60 ratés pour 60 engagements !

Des paroles et des actes...

Modérateur: Guardian

60 ratés pour 60 engagements !

Messagepar coriolan » 13 Fév 2013 16:00

Le n° 59 du Magazine de l'Union, de l'UMP, a recensé les 60 ratés (et plus...) de François Hollande. Je vais me faire le plaisir de vous les distiller sur quelques jours pour faire durer le plaisir. :D

En préambule : François Hollande nous avait promis un "changement" fondé sur 60 engagements. En huit mois, nous avons plutôt assisté à la succession consternante de 60 ratés, couacs et reniements. A force de renoncement, d'inélégances, d'ambiguïtés, de mauvaises décisions, François Hollande a perdu toute crédibilité et a aggravé la crise de notre pays.

1- le 6 mai : Le président "normal" prend un jet privé le soir de son élection pour rallier Paris. Et le train ?

2 - le 6 mai : Plus de drapeaux étrangers que de français à la Bastille. Il s'en tape, c'est coloré, c'est beaux et il est heureux !

3 - le 9 mai : Premier reniement : François Hollande renonce à bloquer le prix de l'essence. C'était déjà pourtant promis depuis de 20 janvier 2012 !

4 - le 15 mai : Une cérémonie d'investiture marquée par la mesquinerie Personne n'a oublié le refus ostensible de raccompagner Nicolas Sarkozy, ni son premier discours où il rend hommage à ses prédécesseurs sauf... à qui vous savez.

5 - le 15 mai : François Hollande nomme un Premier ministre condamné par la justice. Il avait déclaré : "je n'aurai pas autour de moi à l'Elysée des personnes jugées et condamnées.'

6 - le 16 mai : L'imposture de la réduction des salaires des ministres Comme le nombre des ministres a augmenté de 14 membres, en dépit de l'annonce de la baisse de 30% du salaire de ceux-ci le gouvernement coûtera plus cher aux contribuables. C'était le but recherché, non ?

(à suivre...)

NB : Le texte rédigé en bleu est le texte original de l'UMP.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: 60 ratés pour 60 engagements !

Messagepar coriolan » 14 Fév 2013 17:04

(suite)

7 - 17 mai : Premier couac gouvernemental sur la semaine scolaire de cinq jours. Pas de concertation préalable de Vincent Peillon ; désaveu de Jean-Marc Ayrault.

8 - 20 mai : Retrait précipité d'Afghanistan : La France perd sa crédibilité internationale.Retrait au mépris de nos engagements.

9 - 29 mai : Limogeage de hauts fonctionnaires en raison de leur orientation politique. La construction d'un Etat-PS est en marche.

10 - 4 juin : Marisol Touraine refuse d'être auditionnée par la Parlement au sujet du décret sur la réforme des retraites. Pour la première fois sous la Vè République, un ministre refuse d'être auditionné par une commission parlementaire.

11 - 5 juin : Le gouvernement s'attaque au régime de l'autoentrepreneur. Charge violente contre les autoentrepreneurs accusés de créer de la "concurrence déloyale" !

12 - 5 juin : Cécile Duflot veut dépénaliser la cannabis. Plutôt que d'exiger sa démission, Jean-Marc Ayrault répond que "le gouvernement n'a rien dit sur ce sujet."

(à suivre...)

NB : Le texte rédigé en bleu est le texte original de l'UMP.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: 60 ratés pour 60 engagements !

Messagepar coriolan » 15 Fév 2013 18:45

(suite)

13 - 12 juin : Tweet de Valérie Trierweiler : les Français pris en otage par les problèmes du couple de François Hollande. Il avait dit le 6 mars 2012 : " Je respecte la vie privée, y compris celle du président de la République. Mais je ne pense pas qu'elle ait besoin de s'exhiber."

14 - 29 juin : Le récépissé pour le contrôle d'identité est enterré. Allant à l'encontre de l'engagement n° 30 du candidat Hollande, Valls déclare : "Je ne veux pas imposer un dispositif qui, très vite, tournerait au ridicule et serait inopérant. "

15 - 2 juillet : Parution du décret sur la retraite à 60 ans. ...décision financée par une hausse des cotisations pour tous les salariés. On vit plus vieux, on commence à travailler plus tard, alors, naturellement, avec un président 'normal' à s'arrête plus tôt !

16 - 14 juillet : François Hollande s'en prend à la famille Peugeot. Le 'rassembleur' accuse la famille Peugeot de "mensonge"...

17 - 17 juillet : Taxation des heures supplémentaires. Près de 9 millions de salariés vont perdre en moyenne 500 € environ par an !

18 - 17 juillet : Doublement de l'imposition de l'épargne salariale. La participation et l'intéressement voulus par le général de Gaulle sont battus en brèche. Près de 9 millions de salariés risquent de perdre en moyenne plus de 250 € par an.

(à suivre... hélas !)

NB : Le texte rédigé en bleu est le texte original de l'UMP.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: 60 ratés pour 60 engagements !

Messagepar coriolan » 16 Fév 2013 19:05

(suite)

19 - 17 juillet : Suppression de la TVA antidélocalisation portant ainsi atteinte à la compétitivité de nos entreprises et pénalisant l'emploi.

20 - 19 juillet : Rétablissement des droits de succession. Sarkozy avait exonéré de droits de succession 95% des Français. La gauche rétablit et augmente les droits de succession pour tous.

21 - 20 juillet : Le PS rend gratuite l'aide médicale d'Etat (AME) pour les clandestins. Les clandestins profitent ainsi de soins 100% gratuits à la différence d'une écrasante majorité de Français.

22 - 20 juillet : La gauche supprime la prise en charge des frais de scolarité pour les Français établis hors de France. Financement nécessaire pour les soins gratuits aux étrangers ?

23 - 3 août : Cécile Duflot distribue des Légions d'honneur à ses amis. Distribution de Légions d'honneurs à une quinzaine d'amis élus verts, socialistes ou communistes ; elle n'a distingué aucun élu d'opposition.

24 - 7 août : Christiane Taubira renie la promesse de campagne de François Hollande sur les centres éducatifs fermés. Christiane Taubira affirme qu'il faut sortir du "fantasme" selon lequel les centres éducatifs fermés constituent "la" solution en matière de délinquance juvénile. Dans son engagement n° 52, François Hollande s'était pourtant engagé à en doubler le nombre.

( à suivre... hélas !)

NB : Le texte rédigé en bleu est le texte original de l'UMP.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: 60 ratés pour 60 engagements !

Messagepar coriolan » 18 Fév 2013 19:32

(suite)

25 - 17 août : Imbroglio sur la question des Roms. Pendant que certains camps sont démantelés, Cécile Duflot déclare dans Libération : "Stigmatiser sur une base ethnique une population déjà discriminée et expulser (...) est non seulement honteux, c'est aussi inefficace." Cécile Duflot serait-elle déjà dans l'opposition ?

26 - 24 août : Pataquès sur le retour de la publicité sur les chaînes publiques. Jérôme Cahuzac, ministre du Budget, affirme : "Ou bien une taxe de plus, ou bien la publicité à la télévision." Aurélie Filippetti, minstre de la Culture, lui répond : " Cette proposition n'a pas été retenue par le gouvernement." Couac !

27 - 26 août : Arnaud Montebourg affirme que "le nucléaire est une filière d'avenir", mais François Hollande ferme la centrale de Fessenheinm. Fessenheim, en Alsace, l'une des plus sûres et des plus rentables du réseau nucléaire français. Pour Hollande l'avenir, c'est loin, très loin, devant... mais pas maintenant !

28 - 30 août : Le gouvernement ouvre la porte à des "salles de shoot". No comment !

29 - 31 août : Conflit d'intérêts lié aux choix de la banque Lazard comme conseil pour la future banque des PME. Arnaud Montebourg et Pierre Moscovici ont choisi le banquier Matthieu Pigasse pour conseiller la Banque publique d'investissement. Matthieu Pigasse est la propriétaire du journal Inrocks où Audrey Pulvar ( compagne d'A. Montebourg) est rédactrice en chef. Le 2 mai 2012, F. Hollande avait promis : "Moi, président de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres, qui ne pourraient pas rentrer dans un conflit d'intérêts." Où est-il ce code de déontologie ?

30 - 13 septembre : François Hollande commande des sondages à l'Elysée.Enquêtes d'opinion depuis l'Elysée révélées par le Parisien. Le Président avait pourtant déclaré le 15 avril 2012 : "L'Elysée ne commandera plus de sondages."

( à suivre... hélas!)...

NB : Le texte rédigé en bleu est le texte original de l'UMP.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: 60 ratés pour 60 engagements !

Messagepar coriolan » 19 Fév 2013 19:01

(suite)

31 - 17 septembre : Les députés PS exigent le droit de vote pour les étrangers. Soixante-quinze députés PS rappellent dans Le Monde à Fr. Hollande sa promesse n° 50. L'Elysée répond que l'engagement sera tenu. Le PS veut remplacer le vote populaire par un vote communautaire pour conserver le pouvoir, au détriment de la conception républicaine qui lie nationalité et droit de vote.

32 - 18 septembre : La gauche veut abroger la loi sur le service minimum dans les transports. Le Parisien rapporte que le ministre des transports envisage de revenir sur cette loi alors que le 26 janvier 2012 le candidat Hollande avait déclaré : "Je maintiendrai le service minimum."

33 - 27 septembre : J.M. Ayrault ment aux Français quand il affirme que 90% d'entre eux seront épargnés par la hausse des impôts. Mensonge ! Seront touchés :
- 9 millions de salariés par la taxation des heures supplémentaires ;
- 16 millions de foyers avec la hausse de 23% de l'impôt sur le revenu ;
- 7,5 millions de retraités avec la taxe spéciale de 0,30% ;
- 2,5 millions d'indépendants avec une hausse des cotisations de 1,3 milliard d'euros.
C'est la France entière qui va être pressurisée de 33 milliards d'euros de fiscalité !

34 - 5 octobre : Les "pigeons" font reculer Pierre Moscovici.
No comment !

35 - 9 octobre : François Hollande fait adopter un traité européen qu'il avait combattu. Le 17 mars, il déclarait : "Ce traité est un risque." En conséquence, la proposition n° 11 de son programme était : "Je renégocierai le traité européen." En conséquence toujours, vu le bonhomme, il a supplié sa majorité d'adopter ce traité qui était mot pour mot celui qu'avait négocié Nicolas Sarkozy !

36 - 12 octobre : Jean-Marc Ayrault veut indemniser les descendants des traites négrières. François Hollande le désavoue : "Il n'est pas question de réparations financières." Couac sur couac !

( à suivre... hélas!)

NB : Le texte rédigé en bleu est le texte original de l'UMP.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: 60 ratés pour 60 engagements !

Messagepar coriolan » 21 Fév 2013 18:14

(suite)

37 - 14 octobre : Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale, juge "absurde" la règle des 3% de déficit défendue par François Hollande. Jean-Marc Ayrault, deux jours plus tard, la qualifie "d'objectif impératif" ! Et Hollande, il dit quoi ? Rien ! Turellement...

38 - 15 octobre : Vincent Peillon demande un débat sur la dépénalisation du cannabis; Le défenseur de la 'morale laïque' prône la dépénalisation d'un délit ! Après la drogue, à quand le meurtre ?

39 - 16 octobre : Jérôme Cahuzac est désavoué sur l'élargissement de la redevance télévisée aux résidences secondaires. Le 14 octobre le gouvernement y était favorable, selon Cahuzac ; le 16 octobre ce n'est pas la position du gouvernement, selon Ayrault. Au final ces gens-là sont en revanche d'accord sur une augmentation de la redevance pour tout le monde !

40 - 16 octobre : Le gouvernement et la majorité s'opposent sur la taxation des oeuvres d'art.Le 10 octobre, les députés PS adoptent un amendement qui inclut les oeuvres d'art dans le calcul de ISF. Le 16 octobre Jean-Marc Ayrault assure qu'il y est opposé. Alors, qui l'emportera ? Le représentant du peuple élus ou le Premier ministre nommé ?

41 - 18 Octobre : Manuel Valls brade la nationalité française. Manuel Valls supprime les critères objectifs de naturalisation comme la connaissance de notre culture...

42 - 18 octobre : Harlem Désir devient premier secrétaire du PS à l'issue d'une parodie de vote. C'est le résultat d'un accord Hollande-Aubry-Ayrault bien que la candidat président ait déclaré le 2 mai 2012 (voir le post sur l'année des 15 mois) : "Moi, président de la République, je ne serai pas le chef de la majorité." Et il s'entoure (encore !) d'un homme condamné par la justice ! - Dix-huit mois de prison avec sursis pour recel d'abus de biens sociaux.

( à suivre... hélas!)

NB : Le texte rédigé en bleu est le texte original de l'UMP.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: 60 ratés pour 60 engagements !

Messagepar coriolan » 23 Fév 2013 14:49

(suite)

43 - 22 octobre : La gauche baisse dee 50% le coût d'un visa pour obtenir un titre de séjour. Petits, petits, petits... Par ici la bonne soupe ! Les Français paieront, ils ont les moyens...

44 - 23 octobre : La porte-parole du gouvernement veut récrire les manuels scolaires en fonction de l'orientation sexuelle des personnages historiques; Récrire les manuels scolaires, est-ce dans les attributions d'un gouvernement ? Et mettre l'accent sur les catégories LGBT (lesbienne, gay, bi, trans), ça intéresse qui ? La sublime Najat Vallaud-Belkacem veut prouver quoi ? Qu'elle existe ?

45 - 24 octobre : Jean-Marc Ayrault court-circuite le Conseil constitutionnel. Avant même la délibération du Conseil constitutionnel, JM Ayrault annonce la censure de la loi sur le logement social. Le constitutionnaliste Didier Maus juge cette affaire "grave et anormale" et sans "précédent dans l'histoire de la Vème République".

46 - 30 octobre : Dans la même journée, Jean-Marc Ayrault se dit ouvert puis hostile à un débat sur sur les 35 heures. Michel Sapin désavoue son chef, Laurent Fabius esquive et ergote, comme d'hab'. Quelle unité !

47 - 31 octobre : Rejet par le Sénat de gauche de la loi de programmation budgétaire. Par la suite il en ira de même pour le projet de loi de finances, puis le projet de loi de financement de la Sécurité sociale. No comment.

48 - 6 novembre : La supercherie du crédit d'impôt pour les entreprises. Le gouvernement annonce la création d'un crédit d'impôt pour les entreprises. Son montant de 20 milliards efface à peine les augmentations d'impôts votées depuis juin. Le dispositif est financé par une hausse de la TVA de 7 milliards. François Hollande jurait le 14 juillet : "Je ne veux pas recourir à la TVA", et Ayrault ajoutait le 27 septembre : "il n'y aura pas de hausse de la TVA. durant tout le quinquennat"

Bref, cette mesure sera rejetée le 16 décembre par le Sénat majoritairement à gauche.

( à suivre... hélas!)

NB : Le texte rédigé en bleu est le texte original de l'UMP.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: 60 ratés pour 60 engagements !

Messagepar coriolan » 24 Fév 2013 13:44

(suite)

49 - 7 novembre : La gauche baisse de 10% le budget de la défense, les verts veulent la fin de la dissuasion nucléaire. La gauche fragilise notre défense nationale et la puissance de la France. Décision inconséquente !

50 - 13 novembre : Face aux mauvais chiffres de la sécurité, Manuel Valls accuse la droite d'être responsable "du retour du terrorisme". Manuel Valls perd ses nerfs ! Dérapage inacceptable pour un responsable à ce niveau ! Désaveu du bout des lèvres par Fr. Hollande...

51 - 19 novembre : La France perd son triple A. L'agence Moody's justifie sa décision par le manque de réformes structurelles et l'absence de stratégie crédible pour restaurer la compétitivité de notre économie. C'est un désaveu cinglant pour François Hollande.

52 - 27 novembre : Les chiffres du chômage sont catastrophiques. Sur un rythme moyen de 40 000 demandeurs d'emploi supplémentaires chaque mois depuis juillet, la France compte 3,1 millions de chômeurs !

53 - 29 novembre : Mascarade de débat sur le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe. Entendus sur le sujet par les députés PS à l'Assemblée nationale, les représentants des grandes religions de France n'ont que quatre minutes chacun pour s'exprimer dans un climat hostile. La gauche montre son visage sectaire et intolérant.

54 - 3 décembre : Cécile Duflot attaque l'Eglise catholique. Cécile Duflot accuse l'Eglise catholique de ne pas agir pour les plus démunis et menace de réquisitionner ses bâtiments. Chacun jugera...

( à suivre... hélas!)

NB : Le texte rédigé en bleu est le texte original de l'UMP.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: 60 ratés pour 60 engagements !

Messagepar coriolan » 25 Fév 2013 16:47

(suite et fin provisoire)

55 - 7 décembre : Fiasco de Florange. Nationalisation annoncée puis dénoncée ; accord promis puis rendu caduc dans la foulée... mais Hollande se porte "garant" ! Amateurisme gouvernemental, double discours présidentiel, absence de stratégie économique : Florange résume toutes les errances de la gauche au pouvoir.

56 - 8 décembre : Christiane Taubira veut détruire l'arsenal pénal contyre la récidive. Elle annonce une loi de suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs récidivistes, des peines plancher et de la rétention de sûreté. No comment !

57 - 10 décembre : François Hollande soutien une plainte de sa compagne devant la justice. Et ceci au mépris de la séparation des pouvoirs et de son claironnant : "Moi, président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante." (voir annonce en tête du présent forum POLITIQUE)

58 - 29 décembre : Le Conseil constitutionnel censure la taxe à 75% de François Hollande.Et dire que c'est avec cette promesse fallacieuse que le candidat a trompé les Français en leur faisant croire qu'il suffirait de taxer les riches pour résoudre les problèmes du pays ! Le Conseil constitutionnel vient de le ramener sur terre en lui infligeant un camouflet !

59 - 9 janvier : L'ancien directeur du cabinet de Lionel Jospin est nommé à la tête du CSA. Revoir la 'tirade des moi', le 5ème : " Moi, président de la République, je n'aurai pas la prétention de nommer les directeurs des chaînes de télévision publique "(2 mai 2012)

60 - 13 janvier : Plus de 1 million de personnes défilent dans la rue pour demander un référendum sur le projet de loi sur le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe. François Hollande oppose une fin de non-recevoir : il n'y aura ni débat ni référendum sur ce sujet. Il est plus que temps de rejoindre Etienne Chouard :
- http://www.le-message.org/
- http://etienne.chouard.free.fr/Europe/B ... cratie.htm

NB : Le texte rédigé en bleu est le texte original de l'UMP.

Vous pouvez maintenant exposer vos commentaires éventuels...
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5868
Inscription: 24 Sep 2007 20:25


Retourner vers POLITIQUE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité