyen de faire le distinguo ? Comment cracher sur l'homme qui se dissimule sous un manteau trop vaste pour lui ? Comment ? Comment ne pas toucher le manteau usurpé ? volé, escroqué ?

DD a écrit:je pense (...) aux cérémonies du 11 Novembre où d'une certaine façon, ce sont les soldats morts pour la France qui ont été insultés

Eh bien, je vais te donner mon point de vue, c'est perso, ça n'engage que moi. Vois-tu, ces soldats de 14-18, de 39-40, morts pour la France sous l'autorité des "chefs" de l'époque, ces soldats-là, s'ils ont entendu les sifflets - et j'espère qu'ils les ont entendus -, sifflets destinés à notre autorité (?) de 2013, je suis sûr que du fond de leur tombeau ils ont mêlé les leurs aux nôtres car ils savent que depuis que la République est république, le jeu démocratique imbécile que nous connaissons permet aux plus nuls de se distinguer et d'accéder à tous les pouvoirs. Leurs "chefs" de 14-18 les ont menés à la boucherie ; ceux de 39-40 les ont menés au déshonneur ; ceux de cette fin de Vème dégénérée nous mènent à la déchéance via le pourrissoir des grands principes !

Aux armes citoyens ! Sous les sifflets des morts et ceux des moribonds...
:druid:
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5881
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Le respect dû au Président...

Messagepar L'Avocat du Diable » 05 Déc 2013 17:18

coriolan a écrit: le jeu démocratique imbécile que nous connaissons permet aux plus nuls de se distinguer et d'accéder à tous les pouvoirs.

N'est-ce pas un peu... excessif ?
L'Avocat du Diable
 
Messages: 17
Inscription: 29 Jan 2013 16:42

Re: Le respect dû au Président...

Messagepar coriolan » 05 Déc 2013 20:49

Mon cher maître,

Excessif ? Non. Pour tout commentaire je vais reprendre un extrait de mon essai « Les Pagans » que l’on trouvera sous la rubrique « Contes, récits, etc. » de ce forum, suivi d’une autre considération dont il serait bon de se souvenir la veille de chaque élection :

" Tu réunis dans une salle cent, deux cents, trois cents ou plus, représentants du peuple, qu'as-tu ? Tu as une représentation nationale composée d'individus venus des horizons les plus divers, de compétences dissemblables, d'intelligences variables, de cultures disparates, bref un ramassis aussi hétérogène que possible (…) Imaginons une pyramide qui représenterait ces élus. Au sommet l'élite, à la base le commun. Conçois-tu vraiment qu'une voix de l'élite ait la même portée qu'une voix de la base ? Même au niveau médian de la pyramide, deux voix ne sont pas nécessairement égales entre elles. Je dis même qu'elles ne le sont pratiquement jamais. Il n’empêche qu’avec ce système tu admets que l'avis de quarante sommités puisse être battu en brèche par soixante imbéciles ! C'est scandaleux ! Voyons le sujet de plus haut encore : dans ce système dit démocratique, l'unité d'action se dégage de la majorité, c'est-à-dire de ce qui est partagé par le plus grand nombre. Mais, selon toi, qu'est-ce qui est partagé par le plus grand nombre ? Le talent ? la sagesse ? Non. La médiocrité ! Hé ! oui ! la médiocrité que l'on rencontre en plus ou moins grande quantité, mais à tous les niveaux de la pyramide. C'est ainsi que tes lois ne peuvent être que médiocres. Voilà pourquoi j'oppose à ton peuple souverain, le chef qui, lui, ne peut pas être médiocre, faute de quoi il ne serait pas le chef. Il peut avoir tous les défauts que tu veux, mais pas la médiocrité ! Seul ce chef débarrassé de toute ambition personnelle et révocable, entouré de conseillers qu'il choisit peut prendre les justes dispositions qui conviennent au peuple dont il est l'âme et la fierté. "

D’autre part que dire de plus sur notre système démocratique sinon que, pour avoir une chance de faire partie de la pyramide évoquée ci-dessus, compte-tenu des frais de campagne électorale, les représentants du peuple sont obligés d’être issus de partis politique, et que ces derniers ne les soumettent à vos suffrages que sur leur seule capacité à se faire réélire ! Il ne faut pas perdre de vue que c’est un investissement pour le Parti ; il mise sur le cheval dont il est sûr à 100% ! C’est pourquoi son poulain sera un beau parleur, aura un entregent à toute épreuve, saura mentir avec aplomb contre vents et marées en soutenant toutes les contrevérités les plus éhontées. Avant d’être un représentant du Peuple, il est l’agent de commerce d’un parti et, s’il se montre à la hauteur des objectifs de son commanditaire, celui-ci saura le porter aux plus hautes dignités dans l’intérêt exclusif des deux parties ! C’est du donnant-donnant…

Le peuple, là-dedans… C’est quoi, au juste, le Peuple ?
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5881
Inscription: 24 Sep 2007 20:25


Retourner vers POLITIQUE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron