Grande repentance ?

Des paroles et des actes...

Modérateur: Guardian

Grande repentance ?

Messagepar coriolan » 02 Nov 2012 19:26

Source : Le Figaro du 2 novembre 2012

" Les responsables algériens font de la surenchère avant la visite de Hollande.

La reconnaissance de la répression du 17 octobre 1961 ne suffira pas à garantir à François Hollande une visite apaisée à Alger. Depuis quelques jours, les officiels algériens multiplient les déclarations pour réclamer «une reconnaissance», voire une «repentance» de la France pour «l'ensemble des crimes coloniaux».

«Les Algériens veulent une reconnaissance franche des crimes perpétrés à leur encontre», a affirmé mardi Mohammed Cherif Abbas, ministre des Moudjahidins (anciens combattants). Farouk Ksentini, président de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l'homme, l'avait devancé lundi: «La colonisation a été un crime massif dont la France doit se repentir si elle envisage d'établir avec l'Algérie de véritables relations délivrées d'un passé tragique, dans lequel le peuple algérien a souffert l'indicible, dont il n'est pas sorti indemne et qu'il ne peut effacer de sa mémoire.»

Un discours récurrent à l'approche de chaque 1er Novembre, anniversaire du déclenchement de la guerre d'indépendance et… des visites présidentielles. En 2007, celle de Nicolas Sarkozy avait été précédée par un geste de bonne volonté du ministre des Affaires étrangères: Mourad Medelci avait annoncé l'abandon de l'exigence de repentance, ce qui avait immédiatement provoqué la colère de l'Organisation nationale des moudjahidins.

«Restituer les bien pillés»

«Au regard de tous les crimes commis de 1830 à 1962, la reconnaissance de François Hollande est insuffisante, insiste Abdelhamid Salakdji, président de la Fondation du 8 mai 1945. Pour aller de l'avant, nous souhaitons que le président français condamne la colonisation en général et la colonisation de l'Algérie en particulier.» Tant pis si le président Bouteflika n'a jamais rien exigé de tel ou que le projet de loi criminalisant le colonialisme a été bloqué en 2010, bien avant son examen à l'Assemblée nationale. «Il y a forcément consensus au sein du gouvernement, assure Abderrezak Makri, vice-président du MSP (islamistes). Le ministre des Moudjahidins est sous les ordres du chef de l'État. Il ne peut pas afficher de position contradictoire. Cette demande de reconnaissance est bien réfléchie. Il faudra que l'on y arrive, dans l'intérêt de la France et de l'Algérie, et que l'on parle d'indemnisation.»

L'historien Hassan Remaoun en doute. «Je crois que des deux côtés, on continuera à être très pragmatique. Le président Bouteflika est obligé de contenter la société civile tout en continuant à avoir des rapports normaux avec les Français.» Pour Ismaël-Sélim Khaznadar, qui a dirigé l'ouvrage collectif sorti cet été, Aspects de la repentance, «les propos des politiques sont une réponse compulsive qui vise à obtenir un bénéfice électoral à moindre coût. Pour faire décanter l'histoire, il faudrait plutôt aider les historiens dans leur travail, organiser des séminaires, ouvrir les archives.»

Le terrain s'annonce miné pour François Hollande. Mardi soir, Amar Bentoumi, ministre de la Justice du premier gouvernement de l'Algérie indépendante, qualifiait à son tour la reconnaissance du 17 octobre 1961 d'«insuffisante», demandait à la France de «reconnaître tous les crimes qu'elle a commis contre les Algériens» et de «restituer les biens pillés»
.

Et alors ? Pour se faire une idée plus précise sur la question, voir dans 'Mes coups de gueule', la rubrique : "L'Algérie et la France" et, accessoirement, "Ils gagnent du terrain !" En attendant votre avis, je prête mon bras droit à Gérard Longuet et j'espère le vôtre...

Et surtout, surtout, que va faire Flanby ? Je crains qu'il faille s'attendre à tout... dont le pire !
(affaire à suivre...)
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Algérie, s'excuser de quoi ?

Messagepar coriolan » 02 Déc 2012 13:50

Dans ma BaL ce matin :

" La France a été accusée par M. ERDOGAN, Premier Ministre turc, d'avoir commis un génocide en Algérie;
Quant à François HOLLANDE, il souhaite la repentance, donc que la France s'excuse.

Rappelons tout d'abord que :

l'identité algérienne n'a jamais existé avant 1830

L'Algérie, c'était le Maghreb, de la Libye au Maroc. Les populations qui y vivaient, d'origine phénicienne, berbère et romaine, étaient avant le 8ème siècle, pour la plupart, chrétiennes.

Ce sont les arabes, nomades venant du Moyen-Orient qui ont envahi le Maghreb et converti de force, par le sabre et la torture, toutes ces populations.

Puis les turcs envahirent le Maghreb pendant 3 siècles, réduisant les tribus arabes et berbères en esclavage, les laissant se battre entre elles, prélevant de force la dîme et ne construisant RIEN, et ce, volontairement, permettant ainsi un trafic d'esclaves chrétiens.

Vous n'êtes pas sans savoir, Monsieur HOLLANDE, qu'au 16ème siècle, 30 000 esclaves étaient maintenus enchaînés au bagne d'Alger. Ce sont les beys d'Alger (nommés par les turcs) qui se maintenaient par la ruse, la force et ce sont bien ceux de Constantine qui se vantaient (n'est-ce pas?) d'avoir fait trancher 12'000 têtes pendant leurs règnes !

Et il faudrait donc que la France s'excuse ?

S'excuser de quoi ?

- s'excuser d'avoir débarqué à Sidi Ferruch en 1830 pour chasser le colonisateur ottoman, détruire ses repaires, libérer ses esclaves, affranchissant ainsi de son joug les tribus berbères et arabes ;

- s'excuser d'avoir fait soigner toutes ces populations dès 1830 par des médecins militaires français, amenant ces populations du Maghreb chiffrées à moins d'un million en 1830 à plus de 10 millions en 1962 (Car ce sont bien les services de la Santé Militaire qui ont ouvert des centres de soins à la population civile et qui consultaient gratuitement la population. Savez-vous qu'en 1962, on comptait plus de 160 hôpitaux dans le pays et que la faculté de médecine d'Alger était la 2ème de France ?) ;

- s'excuser d'avoir respecté la langue arabe et la religion musulmane. Ce que n'avaient pas fait les arabes forçant les berbères chrétiens à s'islamiser pour ne pas être tués ;

- s'excuser d'avoir drainé, asséché et fertilisé un sol à l'abandon depuis des siècles, ce, au prix de nombreuses vies.
Car, il faut savoir qu'en 1830, à l'arrivée des français, l'agriculture en était restée ce qu'elle était au Moyen-âge et il faudrait s'excuser d'avoir créé une agriculture riche, prospère, exportatrice, d'avoir fait de la Mitidja le grenier à fruits et légumes de l'Algérie. Quant aujourd'hui, on sait que ce pays doit importer la plupart de ses produits car cette immense plaine a été transformée en friche industrielle ! Et faudrait-il aussi demander pardon pour les nombreux établissements de formation agricole extrêmement performants qui fournissaient jusqu'en 1962 des cadres à tous les niveaux ?

- s'excuser d'avoir résolu le problème de l'eau qui était saumâtre dans la plupart des cas et dont dépendait l'avenir de ce pays. C'est bien l'armée française qui dès 1830 domestiquait les oueds, constituait des réserves d'eau, créait un réseau de canaux d'irrigation, stabilisait les sols en les drainant. Et il faudrait demander pardon pour ce pays qui fut entièrement irrigué, assaini et où la plupart des villes et des villages étaient alimentés en eau potable par les pieds-noirs. Tout cela fut aussi possible grâce à la construction de 12 barrages ;

- s'excuser d'avoir créé un réseau routier de 54'000 km, d'avoir construit 23 ports, 23 aéroports, 34 phares. D'avoir installé des bureaux de poste dans tout le pays et d'avoir essaimé le territoire de milliers de kilomètres de chemins de fer ;

- s'excuser d'avoir multiplié les écoles sur tout le territoire, d'avoir alphabétisé, d'avoir enseigné les règles d'hygiène et les principes médicaux fondamentaux. Cela a fait dire à l'écrivain kabyle Belkacem Ibazizen :«la scolarisation française a fait faire aux arabes un bond de 1'000 ans».

Alors oui, Monsieur HOLLANDE, de tous les peuples qui sont passés en Algérie, seuls les Français ont laissé un bilan positif.
Les vandales n'apportèrent rien au pays sinon la désolation,
Les arabes apportèrent la religion islamique mais n'apportèrent rien de la brillante civilisation de Damas.
Quant aux Turcs, ils firent régresser ce pays sur tous les plans et c'est bien l'état moyenâgeux couplé à une piraterie intense qui incita principalement la France mais aussi d'autres nations européennes à intervenir.
Alors oui !, je dirai, à l'instar de Ferrat Abbas : «La France n'a pas colonisé l'Algérie, elle l'a fondée».

Alors pour toutes ces raisons, il faudrait plutôt, Monsieur HOLLANDE qu'avec tous ceux qui parlent de génocide et de repentance, ce soit vous :
- qui demandiez repentance à l'Algérie pour ce million de français qui ont abandonné leur pays pour ne pas être égorgés (la valise ou le cercueil),
- qui demandiez repentance à l'Algérie pour ces 150'000 harkis, sauvagement torturés puis assassinés,
- qui demandiez repentance à l'Algérie pour ces milliers d'européens tués ou disparus à Oran, le 5 juillet 1962, pour ces 200'000 algériens tués pour avoir refusé le parti unique,
- qui demandiez repentance à l'Algérie pour le terrorisme aveugle, les égorgements, les attentats, les crimes gratuits.

Certes, il y eut la guerre entre les deux camps et il n'est pas question de dire qu'il n’y eût pas d'exactions du côté français comme du côté algérien mais on peut regretter que l'indépendance fut bâclée pour les pieds-noirs et aussi pour les algériens. Cela aurait évité non seulement le «génocide» des harkis, des moghaznis et des européens à Oran mais aussi l'immigration de tant de pauvres algériens qui quittèrent leur pays pour la France et qui le quittent toujours !

Monsieur HOLLANDE, nous devons vous rappeler que l'Histoire est un TOUT.

Oserez-vous demander aux arabes du Maghreb un acte de repentance pour les 8 siècles de l'occupation musulmane en Espagne, ainsi qu'aux turcs, pour les 3 siècles de colonisation en Algérie.

Pour ma part, jusqu'au bout :

- je prendrai position contre une repentance de la France,

- je continuerai à me battre pour que soit reconnu comme un crime d'État l'abandon de 150'000 harkis aux mains des égorgeurs et des 200'000 français enlevés ou assassinés le 5 juillet 1962, et aussi pour que disparaisse définitivement de notre calendrier la honteuse commémoration du 19 Mars 1962.

Monsieur HOLLANDE, remisez votre soutane de pénitent ! Ce n'est pas en perdant Marianne qu'on devient Président de la République.

http://joissainsmasini2012.com/algerie-sexcuser-de-quoi/683
"
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Grande repentance ?

Messagepar DD » 03 Déc 2012 00:22

J'ai une image dans la tète, l'Algérie et la France, c'est comme l'Apartheid en Afsud pendant des années.

Je suis en train de lire des trucs sur la guerre d'Algérie en ce moment, mon père était gendarme à l'époque et a fait plusieurs longs séjours entre 1957 et 1962. Donc, çà m'interesse. J'en retire quelques grandes idées. La France n'a pas à ètre fière de ce qui s'est passée là bas et de la façon dont elle a traité les musulmans, mais il est illusoire pour les Algériens de demander une repentance de la France à ceux qui n'ont pas participé aux évènements de cette époque. cette génération a en grande partie disparu. La France d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec celle des années 50.
Pour caricaturer, vous ne pensez tout de même pas que je vais m'excuser pour des crimes que je n'ai pas commis ???
Mais comme je veux etre conciliant, je suggère aux Algériens de porter plainte au tribunal international de La haye contre les responsables et les donneurs d'ordre de l'époque. Ah pardon, ils sont morts ? Ben dommage les gars, mais même si çà vous fait mal, vous n'aurez jamais votre vengeance.

Et puis tant qu'on y est, pour que ce soit trés sain, faudra que le FLN ou ce qu'il en reste s'excuse également pour les morts innocents dont ils ont été eux-même responsables. Et puis cesser de mentir. J'ai toujours été étonné des chiffres annoncés par l'état Algérien de 1500000 morts (environ 400000 selon la prefecture de police, pardon, selon les historiens). Par rapport à une population de 8000000 çà me paraissait énorme, un vrai génocide qui aurait du laisser des traces sanglantes dans toutes les familles Algériennes. J'ai posé la question à mon père, qui lui avait connaissance des rapports de l'armée, et il m'a fait cette réponse (à priori) étonnante "oh non ! Beaucoup moins, et encore, la plupart ont été victimes du FLN !"
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: Grande repentance ?

Messagepar coriolan » 03 Déc 2012 19:33

Ton père avait très certainement raison, DD. Les chiffres annoncés par des victimes sont toujours excessifs. En se victimisant toujours plus ils entendent s'ouvrir des droits également toujours plus grands ! Ne nous leurrons pas. C'est comme les victimes de la manifestation algérienne à Paris le 17 octobre 1961 : 300 morts et 2300 blessés ! alors qu'en réalité, le vrai bilan, entre le 17 et le 21 octobre 1961, s’établit à 7 morts, dont 2 seulement attribués directement à la police : Achour Belkacem et Amar Malek, tous deux agents du FLN, 5 autres morts sont décomptés, dont un Français, Guy Chevalier, et 4 Algériens, vraisemblablement victimes de règlement de compte. Voilà. Mais on a l'habitude, il y en a d'autres qui ont compté leurs morts par millions... C'est une tendance bien naturelle d'exagérer. Dans son livre "La haine antisémite, Serge Moati commence ainsi le premier chapitre (citation par à peu près) : " je regarde la télévision avec mon fils et j'y vois tomber les SCUD sur Israël... " Aucun SCUD n'est tombé sur Israël, ils ont tous été abattus en vol ! Ca m'a donné l'occasion d'écrire à Moati : " Cher monsieur, arrêter d'écrire des conneries car ça va se répéter et un jour on soutiendra que 6 millions de SCUD sont tombés sur Israël !" Pas de réponse, bien entendu ! M'enfin, ça soulage...

Si Hollande doit se repentir au nom de nos ancêtres (Jules Ferry en tête !) c'est d'une chose et d'une seule : d'avoir fondé l'Algérie jusqu'à en faire des départements français.

Quant au comportement des Pieds-noirs, c'est sûr qu'il y a à dire mais encore faudrait-il que nos contemporains d'aujourd'hui soient aptes à comprendre ce qu'étaient leurs pères, d'hier, selon leur culture et la notion de 'race' qui était vivace. Sans cela, il est inutile d'ouvrir le débat. Et je peux en parler : en 1952, à 20 ans j'ai été un de ces jeunes colons, fier de sa culture et - comme beaucoup d'autres comme moi - d'autant plus fiers et arrogants que j'étais petit. Ce n'était pas en Algérie, mais en AEF, au Congo à Brazzaville. Nous y fûmes excessifs, certes, mais je ne regrette rien sinon que ce temps ne soit plus ! A 20 ans, mec ! Tu te rends compte, j'étais un seigneur de mes livres d'Histoire ! Et, comble de la jouissance, conscient de l'être.

M'excuser d'avoir été ce que je fus, serait m'excuser d'avoir eu 20 ans et d'avoir bien retenu les leçons de mes maîtres. Eh bien, non ! Alors... qu'on me tue ! Mais à l'âge de mes 20 ans pas à celui de 80 car j'ai changé, comme la vie a changé, comme tout a changé ! Le papillon ne s'excuse pas d'avoir été une larve ; il n'en parle pas, c'est tout. Aujourd'hui, si le papillon fait une exception, c'est pour faire hurler les cons !
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Grande repentance ?

Messagepar Aphrodite » 02 Déc 2013 11:39

http://www.youtube.com/watch?v=TK7CuTIyzyQ
Je viens de lire le contenu de cette rubrique. Je crois avoir évité de le faire, persuadée que j'étais qu'elle ne contiendrait que des contre vérités facilement réfutables certes, mais terriblement ancrées.
D'abord, je salue ta franchise Claude. J'avoue avoir eu froid au dos en lisant tes propos au sujet du Congo (excessif, cad?), ça reste courageux, comme Paul Aussaresses le fut. Je ne te compare pas à lui, mais je crois que ça relève du même type de détermination.
Quant à DD, je pense que fidèle à ses habitudes, à vouloir ménager et CONTENTER tout le monde, il s'oublie :(

Je reviendrai plus amplement sur les propos précédents.
Pour le moment, je tiens à parler de la repentance et j'exige qu'on m'écoute, puisque je suis une citoyenne algérienne et qu'au titre de la non pratique de la politique politicienne, je suis la vraie représentative du peuple.
Les articles que j'ai lus ci-dessous, nous présentent comme étant obnubilés par l'idée de la repentance, mais pas du tout, bon sang :!:
Il y a un crime que la France perpétue effectivement et là je signe, mais n'achète pas, la distance qu'elle maintient avec le peuple algérien. Pour le coloniser, c'était compréhensible, on ne peut pas se montrer affable avec des citoyens qu'on va spolier, mais à l'heure actuelle, pourquoi ça continue :?: Pourquoi ça continuerait :?:
Donc si je prends la parole, c'est surtout pour parler des fautes actuelles, les autres étant bel et bien révolues.
La France n'écoute jamais les peuples (n'est-ce pas le problème à titre local et à l'heure actuelle?). Les personnes cités dans les articles rapportés n'ont aucune crédibilité chez nous. Se sont des politiciens qui montent au créneau pour justifier leur pécule et le maintenir. Je n'ai jamais vu un pays qui a autant indemnisé ses combattants :!: Bon sang de bon sang, Moudjahidines, vous n'avez fait que votre devoir :!: Pourquoi devons-nous payer perpétuellement :?: Tu vois qu'il y a pire que vous :lol:
Cette association est composée de vieux chnoques qui n'arrêtent pas de nous pomper pour s'être battus pour le compte de leur pays (quoi de plus naturel?) ou pour avoir perdu un proche dans le combat, sachant que même l'orphelin du fait de ce passé commun qui est né en 1962 boucle à l'heure actuelle ses 51 ans :shock: Donc, il est sensé avoir dépassé l'âge de toues les assistances, mais ça continue à bénéficier de tous les privilèges possibles et imaginables. Une autre forme de colonisation quoi :lol:
Revenons à la plèbe :lol: Je vais te décrire ce que nous sommes actuellement et tu découvriras que ce qui vous préoccupe représente le dernier de nos soucis.
Nous avons vécu l'enfer pendant la décennie noire, maintenant, nous voulons juste vivre sans peur au ventre.
Nous profitons de tout ce qui se présente à nous et surtout, nous sommes obsédés par un passé très récent et non celui suranné qui n'est remis en selle que par des antédiluviens :(
Entre nous Claude, tu as déjà vu un peuple qui réserve les mêmes accueils que nous aux présidents français :?:
Selon leurs propres déclarations, même en leur pays, ils ne rencontrent pas une telle chaleur.
Est-ce le comportement d'un peuple rancunier :?:
Alors, pour l'amour du ciel, écoutez-le, il mérite tout le respect :roll:

En ce qui me concerne et vu que j'ai pour habitude de faire le bilan de mes actes, sincèrement une reconnaissance des forfaitures françaises à cette époque est recommandée pour apaiser les relations.
Et j'avoue avoir été mitigée jusqu'au jour où le nain qui a précédé l'actuel (je crois que l'on est systématiquement frappés de nanisme lorsqu'on devient président et ça n'a rien à voir avec la taille :lol: le notre, en plus l'être, il est cloué au lit et désire un quatrième mandat :? Il y a toujours pire que soi) est monté au créneau pour demander à la Turquie sa repentance par rapport au génocide des Arméniens :shock:
Un déni de tout le mal commis me semble bien au contraire rapetissant, et l'atténuer par des édifices construits au profit du colon me semble dénué de sens. Et même si l'on se rabaissait à un bilan matériel alors que le plus affligeant est purement humain, venez voir ce qui s'est bâti en 50 ans et comparez le aux infimes élévations réalisées en 130 ans et vous verrez que l'Algérie actuelle n'appartient qu'à son peuple qui continue à se battre pour être et obtenir. Ceci, en mettant de côté le fait que tout s'est articulé pendant cette période autour du bien être exclusif et abusif du colon. Les Algériens n'ayant été que de pauvres indigènes, et les plus chanceux d'entre eux n'arrivaient qu'à s'échiner sur des terrains qui leur ont été extorqués et pour le compte du spoliateur :(
Et à l'heure actuelle, même si la gouvernance laisse à désirer, nous avons au moins recouvert notre dignité.
La dignité, voilà une valeur qui ne se monnaye pas et aucune repentance ne peut restituer ce qui a été botté pendant 130 ans.

Ceci dit, l'histoire est toujours détournée au profit des uns et des autres.
Chez vous, elle a créé des Eric Zemmour en puissance, convaincus ferme de tous les bienfaits du colonialisme.
Oui, l'éducation nationale chez vous s'évertue à absoudre la France de tous ses péchés :(
Chez nous, nous ne savons ce qui s'est réellement passé que grâce à de bonnes âmes bien de chez toi.
Et pour conclure, je me réfère à ma propre surprise (comme quoi tout est possible) aux propos toujours acidulés d'Eric Zemmour :
L'Algérie, c'est toujours un peu la France :D
Et ça, personne n'y peut rien :wink:
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Re: Grande repentance ?

Messagepar coriolan » 02 Déc 2013 17:40

Je te répondrai d'abord au sujet de la vidéo de René Vautier qui m'a quelque peu estomaqué, je donnerai suite plus tard au reste de ton laïus, encore que nous soyons d'accord sur l'essentiel.

Le texte qui suit n'est pas de moi mais d'un ami, Jacques Guillemain, de 67 ans et, détail qui va plaire à DD, ancien pilote militaire, devenu pilote de ligne et maintenant retraité. Je lui ai soumis la vidéo incriminée (proposée par Aphrodite, je le rappelle) et sa réponse m'est parvenue à la vitesse de la lumière, c'est-à-dire par mail tournant. A croire qu'il n'attendait que mon questionnement :

"Ce que je pense de ce document ?

1) Il est facile de refaire l'histoire presque 200 ans après les faits, mais avec nos conceptions humanistes de 2013 ! Si ce monsieur avait vécu en 1830 il aurait raisonné comme les Français de l'époque. C'est facile de refaire l'histoire quand on vit bien au chaud et bien en sécurité dans une démocratie moderne au sein de l'UE. Mais à l'époque les nations européennes se faisaient la guerre entre elles et la puissance exigeait des conquêtes territoriales et des empires. Tous les pays européens ont eu des colonies. Alors pourquoi dénigrer la France et la trainer dans la boue ?
Les atrocités il y en a eu des 2 côtés

2) Ces donneurs de leçons refusent d'admettre que la barbarie régnait sur l'Algérie
Pas un mot sur les razzias des barbaresques qui écumaient la méditerranée pour capturer des esclaves européens et vendre les femmes qui alimentaient les harems arabes et ottomans.
Pas un mot sur l'esclavage sous la domination turque, pas un mot sur les famines et les épidémies.

3) Et que dire du comportement des Arabes qui à leur arrivée ont massacré les Berbères et leur ont imposé l'islam sous peine de mort ?
Et on nous parle de génocide alors que la population algérienne a triplé sous la domination française, nous avons éradiqué les famines et les épidémies. Mais NOUS, nous avons laissé l'islam sans imposer le christianisme !

4) Et au delà de l'Algérie, il faut savoir qu'en Afrique nous avons trouvé l'esclavage et la traite interafricaine (non seulement ce ne sont pas les Européens qui ont amené l'esclavage dans toutes ces contrées mais en 2013 il est reconnu que l'esclavage existe encore en Afrique et pas seulement en Afrique. Les ethnies inférieures n'ont aucun accès aux responsabilités, comme en Inde d'ailleurs où la caste des Intouchables crève de faim ! ) Alors accabler la seule France c'est de l'hypocrisie et du mensonge. Car la vérité partielle c'est de l'escroquerie intellectuelle.
Nous avons trouvé en Afrique Noire le CANNIBALISME et les SACRIFICES HUMAINS.
De quel côté était donc la barbarie ?

5) Enfin il faut dire que ces donneurs de leçons ne font qu'attiser la haine anti française auprès des jeunes immigrés.
L'auteur (René Vautier) s'étonne que l'Education Nationale ait refusé son procès incendiaire qui accable la France de 1830. Mais comment peut-on réussir l'intégration avec des anti-Français qui n'arrêtent pas de dire aux jeunes immigrés que la France est un pays de salauds ?

6) Enfin je voudrais ajouter que ce genre de vidéo ne fait qu'attiser la haine mais que le résultat obtenu est nul. Car si la jeunesse algérienne pensait que nous sommes tous des salauds on ne verrait pas 80% des jeunes Algériens rêver de venir en France pour trouver du boulot et avoir un avenir !

En résumé son texte, bien que véridique, n'a aucune valeur tellement il est à sens unique. Encore une fois la vérité à sens unique ça ne vaut guère plus qu'un mensonge.
"

J'ajouterai que, sortie de son contexte social et spatial, cette vérité-là ne peut en aucun cas servir de référence... sauf à ses partisans ! Elle est donc non seulement nulle mais nuisible.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Grande repentance ?

Messagepar DD » 03 Déc 2013 23:45

La raison profonde d'aprés moi de l'antagonisme franco-algérien trouve sa source dans le long affrontement entre l'Europe et le moyen orient. C'est viscéral, c'est dans les esprits, quasi génétique. Imagine : cette lutte dure depuis 1300 ans, plus qu'avec les Anglais nos meilleurs ennemis ! J'imagine que les Européens sont les méchants pour les Arabes depuis l'invasion de la Palestine, et la colonisation de l'Algérie n'a pas arrangé les choses.
De l'autre coté, faut pas oublier que les arabes et les Otomans sont venus jusqu'au centre de la France (salut Charles), et à une autre époque ont poussé jusqu'à Vienne en Autriche aprés avoir dominé la méditerranée. Et comme dit l'autre, les razzias des "barbaresques" au fil des siècles valent bien les actions militaires des Français et des Espagnols en Afrique du Nord. Bref pour moi, on ne vit actuellement que la X-ième manche de ce jeu trés con à toi-à moi qui dure de puis des siècles et pour lesquels des repentances des deux cotés seraient légitimes. Seulement là aussi c'est un jeu à la con qui ne finirait jamais.
Quant à l'Algérie, je gamberge toujours sur le fait qu'elle n'a pas d'existence réelle avant 1962. Avant, c'était les dominateurs Otomans il me semble ! Donc il me parait curieux de dire que la france a colonisé l'Algérie, j'ai pas dit faux, mais mon regard est que les Algériens au 19e siècke ont simplement changé d'occupant.
A moins que les Turcs du 19e soient plus honorables que le Français de l'époque ?....
Quoi qu'il en soit, je pense que pour que l'existence de l'Algérie soit un fait, il fallait un ciment pour unir sa population, ce qui s'est fait en rendant les pieds noirs plus noirs qu'ils ne l'étaient. Et çà a marché, faut reconnaitre. Sauf que pour pouvoir maintenir cette unité, les gouvernants Algérien ont continué à répéter à l’envie que les français sont les grands méchants, et la demande de repentance n'en est qu'un des aspects.
Sauf que repentance, il n'y aura pas. D'une part la génération des colons achève de disparaitre et si vous voulez vous faire rire au nez, demandez à quelqu'un de la génération actuelle s'il se sent coupable des actes des ses parents !
Et puis même, si c'est le cas, il faut ètre honnête des deux cotés et reconnaitre la longue liste de cadavres des deux cotés imputables à l'autre. Mais çà non plus on ne l'aura pas, l'Algérie a trop besoin de son ciment, et avouer les crimes du FLN risquerait bien trop de la fragiliser.
Et je pense qu'on n'entendra jamais un gouvernement Algérien avouer que la guerre n'a pas fait 1500000 morts Algériens, mais 450000 dont une bonne moitié sont a imputer aux propres actes du FLN. Et encore je fais cadeau des quelques 5000 civils pieds noirs et des 50000 harkis qui n'ont eu comme seul tort de se tromper de drapeau.
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: Grande repentance ?

Messagepar Aphrodite » 04 Déc 2013 11:54

Je réponds sommairement à DD :
Il ne faut jamais justifier l'existence d'un mal par un autre sinon on n'en finit pas.
Si l'on désire s'inscrire dans un volet humain progressiste, Il faut au moins reconnaître le mal en tant que tel et de façon intemporelle et immuable.
Brandir les crimes du FLN pour justifier ceux du colonialisme me parait abject. Mais c'est vrai que Colons et Colonisés ne peuvent pas avoir la même conception des étripages d'antan, les uns les ayant imputés, les autres les ayant subis.
Les crimes du FLN sont certes à dénoncer, il y a eu des dépassements graves mais pour la bonne cause.
Et s'il y a quelqu'un qui doit demander des comptes, c'est le peuple algérien.
Tu le vois en train d'inculper celui qui lui a restitué sa citoyenneté.
Juste un proverbe bien de chez nous : Ne jamais s'insinuer entre la chair et l'ongle :roll:
Le FLN, c'est notre problème, c'est personnel, c'est notre linge sale :roll:

Autre chose, DD, si je prenais une armée et partais envahir une des colonies françaises actuelles, ça ne changerait rien pour le peuple si je débarquais avec tout un programme d'exactions :?: :!:
Mais qu'est-ce que tu dis :?: :!: Qu'essaies-tu d’affirmer :?: :?: De prouver :?: :?: De défendre :?: :?:
Je suis flic, une femme battue vient déposer plainte pour coups et blessures infligés par son conjoint, en guise de réponse, je la bat............parce que de toutes les façons, elle en a l'habitude :(
Voilà ton raisonnement, une ignominie :evil:
La Palestine :?: C'est clair qu'on se mette de son côté. Bien que peuple éternellement colonisé, on sait se mettre du côté du droit et celui de la Palestine est absolu :roll:
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Re: Grande repentance ?

Messagepar coriolan » 04 Déc 2013 12:25

Aphrodite a écrit:Les crimes du FLN sont certes à dénoncer, il y a eu des dépassements graves mais pour la bonne cause.

... et réciproquement.

Quant au reste : d'accord avec DD ; d'accord avec Aphrodite. Et finissons-en parce que, avec les cons qu'on traîne à nos basques, ceux-ci vont finir par faire revivre le passé pour se donner une raison d'être avec les pro ou anti Algérie française ! Pourquoi pas pro ou antinazis ! :lol: Avec ses marches et ses grandes messes au Rond-Point des Champs Elysées... Pro ou anti fasciste sans fascisme... Pro ou anti raciste sans races ! Que voulez-vous le PS a besoin de prouver qu'il existe par n'importe quel moyen ; ne tombons pas dans le piège en jouant leur petit jeu à la con.

En ce qui me concerne, je tourne la page ! Le passé appartient à l'Histoire et je ne suis pas historien. Pas de gloriole mais pas de repentance.
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Grande repentance ?

Messagepar DD » 06 Déc 2013 00:13

Aphrodite a écrit:.................
Mais qu'est-ce que tu dis :?: :!: Qu'essaies-tu d’affirmer :?: :?: De prouver :?: :?: De défendre :?: :?:

C'est un constat que je fais, technique, froid, glacial, je ne cherche à rien justifier, une explication qui n'a rien à voir avec des excuses, et ce constat n'a rien a voir avec mon ressenti personnel. Je fais une distinction stricte entre ces deux points de vue.
ce que j'en pense foncièrement un peu comme Claude, c'est que tout çà ne rime à rien, c'est une perte de temps, l'Algérie n'aura pas sa repentance, et la France actuelle ignore complètement et se fout complètement de cette histoire récente. triste mais c'est comme çà. Bref du temps perdu pour des prunes. Maintenant il y a deux solutions : on peut continuer comme çà pendant des siècles à se faire la gueule stérilement. Ou alors, on peut faire ce que De Gaule appelait "la paix des braves". On dépose les armes des deux cotés et on se parle, on réapprend à vivre ensemble et à batir un avenir différend, qui je l'espère ne peut qu'ètre meilleur. Mais quand je vois qu'une minorité d'andouille du nord ou du sud de la mare à canard remet périodiquement de l'huile sur le feu, je me dis qu'il n'a pas été bien écouté et que ce sera pas de la tarte.

Et ne me fait pas l'insulte de confondre raisonnement et constat, merci d'avance.
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: Grande repentance ?

Messagepar Aphrodite » 06 Déc 2013 11:34

Juste pour boucler la boucle.
Il n'existe pas de vérité absolue, elle est toujours relative.
Mais je me permets de m'étonner lorsqu'on réfute des archives au motif qu'ils sortent de l'argumentation de l'époque et l'on brandit un raisonnement très actualisé :o
Bref, fermer les sujets n'efface pas les faits :roll:
Et parfois, les faits eux-mêmes s'évertuent à forcer ce qui est clos :idea:
Avatar de l’utilisateur
Aphrodite
 
Messages: 1459
Inscription: 18 Mar 2008 11:23
Localisation: Algérie Alger

Re: Grande repentance ?

Messagepar coriolan » 06 Déc 2013 13:10

DD a écrit: Mais quand je vois qu'une minorité d'andouilles du nord ou du sud de la mare à canard remet périodiquement de l'huile sur le feu, je me dis qu'il n'a pas été bien écouté et que ce sera pas de la tarte.

Tarte ou pas tarte, nana rala fout' je me prive moi-même de dessert ! Et au premier qui la ramène au sujet de l'Algérie française - ou pas -, du nazisme - ou du stalinisme -, de l'exécution de Jeanne d'Arc - ou de sa béatification -, ma réponse sera simple : O.K. Arguments bien reçus, reste dans l'attente du contexte spatio-temporel de l'époque ; faire suivre à clandre@orange.fr, merci. :lol:
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Grande repentance ?

Messagepar coriolan » 06 Déc 2013 16:13

Aphrodite a écrit:Bref, fermer les sujets n'efface pas les faits

... lesquels, tu l'as dit toi-même, restent relatifs pour chacun des protagonistes donc indiscutables.
Aphrodite a écrit:Et parfois, les faits eux-mêmes s'évertuent à forcer ce qui est clos
Et il en ira toujours ainsi tant qu'il y aura des nostalgiques ou des revanchards au nom de leur vision d'un passé qu'il n'ont généralement même pas connu...
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Grande repentance ?

Messagepar DD » 07 Déc 2013 00:10

Aphrodite a écrit:...
Bref, fermer les sujets n'efface pas les faits :roll:
Et parfois, les faits eux-mêmes s'évertuent à forcer ce qui est clos :idea:
Mais je suis bien d'accord. Les faits sont ce qu'ils sont et rien ne les changera. Je dis simplement qu'il faut en faire l'abstraction, les laisser dans un coin, aller au-delà de son ressentiment pour pouvoir batir autre chose.
Et çà, c'est extrêmement difficile. Tout le monde n'est pas Mandela, paix à son ame. :(
Ni bombes, ni roquettes. Foutez VOUS la paix !
Avatar de l’utilisateur
DD
 
Messages: 1528
Inscription: 30 Sep 2007 22:44
Localisation: Bourg Saint Andeol, Ardèche, entre Montelimar et Orange

Re: Grande repentance ?

Messagepar coriolan » 07 Déc 2013 18:02

à Aphro et DD, cette citation que j'ai déjà placée 2 fois sur ce forum :

Pascal Bruckner, dans "La Tyrannie de la pénitence" écrit : "A quoi devons-nous rester loyaux ? Aux pages noires de notre histoire ou à la manière dont nous en avons tiré les leçons ? A la longue litanie des massacres ou à l'effort déployé pour sortir de la servitude et de l'iniquité ? Dans la confrontation des divers héritages qui nous constituent , mieux vaut exalter les triomphes que les deuils car le triomphe, c'est le deuil plus son dépassement, ce sont les souffrances endurées et domptées. Un effort collectif pour défier le malheur."

Merci encore à la Dom qui m'a envoyé cette belle page, et plus encore "devoir de mémoire, devoir de gloire" un certain 22 octobre 2006... Sept ans déjà !
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25

Re: Grande repentance ?

Messagepar coriolan » 01 Oct 2016 17:08

https://webmail1p.orange.fr/webmail/fr_ ... %C3%A9rard

(cliquez sur le lien ci-dessus pour l'ouvrir)

Une faute s'est glissée en titre de la cinquième image : Lire "Vous n'êtes pas sans savoir" et non "vous n'êtes pas sans ignorer". ! Rrrrrrrrrrrrrrr !
La chance est l'alibi des incapables.
Avatar de l’utilisateur
coriolan
Administrateur
 
Messages: 5907
Inscription: 24 Sep 2007 20:25


Retourner vers POLITIQUE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron