Divers - PS

Des paroles et des actes...

Modérateur: Guardian

Divers - PS

Messagepar coriolan » 03 Déc 2012 17:49

Epad : un fils d’élue socialiste à la place de Jean Sarkozy !

Ariza Khiari : Franco-Algérienne et sa progéniture Amin Khiari, le fils de la vice-présidente socialiste du Sénat, Ariza Khiari (avec une double nationalité), pourrait être choisi pour devenir le futur directeur général de l’Epad, le poste que briguait Jean Sarkozy et qui était à l’origine de la fameuse polémique.

Espérons que les commentateurs seront aussi virulents avec Khiari qu’ils l’avaient été avec Sarkozy… Les pires tares du socialisme, c’est maintenant !

Les socialistes se sont donnés cinq ans pour trouver des postes à leurs proches. Après Audrey Pulvar, Thomas Hollande, Ségolène Royal, Valérie Trierweiler et Véronique Bartolone, un nouveau membre de la famille d’un poids lourd socialiste a trouvé, par le plus grand des hasards, un super boulot.

Pour enfoncer le clou, il se trouve que le jeune homme en question est connu pour s’être fait virer en 2010 de son poste de directeur général du Pôle universitaire Léonard de Vinci au motif de « carences dans sa gestion », notamment pour s’être versé un salaire trop important de 165.000,00 € par an, augmenté d’une prime variable. Un vrai modèle pour la jeunesse de la gauche caviar !

Le poste de directeur général de l’Epad, qui avait valu à Jean et Nicolas Sarkozy de subir une curée médiatique inouïe, pourrait donc être dévolu, de manière délicieusement ironique, à l’enfant d’un ponte socialiste. Les accusations de népotisme, de totalitarisme, les Unes ravageuses, les chroniques assassines, les caricatures virulentes vont-elles toucher le Parti socialiste comme l’UMP de l’époque ? Les médias seront-ils cohérents en condamnant violemment cette nomination ? Malheureusement, on en doute fort. Il y a tout à parier qu’ils oublieront gentiment de parler de cette affaire.

Les socialistes osent vraiment tout ! Après avoir versé leur haine sur Nicolas Sarkozy pendant des mois, bien aidés par leurs copains journalistes, à cause de l’affaire de l’Epad, dont Jean Sarkozy briguait la présidence, ils y mettent sans scrupule le fils d’une sénatrice PS.

Avez-vous entendu parler de cette affaire ?

Elle date déjà du mois de septembre.

Le gros foutage de gueule, c’est maintenant !

(Voir la source de l'info : http://www.lexpress.fr/actualite/politi ... 67096.html)
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Divers - PS

Messagepar coriolan » 10 Jan 2013 01:33

Sublime pensée de Jean d'Ormesson :

Je suis pleinement favorable au mariage gay, mais seulement entre politiciens de gauche.
Tout ce qui peut contribuer à leur non-reproduction est un bienfait pour tous !
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Divers - PS

Messagepar coriolan » 17 Fév 2013 14:05

La très chère reconversion de François Chérèque

Le Point.fr- Publié le 23/01/2013 à 12:25

L'ancien secrétaire général de la CFDT vient d'être intronisé inspecteur général des affaires sociales.
Il percevra 7 257,55 euros net par mois.

François Chérèque répétait à l'envi qu'on ne le verrait jamais assumer une fonction politique. Pourtant, le voilà, lui, ancien secrétaire général de la CFDT, récemment intronisé inspecteur général des affaires sociales, nommé lundi par Jean-Marc Ayrault superviseur du plan quinquennal de lutte contre la pauvreté. Il évaluera la pertinence des aides dévolues aux 4,7 millions de Français qui vivent avec moins de 803 euros par mois. Principales mesures : relèvement de 10 % du RSA d'ici à 2017, hausse du plafond de la CMU complémentaire (750 000 nouveaux bénéficiaires), allongement à 12 mois de la durée moyenne des contrats aidés... Ce plan, financé par des redéploiements budgétaires, coûtera 2,5 milliards d'euros par an. Sa nomination fait déjà grincer des dents du côté des syndicats. "Cela ne donne pas une image d'indépendance syndicale", a critiqué Jean-Claude Mailly(Force ouvrière).

Rattaché à l'IGAS (Inspection générale des affaires sociales), l'un des corps administratifs les plus prestigieux, François Chérèque percevra 7 257,55 euros net par mois (primes et indemnités incluses). La CDFT, qu'il a quittée en novembre dernier, lui versait un salaire de 4 500 euros net par mois sur 13 mois.

Tiens donc :

Quelle surprise... Un syndicaliste qui reçoit une récompense pour service rendu au PS !
Et après on vient nous bassiner avec l'indépendance des syndicats !
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Moins de fonctionnaires ?

Messagepar coriolan » 15 Mar 2013 14:26

Un Français sur trois veut moins de fonctionnaires, titre aujourd'hui Le Figaro.

Qu'est-ce que ce sondage m'inspire ?

Que c'est une bonne nouvelle ! Ca prouve au moins qu'un Français sur trois n'est pas fonctionnaire ! Mais, revers de la médaille, ça prouve aussi que deux Français sur trois sont fonctionnaires. C'est-à-dire ? C'est-à -dire que je suis un nanti avec deux employés à mon service, donc que je n'ai pas à me plaindre ! :lol:

L'est pas belle, la vie ?
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Divers - PS

Messagepar coriolan » 10 Avr 2013 16:38

TAXONS LES !! ENFIN UNE BONNE IDEE, ON OUVRE ENFIN LES YEUX

Une réflexion de Philippe LABRO
... une bonne idée a laquelle j'adhère !

Hollande veut taxer à 75 % les 2 000 Français les plus riches, ce qui rapporterait 200 millions puis ensuite zéro car ils seront tous partis.
Notre idée est plus simple, plus sûre, plus juste et sans risque.
Nous proposons de baisser de 1 000 € par mois le salaire des 5 000 fonctionnaires français payés plus de 150 000 € par an.

Et il y en a beaucoup !! A ceux là il faut ajouter les élus, députés et sénateurs et ministres.

La France sera sûre de pouvoir effectuer ce prélèvement car on n'a jamais vu un haut fonctionnaire français partir pour faire SDF en Suisse... ou en Russie !

Car c'est ça la différence. Un riche entrepreneur français peut aller à l'étranger gagner 3 fois ce qu'il gagne en France alors qu'un haut fonctionnaire sera au chômage à l'étranger et le chômage ailleurs c'est 450 € par mois pendant 3 mois !

IDÉE CITOYENNE A PARTAGER MASSIVEMENT PAR MAIL AUPRÈS DE VOS AMIS
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Très 'chère' commission de rénovation de la vie publique.

Messagepar coriolan » 16 Avr 2013 11:43

SCANDALEUX

Le président de la République François Hollande a créé une commission de rénovation et de déontologie de la vie publique. Cette commission est chargée de proposer les réformes à répondre aux préoccupations exprimées par le président dans une lettre, et de formuler toutes les autres recommandations qu' elle jugera utiles. Elle lui remettra son rapport avant le 15 novembre 2013.

Voici la liste des membres de la commission :

M. Lionel Jospin, ancien Premier ministre, est nommé président de la commission instituée par le présent décret.
Sont nommés membres de la commission :
M. Olivier Schrameck, président de section au Conseil d'Etat ;
Mme Chantal Arens, présidente du Tribunal de Grande Instance de Paris ;
Mme Roselyne Bachelot-Narquin, ancienne ministre ;
Mme Julie Benetti, professeure à l'université de Reims ;
M. Jean-Claude Casanova, membre de l'Institut, président de la Fondation nationale des sciences politiques ;
M. Jean-Pierre Duport, préfet de région honoraire ;
M. Jean-Louis Gallet, conseiller à la Cour de Cassation, vice-président du Tribunal des Conflits ;
Mme Marie-Christine Lepetit, chef du service de l'Inspection générale des finances ;
Mme Wanda Mastor, professeure à l'université Toulouse-I ;
M. Ferdinand Melin-Soucramanien, professeur à l'université Bordeaux-IV ;
Mme Agnès Roblot-Troizier, professeure à l'université d'Evry ;
M. Dominique Rousseau, professeur à l'université Paris-I ;
Mme Hélène Ruiz-Fabri, professeure à l'université Paris-I.

Est nommé rapporteur général de la commission : M. Alain Ménéménis, conseiller d'Etat.

CE QU IL FAUT SAVOIR aussi :
Madame Bachelot touchera 92 000 euros et les autres 80 000.
La presse bienveillante n en parle pas…

Mais ce n est pas tout : Il est écrit dans le décret n° 2012-875 "La commission peut entendre ou consulter toute personne de son choix. Ces personnes nommées « Consultant » toucheront une indemnité de 35 000 euros pour leurs conseils".

34 ont déjà été nommés dont voici deux noms :
Mme Sylviane Agacinski, philosophe épouse de Mr Jospin
Mr Pierre Bachelot, fils de Mme Bachelot

La commission va coûter au contribuable : 2 444 000 euros sans compter les frais annexes de ces personnes.
Ceci illustre une fois de plus la politique de réduction du train de vie de l' Etat !

Faîtes passer le message, il faut faire le travail que la presse refuse de faire .
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Divers - PS

Messagepar coriolan » 06 Mai 2013 15:39

Dans ma BaL ce matin :

" La particularité de la feuille de déclaration des impôts sur le revenu 2012, qui arrive ces jours-ci dans nos boîtes à lettres, est, pour la première fois, de ne pas être accompagnée de la lettre du ministre délégué au Budget...
... pour cause d’économie, nous clame le Ministre des Finances.

Effectivement, en France, 36,5 millions de foyers sont soumis à l’impôt, et donc ce seraient 36,5 millions de pages à imprimer...

Ou peut-être, plus précisément, à réimprimer, car elles ont bien été tirées, mais signées du précédent ministre délégué au Budget, à savoir un certain ... Jérôme CAHUZAC!!!

Suspendu de ses fonctions il y a quelques jours, il n’était pas possible, étant donnés les arriérés du bonhomme, d’adresser de sa part un petit mot à tous les contribuables, les invitant à se serrer la ceinture pour défendre les intérêts de la France !

Les 36,5 millions de pages, soient 182 tonnes de papier tout de même ont bien été imprimées, mais ne seront pas distribuées (Coût: 850.000€). Encore un mensonge de plus, émanant du même ministère, mais de Monsieur MOSCOVICI cette fois ...
"

D'ici à ce qu'on nous dise qu'il s'agit là d'une économie substantielle de notre cher gouvernement il n'y a pas loin ! Souvenez-vous de son optique en la matière : la dette divisée en trois

- I/3 à la charge des entreprises par le biais de taxes et autres prélèvements,
- 1/3 à la charge des ménages par le biais de l'impôt,
- 1/3 à la charge de l'Etat ( nous, en définitive) par l'annulation de dépenses prévues par le gouvernement.

Rappelez-vous cette histoire du petit Moshé qui, de retour à la maison, dit à son père :

- Papa, j'ai économisé 5 €
- Bien mon fils ; comment as-tu fait ?
- Au lieu de prendre de tramway, j'ai couru derrière.
- Excellent mais la prochaine fois, cours derrière un taxi tu gagneras davantage !

:lol:

Et j'en avais conclu (cf. mon post du 11 septembre 2012)
Cet exemple du petit Moshé était tellement idiot que j'étais persuadé n'avoir rien compris aux élucubrations de Flanby à l'époque, eh bien, si ! En effet, si j'en crois les dernières explications de Moscovici, l'exemple était... exemplaire ! Il se résume à cet aphorisme que je vous laisse méditer tout à loisir :
Moins on dépense plus, plus on dépense moins... donc plus on économise.

Il ne va pas bientôt finir de nous prendre pour des cons, ce con ?
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Divers - PS

Messagepar DD » 06 Mai 2013 23:12

Je me rapelle d'un petit dessin de Jacques Faizant, datant des années Mitterand, qui disait apr la bouche de Delors "Cours unique d'économie socialiste : prendre de plus en plus à de moins en moins de gens pour donner de moins en moins à de plus en plus de gens. Le cours est terminé".
Manifestement, il y avait Hollande parmi les élèves !
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Correspondance avec mon député : race et démocratie.

Messagepar coriolan » 20 Mai 2013 16:00

Petit échange de mails avec mon député, à titre d'information :

(mon mail du 17 mai 2013)

*Mon cher Député,

Je suis bouleversé par ce que je viens d'entendre : Hier, à l'Assemblée nationale, les députés auraient voté l'éradication du mot 'RACE' de la langue française. Dites moi vite que j'ai mal compris ou qu'il s'agit d'un canular !

D'abord je pense qu'ils doivent avoir autre chose à faire de plus urgent, ensuite, si c'est vrai, je leur rappelle que la langue française appartient au Peuple et que ce dernier n'a pas mandaté des députés pour débattre sur de tels sujets ; l'Académie me semble plus apte pour proposer tel ou tel aménagement de cette nature.

Il y a déjà des abus de détournements de la souveraineté du Peuple (refus de l'usage du référendum dans certains cas sociétaux, par exemple) mais, pour moi, une telle attitude de l'Assemblée serait la goutte de trop qui pourrait servir de déclencheur dans un climat que je vois déjà insurrectionnel par certains indicateurs au rouge...

Mais j'ai dû mal comprendre...

Bien cordialement.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

(sa réponse du même jour)

Bonsoir ! Je vous joins ci dessous un large extrait de l'exposé des motifs présentant la proposition de loi....
Elle a été adoptée hier au soir...
J'attends vos éventuels commentaires !!!
Bien à Vous.

« Le terme de « race » n’est apparu dans la législation française que tardivement. C’est le décret-loi Marchandeau du 21 avril 1939 qui a introduit pour la première fois la «race» dans le lexique juridique. Ce texte réprimait la diffamation commise par voie de presse envers « un groupe de personnes appartenant par leur origine à une race ou à une religion déterminée » dans le but d’exciter la haine entre les citoyens et les habitants.

Cela ne veut pas pour autant dire qu’avant cette date le droit français ignorait la distinction entre les individus selon leur origine ou la couleur de leur peau. Si, dans le Code Noir, promulgué en 1685 qui réglait « ce qui concerne l’état et la qualité des esclaves » dans les Antilles françaises et en Guyane, le terme de « race » était absent, ce code avait pourtant pour objet d’établir une distinction entre les « blancs » et les « noirs » et, par là même, divisait implicitement des groupes humains en « races ». Il y avait ceux à qui l’on reconnaissait les droits civils et politiques, et les autres.

Cependant, dans toute la législation coloniale, nous ne trouverons jamais le mot « race » et les « races » n’avaient pas en tant que telles d’existence juridique officielle.

C’est la législation antisémite de Vichy qui érigera la « race » en catégorie juridique explicite. Le législateur d’alors, dans les tristement célèbres lois du 3 octobre 1940 et du 2 juin 1941, érigeait des règles vexatoires et discriminatoires en raison de l’appartenance à la « race » juive. Ces lois s’attachaient d’ailleurs à donner des définitions de la « race » juive.

À partir de 1945, un grand nombre de textes sont venus proscrire les discriminations fondées sur la « race ». S’il s’agissait là d’une réaction contre le nazisme et le régime de Vichy, il n’en reste pas moins que le législateur a conservé le terme de « race » et, par conséquent, cette catégorie juridique.

Malgré lui, et malgré sa volonté de signifier solennellement que les discriminations raciales et les actes commis contre des individus « à raison de leur appartenance ou de la non appartenance à une nation, une race, une ethnie ou une religion déterminée » étaient inacceptables et contraires à nos valeurs fondamentales, le législateur a reconnu l’existence des « races ».

Qu’ils s’agissent
(sic) de nos textes fondateurs (le Préambule de la Constitution de 1946, la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, la Constitution de 1958) ou de nos lois ordinaires, nul ne s’est aventuré à donner une définition de la « race ». Et pour cause : la « race » n’a aucun fondement scientifique.

Afin de mettre un terme à cette incohérence qui veut que la « race » constitue une catégorie juridique, alors que l’ensemble de notre législation vise à combattre le racisme, nous vous proposons d’adopter cette proposition de loi qui tend à supprimer le mot « race » de notre législation.

Il convient, en effet, de supprimer de nos textes le mot « race », qui n’a pas de valeur scientifique et sur lequel les idéologies racistes fondent leur conviction, dans tous les cas où il ne se réfère pas à la désignation d’espèces animales.

Rappelons que le fascisme européen, sous ses formes nazie, mussolinienne, franquiste, a porté à son paroxysme la justification de la haine, du meurtre de personnes appartenant prétendument aux « races » inférieures ou cosmopolites, par le moyen du concept de « race ».

Les scientifiques ont prouvé, comme le rappelle François Jacob, que « la distance biologique entre deux personnes d’un même groupe, d’un même village, est si grande qu’elle rend insignifiante la distance entre les moyennes de deux groupes, ce qui enlève tout contenu au concept de race ». Dès lors, faut-il reprendre à notre compte la question posée par le généticien Albert Jacquard : « Compte tenu des implications biologiques que tant d’écrits, de doctrines et de politiques ont accrochées, de façon indélébile, au mot “race”, ne serait-il pas prudent de l’éliminer, comme on le fait d’un outil inutile et dangereux ? »

Nous avons la responsabilité d’y répondre positivement, comme tous les groupes parlementaires l’on affirmé le 10 décembre 2002 lors de la discussion de la proposition de loi visant à aggraver les peines punissant les infractions à caractère raciste.

En supprimant la catégorie juridique de « races » nous cesserions de donner une légitimité juridique aux idéologies racistes et nous affirmerions, enfin, qu’elles s’appuient sur un concept qui n’a aucun fondement scientifique.

Dans nos textes de lois, le mot « race » n’apparaît jamais seul et est toujours accompagné d’autres mots comme « origine », « ethnie », « nation », ou « religion ». Sa suppression n’enlèverait rien au contenu des textes concernés et n’empêcherait nullement les poursuites judiciaires pour motif raciste.

C’est pourquoi, nous vous invitons à voter cette proposition de loi qui tend à supprimer le mot « race » dans nos textes de lois et qui se compose, pour ce faire, de trois articles : un article 1er posant le principe général de suppression du mot « race » pour tous les cas où il ne se réfère pas à la désignation d’espèces animales ; et de deux articles d’application, dont un réglant le cas où il est nécessaire de substituer aux adjectifs dérivés du mot « race » l’adjectif « ethnique ».

Nous considérons que cette proposition de loi doit être associée à la suppression du mot « race » au sommet de notre ordre juridique soit, à l’article 1er de la Constitution de 1958 et dans le préambule de la Constitution de 1946 (inséré dans le bloc de constitutionnalité), comme le Président de la République s’y est engagé
. »
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

(ma réponse du 18 mai )

Bonsoir, mon cher député,

Des commentaires ? Je vous passerai l’ensemble de mes réactions… Quelques-unes cependant :

1)- Argumenter sur un mot qui ne doit son caractère haïssable que selon les vues du régime de Vichy, me semble léger ! Parler de ‘race juive’ étant aussi ridicule que de parler de ‘race chrétienne’ l’expression serait tombée d’elle-même en désuétude sans qu’il soit besoin de l’exhumer pour en condamner un mot ! Jusqu’en 1932 Freud a cru que la femme n’avait pas d’âme, donc qu’elle n’était pas un être humain, faut-il condamner le mot ‘femme’ compte tenu de la connotation qu’il véhicule pour certains ? Quant au Code Noir (1685 !) à cette époque tout ce qui n’était pas européen ne pouvait qu’être exotique, les moyens de transports ont tout arrangé par la force de l’évidence sans qu’il soit besoin de légiférer. S’appuyer sur ce qu’on croyait alors pour déterminer notre conduite aujourd’hui est tout simplement idiot.

2)- Il est dit dans le texte de présentation : « nul ne s’est aventuré à donner une définition de la ‘race’. Et pour cause : la ‘race’ n’a aucun fondement scientifique. » C’est parler un peu vite. Moi, je prétends que si et je n’en veux pour preuve ici que ce que Léopold Senghor a déclaré au journal Le Monde : « La négritude se caractérise par une puissance d’émotion conduisant à l’assimilation intuitive de l’objet, du monde extérieur. Cette raison intuitive s’oppose à la raison discursive du Blanc européen. Le Noir procède par induction et intuition ; les autres, par analyse et déduction. » Bien entendu Senghor n’était pas raciste mais, aujourd’hui, si l’on cite ses propos, il faut s’empresser de dire que c’est de lui pour ne pas être poursuivi. La vérité qui peut être dite selon qui l’on est ; c’est cela l’égalité ! Et puis, suprême vérité : celle des victimes.

3)- Quant aux propos de Jacob, ils me font penser à une autre approche tout aussi stupide de je ne sais plus qui, prétendant ne voir aucune différence entre un Inuit et un Camerounais au prétexte que, si nous suivons la courbure terrestre nous ne verrons qu’un lent dégradé… On pourrait en dire tout autant entre un Prix Nobel et le dernier des cons ! Bref, plus de Noirs, plus de Blancs, un lent dégradé qui gomme les races…

4)- J’ai noté que la proposition de loi visait à supprimer le mot ‘race’ dans nos textes de lois exclusivement. Mais je suis prêt à parier que des procès auront lieu pour son emploi en langage courant, d’où mon intérêt pour la lecture des 3 articles que vous avez votés. Pouvez-vous me les communiquer ?

5)- Enfin, et sur un autre plan, j’en reviens à mon dada actuel : la démocratie. Ne trouvez-vous pas extraordinaire que ce soit tout à fait par hasard qu’un mandataire soit informé de ce que son mandant a pu voter en son nom ? Un ‘député’ tel que je le conçois devrait un fois par mois, par exemple, informer ses électeurs des mesures qu’il va être amené à prendre plutôt que de les lui voir diffusées par voie de presse une fois promulguée, donc trop tard pour en discuter. Ce n’est pas vous que je critique mais l’usage du système qui fait que la souveraineté nationale n’est qu’un vain mot puisque, on le voit ici, cette souveraineté est usurpée au Peuple. Toutefois, en élisant un député, un citoyen n’abandonne pas plus sa souveraineté que sa vie ; par commodité, bien que la Constitution n’en dise rien ( !), il se choisit un porte-parole à l’Assemblée et, comme tout mandataire, devrait exiger d’être informé des perspectives de son mandant et des comptes rendus des actions qu’il a engagées dans le cadre de sa mission. Ce serait l’idéal mais… on en est loin !

Cependant, bien qu’en désaccord avec ce qui la justifie, si cette loi ne sort pas du cadre juridique, je vous donne mon blanc-seing… a postériori.

Merci néanmoins d’examiner mon approche simplifiée de la démocratie.

Bien cordialement.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
(sa réponse du même jour )

Bonsoir ! C'est toujours intéressant de vous lire....
Vous pouvez trouver toute la documentation que vous désirez sur ce texte (c'est là que j'ai trouvé l'extrait que je vous ai transmis) sur le site de l'Assemblée Nationale... je pense que vous vous débrouillerez très bien... :)

Pour ce qui est de la démocratie... je vous rejoins dans les grandes lignes.. mais la difficulté si nous devions tenir une réunion d'information par mois serait de connaitre à l'avance les textes qui nous sont soumis... car dans la réalité le plus souvent, pas toujours, nous connaissons l'ordre du jour de l'Assemblée huit à quinze jours avant la discussion du texte... Evidemment tous les textes ont fait préalablement l'objet d'un examen en commission... et nous pourrions en discuter à ce stade, plutôt qu'au stade de la séance...

Cela dit, le dialogue éxiste... assez souvent, tout au moins avec les personnes qui suivent l'actualité poltiique, car je reçois, à l'instar de ce que vous faites vous mêmes, de très nombreux messages, souvent plusieurs par jour, de citoyens charentais qui me questionnent ou me font part de leurs points de vue sur telles ou telles questions... Cela me permet, en plus des discussions en visu que j'ai à chaque instant, ou presque (!), de "sentir" l'opinion de celles et ceux que je représente et d'en tirer des enseignements sur mon propre comportement... Vous savez que je suis un homme (assez) libre, tout au moins bien plus libre que la plupart de mes collègues... Je l'ai prouvé à de nombreuses reprises au cours des ans, y compris depuis un an... !!!

Cela dit, en plus des messages e.mails, et des conversations quotidiennes, je prends le temps d'organiser des rencontres (j'ai ai déjà fait quatre) depuis un an... pour débattre et discuter avec celles et ceux qui veulent spécifiquement venir à ma rencontre pour cela... Mais je dois vous dire qu'en de telles circonstances il y a rarement foule.... Je vois et je discute avec beaucoup plus de monde à l'occasion d'un banquet de village ou une réunion d'association diverse....

Cela dit, chacun peut s'informer de l'ordre du jour de l'Assemblée sur le site .... et me faire part de son sentiment ou m'interroger comme il lui plait... je passe beaucoup de temps à lire et à répondre.... en général... !!
Merci encore pour ces échanges...
Bien à vous.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Divers - PS

Messagepar DD » 21 Mai 2013 23:14

Je trouve que tout çà c'est du balabala. Je ne vois pas ce que le terme de race a de péjoratif, à part ce qu'y ont mis derrière les abrutis partisans des races pures et compagnies. autrement dit, le terme de race a été simplement galvaudé. Si pour moi le terme de race n'a ien a foutre dans un texte législatif, il n'en est pas moins vrai que d'autres qualificatifs tels que "groupes ethniques" ou "types ethniques" existent bel et bien, ne serait-ce que dans la science. c'est plus politiquement correct, mais çà veut dire exactement la même chose, en plus précis à la rigueur. Autrement dit, il ne sert à rien de chercher à vouloir faire de l'égalitarisme à tout prix vu que de toutes façons nous sommes tous différents, qu'un blanc n'est pas un noir, ni un asiatique, ni un australien, ni un martien, ni un cochon d'inde. Et tous les intermédiaires sont possibles. Donc au lieu de polémiquer pendant de siècles, on ferait mieux de s'accepter les uns les autres tels que nous sommes avec nos différences plutot que d'utiliser la langue de bois pour masquer ce qui est un fait visible par tout un chacun.
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: Divers - PS

Messagepar coriolan » 22 Mai 2013 14:54

DD a écrit:Si pour moi le terme de race n'a rien a foutre dans un texte législatif, il n'en est pas moins vrai que d'autres qualificatifs tels que "groupes ethniques" ou "types ethniques" existent bel et bien

De même que le balayeur devient 'technicien de surface', le parent d'élève 'géniteur d'apprenant', le sourding, malentendant, etc. jusqu'à l'instit', professeur des écoles. :lol:

on ferait mieux de s'accepter les uns les autres tels que nous sommes avec nos différences
en sachant cependant que toutes les races sont supérieures les unes aux autres par rapport aux valeurs qui leur sont propres.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Divers - PS

Messagepar coriolan » 23 Juin 2013 12:32

Elle s'appelle Claudine DUPONT. Devinette (selon Ségolène Royal) : Elle ne serait pas où elle est actuellement si elle s'était fait appeler comme ça ! Qui est-elle ? Clique sur le lien suivant et tu le sauras : https://pbs.twimg.com/media/BvvUBjtCMAA1xF7.jpg

Claudine aurait déclaré dans une interview : "Je suis musulmane avant d'être Française !" Imaginons Simone Veil dire "je suis juive avant d'être Française ", ou de Gaulle " je suis chrétien avant d'être Français "

Ayant la bi-nationalité franco-marocaine, elle a peut-être un passeport marocain au nom de Claudine Dupont ?

En tout cas pour la France et le gouvernement français auquel elle appartient et dont elle est la porte-parole et ministre des droits des femmes, elle a pris un pseudonyme marocain. Pourquoi ?

Va savoir ce qui peut bien se passer dans cette charmante petite tête...
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Divers - PS

Messagepar coriolan » 26 Juin 2013 17:23

Communiqué du Bloc Identitaire de ce jour :
Après l'affaire Méric, le Bloc Identitaire demande la vérité sur les « agressions » d'Argenteuil !


Sur la Manif Pour Tous du 24 mars, en dénonçant de prétendus « groupuscules » pour mieux gazer (oui, gazer !) les familles sur les Champs-Elysées, le pouvoir socialiste a menti.

Au sujet des émeutes du Trocadéro, en affirmant que les incidents étaient le fait de « supporters ultras du PSG » alors qu'il s'agissait de hordes de racailles de banlieue, le pouvoir socialiste a menti.

Sur la Manif Pour Tous du 26 mai, en faisant peur aux familles pour tenter - vainement - d'affaiblir le mouvement de contestation populaire, le pouvoir socialiste a menti.

En minorant systématiquement les chiffres de participation pour l'ensemble des Manifs Pour Tous, le pouvoir socialiste a menti.

Dimanche dernier, en minimisant le déferlement de haine des groupuscules d'extrême-gauche lors de l'hommage à Clément Méric (tags anti-France, vitrines brisées, agressions...) soldé par 14 interpellations, le pouvoir socialiste a menti.

Hier, les révélations du Point nous apprennent que loin de la thèse du « crime politique » évoquée par la Gauche quelques heures après la tragique disparition de Clément Méric, sa bande serait en fait à l'origine de la rixe fatale. Si bien qu'en relayant une thèse fallacieuse à des fins politiques sans attendre les conclusions de l'enquête, une fois de plus, le pouvoir socialiste a menti !

Devant ces faits avérés, le Bloc Identitaire s'inquiète d'un contexte de mensonges et de manipulations d'État peu propice au débat démocratique apaisé.

Le Bloc Identitaire en vient donc légitimement à se poser des questions sur le dernier fait divers non résolu mais déjà exploité par les Socialistes : les « agressions » de femmes voilées à Argenteuil.

Nous demandons expressément au pouvoir socialiste d'apporter le plus rapidement possible toutes les preuves de ces agressions, qui semblent servir l'instrumentalisation par le gouvernement d'une prétendue « islamophobie » (au demeurant peu probable en plein cœur d'Argenteuil) pour mieux culpabiliser un réveil patriote bien réel.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Divers - PS

Messagepar coriolan » 14 Aoû 2013 12:22

Prélevé sur 'Boulevard Voltaire' du 12 août 2013, je vous reproduis ci-dessous un texte intéressant d'Alain de Benoist sur les 'RACES' dont le terme est désormais proscrit dans nos textes officiels.

" Le mot « race » vient d’être officiellement supprimé des documents officiels. En finir avec le mot pour éradiquer les maux : n’est-on pas une fois encore en pleine pensée magique ? D’ailleurs, s’il n’y a pas de races, comment peut-il y avoir du racisme ? Et de l’antiracisme, au passage ?

Rassurez-vous. Si elle affirme en effet ne plus reconnaître « l’existence d’aucune prétendue race », la République française déclare toujours qu’elle « condamne le racisme ». En fait, ce qui va être plus difficile à justifier, c’est la condamnation pour « incitation à la haine raciale », c’est-à-dire pour incitation à la haine de quelque chose qui n’existe pas. Il va aussi être plus difficile de justifier l’apologie du métissage, qui désigne désormais un mélange d’entités imaginaires, voire la promotion de la « diversité », puisqu’« il n’y a pas de diversité des races » (François Hollande, 12 mars 2012). Enfin, comme les gens s’entêtent à voir et reconnaître des « races » autour d’eux, il va falloir les persuader qu’ils sont victimes d’une illusion d’optique. Tous mes vœux à ceux qui voudront se charger de cette tâche !

Cela dit, vous n’avez pas tort de parler de pensée magique, puisqu’on confond les mots et les choses. On pourrait aussi parler de démonologie, dans la mesure où il s’agit d’énoncer des formules rituelles et des mantras pour exorciser les “pensées mauvaises”. Mais on ne peut qu’être frappé également de la concomitance entre l’affirmation de la non-existence des races et l’offensive de l’idéologie du genre, qui raisonne à partir de prémisses identiques. La race serait comme le sexe une « construction sociale » sans réalité substantielle. D’où une même stratégie, typiquement orwellienne, de substitution lexicale : « population » au lieu de « race », « genre » au lieu de « sexe », « parent » au lieu de « père » et « mère ». L’idée sous-jacente est que lutter contre le racisme implique de nier l’existence des races, tout comme lutter contre le sexisme conduirait à nier l’existence des sexes. La réalité est évidemment qu’on peut accorder aux hommes et aux femmes les mêmes droits sans exiger d’eux qu’ils deviennent androgynes. Et qu’on n’assurera pas l’égalité par la négation de la diversité, ou par sa réduction à la mêmeté.

Que disent d’ailleurs les scientifiques de cette notion pour le moins controversée ? Y a-t-il unanimité sur le sujet ?

L’étude des races a beaucoup évolué depuis l’approche typologique du XIXe siècle. Dans son livre paru au Seuil en 2008, L’humanité au pluriel, Bertrand Jordan souligne que l’analyse de l’ADN permet de définir des groupes d’ascendance au sein de l’espèce humaine, que « les différences génétiques entre groupes humains existent » et qu’elles « sont ancrées dans l’histoire déjà longue de l’humanité ». Le fait est que depuis le premier séquençage du génome humain (2001), les travaux se multiplient sur les marqueurs génétiques qui identifient des appartenances de groupes. La diversité humaine n’est donc pas seulement individuelle, mais aussi collective, la prise en compte de ces pools génétiques permettant de retracer la phylogénie des populations humaines. Ce n’est évidemment pas qu’une affaire de peau, puisqu’en médecine légale on peut aussi bien identifier l’appartenance ethnique par l’examen du squelette ou celui de l’ADN. Comme l’écrivaient Nancy Huston et Michel Raymond dans Le Monde du 17 mai dernier, dire que l’espèce humaine s’est diversifiée au cours de l’évolution en populations qui possèdent des marqueurs génétique distincts est une simple constatation, qui n’implique aucun jugement de valeur. À partir de là, certains chercheurs tiennent à conserver le mot « race », d’autres non, ce qui n’a finalement pas une grande importance : le « débat sur les races » est finalement plus affaire de sémantique que de biologie moléculaire ou de génétique des populations. Vous noterez au passage qu’en 2008, Barack Obama a publié un livre intitulé De la race en Amérique. Et que les statistiques ethniques sont d’usage courant aux États-Unis.

C’est ce qui a permis de savoir que Barack Obama n’a dû son élection qu’aux “minorités”…

N’exagérons rien. Dans les seize élections présidentielles qui ont eu lieu aux États-Unis entre 1952 et 2012, un seul démocrate, Lyndon B. Johnson en 1964, a recueilli une majorité de votes chez les Blancs. Quant à Obama, il a séduit plus de Blancs que nombre de ses prédécesseurs démocrates. Neuf candidats démocrates, tous Blancs, ont recueilli un pourcentage de votes de l’électorat blanc inférieur à celui obtenu en 2012 par Obama (39 %). Jimmy Carter, par exemple, n’avait recueilli que 33 % des votes de cet électorat en 1980.

Vous-même, qui avez écrit deux livres pour condamner le racisme (Contra el racismo et Europe, tiers monde, même combat), pouvez-vous résumer votre pensée sur la question ?

Vaste sujet ! Le Dictionnaire historique et critique du racisme qui vient de paraître aux PUF, sous la direction de Pierre-André Taguieff, ne compte pas loin de 2000 pages… Disons pour faire bref qu’il est essentiel de bien distinguer les théories d’un côté (dont l’étude relève de l’histoire des idées), et de l’autre les comportements (dont l’étude relève de la sociologie). Les théories racistes sont celles qui, soit postulent une inégalité entre les races, soit considèrent l’appartenance de race comme facteur essentiel de l’histoire des hommes, ce qui implique la toute-puissance du déterminisme racial. Il n’y a plus grand monde aujourd’hui pour souscrire à ce genre de théories. Au sens des comportements, le “racisme” est une attitude de méfiance ou d’hostilité irraisonnée, souvent instinctive et spontanée, envers ceux qui appartiennent (ou qu’on croit appartenir) à une autre race. Cette méfiance ou cette hostilité n’a évidemment pas besoin d’être “théorisée” pour se manifester. Ce n’est qu’une forme parmi d’autres d’altérophobie ou d’hétérophobie, c’est-à-dire d’allergie à l’Autre-que-nous.

J’y ajouterai une troisième forme de racisme. C’est celle qui consiste à déclarer les différences inexistantes, superficielles ou sans importance. On ne stigmatise plus l’Autre, on dit seulement que cet Autre n’existe pas, qu’il n’est en définitive que le Même. Ce racisme-là se pare souvent du masque de “l’antiracisme”. Plus pervers, il n’en est aussi que plus dangereux.
"
Entretien réalisé par Nicolas Gauthier

On m'a quelques fois reproché de faire usage du copié/collé pour toute expression de ma pensée. Bien oui, quand je tombe sur un texte qui reflète très exactement de ce que pense, je ne vois pas pourquoi je devrais m'ingénier à employer d'autres mots pour prétendre dire la même chose, gagnons du temps ! Surtout quand c'est aussi bien dit. Merci Alain. :D
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Divers - PS

Messagepar coriolan » 24 Aoû 2013 17:00

Dans ma BaL, ce matin :

Le dimanche 11 août, Hollande le bien-aimé a décidé de s'accorder une petite semaine de congés bien mérités (ou pas). Il est en vacances ? Mais le peuple ne l'oublie pas !

Depuis un an déjà Hollande est au pouvoir, et les Français le sentent passer ! Entre crise financière et chômage, impôts et scandales financiers, immigration, insécurité et violences, leur mécontentement ne cesse d'augmenter, et ce n'est pas une semaine sans voir leur cher président qui va les calmer (surtout concernant les 48% de Français qui ne peuvent partir en vacances faute de moyens). Ainsi selon le dernier sondage IFOP, l'écrasante majorité de 72% des Français est mécontente de François Hollande.

C'est pourquoi les Français en ont assez d'être les victimes de la fainéantise de leur président et de son gouvernement de profiteurs, ils veulent reprendre les choses en main, et ils sont nombreux à souhaiter la démission de celui qu'ils considèrent comme incapable. Des citoyens excédés dénoncent cet échec cuisant d'Hollande de façon spectaculaire : depuis le samedi 10 août, une banderole tirée par un avion fait le tour des plages de France pour transmettre ce cri du peuple « Hollande Démission ! »

Signez la pétition : http://hollande-demission.fr/petition/? ... cription-2

Afin que cette opération soit une victoire, nous avons aussi besoin de moyens financiers. Presque 50.000 euros ont été avancés jusqu'à aujourd'hui par le pilote et certains de ses amis. Nous ne voulons aucun financement politique ou religieux, seul le Peuple français doit prendre son avenir en main, nous ne voulons que des soutiens financiers venant du peuple français. Vous pouvez nous aider par le biais de cette page : hollande-demission.fr/don/

Faire un don : http://www.leetchi.com/c/hollande-demission

Tout citoyen convaincu qu'Hollande ne fera que nous mener à la catastrophe est invité à se rendre sur notre site internet hollande-demission.fr pour signer notre pétition réclamant sa démission.

Hollande, le peuple ne te lâchera pas !

:druid:
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Divers - PS

Messagepar coriolan » 04 Oct 2013 16:15

Un peu de poésie dans ce monde de brutes !

Ce petit poème de Pierre-Jean Vaillard, chansonnier célèbre en son temps, fut rédigé en 1984. Il est tellement d’actualité que je vous le sors aujourd’hui sans honte aucune, on croirait Pierre-Jean ressuscité !

Vous nous avez bien eus en Mai quatre vingt un
Avec vos sortilèges, vos rires et vos promesses.
Vous vendiez du bonheur comme on vend du parfum
Et oui, deux ans plus tard…vous nous bottiez les fesses.
Le bon peuple de gauche caressait l’or des songes,
Il le sait maintenant, ce n'’était que mensonges !
Le chômage s’installe, le franc est chancelant,
Le Dollar au Zénith, le Super à cinq francs.
Le pays incrédule gît au sol, pantelant.
Ah ! Ne claironnez plus vos avancées sociales,
Nous sommes tous meurtris par vos ponctions fiscales.
Votre grand argentier nous prend bien pour des cons
En réclamant toujours et encore du pognon !
Tout le monde est saisi par un affreux vertige,
En cauchemar atroce devant nos caisses vides ;
Expliquez-nous comment, vous avez en deux ans,
Endetté ce pays pour plus de cinquante ans !
Vous rabâchez sans cesse cet éternel refrain :
C’est la faute à la droite, et aussi aux Ricains !
Et tant que vous y êtes, pourquoi pas aux putains ?
Il faut savoir, messieurs, quelquefois dans la vie
Reconnaître ses torts, ses erreurs, ses oublis,
Et non se réfugier dans un défi hargneux.
Les vrais hommes publics sont francs et courageux.
Nous allons sans détour et sans ambiguïté
Vous servir tout de go, vos quatre vérités :
Vous êtes des charlots, des guignols, des manants,
Et votre chef débile, le triste « mythe errant » !
Homme au visage pâle et au regard fuyant,
Ce bouffon d'opérette qui trône à l'’Elysée
Est de toute l'’Europe, devenu la risée !
Arrêtez vos salades et vos propres mensonges,
La coupe amère est pleine, elle va déborder.
Halte là ! Ça suffit ! Foutez le camp, partez !
Nous n'’aimons pas, Messieurs, passer pour des cocus,
Et nous vous chasserons à coups de pied au cul !
Pierre Jean Vaillard

Pierre-Jean VAILLARD, chansonnier français, né à SETE, le 13 mars 1918 est décédé à PARIS le 17 février 1988.
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Divers - PS

Messagepar DD » 04 Oct 2013 22:36

coriolan a écrit:Un peu de poésie dans ce monde de brutes !
........................
Le bon peuple de gauche caressait l’or des songes,
Il le sait maintenant, ce n'’était que mensonges !...............
Les hommes n'ont pas de mémoire.
Et des imbéciles, de croire celui qui leur promet la Lune.
Et çà se croit le peuple le plus intelligent de la Terre ! Ah misère...........
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: Divers - PS

Messagepar Notung » 14 Oct 2013 12:23

L'extrême droiture du Front National ne peut que l'emporter sur les gauchis à l'extrême ; c'est une question de bon sens !
Notung
 
Messages: 2
Inscription: 06 Oct 2013 17:28

Re: Divers - PS

Messagepar coriolan » 26 Oct 2013 19:26

Ce n'est pas étonnant qu'ils soient sous surveillance américaine ! :lol:

http://www.lefigaro.fr/medias/2013/10/2 ... 05x453.jpg
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Le "Pue-la-sueur" du Calvados !

Messagepar coriolan » 13 Aoû 2014 13:15

Monsieur Philippe DURON, membre du PARTI SOCIALISTE.

Il doit être épuisé le pauvre, car c’est inhumain d’imposer autant de travail à un seul homme ! Il est à la fois :
- Député du Calvados,
- Membre de la commission du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire à l’Assemblée Nationale,
- Président du groupe d’amitié avec la Macédoine,
- Membre du groupe d’études Cheval à l’Assemblée Nationale,
- Membre de la section française de l’Assemblée parlementaire de la francophonie,
- Maire de Caen, en charge du développement de la ville de Caen,
- Président du conseil de surveillance du centre hospitalier universitaire (CHU) de Caen,
- Président de la Conférence des Villes de l’Arc Atlantique,
- Président du conseil d’administration de Normandie Aménagement,
- Président de Caen Presqu’île,
- Membre d’honneur du conseil d’administration de l’École d’Ingénierie et travaux de la Construction de Caen,
- Représentant de l’association de gestion de la fourrière et du refuge d’animaux de Verson,
- Administrateur du Comité pour l’Organisation des Manifestations Touristiques et Économiques de Caen,
- Président de la Société d’Économie Mixte : Gestion du Mémorial de la Bataille de Normandie,
- Vice-Président de l’Union Amicale des Maires du Calvados,
- Membre du Bureau de l’Association des Maires des Grandes Villes de France (AMGVF)
- Président de l’Agglomération Caen-la-Mer,
- Administrateur de l’Assemblée des Communautés de France,
- Président de Caen Métropole,
- Membre de droit du Conseil national du Parti Socialiste,
- Co-Président de l’association Transport Développement Intermodalité,
- Vice-Président de la Conférence de réseaux Transfrontaliers et Interrégionaux de Villes (CECICN),
- Membre de l’association Avenir Transport,
- Membre du collège « collectivités territoriales » au Conseil d’Administration de l’Institut des Hautes Études de Développement et d’Aménagement des territoires en Europe,
- Administrateur de l’Association Relais des Sciences,
- Administrateur de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France,
- Membre du bureau de l’Institut de la Gestion Délégué Environnement ...

Monsieur « les Présidents », Monsieur le Maire, > > La République, bonne mère, vous a autorisé donc à cumuler > > 28 titres, dont 4 mandats nationaux et 24 fonctions aussi diverses que considérables . Les journalistes, mauvais esprits, vous ont consacré , au terme d’une longue et méticuleuse enquête menée par Le Parisien, «premier cumulard de France ». Il faut dire qu’à ce niveau de performance, vous êtes mieux qu’un cumulard : vous êtes, comme le dit très joliment ma dentiste, avec laquelle je commente régulièrement la chose publique, un « accumulard » ! > > Je ne doute pas que vous vous en défendrez en invoquant la traditionnelle et louable volonté d’être ainsi « au plus proche du terrain et des citoyens » (étrangement, je n’ai vu aucune intervention de votre part, à l’Assemblée nationale ou ailleurs, dans le cadre de vos fonctions hospitalières par exemple, demandant aux chirurgiens d’être à la fois anesthésistes, médecins généralistes et brancardiers, pour rester eux aussi, dans ce même esprit d’intérêt général, au plus près du malade et de ses souffrances).

Les mauvaises langues – notre pays n’en manque pas – ne tarderont pas à vous faire remarquer que vous cumulez ainsi plusieurs dizaines de milliers d’euros mensuels sans compter - et il faut le compter, car c’est souvent le principal la multiplication des avantages en nature : voitures, chauffeurs, assistantes, secrétariats, voyages d’études ou pas, défraiements et aides logistiques diverses qui font, chacun le sait sur les bancs de l’Assemblée et d’ailleurs, la saveur inavouée mais incomparable du cumul. Cumul, vous avez dit cumul ? 28 cumuls, soit environ 55.000 EUR / mois NON IMPOSABLES !!

Les esprits attentifs – vous me pardonnerez d’en être – remarqueront, qui plus est, que vous appartenez à un parti qui, il n’y a pas si longtemps, a gravé dans le marbre la durée légale du travail à 35 heures ... par semaine !!!
"Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." (Désiré Joseph Mercier)
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5894
Inscription: 24 Sep 2007 20:25


Retourner vers POLITIQUE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron